#RESPECT

#RESPECT
La forêt n'est pas une poubelle ! Nettoyons !

IMPORTANT

Com ONF

ESCALADE

Sur le chemin

mars 2015


IDF-PNR-Banniere-Village-web

Pour sa deuxième édition, la Région Ile-de-France place le week-end des Parcs naturels franciliens (Haute Vallée de Chevreuse, Vexin français, Gâtinais français et Oise-Pays de France) sous le signe de la transition énergétique et du climat.
Les Parcs naturels organisent donc les 11 et 12 avril une série d'animations écotouristiques mettant en avant les activités nature. Le Parc naturel régional du Gâtinais français et ses partenaires en profite pour fêter le lancement de la saison 2015 dans le Parc. Voici le programme du PNRGF et les liens vers les autres parcs franciliens...

Nos paysages ont été façonnés par les activités de l’homme, comme la sylviculture, l’agriculture, l’extraction, la chasse, le pâturage, le tourisme... Au milieu du XIXe, la forêt de Fontainebleau est encore très disparate et les milieux ouverts à semi-ouverts secs y sont très nombreux, principalement constitués de grandes étendues de callune, de pelouses et chaos rocheux. Le pâturage était un des droits d’usages les plus anciennement reconnus aux riverains de la forêt. Ces milieux agropastoraux accueillent une multitude de communautés végétales et une diversité floristique exceptionnelle à l’échelle régionale voir nationale. Ils sont aussi utilisés comme zones de chasse pour les chauves-souris, de reproduction pour la Fauvette pitchou et zone de refuge pour un certain nombre d’espèces animales. L’abandon de cette activité agropastorale au XXème siècle a favorisé le retour de la dynamique naturelle de colonisation des pelouses ou des landes par les végétations buissonnantes et arborées. Le milieu a donc progressivement évolué en milieu forestier. Un "mal" auquel les forestiers n'ont pas trouvé d'autres remède que la grande coupe rase pratiqué dans certaines réserves biologiques dirigées afin d'y maintenir ce type de biotope. Ce fut le cas sur la platière du Télégraphe, du Coquibus, et sans doute, au vu l'évolution du paysage, un jour dans la Plaine de Chanfroy. A moins que l'on revienne à nos moutons !

Lancée en 2013 par Larivière Organisation et le magazine Bike, Rando Bike est une randonnée ouverte à tous au départ du Grand Parquet à Fontainebleau.
Conviviale et familiale, Rando Bike est accessible aussi bien aux VTTistes confirmés que débutants. En 2014, Rando Bike s'est enrichit et a proposé un Salon VTT sur deux jours. Pour la prochain édition les 25 et 26 avril, ce salon sera encore plus étoffé. 
Mais, doit-on le rappeler, c'est cette manifestation qui nous avait conduit à demander l'interdiction de ce type de rencontre sportive de masse en forêt tant les dégâts en terme d'érosion étaient conséquents. Une interdiction également réclamée par les AFF notamment dans leur motion qui a fait couler beaucoup d'encre l'an dernier !

Sur le massif forestier de Fontainebleau, la question de la propreté constitue la principale préoccupation des usagers et ce, malgré les moyens, toujours plus importants, déployés par l’ONF et les bénévoles et cartes des déchets
Après les succès des nombreuses opérations associatives, l’Office national des forêts, Seine-et-Marne Tourisme et son centre d’écotourisme de Franchard, la ville de Fontainebleau, le SMITOM-LOMBRIC, le SMICTOM de la région de Fontainebleau, la Réserve de biosphère Fontainebleau et Gâtinais ainsi que l’Association des Amis de la Forêt de Fontainebleau organisent, depuis 2013, l’opération « Forêt Propre », inscrite au sein du label «Fontainebleau, Forêt d’Exception». Cette initiative avait permis lors de la première édition de sensibiliser 600 personnes dont plus de 500 scolaires et de collecter près de 2.5 tonnes de déchets.
Cette année, la semaine européenne du Développement Durable est fixée du lundi 1 juin au vendredi 5 juin. Une date plus tardive qui n'empêchera pas les bleausards et amateurs de bloc de commencer les chantiers de ramassage des déchets plus tôt dans la saison. Des Clean Up Days qui, cette année encore, et pour la quatrième fois, vont démarrer avec l'arrivée du Team Européen de la marque Black Diamond, organisatrice de son opération Chasin the rubbish.

Mise à jour du 20/05/2015 : le programme pour le 23 mai et 06 et 07 juin 2015

Attention aux chevaux ! En effet, ce we, du 26 au 28mars 2015, la forêt accueille pour sa 5ème édition une discipline peu connue de l'équitation : l’Endurance.

Lors de ces trois jours de compétitions,vous pourrez assister à un Concours d’Endurance International, avec une épreuve ou cavaliers et chevaux devront parcourir 160 km ! (CEI***); mais aussi une course de 120km réservée aux Jeunes Cavaliers de moins de 21 ans (CEIYJ**). 

 Bref, un événement majeur et important pour les finances du Grand Parquet qui est doté de 10 000 e de récompenses !

Outre les points de ravitaillement, contrôle... les boucles traversant la forêt sont très nombreuses alors croyez nous sur parole, vous allez voir passer du cheval au grand galop ! Soyez donc très prudents ce WE en forêt de Fontainebleau...

On regrette juste que l'ONF ne communique pas sur le sujet pour prévenir les autres usagers qui commencent à arriver en masse en forêt à cette période de l'année. On croise les doigts pour qu'à la fin de ces deux jours la forêt n'ait pas eut trop à souffrir (déchets, érosion, balisage abandonné) et que les chevaux auront tous respectés la charte en usage dans notre site concernant les antiparasitaires équins qui sont sources d'une très grande mortalité chez nos coléoptères (voir notre page impacts) !

L’Endurance en images ICI
Plus de détails sur le programme ICI

Exemple de parcours...

Les premières fleurs printanières ont pu être observées depuis quelques semaines en forêt, l’occasion de profiter du beau temps pour aller les observer ou les cueillir avec modération.

Toutefois, les prélèvements excessifs pouvant fragiliser leur présence en forêt, l’ONF sensibilise le public à la pratique d’une cueillette raisonnée et respectueuse du milieu forestier.

Chaque année, le massif forestier de Fontainebleau accueille plusieurs manifestations sportives plus ou moins importantes pour les équestres, pédestres, cyclistes, etc. Les manifestations sont possibles en forêt mais sont soumises, rappelons le, à autorisation , notamment dans le cadre des sites classés Natura 2000 comme nous l'évoquions il y a quelques temps sur la TL2B. Cette fois, l'ONF prend les devant et diffuse une note sur le sujet.

"Pour protéger ce patrimoine naturel tout en conciliant les différentes activités, il convient aux organisateurs de faire une demande d’autorisation auprès de l’ONF. Le but étant de vérifier si la manifestation porte atteinte ou non à la protection de l’environnement.

Vous trouverez ci-après un document d’information rappelant les grands principes relatifs à l’attribution des autorisations sur le massif de Fontainebleau.

Par ailleurs, tous les documents et les informations nécessaires à la demande d’autorisation sont disponibles à ce lien : 

www.onf.fr/enforet/fontainebleau/explorer/recommandations/20120521-130242-106183





Si vous êtes un passionné de l'escalade en bloc et un accro aux performances, vous savez sans doute que l'un des trois blocs les plus dures de la planète, Gioia 8C+, situé dans le site de blocs granitique Italien de Varraze a vu cet hiver une prise de pied, casser accidentellement, laissant apparaître un trou. Ce week, à Bleau, c'est la seconde inversée de Big Dragon, à Nemours qui a cassé. 
Si ce dernier bloc est beaucoup moins dur, la question s'est  inévitablement posée : doit-on recoller la prise ? 

Une question déjà plusieurs fois abordé sur la TL2B notamment pour le bloc de Sideway l'an dernier et de Fata Morgana. A Varazze, Christian Core, l'ouvreur de la voie, a rebouché le trou pour rendre à la voie sa méthode originale. Une mesure que nous déconseillons fortement à Bleau et on vous dit pourquoi...


Après une 1re saison 2014 réussie, l’Observatoire de la Biodiversité des Forêts vous ouvre à nouveau ses portes et vous attend dès aujourd’hui, pour partir à la recherche d’espèces forestières communes, plus rares, voire « En danger » ou « En danger critique d’extinction » ! 
Il y a beaucoup de changements par rapport à l’année dernière : tout d’abord, ce ne sont plus 28 mais 42 espèces que vous devez retrouver et inventorier. De plus, l’Observatoire continuera pendant l’hiver. Plus de pause hivernale, vous pourrez saisir vos observations et vos photos jusqu’à fin février 2016 avant le début de la saison 3 de l’OBF ! De nouveaux outils sont également disponibles dont des fiches pour vous aider à différencier des espèces morphologiquement proches 


Bonjour,
nous sommes désolés mais la page ou l'article recherché est en cours de révision...

En effet, nous fusionnons l'ensemble de nos anciens portails sous celui-ci et cela va prendre un peu de temps.

Vous pouvez chercher son équivalent sur nos anciens sites ou nous adresser une demande par mail.

A très vite.

Dans deux ans nous fêterons les 70 bougies du premier circuit d'escalade de la forêt de Fontainebleau ! Ces balises parfois très critiquées mais utilisées par le plus grand nombre sont issues d'un énorme travail fait par une poignée de bénévoles tant associatifs qu'indépendants. Nous vous avions livré un long historique sur ces parcours et ne manquons pas de vous informer de leurs évolutions. Si leur balisage a été remis en question à plusieurs périodes, le parc actuel a été passé en revue lors de la dernière réunion de la Commission des Sites Naturels d'Escalade de Seine et Marne par la FFME, le Cosiroc, BLO... et la liste actée par l'ONF. Outre quelques très bonnes nouvelles comme la validation des circuit d'Apremont Dames ou le projet de circuit orange aux Drei Zinnen, voici un point complet sur les derniers entretiens et modifications pour vous donner quelques idées avant les gros week end du Printemps ! Une information que l'on complétera aussi avec celle de JJ Naëls, grâce à son site internet qui ne cesse de s'enrichir avec de nouvelles rubriques (Brèves et bientôt les Trois couleurs).

Comme chaque année le club d'escalade de ponthierry (77) Degré Plus organise  son traditionnel open de bloc, le challenge Lamouret. C'est l'une des rares compétitions d'escalade dont la TL²B assure la promotion car c'est celle de nombreux bleausards  !

Cette année, la compétition se tiendra le week-end des 11 et 12 Avril 2015 sur la structure de base de loisirs de Seine Ecole à Ponthierry. Des blocs bien connus des compétiteurs puisque issus de l'ancienne structure du Pôle France au CNSD de Fontainebleau et que vous avez pu découvrir lors du Trophée national des sapeurs pompiers en 2014.

Les inscriptions sont ouvertes ce jour sur le site de la ffme (suivre les liens des 3 compétitions).








Période de nidification du faucon Pèlerin 
© FFME

Le comité FFME Yonne vous informe des fermetures en accord avec Le Conservatoire d’Espaces Naturels de Bourgogne:
" Les dernières observations ont permis de constater le début de la nidification du faucon Pèlerin sur les falaises du rocher du Saussois et  sur la Réserve Naturelle du Bois du Parc."

Pour le Saussois
L’aire choisie se situe sur la vire secteur Gédéon.
Les voies seront fermées à partir du 9 mars 2015.

Pour le Bois du Parc :
L’aire choisie est identique à celle de l’an dernier (secteur Condensateur). La fermeture anticipée des voies est donc confirmée et maintenue (du secteur Tume à l’extrémité sud de la falaise).

Les fermetures des secteurs portent jusqu’à la fin de nidification. Un arrêté de levé d’interdiction sera pris à ce moment-là.

Conscient de la gêne partielle occasionnée pour notre pratique sportive en falaise, nous sommes convaincus que les grimpeurs sauront respecter cette démarche de protection.


Le CD FFME 89 

source 

http://www.ffme.fr/escalade/article/periode-de-nidification-du-faucon-pelerin.html

La rando des trois châteaux est devenue en quelques années un évènement incontournable en Seine et Marne. Surfréquentée, et malgré tous les efforts des organisateurs, un peu lassante, cette nouvelle édition qui aura lieu le Dimanche 12 avril devrait redonner un peu de fraîcheur à la manifestation avec un tout nouveau parcours et 3 nouveaux châteaux ! 

Cette année, la randonnée part donc au nord du département où vous découvrirez les châteaux de Rentilly, Champs-sur-Marne et Jossigny.

Comme les années précédentes, différents circuits vous seront proposés, pour permettre à chacun de randonner suivant son niveau :

(Tous les circuits sont à l'arrivée et au départ du Parc de Rentilly)
1 boucle destinée aux Sportifs de 42 km
1 boucle destinée aux "Randonneurs confirmés" de 25 km
1 boucle destinée aux marcheurs nordique (munis déjà de bâtons) de 20 km
1 boucle destinée à tous de 13 km
1 boucle famille de 8 km
Et 2 parcours vélo de 25 et 35 km

Inscription conseillée sur le site du Conseil Général !


Idéalement placée pour un dernier entrainement et de test de forme  avant le marathon de Paris, la Foulée Impériale devrait attirer cette année plus de 2.000 coureurs. De nombreuses animations sportives et musicales sont organisées tant sur Avon que Fontainebleau. Ainsi, les courses des enfants (sur 1 et 3 kms) devraient aussi faire le plein à quelques jours seulement du cross des scolaires.
La ville d’Avon étant largement associée à l’événement, le parcours sera inédit et passera dans le secteur de la Fontaine Daubenton, Maison dans la Vallée et le viaduc. Le parcours reste sensiblement plat et mesuré selon les normes FFA tant sur 10 kms que sur le semi-marathon.

Cette année, pour la première fois, les Sapeurs Pompiers de Fontainebleau feront, à l’initiative du capitaine Gaillard, leur commandant, la course avec une ou probablement 2 goélettes, véhicules à roue spécialement conçu pour transporter une personne à mobilité réduite dans ces épreuves et que l'on croise depuis déjà pas mal de temps sur la course des Arcades à Milly. Le départ de la course pourrait être organisé par vagues successives pour tenir compte de l'affluence.

Le nombre de participants reste limité à 900 pour les 10 kms et il reste moins de 400 places !

Inscriptions par internet : www.lafouleeimperiale-fontainebleau.fr 
L'activité des pétroliers dans le Pays de Fontainebleau (comme ailleurs) est un sujet qui nous tient très à cœur. Encore plus lorsque l'on aborde la recherche et la fracturation hydraulique. Nous avons écrit de très nombreux articles sur les pétroles et gaz de schiste (rebaptisés à de nombreuses reprises pour les rendre politiquement acceptables). Or, depuis le 23 février dernier, un arrêté ministériel prolonge exceptionnellement l'un des 61 permis de recherches jusque là bloqués et, pas de chance, c'est celui de Saint jus en Brie (77) de Vermilion. Une première qui pourrait intiter à d'autres recours des pétroliers devant l'Etat.

Rappelez-vous, en juillet 2012, nous avions écrit cet article sur le combat courageux de la commune de NONVILLE (77). Comme un très mauvais feuilleton, nous avions suivi le dossier et ses rebondissements fait d'espoirs (notamment cette victoire contre les pétroliers à Chailly en Bière où la nappe phréatique avait été polluée par l'exploitation pétrolière conventionnelle) et de désillusions... avec notamment ces articles de septembre 2013 et de novembre 2013. Nous vous proposons aujourd'hui de lire un article très intéressant de Philippe Collet publié cette semaine sur Actu-environnement

 Le pétrole en Seine et Marne c'est une vieille histoire... alors forcément, on surveille ! Après l'épuisement des gisements à exploitation "conventionnelle" de la forêt de Fontainebleau et une période relativement tranquille, le retour des pétroliers et leur volonté de creuser plus profond s'est accompagné de craintes totalement justifiés des habitants. Et ils ont beau habiller la mariée, les pétroliers n'arrivent pas nous faire prendre nos vessies pour des lanternes !
Ainsi, par exemple, l'an dernier, saisi par la communauté de communes Moret Seine et Loing ainsi que par la commune de Nonville, le tribunal administratif de Melun avait interdit à la société HESS de procéder à des forages d'exploration dans le cadre du permis qu'elle détient (permis dit de Nemours). Pourtant, HESS demandait à pouvoir procéder à des sondages exploratoires, promettant de ne pas recourir à la fracturation hydraulique et de ne rechercher que du pétrole conventionnel.
Nonville et son forage ! Photo de Jean Paul Debleau
Le 23 février 2015, Ségolène Royal, ministre de l'Ecologie, et Emmanuel Macron, ministre de l'Economie, ont validé une "prolongation exceptionnelle" jusqu'au 6 janvier 2016 du permis exclusif de recherches de mines d'hydrocarbures liquides ou gazeux, (Permis de Saint-Just-en-Brie, 77) de la société Vermilion. L'arrêté, publié de manière partielle le 4 mars, prolonge le permis jusqu'au 6 janvier 2016 sur une surface inchangée de 302,7 km².

Voici quelques extraits de l'excellent article de Philippe Collet qui éclaire la problématique actuelle et gage de nombreuses procédures dans les mois qui viennent !

"Dans sa demande officielle (pdf) de prolongation exceptionnelle, datant de juillet 2013, Vermilion explique que "les évènements de l'année 2011 ont créé un contexte défavorable pour les activités pétrolières, en particulier pour la réalisation de travaux d'exploration". 
[..]
Le groupe pétrolier entend explorer le réservoir gréseux du Keuper (grés de Chaunoy), les réservoirs du Dogger (Jurassique) et les réservoirs gréseux du Trias (grés du Rhétien et de Dannemarie).
Cette prolongation exceptionnelle d'un permis sera-t-elle la première d'une longue série ? La question se pose car l'officialisation, en février 2011, du report des opérations de recherche de certains opérateurs a donné lieu à des contreparties. [...]
Or, en octobre 2011, sur les 64 permis visés par la procédure, 61 ont pu être conservés par leurs détenteurs, puisque seuls les permis de Nant et Villeneuve-de-Berg, détenus par Schuepbach, et le permis de Montélimar, délivré au groupe Total, ont été abrogés. Progressivement, les permis devraient donc arriver à terme, sans que les travaux aient réellement avancé. Certains pourraient faire l'objet d'une demande de prolongation exceptionnelle.

[...]
Evidemment, comme la plupart des acteurs concernés par la loi de 2011 interdisant la fracturation hydraulique, Vermilion a certifié officiellement (pdf) au ministère qu'il "n'aura pas recours à la technique de fracturation hydraulique dans le cadre de ses activités de recherche sur le permis de Saint-Just-en-Brie".
Cependant, il semble que cela n'ait pas toujours été le cas, puisque le rapport de 2011 (pdf) de la commission du développement durable de l'Assemblée nationale relatif à l'interdiction de la fracturation hydraulique, mentionne le permis de Saint-Just-en-Brie comme étant l'unique permis ayant donné lieu à des demandes de travaux mentionnant explicitement l'usage de la fracturation hydraulique. 

[...]
En février 2011, Nathalie Kosciusko-Morizet, alors ministre de l'Ecologie, et Eric Besson, alors ministre de l'Industrie, rencontraient les principaux opérateurs concernés et annonçaient un arrêt des travaux dans l'attente du rapport demandé par le Premier ministre, François Fillon. A l'époque, Vermilion était sur le point de réaliser, le même mois, des fracturations en Seine-et-Marne sur des concessions mitoyennes de celle de Saint-Just-en-Brie. Enfin, à cette date l'entreprise avait déjà réalisé au moins deux fracturations hydrauliques en Seine-et-Marne.

Finalement, Vermilion a obtenu une prolongation qualifiée d'"exceptionnelle" pour au moins deux raisons.

Tout d'abord, au regard du code minier les droits de Vermilion auraient dû tomber à l'issue de la troisième période d'attribution du permis, c'est-à-dire en juin 2013. En effet, le code prévoit que "la validité d'un permis exclusif de recherches peut être prolongée à deux reprises, chaque fois de cinq ans au plus, sans nouvelle mise en concurrence". Or, comme le rappelle la demande de prolongation adressée par Vermilion au ministère de l'Ecologie, le permis de Saint-Just-en-Brie a été accordé à l'entreprise en juillet 2000 pour une période de 4 ans, puis renouvelé une première fois en décembre 2004 pour quatre ans (soit jusqu'à juillet 2008) et une seconde fois en janvier 2009 pour cinq années de plus, soit jusqu'au 6 juillet 2013.
Une prolongation exceptionnelle aussi, car le périmètre reste inchangé. Normalement, une prolongation de permis s'accompagne d'une division par deux du périmètre de recherche.

Depuis une quinzaine de jours, la région du sud agentin est la proie des flammes et les Parcs nationaux de Patagonie réduits en cendres.
Plus de 34 000 hectares sont déjà partis en fumée dans l'indifférence la plus totale des médias (notamment français) si ce n'est pour signaler que la maison de Florent Pagny est menacée...


Scandaleux ! L'actualité internationale, c'est aussi ça...

Depuis le 15 février, cette province du sud de l'Argentine affronte le pire incendie de forêt de l'histoire du pays. Devant l'urgence de la situation, le gouvernement chilien a même mandaté trois hélicoptères pour donner un coup de main aux 230 pompiers argentins qui mettent tout en œuvre afin d'éviter que le brasier ne se propage aux villages voisins ainsi qu'au parc naturel Los Alerces, véritable fierté nationale.





Si pour le gouvernement de Cristina Kirchner, il n'y a aucun doute : l'incendie a été provoqué de manière intentionnelle par des spéculateurs immobiliers (il est bien plus facile d'obtenir un permis de construire sur des terrains rasés par un incendie), cela fait surtout plus d'un mois et demi qu'il ne pleut pas dans le sud Chilien. Le climat change et les précipitations se font de plus en plus rare dans cette région du globe.

A Cholila, ce sont plus de 28 000 hectares qui sont partis en fumée. A Lago Puelo, le secteur bien connu des grimpeurs de Lago Turbio a lui aussi été touché. Le Parc National est définitivement endommagé.

A El Hoyo et a El Bolson, d'autres feu consument la Patagonie a grande vitesse.

Enfin a Bariloche, sur le Cerro Runge, un feu s'est déclenché a quelques patés de maisons du centre ville.

Un feu avait déjà ravagé durant 15 jours le Parc National Nahuel Huapi en face de Bariloche il y a un mois.


Source et images Kairn


Attention, dans cet article de Kairn, les images peuvent choquer les amis des bêtes !
Demandez le programme ! La TL²B a sélectionné pour vous quelques événements parmi les très nombreux du mois de mars dans le Pays de Fontainebleau mais aussi jusqu'à Paris... 

Dans du 13 au 16 mars le PNR du Gâtinais :


Le PNR lance cette semaine son programme d'animations. En de hors de cela, il y a aussi quelques beaux chantiers comme celui consacré à l'Agroforesterie.

Après une première journée fort réussie, le 13 février dernier, le domaine de Courances, l'Association Française d'Agroforesterie et le Parc Naturel Régional du Gâtinais Français organisent un grand chantier citoyen sur quatre jours, du vendredi 13 au lundi 16 mars.  Ce « grand chantier de haies » est ouvert, pour le nombre de jours qu'ils souhaitent, à toutes celles et tous ceux qui souhaitent s'associer à une démarche agro-écologique locale qui aura, espérons-le, valeur d'exemple pour d'autres territoires.  Tous les détails sur ces journées se trouvent ici, notamment le bulletin d'inscription (obligatoire) où il ne faut surtout pas omettre de mentionner les outils personnels que l'on prendra avec soi. Alors, à vos sécateurs, pelles et pioches !


Le samedi 14 mars 2015, A Pantin (93) de 14h00 à 19h00.


Après les Rencontres Naturalistes, qui regroupent chaque année de plus en plus de passionnés de la nature, les Rencontres Botaniques lancées par le CBNBP et les Assises ornithologiques franciliennes, voici un nouveau rendez-vous qui vous est proposé, autour des amphibiens et des reptiles cette fois : les Rencontres Herpétologiques d’Île-de-France !

Organisé conjointement par la Société herpétologique de France (SHF) et l’Agence régionale pour la nature et la biodiversité (Natureparif), cet évènement sera l’occasion de parler des dernières actualités concernant l’herpétofaune francilienne, en mettant en lumière les études, suivis et actions menés ces dernières années sur les espèces d’amphibiens et reptiles qui peuplent notre territoire. Cette journée, qui a lieu un samedi afin de réunir le plus grand nombre de passionnés et professionnels, est à destination aussi bien du grand public curieux de nature que des associations naturalistes et de protection de la nature, des établissements publics, des organismes de gestion des réserves naturelles, des Conseils généraux franciliens, des Parcs naturels régionaux...

Programme
- Introduction :
Jacques Castanet, président de la SHF) et Liliane Pays, présidente de Natureparif et conseillère régionale Île-de-France (sous réserve)
- Lancement de la Liste Rouge Régionale des Amphibiens et Reptiles d’Île-de-France :
Lucile Dewulf - Natureparif / Pierre Rivallin - SHF
- Le programme POP Amphibiens (SHF-MNHN), présentation du protocole et des premiers résultats dans une région limitrophe, la Normandie : Mickaël Barrioz - SHF
- Cettia, la nouvelle base de données francilienne : Pierre Rivallin - SHF
- Bilan de 20 ans de suivi crapauduc, l'Espace naturel de la Plaine de Sorques : Sylvestre Plancke - Département de Seine-et-Marne

PAUSE

- Expérimentation de la technique de piégeage des urodèles par nasse : Sylvestre Plancke - Département de Seine-et-Marne
- Détection des amphibiens par la technique de l'ADN environnemental : Maxime Zucca - Natureparif
- Suivi du Sonneur à ventre jaune (Bombina variegata) en vallée du Petit-Morin :
Marie Melin - SNPN
- Les enjeux de la Vipère péliade (Vipera berus) en Forêt Domaniale de Notre-Dame et la Forêt Régionale de Grosbois : Vincent Vignon – OGE

Inscription gratuite mais obligatoire dans la limite des places disponibles : inscription@natureparif.fr
A la cité de l’environnement, 1er étage, Natureparif
90-92, av du Gl Leclerc,93500 Pantin
RER E : Station Pantin, 3mn à pied
Station vélib : Mairie de Pantin : 2 mn à pied
Métro : station Hoche, ligne 5 : 10 mn à pied
Yannick expose à Perthes





Le 15/03/2015 à la découverte des lichens avec l'ANVL

Sortie lichénologique de la journée, au rocher de Samoreau, en commun avec les Naturalistes Parisiens, l’AFL et le Cercle des Naturalistes de Corbeil-Essonnes, dirigée par Françoise Guilloux et Gabriel Carlier.
Adresse

Rendez-vous à 9H11 à la gare de Vulaines-sur-Seine. Fin de la sortie à 16H42 à la gare de Champagne-sur-Seine. Retour à Vulaines pour 16H42.
Horaires 9h00 – 17h


Les sorties nature proposées par l’ANVL sont, sauf mention contraire, accessibles et gratuites à toutes et à tous. Elles sont le plus souvent dirigées par des bénévoles passionnés, qui consacrent une partie de leur temps libre à la transmission du savoir naturaliste.
Toute personne est libre de venir aux conditions suivantes :
Être curieux de nature;
Respecter les espèces;
Respecter la quiétude des lieux;
Respecter son prochain.

Retrouvez l’ensemble des sorties ANVL téléchargeable : Calendrier des sorties de l’ANVL

Du 19 au 22 Mars c'est le salon de la Randonnée à Paris !



NUIT de la Chouette !

T o u s les deux ans, et depuis maintenant plus de dix ans, la Ligue pour la protection des oiseaux (LPO) et la Fédération des Parcs naturels régionaux organisent la Nuit de la Chouette, un évènement exceptionnel, pour faire connaître les rapaces nocturnes à un large public et le sensibiliser aux richesses de la nature la nuit.

A l’école des chouettes En marge de l’événement « Nuit de la Chouette », des ateliers de dissection de pelote de réjection destinés aux enfants à partir de 8 ans ont été organisés dans les jours précédents, entre le 9 et le 20 mars, sur le temps scolaire ou pé- riscolaire. Les enfants sont très réceptifs et sont très créatifs sur le thème des oiseaux nocturnes.
Samedi 21 mars, avec le Parc du Gâtinais français et le Conservatoire des espaces naturels sensibles l'Essonne, RdV au Domaine départemental de Chamarande !

A partir de 14h30 : projection d'un film, exposition, nichoirs, atelier de dissection de pelote de réjection...
En soirée :
- sorties nocturnes pour tenter d'entendre des hululements.
- Nuit contée de la Chouette, avec Geneviève Dumant, dans la forêt des Trois Pignons.
Sorties nocturnes sur réservation au 01 64 98 73 93.

Enfin avec les AFF, en forêt de Fontainebleau le 22/03/2015

Dimanche 22 mars 2015 – Matinée 
Le sentier bleu  n°11 ET L’ENFER DE DANTE 

En parcourant le Restant du Long Rocher, les références littéraires se multiplient : On passe de l’Enfer de Dante à la Grotte de Robinson puis au Rocher de Virgile. Nous retrouverons les références littéraires et artistiques que les sylvains Denecourt et Colinet se plaisaient à inscrire le long des sentiers qu’ils traçaient. 
Départ 9h30 parking Vallon des Trembleaux, prés de Bourron-Marlotte, parcelle 550, pli H3. Retour vers 13h. 
Sortie animée par Bertrand Dehelly.
Renseignement et autres dates sur http://www.aaff.fr/

Investi dans l’éducation à l’environnement, le centre d’initiation à la forêt de Fontainebleau, géré par l’ONF, fête ses 20 ans. Situé à la Faisanderie, qui est aussi l'antenne forestière de l'Office de Tourisme du Pays de Fontainebleau, le centre accueille, informe et sensibilise le public en forêt.

Écoles, centres de loisirs, entreprises et grand public profitent depuis 20 ans des animations, visites guidées et ateliers proposés par ses animateurs nature. Depuis son ouverture, plus de 100 000 enfants franciliens y ont déjà été sensibilisés. À cette occasion, l’ONF invite tous les amoureux de la forêt à un évènement festif et gratuit dimanche 22 mars de 10h à 18h à la Faisanderie de Fontainebleau. Cette manifestation s’inscrit dans le cadre de la journée internationale des forêts.


Il y a deux ans (février 2013), nous lancions un défis aux bloqueurs : la réouverture de la ligne de l'Alchimiste, 8B, proposé par Marc Le Ménestrel en 1997 et cassé quelques semaines après sa réalisation. Plusieurs bleausards s'y sont alors essayés, certains nous affirmant avoir fait les mouvements mais s'être dégonflés...L'an dernierle finlandais Nalle Hukkataival postait sur sa page Facebook une photo de plat bien brossé annonçant avoir trouver tous les mouvements et n'avait raté l'enchaînement qu'à cause de conditions météos défavorables. Il aura fallu attendre un an et de bonnes condition pour qu'enfin il puisse réaliser cette nouvelle "première"...

L'an dernier, Nalle écrivait en légende d'une photo d'un plat au sommet du bloc :

"This hold makes it possible! l'Alchemiste, unrepeated since it's first ascent in 1997. Possibly the hardest boulder in Fontainebleau at the time, two of the crux holds were broken off with a hammer only days after the first ascent. After all the controversy that followed, it remains a mythical project to this day to re-open this line."

"Yesterday I managed to find a sequence and did every move, so there is no more speculating whether it's possible or not. Now I'm hoping to get some colder days to get back on it !"

De retour sur nos cailloux depuis quelques semaines où il a déjà signé quelques belles perf's comme la 3ème ascension de la Force du destin, énorme 8B+ de Franchard, on attendait que Nalle retourne se frotter au projet.

Profitant des excellentes conditions du début de semaine, Nalle a mis un terme en empochant cette seconde ascension, première répétition ou ré-ouverture, 18 ans après Marc Le Ménestrel devant la caméra de Neil Hart ! L'annonce a été faite sur Instagram mais Nalle n'a pas précisé si le bloc a changé de cotation. En tous cas, c'est l'un des plus extrêmes de Bleau ! Pour la méthode, faudra attendre quelques semaines pour voir la vidéo ou demander à Gérald Coste, bleausard pur jus, qui a paré le finlandais ! 

Allez, juste pour se prendre bêtement la tête, vu que Nalle est sorti un peu à droite de la version originale, est-ce une nouvelle ligne, ou une répétition ? Vous avez trois heures (et c'est sur CamptoCamp)



Photos : Neil Hart 


Vous le savez, parmi les nombreuses plantes introduites par l'homme en forêt de Fontainebleau, certaines ont pris un tel essor qu'elles peuvent facilement être qualifiées d'invasives. Outre l'Ailante ou le Prunus, nos amis de l'ASABEPI combattent sans relâche le Raisin d'Amérique (Phytolaque) dont nous avons parlé à de très nombreuses reprises. Après leurs succès de l'an dernier qui a permis l'achat de matériel, voici le calendriers des opération à venir et les liens indispensables pour s'inscrire aux chantiers de lutte du premier semestre 2015. En choisissant DOODLE comme site de partage de l'agenda, nos amis vous permettent de vous enregistrer et d'échanger sur les dates et heures de RDV


Le 16 mars 2015 : RDV devant la maison Forestière de Bois le Roi route de Bourgogne;
Arrachage sur les parcelles 220,349 ou 364 ( à déterminer en fonction de l 'état d 'avancement de la végétation)

Le 1 avril 15 RDV 9h45 Parking de la Maison Forestière . de Bois le Roi.
arrachage d' invasives sur les parcelles 220,230,354( à déterminer en fonction de l 'état d avancement de la végétation).


Le samedi 18 avril 15 journée organisée par le RIF . La matinée sera consacrée à l 'arrachage d' invasives sur parcelles 220,230,354( à déterminer). Le pique nique sera suivi d'une randonnée pour les plus courageux.
Le 11/05/15 arrachage RDV Pkg de la Ms Forest de Bois le Roi D 138 (SNCF Paris 8h19 arrivée BLR 8h50)
Le samedi 23 mai 15 journée organisée par le RIF . La matinée sera consacrée à l 'arrachage d' invasives sur parcelles 220,230,354( à déterminer). Le pique nique sera suivi d'une randonnée pour les plus courageux.
- Du lundi 1 au vendredi 5 juin 15 :Semaine consacré à la forêt propre donc encadrement des élèves de classes primaires (à définir )
Vendredi 5/06/15 chantier arrachage RDV Maison forestière de Bois le Roi
Samedi 6/06/15:nettoyage réservé aux adultes à proximité de la gare de Bois le Roi 77 sur la D138 pour ne pas pénaliser les francilien(ne)s.
Dimanche 7/6/15 chantier nettoyage aux abords du CRF de l 'Epine D 607
Lundi 8/06/15 : tri des déchets à la Faisanderie
Mardi 30/06/15 chantier arrachage RDV .PK de la M. Forest. de Bois le Roi

Inscriptions :
Chantiers de mars 2015 http://doodle.com/7caz5fbfmw9wd4s9
Chantiers de avril 2015 http://doodle.com/y3trpg3czwdkfctv
Chantiers de mai 2015http://doodle.com/qqgxnr76m9q7zfat 
Chantiers de juin 2015http://doodle.com/4unkabpcy8fuh85k 
Non, pas de contrepèterie dans le tire mais juste une réalité. Comme chaque année, fin février, la période de chasse s'arrête et dès la mi-février, les premiers rapaces tournent autours de nos falaises où ils vont nicher, au mieux jusqu'au 15 juin, au pire, jusqu'en septembre. Nous vous proposons donc quelques rappels sur les interdictions temporaires d'accès aux falaises pour permettre à nos amis volatiles de croître. Donc, avant d'aller en falaise, du 15 février au 15 juin, vérifiez s'il n'y a pas un arrêté préfectoral de biotope !

Et pour changer, commençons par un extrait d'article de nos amis d' "Escalade en pays Beaunois"



...le 15 février, démarre l'arrêté Biotope qui interdit la grimpe sur quelques secteurs du pays Beaunois, pour cause de nidification du Faucon pélerin.

Paradoxalement, le rapace est bien plus présent sur les falaises bourguignonnes non concernées par cet arrêté (Saffres, Saussois, Surgy, Fixin, Arcenant, Pas de Saint Martin) que sur celles interdites jusqu'au 15 juin ! Il nous aime, le Faucon !!!

Cela implique deux remarques :

1) Il faut quand même ne pas grimper dans les secteurs soumis à l' arrêté biotope pour deux raisons : le respect de la loi (...) et la prise en compte de la nidification d'autres espèces (le grand duc en particulier, ...)
2) Sur les falaises citées précédemment, des panneaux sont placés pour interdire la grimpe dans les secteurs de nidification.

Pour ceux qui s’intéressent au pélerin, voici quelques extraits du bilan fait par la LPO pour l'année 2014, concernant le faucon en Bourgogne :
"2014 représente une année très supérieure à 2013, en ce qui concerne le nombre de couples présents sur les sites : 42 (contre 35), et sensiblement équivalente à 2012 (41) ; le nombre de jeunes à l’envol a plus que doublé, part rapport à 2013 : 63 (contre 30).
...
Mais il n’en reste pas moins que la population bourguignonne stagne depuis le début des années 2000 et ce n’est pas [...] à cause de la saturation des sites favorables, l’espèce présentant des qualités d’adaptation indéniables dans son image de recherche du site de nidification. Il faut, encore et toujours, en trouver la raison dans la progression du Hibou Grand duc, qui peut atteindre localement des densités très élevées(...)."

"Dès l’arrivée d’un grand duc sur un site occupé par nos faucons, ceux-ci le désertent. "




Nous relayerons donc les interdictions temporaires que nos éco-respondants nous signalerons. Gageons que cette années encore, elle seront nombreuses... mais après tout, ce ne sont pas les falaises qui manquent. Pour en savoir un peu plus sur les oiseaux concernés, relisez nos précédents articles et notamment celui-ci.

Si certaines interdictions peuvent sembler disproportionnées comme nous le soulignons dans l'affaire des Concluses, rappelons que le développement durable dans le domaine des sports de pleine nature est une notion  pour laquelle nous préférons être pro-actifs que de subir les pressions de certains lobbies.

77

91

78

NATURE

MATOS