LA TRIBUNE LIBRE DE BLEAU et Cie est la fusion des 4 précédentes éditions de la TL2B, TL2Bleau...

12 règles de bonnes pratiques en forêt

12 règles de bonnes pratiques en forêt
Relisez la charte ONF
Home » , , , , , , , » MBF s'inquiète à nouveau de l'interdiction du VTT sur les sentiers bleus

MBF s'inquiète à nouveau de l'interdiction du VTT sur les sentiers bleus

Mis en ligne par TL De Bleau on vendredi 22 mai 2015 | 16:23:00

Dans un appel un peu désespéré, MBF a publié un article sur son site à propos de l'interdiction du VTT sur les sentiers bleus qui serait inscrite au Plan d'aménagement forestier des forêts domaniales de Fontainebleau et Trois Pignons. 

Le conflit qui oppose les randonneurs, notamment ceux de l'AAFF en charge de l'entretien des sentiers bleus et l'ONF (qui finance les travaux de lutte contre l'érosion) aux Vététistes n'est pas nouveau. Un sujet qui fait toujours couler beaucoup d'encre et sur lequel nous avons largement débattu depuis d'avril 2014 (notamment ici, ici , ici et ). Quant aux espoirs qu'avaient certains représentants de MBF d'être autorisés sur ces sentiers, il y a longtemps qu'on sait qu'ils ne reposaient que sur des manipulations politiques. 

Pourtant, des solutions existent, mais elles supposent que les vététistes locaux et franciliens s'investissent beaucoup plus dans leur réalisation tout en acceptant certaines contraintes au lieu de râler et d'enfreindre chaque règle...


Extrait de l'article de MBF :
"Suite à notre dernière rencontre avec l’ONF et les services en charge des sports de nature du Conseil Départemental 77, nous avons élaboré un plan d’action pour assurer la pratique d’un VTT durable et responsable sur ce site exceptionnel qu’est la forêt de Fontainebleau.
Un élément vient néanmoins perturber ce plan d’action et le bon déroulement des activités en forêt de Fontainebleau :
L’ONF reçoit de nombreuses demandes d’acteurs locaux afin d’interdire la pratique du VTT sur les « sentiers bleus ». Les raisons évoquées sont :

  • Conflits entre certains randonneurs et vététistes sur ces sentiers.
  • Érosion de ces mêmes sentiers
Ainsi, pour répondre à ces 2 problèmes identifiés, l’ONF pense interdire le VTT sur les « sentiers bleus » dans son prochain plan d’aménagement.

La décision sera probablement prise lors du prochain comité « accueil et érosion » le 26 mai prochain. Si une telle décision est validée, cela serait malheureusement une première en France.

Aussi, MBF a tenu à alerter immédiatement le Président du Conseil Départemental de Seine et Marne par courrier (pdf), afin de porter cette affaire devant la Commission Départemental des Espaces, Sites et Itinéraires (CDESI). Cette commission rassemble tous les acteurs de l’espace naturel (sport, environnement, agriculture…) afin de gérer les lieux de pratiques des sports de nature dans un département.


Alertées par MBF, la FFC et la FFCT soutiennent la démarche de MBF et vont également se poster en opposition par rapport à ce projet."



Voilà qui appelle quand même à quelques précisions de notre part (voir notre page pour plus de détail ):

le VTT n'a jamais été autorisé sur les historiques sentiers bleus de la forêt puisqu'il est interdit sur les chemins de moins de 2 m 50 de large !
2°La réforme du Code forestier en 2012 n'a pas totalement dissipé le doute sur l'usage des 2 roues non motorisés en forêt qui restent des véhicules.
3° Nous sommes ici en forêt domaniale, c'est à dire, sur un domaine PRIVE de l'Etat.

Pour autant, et nous sommes tout à fait d'accord avec MBF, le VTT devrait être autorisé à Bleau MAIS SUR UN RÉSEAU DE SENTIERS SPÉCIFIQUES !

Aujourd'hui, du côté des vététistes, à part râler et enfreindre la réglementation, on ne peut pas dire qu'il y en ait beaucoup de motivés pour faire l'administratif nécessaire à la création, le balisage et l'entretien de ces itinéraires spécifiques.
Bien dommage car nous en sommes certains, avec un peu de travail et quelques heures de négociations, le VTT aurait droit à ses sentiers à Bleau 

Par ailleurs, si les vététistes se comportaient mieux (et on sait de quoi on parle, on pratique nous même), respectaient les interdictions (notamment sentiers piétons et réserves biologiques), ne dévalaient pas à toutes allures des pentes fragiles (exemple Franchard Cuisinière dans la zone des grimpeurs), arrêtaient de nier que leur loisir à un impact fort en terme d'érosion, et se mobilisaient pour montrer ce dont il sont capables pour restaurer un site abîmé ou ramasser quelques poubelles, ce serait sans doute plus facile pour ceux qui doivent les représenter !
Share this article :

1 commentaire :

  1. pratiquant de sport nature en forêt non véhiculé, le même constat et voir pire encore est à déplorer sur les forêts parisienne (meudon, verrieres, rambouillet, versailles).
    Erosion, coupe d'arbre, impolitesse, ect...
    Il y a une sur densité de VTT le week end, en semaine le problème ne ce pose pas et les pratiquants de VTT sont beaucoup sympatique responsable et respectueux.
    cordialement
    tonton jra

    RépondreSupprimer

Merci d'avance pour vos encouragements, commentaires, informations, témoignages ou critiques. En cas de difficultés, jetez un oeil à la page FAQ ou adressez-nous un mail.

Nombre total de pages vues

Rechercher dans ce blog

Translate

 
Support : Auteur photographe : Greg Clouzeau | Fontainebleau Histoire (NOUVEAU !) | Devis sur demande
Proudly powered by Blogger
Copyright © 2011. Tribune Libre de Bleau et Cie - All Rights Reserved
Template Design by MASKOLIS Published by Mas Template Johny Template