Les Titres

vendredi 6 avril 2018

[AGENDA] Le Red Bull contest revient à Fontainebleau le 23 juin.




Pour la troisième année consécutive, Block'Out et Red Bull organisent leur grand contest d'escalade dont les finales se dérouleront une nouvelle fois en forêt de Fontainebleau (le 23 juin 2018) ! 
Nous, on reste opposé à ce type de manifestation sportive purement commerciale en site naturel. Même si les éditions précédentes ont démontré qu'avec une bonne organisation, l'impact sur le site restait minime, nous pensons que les valeurs véhiculées par cet évènement ainsi que la privatisation temporaire et partielle des voies (quoi qu'en pense l'ONF) ne sont pas compatibles avec le respect dû à cette forêt. 
Mais bon libre à vous d'y participer !

Rappel, le RBF&B est une compétition de bloc par équipe de 3 dont les phase qualificatives se déroulent en salles d'escalade avant les finales dans un secteur de la forêt de Fontainebleau tenu secret jusqu'à la dernière heure. Cette finale regroupe les 40 équipes (120 grimpeurs) qui auront réussi à se qualifier ! 


Cette année, il y a des nouveautés la privatisation des salles pour l’évènement, un nouveau kit participant ou l’ajout d’une catégorie 100% féminine. La grande équipe gagnante remporte un week end tout compris sur l’événement de découverte à Magic Wood, site de bloc mondial en Suisse !


On vous laisse noter les dates de la tournée dans les salles Block'Out, vous pourrez ainsi mieux les éviter aussi ! 
* 11/04 à Block'Out Strasbourg
* 18/04 à Block'Out Cergy Pontoise
* 25/04 à Block'Out Evry Lisses
* 2/05 à Block'Out Montpellier
* 17/05 à Block'Out Bordeaux
* 25/05 à Block'Out Rennes
* 31/05 à Block'Out Lille

* 23/06 FONTAINEBLEAU

[AGENDA] Opération forêt propre ce dimanche 8 avril à Sénart et lourdes condamnations pour les pollueurs


Ce dimanche 08 avril 2018, de 9h à 10h30, l'ONF, le Conseil départemental de l'Essonne, la Communauté d'Agglomération Val d'Yerres Val de Seine, le SIVOM Vallée de l'Yerres et des Sénarts, le Siredom, la Cavyvs, les services de l’État et de nombreuses associations locales organisent une matinée de ramassage de déchets en forêt domaniale de Sénart dans le cadre des opérations Forêts Propres. Les écocitoyens sont donc invités à participer à ce chantier nature ! 
Et pour ce donner du cœur à l'ouvrage devant l'importance de la tâche, sachez que Mardi, le tribunal de police de Fontainebleau a condamné lourdement plusieurs patrons et particuliers qui avaient abandonné leurs déchets dans diverses communes du sud de la Seine-et-Marne comme le rapportait Actu.fr.


  
Extraits : 
"Patrons de société du bâtiment ou simples particuliers ont défilé, mardi 3 avril, au tribunal de police de Fontainebleau, pour avoir abandonné leurs déchets dans la nature.

« Il s’agit malheureusement d’infractions de plus en plus courantes, notamment en forêt, déclare le procureur Guillaume Lescaux. J’incite les mairies à déposer plainte car c’est une vraie atteinte à l’environnement ».

La peine encourue est une contravention de 5e classe : 1 500 € d’amende pour un particulier et 7 500 € pour une société. À la place de l’amende, le tribunal peut prononcer une suspension du permis de conduire, voire la confiscation du véhicule qui a transporté les déchets."

Parmi les affaires qui viennent d’être jugées, un contrevenant était un patron d’une entreprise de l’Yonne, poursuivi pour avoir jeté ses gravats en janvier 2016 à Saint-Ange-le-Vieil, dans le sud de la Seine-et-Marne.[...]. Condamné à 5 000 € d’amende, il devra par ailleurs verser 2 000 € de dommages et intérêts à la commune. Un autre chef d’entreprise icaunais a écopé exactement de la même peine pour un dépôt sauvage en bordure de forêt à Thoury-Férottes, en septembre 2017.
La commune de Diant recevra également des indemnités de la part d’un particulier domicilié dans le Val-de-Marne(...)qui avait jeté les affaires de son ex-compagne dans la nature, en octobre 2016. Il devra verser 1 000 € d’amende. Et 2 000 € pour la mairie.

mercredi 4 avril 2018

[AGENDA] Un rassemblement spécialement dédiée aux grimpeuses cet automne à la Capelle (Gard)

Le nom de La Capelle parle certainement aux bloqueurs qui affichent au moins une dizaine d'années de pratique car ce magnifique et tout petit site de blocs (300 voies environs) situé dans le Gard était un passage obligatoire jusqu'à son interdiction (non sans raison) en 2010. Petit à petit, le propriétaire a assoupli sa position dès lors que les grimpeurs et grimpeuses (ou tout autres visiteurs) s'engagent à un respect total du site et des règles mises en place :  parking de la mairie obligatoire, camping et bivouacs interdits, zéro déchets, utilisation des toilettes municipales obligatoire, feux et cigarettes strictement interdits, respect du site et des usagers... bref, ce qui devrait être normal partout ailleurs ! C'est donc avec une immense surprise que nous avons appris que le premier rassemblement français de grimpeuses aurait lieu sur ce site naturel exceptionnel. Quelle chance vous avez les filles !

Donc La Capelle est un petit mais exceptionnel site de bloc dans le Gard au-dessus d’Uzès au nord de Nîmes. Il regroupe plus de 300 passages en forêt sur de beaux blocs d'une sorte de  grès bien plus abrasif que celui de Bleau. On y grimpe principalement en dalle et en dévers. Certains blocs sont assez hauts (12 mètres pour les plus grands et parfois équipés pour grimper en moulinette. On y trouve beaucoup de blocs pour débutants mais aussi un grand nombre de 5 et 6, du 7 et même du 8 (jusqu’à 8b). La plupart des voies sont fléchés et un très bon topo a été élaboré par les grimpeurs locaux et est disponible en ligne sur leur site internet version pdf. Rappel donc : vous êtes sur un terrain privé et il convient donc d’y être le plus respectueux possible des lieux. On n’y fume pas et n’utilise pas de brosse métallique sur les blocs.

Un grand merci donc à Caroline Ciavaldini qui a pu négocier les autorisations nécessaires ainsi qu'aux Mairies de Connaux et La capelle-Masmolène, et surtout aux propriétaires de la forêt de la Capelle, dont Jérome, qui ont eut la gentillesse d’accepter de recevoir cette première édition du Woomen Climbing Symposium,  le 15 septembre 2018.

Mais au fait, pourquoi ? Ce rassemblement s'inspire directement d’un événement créé par la championne du monde Shauna Coxsey au Royaume Uni, et développé depuis maintenant 7 ans.

Il part des constats suivants : Il y a actuellement plus d’hommes que de femmes adultes licenciés à la FFME et ce chiffre n’a pas raison d’être. Certaines grimpeuses débutantes se sentent mal à l’aise, n’arrivent pas à s’exprimer physiquement en présence d’hommes, elle auront donc un environnement dans lequel, pour une journée, elles peuvent se sentir plus en confiance. Les jeunes filles et femmes ont aussi besoin de pouvoir s’identifier à des modèles qui leur ressemblent... 

Alors voilà, si l’on devait résumer en quelques mots, l’idée est finalement de pousser les filles à réellement s’impliquer dans leur grimpe, à prendre acte de leurs souhaits, envies et peurs, et finalement à progresser en tant que grimpeuses, et en tant que personnes.​



Au cours de la journée plusieurs grimpeuses célèbres et marquantes (Fanny Girard -Carole Palmier-Martina Cufar -Marion Poitevin -Coralie Havas -Camille Doumas - Marie Line Madelaine -Rebecca Ting -Emma Flaherty) venant d’horizons variés, vous proposeront de partager leurs expériences de grimpeuses de haut niveau et professionnelles mais aussi de maman, coach... Et le programme est chargé !

Tout au long de la journée, ces coach circuleront entre les blocs pour vous aider dans les méthodes, vous donner des conseils et vous proposer de testes les chaussons La Sportiva et ou carrément les coinceurs dans un atelier de Trad' avec la marque Wild Country 

Au centre de la forêt, installé dans un petit « salon/café » se tiendront les "tables rondes" sur les sujets suivants :
· Fanny Girard, Grimpeuse et maman et femme
« Profitez-en, ça passe vite » Oui, mais !!! Comment grimper quand on est maman?
· Carole Palmier, Grimpeuse émérite et Présidente de Greenspit
Le rôle de l’autonomie dans la progression : rêver, essayer, y croire !
· Helen Mundutéguy, Vice Présidente de la Ligue Occitanie
Le bénévolat en escalade
· Rebecca Enault 
Escalade, mental et subconscient

Quelques remarques :
 ​
· Les enfants sont les bienvenus dans la journée, nous nous organiserons intelligemment entre nous pour garder collectivement un œil dessus.
· Les hommes (conjoints, copains…) sont les bienvenus à la soirée, ils devront seulement payer leur dîner : 20 €+ 5 euros de boissons à volonté.

 
Copyright © 2014 Tribune Libre de Bleau et Cie | Blogger Template Distributed By ZMTemplate | Designed By OddThemes