Les Titres

mardi 30 août 2016

[BLEAU] Les plantes invasives progressent à grands pas malgré les efforts !

Les plantes invasives menacent toujours nos paysages et si l'on ne fait rien, à Fontainebleau, il en sera bientôt comme à Compiègne : une belle forêt de prunus ! En effet, nous vous avons beaucoup parlé de ces « Monstro-plantes », dans le passé et notamment du célèbre Raisin d'Amérique, combat porté par Thierry Pain et repris par Jean Claude et Danielle de l'association  ASABEPI (Association des Arracheurs Bénévoles de Plantes Invasives). Une récente visite de notre équipe aux Rocher Saint Germain et vers la Gorge aux Chats nous laisse à penser que les paysages de certains sites sont de plus en plus menacés !

Si nos amis poursuivent leurs chantiers d’arrachage du Phyto dont nous relayons régulièrement sur notre page facebook les rdv, tirons ici une nouvelle fois le signal d’alarme sur les autres plantes s’installent de plus en plus profondément dans les parcelles de la forêt et notamment le Cerisier tardif très présent par exemple autour de Bois le Roi. 


Si certains pensent encore qu’ils n’y a pas péril et qu’il faut cesser de crier aux loups, rappelons leur qu'en forêt domaniale de Compiègne, (la troisième plus grande forêt publique de plaine en France  avec 14 417 ha), située à 80 km au NNO de Paris,  Prunus serotina y est présent sur plus de 80% de sa surface (relire notre article de 2012) !




L'invasion à Compiègne, situation de 2004
Source CNRS


Côté ONF 77, le problème est pris au sérieux. 
Ce qui manque hélas, c'est encore une fois, les moyens humains et financiers !!!

Heureusement, les bénévoles de l'ASABEPI poursuivent le travail mais l'on attend toujours une information sur les panneaux des aires de stationnement de la part de l'ONF sur ce problème.

Au Rocher Saint Germain, au cœur de certaines parcelles, Prunus Cerotonia est maintenant très présent avec de nombreux
pieds dont les hauteurs varient de 80 cm à 3m50. Il en était totalement absent il y a 10 ans ! 
Sans intervention, les paysages du Pays de Fontainebleau pourraient donc changer radicalement d'aspect. Certes ces paysages ont beaucoup évolués depuis le 19ème, sous l'action de l'homme à l'origine aussi des peuplements de pins mais est-ce une raison pour laisser l'Ailante, un arbre venu de Chine, couvrir notre forêt ? 

Car oui, au Phytolaque, s'ajoute bien d'autres espèces invasives à croissance rapide. C'est le cas de la fougère Aigle, du Robinier, et des pins mais aussi des cerisiers tardifs et de l'Ailante.

Si suffisamment de bénévoles s'adonnent avec détermination et optimisme à leur arrachage, il est encore temps de se débarrasser de certaines d'entre elles encore peu implantées...
Pour réussir, il suffit de s'y mettre, comme on le constate sur les parcelles dont les parrains font preuve de sérieux (voir lien en bas d'article).
Au Cuvier, au Rocher Saint Germain, ... Grimpeurs, n'hésitez pas à arracher les plans de Phytolaque
Au Cuvier, au Rocher Saint Germain, ... Grimpeurs, n'hésitez pas à arracher les plans de Phytolaque

Nous relayons donc une nouvelle fois l'appel de l'ASABEPI et recommandons aussi l'arrachage systématique des plants d'Ailante que vous croiserez (il y en a de plus en plus en bordure de la route dans les propriétés privées non loin de la Gorge aux Chats par exemple). Attention, ces deux plantes sont toxiques et à manipuler avec des gants.

Site Internet : http://phytolaque.wifeo.com
Renseignements
Danielle et J Claude Perrée
phyto[@]netcourrier.com
tél 068053882six

Nous vous invitons aussi à relire ce très bon article sur les espèces invasives en général
http://www.calameo.com/read/001079350593488be28ff et celui de Greg consacré au Prunus pour son identification.

lundi 29 août 2016

[BLEAU] Peinture fraîche sur le circuit rouge du Bois Rond

Si vous nous suivez sur facebook, vous le savez déjà mais hier, Greg Clouzeau, notre Rédac' chef et fondateur, a profité d'une sortie au Bois Rond pour repeindre, presque à l'identique, le circuit rouge (ED- n° 5) tracé par Alain Vinouze et Arnaud Ansard et qu'il avait déjà repris au milieu des années 90. Avec ce rafraîchissement, l'ensemble des circuits du site (un orange et un bleu) a donc été repeint.

Ce circuit a été légèrement modifié au début pour remplacer l'ex n°4 qui avait perdu son écaille. 

Ainsi donc, la nouvelle numérotation s'inscrit comme suit :
n°3 Petite insoutenable 6A (départ assis 7B),
n°4 Lézard Ruperstre, 6A, traversée gauche vers droite (6B+ en prolongeant)
n°6 Mur du songe (et non mur du rouge) 5B
n°7 Silver Iago 6A
n°7 bis Little Shakespeare (6A/B)
Enfin, la traversée courte de la Ballade des gens heureux, 6B, est tracée (11bis) sur le bloc du 1 bleu.

Le reste du circuit est identique à la version balisée en 2011. Du n°27 au 30, dans le fond du site, les voies ont pris un peu le lichen et nécessite un bon nettoyage.

[BLEAU] 6 Parking interdits la nuit ! Conclusion d'un été torride !

Mais que c'est-il passé à Bleau pendant votre absence ? Si vous avez décroché de Facebook, vous n'avez sans doute pas suivi nos actualités cet été. Voici un petit résumé des infos essentielles de l'été bleausard : chaleur, incendies, déchets...et une information de premier ordre en cette rentrée 2016 : 6 grands parking de la forêt domaniale de Fontainebleau sont désormais interdits la nuit !


Incendie à la Dame Jeanne :


Comme chaque année, cigarettes et feux de camp mal éteints entrainent des feux de forêt ! L'ONF a eut beau lancer une forte campagne de travaux dans les Trois Pignons pour faciliter les secours, les départs de feux ont hélas toujours lieu ! Donc, malgré tous les rappels à l'ordre des interdictions d'apporter du feu en forêt, 2 ha de forêt sont partis en fumée à la Dame Jeanne ! Il aura fallu plus de 5 heures aux pompiers pour maîtriser l'incendie qui s’est déclaré vendredi 12 août 2016 en fin d’après-midi. Neuf véhicules incendie ont été mobilisés. Heureusement, il n’y a eu ni blessés, ni habitations touchées. Finalement c'est assez peu aux regards des conditions météorologiques des derniers jours mais c'est déjà 2 hectares de trop ! Autant on aime bivouaquer en forêt, autant on déteste les feux de camp qui bien souvent sont mal éteints et reprennent une fois les fêtards partis ! 

Fermeture des parking la nuit !


En parlant des fêtards, ceux qui avaient pris pour mauvaise habitude de transformer les parkings du Rocher Canon ou de Franchard Ermitage en piste de danse lors de rave party sont maintenant passibles d'une amende supplémentaire de 135 € ! En effet, face à la mauvaise fréquentation nocturne des grandes aires de stationnement de la domaniale, le Préfet, à la demande de l'ONF, a pris un arrêté interdisant le stationnement sur certains parkings dont le Cuvier (Épine), le Rocher St Germain (Cabaret Masson), le Rocher Canon, Franchard... Entrée en vigueur le 15 août, la mesure n'est pas encore indiquée sur les 
parking.



Notez donc que, la circulation ainsi que le stationnement sur ces parkings sont interdits (conformément à l'arrêté préfectoral n°16/PCAD/073) :
- de 22 h à 6 h du 21 avril au 21 septembre ;
- de 19 h à 7 h du 22 septembre au 20 avril.


Voilà qui fera sans doute grogner aussi tous les amateurs de balades nocturnes ou de bivouacs. Pour les sorties associatives, il va falloir se rabattre sur d'autres sites ! Tiens, mais au fait, comment vont faire ceux qui organisaient des sortie au brame ?

Dans un article du Parisien, l'ONF revient sur les justifications de cette mesure liée notamment aux raveurs. « Ils arrivent à 1500, avec des semi-remorques, déplore Franck Jacobée, responsable du service accueil du public et biodiversité à l’ONF. Ça s’est répété ces derniers mois et ce n’est pas acceptable. C’est devenu incontrôlable notamment à cause de la puissance des réseaux sociaux. A chaque fois, nous avons la promesse qu’ils reviendront. Nous réagissons pour protéger le massif forestier ».

Pourtant, dans la grande majorité des cas, les raveurs laissent la forêt presque plus propre qu'en arrivant ! Donc, juste une question. D'après vous, cette mesure limitée à quelques parking permettra-t-elle de faire baisser le nombre de dépôts sauvages de déchets ou de rencontres nocturnes au Bas Cu' ? 

Une mauvaise fréquentation de la forêt qui a aussi fait l'objet à la mi août d'une forte opération de police ! En effet, si on s'était habitué aux rencontres homosexuelles du Cuvier et de Franchard, diverses plaintes de promeneurs ayant croisés des exhibitionnistes, ont conduit les policiers du commissariat de Fontainebleau à intervenir dans les célèbres Gorges d’Apremont, près de la D 607, entre Barbizon et Fontainebleau.

Leur présence ayant été signalée, les policiers avaient mis en place une surveillance, en civil, avant de se lancer dans une campagne d'interpellation du vendredi au lundi. En tout 13 hommes pris en flagrant délit « d’exhibition sexuelle imposée à la vue des autres dans un lieu accessible au regard du public ». Un délit qui peut coûter très cher : jusqu’à un an d’emprisonnement et 15 000 € d’amende!
En tous cas, c’est la première fois qu’une telle opération de police est organisée.

Le 20ème Triathlon de Larchant c'est le 18 septembre

L'Edition 2014 s'était déroulée sous la pluie se transformant en biathlon, l'escalade étant impossible ! Pour cette 20ème Edition du célèbre triathlon réunissant les accros de la course à pied, du VTT et de l'escalade, le tout dans le  cadre exceptionnel de la domaniale de la commanderie, pas de changement dans le format des épreuves qui se déroulent sur la journée avec escalade le matin et VTT et Course à Pieds, l'après midi. Limitées à 150 places pour préserver la forêt et la conviavialité, les inscriptions se font ici

Une compétition à faire au moins une fois dans sa vie de grimpeur et qui n'a lieu que les années paires (La base de Buthiers a lancé en 2015 son propre Triathlon pour les année impaire). Merci d'avance à tous les bénévoles qui permettent l'ouverture de nouveaux parcours et entretiennent le site, permettant cette épreuve avec l'accord de l'ONF.

Rappel des 3 épreuves :
ESCALADE : 30 blocs de 3 à 7b
VTT :
hommes 20 kms
femmes 10 kms
juniors 10 kms
TRAIL :
hommes 10 kms
femmes 10 kms
juniors 5 kms




mercredi 3 août 2016

Un été sous Très Haute Tension autour de Briançon

Si vous êtes passionné de montagne et de photographie, vous connaissez peut être Guillaume Laget, photographe de montagne et auteur de très belles publications sur le sujet. En vacances dans les Hautes Alpes, Guillaume parcourt les cimes...enfin, quand le vigile des chantiers de construction des pylônes de la ligne THT le laissent passer ! Ainsi, il s'est vu interdire l'accès au sentier conduisant au Piolit, très beau sommet qui domine le lac de Serre-Ponçon ! Une mésaventure qu'il nous conte sur son blog et qui démontre, une nouvelle fois combien ce chantier est source de polémiques et d'affrontements. Nous avons évoqué dans nos colonnes et sur notre page facebook à de très nombreuses reprises les appels des opposants au projet. Après les chantiers de déforestation, c'est ceux des pylônes qui font vivre un enfer aux vacanciers. Entre déviations, hélicoptères et maintenant barrages devant les sentiers de randonnée, faut-il encore se rendre en vacances dans le département ?

Guillaume Laget a finalement pu atteindre le sommet après un détour d'une demi-heure !
Photo Guillaume Laget
Nous vous invitons à relire notre article de septembre 2015 pour réviser un peu cette histoire de construction d'une ligne THT et les nombreuses oppositions. Nos amis de l'association Avenir Haute Durance ont beau multiplier les manifestations et les actions symboliques comme leur intervention sur l'autoroute il y a quelques jours sévèrement réprimée, sur le plan juridique, après un premier gros succès en 2015, les décisions européennes se font attendre ! En effet, ,la Commission européenne attend les décisions du Conseil d’Etat pour se prononcer, estimant que le juge national est compétent en premier chef. Dans sa réponse à AHD, la Commission Européenne,  "après analyse des pièces du dossier, n’a pas identifié, de prime abord, une atteinte directe au droit communautaire. Elle ne souhaite en outre pas intervenir plus en avant à ce stade afin de ne pas se substituer au Conseil d’Etat, le juge national étant compétent au premier chef pour la mise en œuvre du droit européen".

Les parlementaires européens avaient pourtant jugé recevable la plainte déposée en septembre 2015 auprès de la commission des pétitionnaires de l’Europe. Une plainte qui porte sur le non-respect des directives européennes, notamment le droit communautaire concernant l’environnement, la politique énergétique, et les directives “oiseaux” et “habitat”.

Par ailleurs, AHD multiplie les recours contre les décision du Préfet qui semble ne pas très bien maîtriser la procédure d'approbation préfectorale d'ouvrage (APO) nécessaire à l'ouverture des chantiers de construction des pylônes ! 

Ainsi, l’APO du projet P4 (nécessaire à ligne 225.000 volts de Serre-Ponçon à l’Argentière) doit être refaite pour une troisième fois ! La première APO avait perdu sa validité car elle était antérieure à la nouvelle réglementation qui n’impose plus à RTE de poser des demandes de permis de construire pour ses pylônes. La seconde vient de perdre sa validité suite au rejet du Plan Local d’Urbanisme de Savines-le-lac. 

Cet APO concerne la réalisation des pistes d’accès, le déboisement sous les lignes et le défrichement sous l’emprise des supports, les fondations des pylônes, l’assemblage et le levage des pylônes et le déroulage des câbles.

Une situation qui semble aussi toucher le chantier dit P6 (ligne 225000 volts de Grisolles à Embrun) après une série d’arrêtés de tracé de détail pris, annulés et repris, et un arrêté d’APO pris largement hors délais (un an après le demande) et peut être bientôt le P1 (ligne de 63.000 volts Embrun-Montdaupin) où les pylônes déjà installés pour la traversée de la Durance ne sont pas conformes à ceux présentés dans l’APO  ! 

Vous pouvez écrire en nombre au Préfet des Hautes-Alpes pour protester contre la poursuite des travaux sur le fuseau P4 et informer les Offices de Tourisme de votre mécontentement quant aux destructions paysagères déjà commises !
Préfecture des Hautes-Alpes, 32 rue Saint-Arey B.P. 100 05011 GAP.

Attention aux incendies !

L'été s'est bien installé et avec lui les feux de forêt ! En effet, depuis la mi-juillet, les incendies se multiplient dans le sud de la France.Ainsi dans l'Aude, plusieurs feux se sont déclarés dans les environs de Narbonne puis un autre à Hyères, dans le Var. Lundi, une quarantaine d’hectares ont été ravagés près de Tautavel, dans les Pyrénées-Orientales et plusieurs dizaines dans les Bouches-du-Rhône. En effet, le temps sec et le vent sont favorables à la propagation des incendies.

Par ailleurs, suite à un accident de canadair survenu lundi soir en Corse, tous les appareils sont actuellement cloués au sol afin d’être contrôlés.

Dans les Calanques, la mobilisation est forte comme vous avez pu le suivre sur notre page facebook où nous partageons régulièrement les mises en garde de l'ONF sur le niveau de risque. Enfin, à Fontainebleau, des travaux sont en cours pour élargir certaines allées suite au triste bilan de l'an dernier.

Avec environs 4000 feux de forêt par an en France, soit une moyenne de près de 11 départs par jour, la situation a de quoi inquiéter les Etats Majors d'autant que la surface incendiée en 2016 est déjà plus importante qu'en 2015. Heureusement, l'expérience, l'engagement des pompiers et les performances des moyens techniques de la lutte contre l'incendie s’étant développés ces dernières années, l'importance des feux de forêt a baissé de 50 % en 15 ans. En France, seul 5 % des incendies restent réellement ravageurs. Ce n'est pas une raison pour baisser notre vigilance et négliger la prévention. Car chaque feu est un réel danger pour la sécurité des pompiers mais aussi du voisinage.

Rappelons donc que quelques règles et mesures simples et de bon sens devraient s’imposer à nous dans nos activités de loisirs. Ainsi, allumer un feu de camp ou même une cigarette en forêt est proscrit dans de très nombreux sites naturels dont les forêts domaniales par des arrêtés préfectoraux. Ne jetez plus vos mégots ! Par ailleurs, sachez que les pots catalytiques des véhicules peuvent également causer des départs de feu. Il suffit donc de ne pas stationner sur les zones herbeuses et sèches pour les éviter.

Protéger nos terrains de jeux des incendies est à la portée de chacun… restons vigilant !


Photo Incendie à Tautavel Source SDIS

lundi 1 août 2016

[COM ONF] Partez à la découverte des chauve-souris à Bleau le 27 août

A l’occasion de la 20ème nuit de la chauve-souris, l’ONF proposera le samedi 27 août 2016 plusieurs animations gratuites en forêt de Fontainebleau. 
Qu’on les aime ou pas, ces petites bêtes mystérieuses fascinent, interpellent, ou inquiètent... 
En partenariat avec Seine-et-Marne Tourisme, l’office national des forêts organise donc samedi 27 août de 16h à 22h30, au centre d’écotourisme de Franchard, une journée dédiée aux chiroptères. 
Des balades nocturnes mais aussi des ateliers pédagogiques, des expositions et démonstrations, il y en aura pour tous les goûts. Petits et grands, novices d’un jour ou connaisseurs, pourront en apprendre un peu plus sur le mode de vie des chauves-souris, comment elles se repèrent, se déplacent et chassent. D’autres secrets et anecdotes méconnus y seront également dévoilés. 



 
Copyright © 2014 Tribune Libre de Bleau et Cie | Blogger Template Distributed By ZMTemplate | Designed By OddThemes