LA TRIBUNE LIBRE DE BLEAU et Cie est la fusion des 4 précédentes éditions de la TL2B, TL2Bleau...

Le Printemps est là

Le Printemps est là
Relisez la charte ONF

VTT et autres 2 roues à Bleau, les suites de la motion de l'AFF

Mis en ligne par TL De Bleau on lundi 28 avril 2014 | 12:34:00

Dans notre précédent article, nous vous révélions en exclusivité la motion votée par l'AG de l'AFF à propos des VTT. Vous avez été nombreux à le lire (plus de 1500) et à réagir en nous adressant des emails et des commentaires. Merci... 
Depuis, La République de Seine et Marne et Le Parisien ont tous deux publiés un dossier sur le sujet qui ont suscité de nouvelles réactions, parfois très agressives, sur divers forums de vtt. 
Nos plus fidèles lecteurs le savent, à la TL²Bleau nous avons à cœur de vous livrer l'information la plus complète possible (à la différence de la presse écrite, nous avons toute la place nécessaire et la liberté de la faire !) mais aussi et surtout, de défendre les usagers et leurs sites naturels de pratique. C'est une position difficile et certains se demandent comment peut on être à la fois pour la sauvegarde des sites et pour la liberté de pratiquer certains sports ? 
Certainement en étant "éco-responsable", c'est à dire en visant une pratique tournée vers une diminution de l'impact de nos loisirs et en travaillant au partage de notre terrain de jeu ce qui suppose également un investissement bénévole fort des pratiquants.


Les articles du Parisien et de la Rep ne nous apprennent pas grand chose sur le dossier du VTT à Bleau, sujet d'opposition entre les usagers depuis des années si ce n'est que l'ONF, très à l'écoute de certaines associations, va procéder à des aménagements et des tournées d'information. 

Article de la REP 77

Article du Parisien annoncé sur notre page FB en exclu


Les articles reviennent également sur un courrier adressé à Madame la Préfète de Seine et Marne par un collectif d'associations dont voici le contenu (c'est nous qui surlignons) :

Collectif d’associations contre les rassemblements de VTT  en forêt de Fontainebleau                                                                               
                                                                                                                                                  08 Février 2014
140 rue Pelleport
75020 Paris


Objet : Rassemblements de VTT en forêt de Fontainebleau



                      Madame la Préfète,


Nous, soussignés, membres d’associations locales, régionales et nationales concernées par l’avenir de la forêt de Fontainebleau, souhaitons attirer votre attention sur les rassemblements sportifs dans ce massif prestigieux, notamment VTTistes.

Ces manifestations ont lieu plusieurs fois par an et réunissent des centaines de participants (voir articles ci-joints, la prochaine est prévue en mars) le tout dans une forêt recevant déjà environ 17 millions de visites par an. Leurs passages répétés aggravent l’érosion sur les chemins sableux en pente empruntés par les coureurs ; ces dégradations coûtent cher à l’ONF pour remettre ces sentiers en état, et abîment la végétation voisine. La charte ne suffit pas à faire respecter les lieux lors des nombreux entraînements.

Une telle concentration de la fréquentation au printemps, période de nidification d’oiseaux sensibles au dérangement tels que les rapaces ou les pics, et de floraison d’espèces végétales vulnérables, ne peut que nuire à la biodiversité de cet espace naturel patrimonial. Comme vous le savez le massif de Fontainebleau est classé Natura 2000 en raison de la fragilité de sa faune et de sa flore. Cet outil ne suffit pas à limiter le nombre de participants de ces randonnées de masse, car trop facilement contournable.

Interrogé lors de sa conférence à Nemours du 1er février dernier, l’expert environnemental Allain Bougrain-Dubourg a affirmé que ces manifestations sportives sont incompatibles avec le maintien de la biodiversité en forêt.

Aussi nous vous demandons de bien vouloir prendre les mesures qui s’imposent afin d’interdire ces rassemblements de VTT dans le périmètre du massif de Fontainebleau. Sans vouloir mettre la forêt sous cloche, cette activité possède des impacts négatifs sur l’environnement et doit donc être pratiquée en forêt à petite échelle, en famille ou entre amis. Que les randonnées VTT de masse soient cantonnées aux bases de loisirs nombreuses en Seine-et-Marne.


Vous remerciant à l’avance de considérer favorablement notre requête, pour l’intérêt de la sauvegarde de notre forêt, veuillez agréer, Madame la Préfète, l’expression de notre respectueuse considération.

A propos de ce courrier, notez pour commencer que ce collectif ne mentionne pas l'identité de ses membres ce qui nuit considérablement à sa crédibilité. Ensuite, soulignons que sa cible n'est pas le VTT mais les rassemblements de masse ce qui, à notre avis, vaut tout autant pour les autres sports. Enfin, remarquons la référence à Monsieur Allain Bougrain-Dubourd qui, dans ce dossier, serait certainement bien en peine pour fournir des exemples locaux concrets de perturbation de l'avifaune...

Par ailleurs, nous tenons à rassurer les vététistes tant sur notre position que celles des AFF : IL N'EST PAS QUESTION POUR NOUS D'INTERDIRE LE VTT A BLEAU ! 
Nous en avons eut la confirmation écrite de Denis Beauchard, Président de l'AFF et d'autres personnes citées dans les articles de la presse écrite, certains nous affirmant que les articles ne correspondaient pas à leurs propos lors de l'interview...

Sortons un peu de ces discussions sans fin et sans intérêt type : "mon activité pollue, dégrade... moins que la tienne" ou du "pourquoi nous et pas les autres" ! 

A la TL²Bleau, on aime rouler en forêt et on est totalement d'accord avec bon nombre de Vététistes : ce terrain de jeu est assez vaste pour être partagé et c'est l'un des meilleurs spots d'Ile-de-France. Mais il faut le reconnaître, les itinéraires proposés pour les VTT sont sans intérêt (ou presque) et la majorité des pratiquants cherche des circuits balisés et se rabattent donc sur les sentiers piétons. 

Une fois encore, nous invitons les Vététistes à se structurer et à montrer, comme l'ont fait le Cosiroc (pour l'escalade), l'Aff et la FFRP (pour la rando) qu'ils sont des interlocuteurs sérieux et responsables. Cela suppose de sacrifier du temps en réunion et études sur le terrain, cela suppose d'agir de manière responsable en respectant les consignes de la charte qui excluent l'utilisation des sentiers piétons  cela suppose de stopper tous balisages sauvages pour les manifestations sportives... 

Photo de Julien89 publié sur un forum consacré au VTT à Bleau (voir bas de notre site)
Ce type d'aménagement de l'ONF visait jusqu'à présent à protéger les parcelles en régénération...
La simple chicane s'est mue en fenêtre qu'il devient difficile de franchir même pour un randonneur...
Enfin, cela demande de réfléchir objectivement aux impacts de son activité notamment en terme d'érosion dans les pentes les plus fortes et de ne pas, comme uns ou deux l'on suggérer sur des forums, détruire les aménagements faits par l'ONF ou les autres associations pour limiter l'usage des VTT.


Bref, il s'agit  (pour nous) de limiter les rassemblements sportifs (tous sports) en les cantonnant à des espaces peu sensibles et aménagés (mais pas uniquement dans les bases de loisirs). il est nécessaire que les vététistes se structure et adopte une pratique responsable en agissant de concert avec les autres usagers et l'ONF. Depuis le temps qu'on vous le dit...
Mais maintenant, MBF est sur le coup... On a juste perdu deux ans car nous avions déjà alerté sur le sujet en 2012 et annoncé la campagne de MBF

Share this article :

4 commentaires :

  1. "mon activité dégrade moins que la tienne".....mais c'est votre credo à l'AFF!
    "mon activité dégrade moins que la tienne"...donc par ma motion je te donne en pâture à l'ONF
    " mon activité dégrade moins que la tienne"...donc je te mets au ban des accusés dans la presse
    "mon activité dégrade moins que la tienne"...est donc bien mon credo
    Mais qu'à cela ne tienne ...méfiez vous nous ne sommes pas que des lourdauds....
    Quant aux grimpeurs prenez vos distances avec l'AFF...avant qu'ils vous jettent à votre tour en pâture§

    RépondreSupprimer
  2. Ce débat existe depuis très longtemps et le "gentleman agreement" en cours ma parait plutôt honnête : priorité aux piétons et pas de vélo sur les chemins d'une largeur inférieure à 2.50m. Ce qui laisse tout de même un terrain de jeu de plusieurs milliers de kilomètres en forêt de Fontainebleau pour s'exprimer.
    Evidemment comme l'air du temps est plutôt à l'individualisme forcené, ça tiraille d'un côté et de l'autre pour modifier cette règle. Je vais me faire l'avocat du diable en affirmant qu'il n'y a évidemment rien de dramatique à ce que cet usage soit outrepassé occasionnellement par un gars ou deux "mal informés" et très motivés par le terrain cassant des "Denecourt". Cela le devient a contrario quand il s'agit d'une pratique massive et organisée qui laisse des traces durables dans des milieux sensibles (je pense notamment au plateau des trois pignons où il m'est arrivé de croisé des groupes de mecs carrément en offroad !).
    Je considère donc que l'AFF est dans son rôle quand elle demande à ce que les rassemblements de masse épargnent les zones sensibles et je pense également comme les amis de la Tribune Libre qu'une organisation et une réflexion devrait s'imposer chez les bikers pour faire en sorte que notre aire de jeu commune soit épargnée. Il y a déjà bien assez de chemins "larges" ou de massifs massacrés par les débusqueuses !

    RépondreSupprimer
  3. Il y a des centaines de km de pistes cavalières mais rien pour les vtt. Les centres équestres évidemment c'est un marché... Le vtt c'est la liberté. Les chemins balisés pour le vtt sont en fait des chemins pour VTC (vélos tous chemins) donc parfait pour les familles mais pas pour une pratique sportive. Il suffirait d'aménager des circuits techniques dans des zones où l'érosion ne menace pas. Evidemment cela attire encore plus de monde...
    Mais qui se soucie du circuit des 25 bosses dans les Trois Pi complètement ravagé par les randonneurs à pieds ? Songe-t-on à interdire la randonnée et le trail ? De plus, connaît-on exactement l'impact du vtt sur les chemins ? Je suis tjs surpris de voir que c'est tjs les mêmes qui sont montrés du doigt. Un vttiste fait-il plus de dégât que 40 randonneurs ? Qu'un cavalier ? Qu'une centaine de scolaires qui tous les mercredis et pdt les vacances débarquent au Cul de Chien ? Que les trailers de l'Impérial Trail ou de la course de l'Aqueduc. Je comprends tous ceux qui viennent en forêt et je respecte leur sport. Interdire les rassemblements de masse, peut-être, interdire les pratiques individuelles non !
    Renaud

    RépondreSupprimer
  4. Tout a fait d'accord
    Mais qui a mis le feu aux poudres?
    C'est l'Aff pour ne pas la nommer avec sa motion d'assemblée générale et sa communication à la
    presse (maintenant on nous dit que les propos ont été détournés par cette dernière...de qui se moque
    t'on!)
    que chacun reste à prêcher dans sa paroisse..et je suis persuadé que beaucoup de grimpeurs sont d'accords avec moi

    RépondreSupprimer

Merci d'avance pour vos encouragements, commentaires, informations, témoignages ou critiques. En cas de difficultés, jetez un oeil à la page FAQ ou adressez-nous un mail.

Nombre total de pages vues

Rechercher dans ce blog

Translate

 
Support : Auteur photographe : Greg Clouzeau | Fontainebleau Histoire (NOUVEAU !) | Devis sur demande
Proudly powered by Blogger
Copyright © 2011. Tribune Libre de Bleau et Cie - All Rights Reserved
Template Design by MASKOLIS Published by Mas Template Johny Template