#RESPECT

#RESPECT
La forêt n'est pas une poubelle ! Nettoyons !

IMPORTANT

Com ONF

ESCALADE

Sur le chemin

juillet 2012

Bonjour,

Nous vous en parlions encore il y a encore moins d'un mois, le Bilboquet, bloc des plus célèbres qui a inspiré notre logo était interdit à l'escalade de longue date sans que pour autant cette interdiction soit signalée ou matérialisée.

Nous avons été parmi les média les plus actifs (soutenu par Kairn et Bleau info notamment) à rappeler cette limitation, voir à fustiger ceux qui y grimpaient et diffusaient l'image de ce mauvais exemple. A plusieurs reprises, notamment sur les forums anglo-saxon, les grimpeurs nous faisaient remarquer non sans raison, l'absence de panneau indiquant cette restriction d'usage et le danger.

C'est maintenant corrigée !
Une plaquette informative vient d'être posée avec la mention "Escalade interdite / Prohibited boulder Don't climb".
Article complet sur la TL²Bleau





Merci donc de respecter (et faire respecter) l'interdiction !





Nous vous en parlions encore il y a encore moins d'un mois, le Bilboquet, bloc des plus célèbres qui a inspiré notre logo était interdit à l'escalade de longue date sans que pour autant cette interdiction soit signalée ou matérialisée.

Nous avons été parmi les médias les plus actifs (soutenu par Kairn et Bleau info notamment) à rappeler cette limitation, voir à fustiger ceux qui y grimpaient et diffusaient l'image de ce mauvais exemple. A plusieurs reprises, notamment sur les forums anglo-saxon, les grimpeurs nous faisaient remarquer non sans raison, l'absence de panneau indiquant cette restriction d'usage et le danger.

C'est maintenant corrigée !
Une plaquette informative vient d'être posée avec la mention "Escalade interdite / Prohibited boulder Don't climb". 





Merci donc de respecter (et faire respecter) l'interdiction !


Et comme un schéma vaut mieux qu'un discours, Christian de Pof@bleau nous a fait le visuel international !

http://www.pofableau.com/index.php?article280/le-bilboquet

Liens vers les épisodes précédents

http://latribunelibredebleau.blogspot.fr/2011/03/faut-il-sauver-le-bilboquet-des-sables.html
http://latribunelibredebleau.blogspot.fr/2011/03/le-biboquet-du-cul-de-chien-suite-mais.html
http://latribunelibredebleau.blogspot.com/2012/02/green-climbing-la-preuve-par-limage.html
http://latribunelibredebleau.blogspot.com/2011/06/le-patrimoine-de-la-foret-de.html
http://latribunelibredebleau.blogspot.com/2012/02/lutte-contre-lerosion-lelephant-bientot.html

Sur les sites français

http://www.kairn.com/news__78985.grimper-bilboquet-vous-plait.html
http://bleau.info/forum/24618.html
http://bleau.info/forum/25337.html

Sur un forum Anglo-saxon (sélection)

http://www.ukclimbing.com/forums/t.php?n=506497
http://www.ukclimbing.com/forums/t.php?t=494891&v=1#x6761835
Bonjour,
la bonne nouvelle c'est l'extinction du feu qui a ravagé la semaine dernière plus de 13 000 hectares de végétation en Catalogne, dans le nord-est de l'Espagne. L'incendie avait débuté le 22 juillet à la frontière franco-espagnole puis, s'était étiré sur plus de 20 km sous la pression du vent. Il aura fait quatre morts (dont 3 Français), 6 blessés sont encore hospitalisés et mobilisé plus de 450 pompiers côté français...
Mais pour autant, l'été n'est pas fini. Ce tragique évènement nous rappelle une fois de plus, une fois encore, une fois de trop, que les feux sont interdits (sous toutes leur forme) dans les forêts françaises.
Les règlementations sont d'autant plus dures que la période est chaude et dans certains départements du sud, il existe une réglementation variable suivant le risque. Ainsi, pour ceux qui descendraient dans le Var, sachez qu'il existe 3 périodes de restrictions plus ou moins fortes dont voici le détail...
Période rouge du 1er juin au 30 septembre
Période orange du 1er février au 31 mars 
période verte le reste de l’année


L’emploi du feu est régi par l’ arrêté du 5 avril 2004 (format pdf - 89.5 ko) du 5 avril 2004, portant sur le réglement permanent de l’emploi du feu dans le Var. Un tableau récapitulatif (format pdf - 42.1 ko) vous présente les dispositions générales et particulières. Cliquez sur l’image...
Comme chaque année pendant l’été, l’arrêté préfectoral du 15 mai 2006 réglemente la pénétration dans les massifs forestiers, la circulation et le stationnement sur certaines voies les desservant pour la période du 21 juin au 30 septembre.
arrêté préfectoral du 15 mai 2006 (format pdf - 105 ko)
arreté préfectoral du 22 juin 2011 (format pdf - 326.4 ko)

Le dispositif de sensibilisation et d’information du public au risque incendie de forêt
Pour informer les promeneurs sur les possibilités d’accès aux massifs forestiers du Var, la préfecture publie quotidiennement, pendant la période du 21 juin au 30 septembre, une carte matérialisant le niveau de risque incendie par massif permettant de réglementer :
la pénétration dans les massifs
la circulation
le stationnement sur certaines voies les desservant
En effet, les restrictions de passage et de stationnement dans les terrains boisés, hors des voies ouvertes à la circulation publique, constituent, avec l’obligation de débroussaillement et l’interdiction d’emploi du feu, une des mesures essentielles de la politique de prévention contre les incendies de forêts.

Pour connaître l’état de la fermeture des massif dans le Var du 21 juin au 30 septembre
Une carte publiée chaque jour, avant 19h, pour la journée du lendemain, sur le site internet de l’État dans le Var renseigne sur le niveau de danger feu de forêt massif par massif.


Pour ouvrir la carte, vous cliquez sur le lien puis sur l’image .





L’accès aux massifs est réglementé de la manière suivante :
les risques du massif de l’Estérel s’appliquent aussi aux massifs de l’Ouest des Alpes-Maritimes
les massifs des Iles d’Or ont une réglementation spécifique.
- lien sur le site du Parc national de Port-Cros

 

Bonjour,

cette année encore, l'OPIE reconduit son enquête reposant sur vos observations des insectes et plus particulièrement celle sur la Lucane Cerf-volant. Ce superbe Coléoptère est finalement assez présent en France et facilement observable à Fontainebleau.

Mais c'est une espèce que certains disent menacée (notamment à cause des méthodes de sylviculture) et qui lui vaut d'être suivi par le Réseau Natura 2000.

Pour autant Le Lucane cerf-volant (Lucanus cervus) n'avais jamais fait l'objet d'une évaluation sérieuse sur le territoire. Il s’agit donc, partout en France, de révéler sa présence. De quoi occuper ses vacances avec les enfants...




L'enquête 2011 qui s'est achevée en avril 2012 a permis de dresser la carte suivante

Source site OPIE

A gauche, la répartition du Lucane cerf-volant publiée en 2011 par Harvey pour une étude européenne sur le Lucane, à droite la même carte complétée par les données recueillies dans le cadre de la présente enquête. Et l'on voit très nettement que la bêbette est bien présente en France !

Au totale, l'enquête a permis de recueillir 3 091 données valides, dont 1 976 observations transmises par le formulaire de saisie en ligne ! Des lots importants de données ont été transmis par des collectifs naturalistes (COPRIS en Normandie) ou de protection de la nature (Conservatoire d’Espaces Naturels en Aquitaine). Les contributeurs à cette enquête étaient au nombre de 1 169.

Je crois que j'ai vu...

Du coup l'OPIE relance une campagne pour 2012. L'enregistrement en ligne des observations est super simple. Un pdf (voir bas de l'article) décrit ce gros Coléoptère Lucanidé pour vous aider à le distinguer des autres individus et pour les professionnels, il est possible de saisir de nombreuses infos via un fichier XL/open office sur simple demande à enquete.lucane@insectes.org



Le Lucane cerf-volant est une espèce intimement liée au milieu forestier. Sa larve se développe aux dépens des souches et des arbres morts. Il est actif de mai à fin juillet, parfois plus tard en saison. L'OPIE s'interesse par toutes les observations : individus vivants ou morts, y compris les restes des repas d’oiseaux qui laissent souvent au sol les têtes des mâles trop coriaces. Vos données peuvent avantageusement être accompagnées de photographies.

Qu'est-ce que l'OPIE ?

L'Office pour les insectes et leur environnement est une association type loi 1901, agréée par le Ministère de l'Environnement et celui de l'Éducation nationale. Créé en 1969 sous l'appellation Office pour l'information entomologique par un groupe de spécialistes des insectes de l'Institut national de la recherche agronomique (INRA) et d'amateurs, l'OPIE occupe une place privilégiée au point de rencontre de l'ensemble des activités sur les insectes en France.

Par sa position stratégique, l'OPIE mène des actions de sensibilisation, d'information, de conseil-formation, d'élevages d'insectes et de protection et de maintien de la diversité des insectes dans leur milieu de vie. Six antennes régionales permettent de répercuter ses objectifs dans toute la France. Son équipe principale est basée à Guyancourt (La Minière) à la Maison des Insectes, près de Paris dans le département des Yvelines.

OPIE
BPn°30
78041 GUYANCOURT cedex


Liens :

Les documentations de l'OPIE

La fiche technique de l'enquête


extrait de la fiche technique OPIE

Bonjour,
Cette fois c'est l'ami Aymeric qui a initié une  opération de CUD pour extraire les déchets enfouis dans une ancienne décharge de Bleau !

En effet, samedi 21 juillet, une dizaine de personnes très motivées a sorti de terre environ 200 kg de déchets. L'opération aura duré toute la matinée. "Sorti de terre" est la bonne expression car Aymeric et son équipe s'est intéressé au dépôt d'ordures situé non loin du carrefour de la croix du grand Veneur (coordonnées : 31U 0474526 5364497) et qui est donc nettoyé. Vous llez voir, il même fait la carte de géolocalisation des déchets !


Déversé sous un auvent, le tas d'ordures était composé principalement de verre. Datant pour la majeure partie des années 80, les déchets étaient enfouis sous une quinzaine de centimètres.

Un plot pour stabiliser les panneaux de circulation routière et un bloc de ciment ont également été extraits du même secteur.

Cette opération a été réalisée par  en partenariat avec l’ONF. Les déchets ont été déposés au parking du carrefour de la route Hobereau et de la route Ronde, puis récupérés par les agents de l’ONF.





Photos : Aymeric Auberton
 Cette opération coup de poing réalisée par un groupe de personnes déterminées, ne restera pas une action isolée. D'autres événements sont en préparation et une nouvelle (encore dirons certains après la naissance de BLO et de Forêt Vivante !) association devrait voir le jour dans les prochaines semaines.


La carte des déchéts de Fontainebleau faite  par Aymeric

Aymeric a aussi profité de l'occasion pour dresser la cartographie des dépôts d'ordure que dont avons publié la liste dans divers endroit de ce site et repéré aussi par l'ami Jipé du site
 Photo Nature Fontainebleau.
N'hésitez pas à contacter Aymeric via sa page carto  pour mettre à jour la carte ou pour toutes questions ou améliorations.

En tous cas, voici une carte qui s'inscrit directement dans le projet dont nous vous parlions début juillet de cartographie mondiale des zones de dépôts d'ordure en mode Wiki et géoportail !!!

http://aymeric-auberton.fr/bleau/
Nos déchets peuvent tuer !

Journal du 6 mai 1981, encore bien lisible !!!

On a parfois bien du mal à comprendre comment fonctionne la FFME et sa politique vis à vis des sites naturels d'escalade. Dans les Pyrénées, elle dénonce les conventions ce qui entraîne l'interdiction des sites, dans l'autre, elle fait la promotion du site à grand coup de communiqué de presse et en diffusant les topos sur le web... Va comprendre Charles ? 



Photo (c) 2011 G CLOUZEAU
Falaise de Saint Symphorien
des dalles pour débuter...

Donc, depuis 2000 et la signature d'une convention d'objectifs avec le Conseil Général de la Loire, le CD FFMEde la Loire a réhabilité plusieurs sites naturels d'escalade sur le département : Rory, Saint-Symphorien de Lay, Roche Corbière, Doizieux, Saint Sauveur en Rue.

En 2008, le CD a édité le topo "Escalade dans le Pilat, Saint-Etienne et sa région", vendu 20 € et qui regroupe les deux principaux sites d'escalade de la Loire avec le site de la Roche Corbière (178 voies du 3a au 8a+), de Doizieux (166 voies du 4a au 7b+) et les via ferrata du Gouffre d'Enfer. Mais pour les petits sites d'intérêt plus local comme la carrière de Saint Symphorien de Lay, rien, nada, que de chi, peau de Z... Bref, si vous passiez dans le coin fallait être devin !

Heureusement, ici, la fédé a réagit dans le bon sens et palie à l'absence de topos papier  par la mise en ligne des topos de ces sites. Cool !   Le topo en ligne offre quelques avantages indéniables : l'absence de coût d'impression, une diffusion large via internet et autres smartphone mais aussi et surtout une très grande facilité pour la mise à jour des topos, voir la diffusion en temps réel des interdictions temporaires par exemple. On peut même dire qu'il est écologique (plus de papier mais on me reprochera le coût de fonctionnement du serveur, les produits chimiques de l'industrie informatiques ou même la pollution nucléaire liè à l'électricité !!!) Bon, on peut même rêver à ses vacances depuis son bureau...

Donc, reste la question, est-ce gratuit ? Et bien oui ! Et là, on peut se demander comment le CD FFME va financer l'entretien des sites rééquipés de Rory, Saint Symphorien de Lay et Saint Sauveur en Rue si il ne perçoit aucune recette de ses topos ?

Photo : (c) 2011 G Clouzeau
Saint Symphorien
... aux dévers fissurés pour se perfectionner
Depuis sa mise en ligne en septembre les topos ont été vus plus de 6 500 fois !
Pour aller encore plus loin dans l'accès au topo, le CD FFME 42 a travaillé depuis l'automne à la création d'une signalétique implantée sur site qui permet au grimpeur muni d'un smartphone et d'une connexion 3G d'accéder au topo du site. Dans un souci de développement durable, cette signalétique est intégralement conçue et réalisée dans la Loire. A terme, tous les sites d'escalade de la Loire qui auront fait l'objet d'une réhabilitation et d'un suivi annuel seront "topographiés" et équipés de cette signalétique.

Bref, si la FFME nationale pouvait suivre l'exemple ce serait top, non ?

Ne faites pas le déplacement juste pour ces "micros" falaises de la Loire mais si vous passez dans le coin, ne les manquez pas ! J'aime beaucoup la carrière de St-Sym mais je ne suis pas objectif, j'y ai une attache toute particulière... Au passage, de l'autre côté de l'étang, une petite visite de ma part au restaurant en saluant Raphaëlle sera sympathique.

Liens :

Photo (c)2011 G Clouzeau
Saint Symphorien
- Topo Escalade dans le Pays Roannais 




En savoir plus..... 
http://www.ffme.fr/escalade/article/sites-naturels-d-escalade-sur-le-departement-de-la-loire-cd42.html



Bonjour,

une petite news rapide mais qui a son importance, depuis le 12 juillet, ce n'est plus Monsieur le Préfet mais Madame !

Souhaitons lui la bienvenue et espérons qu'elle sera répondre à nos attentes en matière de lutte contre la prostitution féminine et masculine sur les sites d'escalade, la sécurisation des aires de stationnement de la forêt de Fontainebleau et écouter ceux qui disent non à la recherche ou l'exploitation de gaz et pétrole de schiste en Seine et Marne. Elle remplace Pierre Monzani arrivé début juin 2011...

 Elle sera assisté par le "nouveau" Sous-préfet de Fontainebleau, nomé en avril dernier et déjà rencontré par les AFF en juin dont voici ce qu'en dit le paragraphe de la Feuille verte de l'association :



"Entretien avec le sous-préfet Georgin
Le président s’est entretenu, le 1
Philippe Georgin, des principaux dossiers qui concernent la forêt. Ancien élève de l’ENA, il a été en
particulier secrétaire général de la Creuse puis conseiller au cabinet du ministre de l’Intérieur. Le sous préfet a exprimé au président des Amis de la Forêt tout son intérêt pour les activités de l’Association et son souci de s’impliquer sur les questions touchant cette forêt d’exception."
er juin, avec le nouveau sous-préfet de Fontainebleau, Franck-
JORF n°0162 du 13 juillet 2012
texte n° 53


DECRET
Décret du 12 juillet 2012 portant nomination de la préfète de Seine-et-Marne (hors classe) - Mme Klein (Nicole)

NOR: INTA1225470D

Le Président de la République,
Sur le rapport du Premier ministre et du ministre de l'intérieur,
Vu la Constitution, notamment ses articles 13 et 72 ;
Vu la
loi n° 83-634 du 13 juillet 1983 modifiée portant droits et obligations des fonctionnaires ;
Vu la
loi n° 84-16 du 11 janvier 1984 modifiée portant dispositions statutaires relatives à la fonction publique de l'Etat ;
Vu le
décret n° 64-805 du 29 juillet 1964 modifié fixant les dispositions réglementaires applicables aux préfets ;
Vu le
décret n° 2004-374 du 29 avril 2004 modifié relatif aux pouvoirs des préfets, à l'organisation et à l'action des services de l'Etat dans les régions et départements ;
Le conseil des ministres entendu,
Décrète :

Article 1

Mme Nicole Klein, préfète détachée en qualité de directrice générale de l'agence régionale de santé d'Aquitaine, est nommée préfète de Seine-et-Marne (hors classe) à compter du 30 juillet 2012.
Article 2

Le Premier ministre et le ministre de l'intérieur sont responsables, chacun en ce qui le concerne, de l'application du présent décret, qui sera publié au Journal officiel de la République française.

Fait le 12 juillet 2012.

François Hollande

Par le Président de la République :

Le Premier ministre,

Jean-Marc Ayrault

Le ministre de l'intérieur,

Manuel Valls

JORF n°0092 du 18 avril 2012  texte n° 71


DECRET
Décret du 17 avril 2012 portant nomination du sous-préfet de Fontainebleau - M. Georgin (Franck-Philippe)

NOR: IOCA1207962D


Par décret du Président de la République en date du 17 avril 2012, M. Franck-Philippe Georgin, administrateur civil, est nommé sous-préfet, sous-préfet de Fontainebleau.

Du côté de l'ONF aussi ça bouge avec la nomination d'un nouveau directeur inter-régional que là encore, les AFF ont rencontré et dont on peut lire le paragraphe suivant dans la feuille verte (téléchargeable sur le site des AFF en pdf,  ICI )

"Nomination d’un nouveau directeur interdépartemental
Le nouveau directeur interdépartemental de l’ONF, Benjamin Beaussant a pris ses fonctions le 1er juin.
Diplômé de l’Institut national agronomique et ingénieur en chef des ponts, des eaux et des forêts, il était précédemment directeur régional adjoint de l’alimentation, de l’agriculture et de la forêt de la région Centre.
Une réunion de travail a permis de faire le tour des dossiers d’intérêt commun et de constater une large convergence des points de vue. Il a été rappelé en particulier le souhait de notre association d’être davantage associé à certaines activités de l’ONF, notamment le martelage des arbres situés dans des zones sensibles. Dans le même esprit, il a été également souhaité qu’elle soit associée aux travaux de préparation du futur plan d’aménagement de la forêt (2016-2035). Le directeur a confirmé que pour l’année 2012, la récolte ne dépasserait pas 35 000 m3, contre 60 000 habituellement : il a ainsi démenti les chiffres fantaisistes qui ont pu circuler.

Reprenant une tradition qui dure depuis la fondation des AFFF en 1907, B. Beaussant a participé à notre conseil d’administration. Le président lui a souhaité plein succès dans sa mission."
Pollinis, est un réseau de conservatoires d’abeilles et pollinisateurs créé tout récemment pour essayer de sauver durablement les abeilles, et avec elles, le travail colossal de pollinisation dont elles s’acquittent et qui assure la survie et la reproduction de plus de 80% des espèces de plantes à fleurs qui existent dans le monde... Sans pollinisateurs, c'est un peu Chronique d'une mort annoncée pour l'humanité !Aurélia, la directrice de Pollinis, vous explique comment les abeilles sont sacrifiées, et avec elles notre alimentation et tout l’écosystème, pour servir les intérêts à court terme des multinationales de l’agrochimie.
Bien que cette situation dure depuis longtemps, on peut s’interroger sur l’absentéisme de nos pouvoirs publics dans ce domaine.


Mise à jour :
Ce réseau semble être une escroquerie ! voir les nombreux commentaires attachés à cet article.



Mobilisons-nous

Pour obtenir l'interdiction pure et simple de tous les pesticides tueurs d'abeilles, nous devons être des centaines de milliers à signer cette pétition.

Regardez et partagez vidéo "Abeilles : le massacre autorisé" http://www.pollinis.org/petitions/video_pesticides.html



Vous pouvez aussi envoyer directement la pétition :http://www.pollinis.org/petitions/petition_neonicotinoides.php

Mais je crois vraiment que tout le monde devrait connaître les infos révélées par la vidéo, et je vous encourage vivement à la faire circuler.

Nous devons tous agir très vite, avant que les multinationales agrochimiques ne remettent sur le marché de nouveaux produits toxiques pour les abeilles et la nature - en changeant simplement le nom de leur produit interdit par exemple, comme la loi les y autorise.

C'est déjà arrivé avec le Cruiser, rebaptisé Cruiser 350 pour contourner une interdiction du Conseil d'Etat !

Merci par avance pour tout ce que vous pourrez faire pour la sauvegarde des abeilles, des cultures et de la biodiversité. Pour nous aujourd’hui, et pour les générations futures.


La campagne "Abeilles : le massacre autorisé" est organisée par Pollinis, le Réseau de conservatoires abeilles et pollinisateurs.
Vous pourrez adopter une ruche dans un conservatoire d’abeilles, ou trouver plus d'informations sur nos actions, les abeilles, leur rôle dans le maintien de la biodiversité et ce qui les menace aujourd’hui sur notre site :
www.pollinis.org

Pour nous écrire : contact@pollinis.org

Comme ce sujet est hélàs récurrent, pollinis n'est pas seul à conduire la lutte ! Pour rappel voici donc un autre site et une autre pétition à signer sur le même thème de la sauvegarde de nos abeilles mais en traitant des OGM !

Depuis l’apparition des premières cultures d’OGM en Europe il y a quelques années, les apiculteurs ne cessent d’alerter les pouvoirs publics sur l’impossible coexistence entre ces cultures et l’apiculture. Sous l’influence du lobby OGM et semencier, la Commission Européenne et les autorités nationales sont jusqu’à présent restées sourdes à cet appel.
Or, un apiculteur allemand qui a constaté la présence de pollen de maïs OGM MON 810 dans son miel a intenté une action en justice. Le 5 septembre 2011, la Cour de Justice de l’Union Européenne (CJUE) a décidé qu’un tel miel ne pouvait pas être commercialisé [1].

Allez, tous à vos claviers !

Bonjour,

Cela faisait un petit moment que nous n'avions pas écrit d'article sur les gaz et pétrole de schiste en Seine-et-Marne. Pour autant, nous suivons toujours le dossier de près et avec toujours autant d'inquiétude ! Une page permanente est consacrée au sujet et nous la mettons à jour le plus souvent possible mais c'est très difficile tant il y a d'information nouvelle.

Heureusement, les nombreux collectifs qui suivent les évolutions des chantiers, demandes de permis ou modifications des textes officiels tiennent bon la barre et résistent à toutes les campagnes de désinformation organisées par les pétroliers.

Nous reviendrons pas sur l'épisode de la consultation masquée des demande de permis. Nous ne reviendrons pas non plus sur le départ précipité de la première ministre de l'environnement du nouveau gouvernement et sur les espoirs déçus que cette action va laisser. Mais deux actualités nous semblaient très importantes à vous communiquer !


Pollution des eaux aux ions d’ammonium – GPN SA, filiale de Total, reconnue coupable

Nous le soupçonnions, les pétroliers polluent en Seine et Marne. C'est d'ailleurs ce que confirme le Tribunal Correctionnel de Melun qui était appelé à se prononcer sur une plainte de la FNE et Nature Environnement 77  contre GPN-TOTAL et le site de Grandpuits.  
Le tribunal correctionnel de Melun vient de rendre une décision reconnaissant la culpabilité de la société GPN et la condamnant à payer une amende de 10 000 € pour pollution de rivière et pour avoir désobéi à l'injonction du préfet de respecter les prescriptions de sécurité en matière environnementale et quatre amendes de 500 € pour des contraventions, suite au débordement d’un bassin de collecte des eaux et à la fuite d’effluents aqueux chargés en ions ammonium dans le ru d’Iverny, survenu le 13 septembre 2010. Ce fut long, mais c'est gagné !


Nous vous avons indiqué à plusieurs reprises comment et où vous prononcer contre les demandes de permis de recherche de ces poisons industriels (voir liens bas d'article).

Parmi ceux qui concernent notre département, la compagnie pétrolière Toreador Hess, annonce que très prochainement 4 nouveaux forages seront réalisés en Seine-et-Marne. Si la loi du 13 juillet 2011 interdit d'utiliser la fracturation hydraulique comme technique d'exploration et d'exploitation pétrolière et gazière ladite loi précise que des "expérimentations réalisées à seule fin de recherche scientifique" utilisant cette même technique de fracturation hydraulique est autorisée... Un paradoxe qui va donc toucher les communes suivantes : Chartronges et Saint-Mars-Vieux-Maisons (permis dit de Leudon-en-Brie) Sourdun, (permis dit de Nogent) et Nonville (permis dit de Nemours).  

Le conseil municipal de Nonville a voté mercredi 13 juin, à l'unanimité, le refus de ce forage ! Bravo donc à toute l'équipe municipale qui ose s'opposer à la toute puissance des pétroliers.

S'agissant d'un forage profond (supérieur à 3 000 mètres) et jusqu'au « socle  », le risque d'utilisation de la fracturation hydraulique est réel avec son cortège de nuisances majeures :
• Injection  d'eau additionnée de sable et/ou de cocktails chimiques (dont on ne connaît pas la composition) pour fissurer les roches, ce qui l'empêche de se refermer et facilite le passage du gaz. 
  Risque de pollution des nappes phréatiques de façon irrémédiable et pour une durée indéterminée par les produits chimiques utilisés et par les gaz de schiste libérés. 
• Consommation d'eau estimée de 10 à 15 000 m3... Alors que le département est en « crise sécheresse renforcée » depuis plus de deux ans sans interruption, 
• Réinjection de l'eau polluée très concentrée en produits chimiques, très chargée en sels minéraux, en acides et même en radioactivité. 
• Bouleversement du paysage car cette méthode d'extraction nécessite le forage de nombreux puits (jusqu'à 200 fois plus que le gaz conventionnel) 
• Séismes, même s'ils restent de faible magnitude (1.5 à 2.3 sur l'échelle de Richter), lors «d'effondrements» souterrains.

Nonville (77140) est une petite ville (1143 ha, 617 habitants) du sud 77 à 90 km de Paris, de Nemours, 15 de Fontainebleau par la A6. En arrivant de Paris, sortir à Nemours, prendre la D403 direction Montereau et traverser Darvault.

La mairie de Nonville et le GENE (Groupe Ecologique de Nemours et Environs) ont mis en ligne une pétition sur le site de la Mairie (un simple mail formulaire) que l'on peut aussi imprimer et renvoyer en version papier.

En 15 jours 957 signatures ont été recueillie contre la réalisation de la plateforme de recherche à 3 500 mètres de profondeur.

Nonville sur schiste Photo Jean Poule Debleau
Aujourd’hui, la commune attend le soutien de l’ensemble des 22 Communes de notre Intercommunalité, des 16 Communes du Canton de Nemours et des Communes avoisinantes. Le vendredi 06 juillet 2012, elle a organisé une manifestation sur le CD 403 et une autre action sera menée le samedi 28 juillet.





Société française mais ouvrier bel et bien étrangers... disons anglosaxons !
Photo : Jean Poule Debleau Blog Photonaturefontainebleau ( voir colone de gauche)
 


Le permis de recherche actuellement attribué à Toréador étant arrivé à son terme le 16 juin 2012, le dossier de  renouvellement est en cours d'étude au ministère chargé des mines.
http://www.mairie-nonville77.fr ou en imprimant la pétition à retourner en Mairie
Adresse Mairie:  place de la Mairie  Téléphone:       01 64 29 01 34

Le répertoire des arrêtés Préfectauraux en Seine et Marne est consultable ici :


Dans ce répertoire des actes administratifs (RAA) du 28 juin 2012, les arrêtés sont en pages n°4 à n°8 du document .pdf.
Il nous semble opportun que les maires destinataires des arrêtés préfectoraux ayant intérêt et capacité à agir sur les périmètres de ces trois forages saisissent au plus tôt le TA ad hoc mentionné expressément dans ces arrêtés pour faire valoir leurs réserves notamment sur la composition des fluides de forage et la destination des effluents pour traitement de surface : bassin de décantation ? Station d’épuration ? Attention : expiration du délai de recours administratif le 27 août 2012 !!!

Encore une photo de l'ami Jipé avec ce message en commentaire :
Les préfets sont nommés et révoqués par le Président de la Répbulique,  vu que celui - ci trahit
les promesses éléctorales de notre nouveau Président... que faut -il en penser ?

Tant qu'un nouveau code minier interdisant l'introduction de produits toxiques dans notre sous-sol ne sera pas applicable, il convient de résister fermement comme les collectifs qui luttent contre tout nouveau forage.


A la TL²B, comme toutes les associations, nous considérons que ces 3 permis de recherche (signés par Jean-Louis Borloo) sont illégaux car délivrés postérieurement à la signature par la France en 2002 de la convention d'Aarhus qui impose une concertation avec la population et les élus concernés. Une consultation a eut lieu après cette signature !

Il faut savoir que l’arrêté du 17 juillet 2009 relatif aux mesures de prévention ou de limitation des introductions de polluants dans les eaux souterraines introduit dans son article 9 des dérogations à l'introduction de polluants dans notre sous-sol dont, entre autres, l’injection d’eau "contenant des substances résultant d’opérations de prospection et d’extraction d’hydrocarbures".
Traduction : les sauces de fracturation hydraulique, dont la pollution est telle qu'aucune station d'épuration ne peut les accepter, ont été et seront injectées dans le sous-sol !


 
Nous demandons la suppression de cette dérogation ! Aux industriels de mettre au point les techniques adéquates pour recycler leurs déchets. Voir un peu plus loin...

Habitants de DARVAULT, MONCOURT FROMONVILLE, TREUZY LEVELAY, et alentours vous êtes aussi concernés. Les répercussions de l'intervention de l'homme sur la croûte terrestre ne connaissent pas de frontières.....

JOIGNONS NOS EFFORTS POUR NOUS OPPOSER A TOUTE EXPLOITATION PAR FRACTURATION HYDRAULIQUE

La refonte du droit minier est une réforme indispensable !
France Nature Environnement, Guyane Nature Environnement et Surfrider Foundation Europe ont déposé devant le tribunal administratif de Cayenne un recours pour excès de pouvoir contre les arrêtés autorisant la société Shell à entreprendre des travaux de recherche de gisements d’hydrocarbures non conventionnels par forage au large de la Guyane. Ce dossier s’inscrit dans celui plus global de la refonte du code minier annoncée par le nouveau gouvernement et confirmée pour la rentrée par la ministre de l’Ecologie. A cette occasion, les associations rappellent leurs demandes concernant cette réforme.

Le ministère de l'écologie a mis en place à la demande insistante des association en place une consultation par internet sur un projet de modification de l'Arrêté du 17 juillet 2009 relatif aux mesures de prévention ou de limitation des introductions de polluants dans les eaux souterraines afin de permettre l'injection de CO2 dans le sous-sol.

Petit rappel pour les absent !
Début 2011, la compagnie pétrolière Vermilion a avoué avoir renvoyé toutes ses sauces de fracturation hydraulique contenant un cocktail de polluants dans la nappe d'eau du Dogger ! Et ceci est bien autorisé depuis 2009 par cet arrêté !
 
A l'heure où tous les citoyens sont de plus en plus préoccupés par la préservation de notre environnement, il est inadmissible que la loi permette aux industriels de considérer notre sous-sol comme une solution économique pour se débarrasser de leurs déchets ! Notre sous-sol ne doit pas être une poubelle !
 
Pour donner votre point de vue sur cette question,
 
Pour voir l'arrêté dans sa forme actuelle, cliquez ici

Une autre pétition tourne également sur les sites, elle prend la forme d'un courrier à notre Président de la République dont voici le texte.

Lettre Pétition à M. François Hollande, Président de la République
Le 29 juin 2012
Monsieur le Président de la République,

Alors que votre mandat commence à peine nous tenons à attirer votre attention sur un danger qui, une nouvelle fois, menace populations, environnement et ressources en eau dans le Bassin Parisien.

En effet, alors que la loi n°2011-835 du 13 juillet 2011 interdit la fracturation hydraulique, cette dernière ne remet pas en cause des permis déjà attribués ou en cours d’instruction et dont l’objet premier,  malgré une savante utilisation du langage, est d’explorer, puis d’exploiter un jour prochain des hydrocarbures dits « non conventionnels » potentiellement renfermés dans le lias.

En outre, cette loi (article 4) laisse la porte ouverte à des expérimentations scientifiques qui, à en croire de nombreux rapports scientifiques et universitaires réalisés aux U.S.A., ne manqueront pas de conduire à de dramatiques nuisances sur l’environnement et les populations des régions concernées.

La situation, désormais clairement décrite aux USA, nous conduit à penser qu’il serait dramatique de confier de nouvelles expérimentations en France à des acteurs qui ont déjà fait preuve de leurs faiblesses et de leur maîtrise imparfaite des technologies employées, et ce alors même que plusieurs états américains confrontés à une véritable catastrophe écologique réfléchissent à des dispositions visant à limiter ou à interdire pareilles pratiques.

Aussi nous en appelons à votre haute autorité et vous demandons d’introduire dès maintenant un moratoire clair et immédiat qui interrompra les explorations en cours : Permis de Mairy-sur-Marne dans la Marne, ou à venir : Permis de Château-Thierry en Seine-et-Marne, et dans l’Aisne, d’autres permis dans l’Aube, pour ne citer que quelques exemples.

Cela permettra ainsi à votre gouvernement de prendre le temps d’une évaluation et d’une remise à plat du code minier actuel qui privilégie les industriels au détriment des populations et de l’écosystème dont elles dépendent.

Nous vous remercions, par avance, de l’attention que vous voudrez bien porter à notre demande et vous prions d’agréer, Monsieur le Président de la République, l’expression de notre respectueuse considération,


Dans le même registre, le collectif Stop petrole de Schiste 77 a adressé la lettre suivante à la deuxième et actuelle Ministre de l'environnement, Mme Batho : 

Enfin, pour conclure, voici la position du Président du CR Ile-de-France sur le sujet, suite à la publication du rapport du Conseil Scientifique Régional d’Ile-de-France sur les « Risques potentiels de l’exploration et de l’exploitation des hydrocarbures non conventionnels en Ile-de-France ».

« La Région s’est vivement opposé à l’attribution de permis d’exploration des hydrocarbures non conventionnels, faite sans concertation avec les collectivités et leurs habitants. Mais ce qui est plus grave, c’est qu’ils l’ont été alors que les effets nocifs à court terme de l’exploitation de ces ressources étaient déjà avérés outre-Atlantique, et qu’une incertitude scientifique demeure sur ses effets à long terme.
En une seule décision le gouvernement précédant foulait ainsi au pied les principes de prévention, de prudence et de précaution.
En une seule décision il déchirait la Charte et le Grenelle de l’environnement.
En une seule décision, il mettait en lumière sa préférence pour le profit d’industriels hors sol au détriment du développement durable des territoires.

Face à de telles méthodes la Région Ile-de-France a voulu se replacer dans une perspective politique de long terme, de débat démocratique et de rationalité scientifique. Pour ce faire, elle a demandé au Conseil Scientifique Régional, instance indépendante composée de scientifiques reconnus par leurs pairs, d’étudier les risques à moyen et long terme de l’exploration et de l’exploitation des gaz et huiles de schistes.

Vous trouverez dans ce document le positionnement du Conseil régional en regard des éléments clefs de ce rapport »,
Jean-Paul Huchon.
Lien pour télécharger le fichier du texte du Président

Liens :
Nos anciens articles




Utilisation des boues de forage à l’huile , DANGER





77

91

78

NATURE

MATOS