Les Titres

vendredi 28 avril 2017

Quand les fabricants d'escalade nous poussent à mieux préserver nos sites naturels

Voilà déjà quelques décennies que les grimpeurs bleausards se battent pour faire respecter leur forêt et ses cailloux. La bataille avait commencé avec des luttes importantes contres les destructions des rochers (carriers, travaux routiers, urbanisation...) notamment grâce au comité de liaison inter-associations du Cosiroc (1962). Elle se poursuit encore sur la taille des prises et l'abus de magnésie ! Pour autant, force est de constater que les résultats sont très en deçà des attentes des plus passionnés et assidus...alors quand on reçoit le renfort de marques comme Black Diamond, on ne crache pas dans la soupe comme l'a fait récemment un de nos fidèles détracteurs dans un commentaire d'article (lien suivant). Oui, à la TL²B on n'a rien contre le sponsoring ! Pour tout dire, en 2016, le fabricant de brosses FAZA nous a offert les trois brosses à tester et ce fut notre seul rétribution de toute l'année. Donc, cette année encore, l'équipe BD est venu chasser les déchets mais surtout porter la bonne parole sur l'un des week-end les plus chargés de l'année pour la sixième année consécutive. En parlant de bonne parole, nous sommes heureux de voir que Friction Lab un distributeur de magnésie s'est mis lui aussi en tête de partager quelques bonnes pratiques nécessaires à la préservation des sites naturels et au droit d'y grimper.

Retour d'expérience sur l'opération de Black Diamond à Bleau par Arthur Delicque

"Tout d'abord je suis arrivé à 12h au parking Isatis ! Rarement vu autant de monde, les voitures étant garées de part et d'autre de la D409 jusqu' Franchard Cuisinière(pas facile et dangereux d'ailleurs. La combinaison habituelle du beau temps, des vacances de Pâques, le Rock Project de Black Diamond... Heureusement, tout était réuni pour une après midi sous le signe du respect de la forêt, du partage et des "good vibes" !

L'équipe Black Diamond, majoritairement anglophone à l'exception d'une Suissesse, était postée devant le site mythique pour prodiguer la bonne parole pour "spread the word" ! 

Le stand attire pas mal de monde. On distribue des œufs en chocolats et des minis sacs à profs pour les plus jeunes, des autocollants BlackDiamond pour les moins jeunes, des pinces "ramasse ordure" et des sacs poubelles pour tous ! Le "White Board" trône au milieu du stand avec "THE" liste !
"-pas de feux
-restez sur les sentiers
-pas de camping sauvage
-enterrez vos besoins et prenez le papier avec vous
-nettoyez le sable de vos chaussons
-brossez vos traces de magnésie avant de partir
-prenez vos dechets avec vous

Partagez ces informations :)"

Sur le terrain, par rapport aux premières éditions, on est plus dans une campagne de sensibilisation qu'une campagne d'action à proprement dite. 
Les grimpeurs étaient d'ailleurs livrés à eux mêmes pour prendre soin de notre forêt, en toute autonomie. Les groupes se forment, on encourage les grimpeurs, on nettoie ses chaussons avant chaque essais et on nettoie bien notre rocher en partant !

D'ailleurs, l'équipe Black Diamond passait entre les blocs pour inspecter le sol, les déchets, les traces de magnésie etc..Mais dans l'ensemble les grimpeurs ont respecté la liste et se sont bien passé le mot ! Comme quoi avec un peu de bonne volonté, de bon sens et une certaine éthique on peut y arriver !

Campagne réussie.



Sur la TL²B cela fait déjà quelques années que l'on diffuse, rabâche, ressasse encore et toujours les mêmes messages, les mêmes conseils, les mêmes coups de gueule. Comme on nous reproche parfois de ne pas les traduire et de ne pas nous adresser aux bonnes personnes, nous relayons ici les 7 conseils de Friction Lab dont on parlait en introduction. Rien de bien nouveau. Du bon sens...mais bon, vu ce que l'on voit en forêt ou au pied des falaises, on se dit qu'une fois de plus, c'est pas un luxe !

1. Leave No Trace (LNT)



2. Keep the noise reasonable
3. Stay organized; avoid clutter

4. Brush off excess chalk / tick marks.
5. Respect the local ethics

6. Follow all official rules and regulations



[BLEAU] L'association de la réserve de biosphère de Fontainebleau est le nouvel animateur du Centre d'écotourisme de Franchard

Depuis le 15 avril 2017, la Réserve de biosphère de Fontainebleau anime le site exceptionnel du Centre d’écotourisme de Franchard. Une bonne initiative pour dynamiser ce site qui peine encore à trouver son public. Et même si le SCOT  du Pays de Fontainebleau a beaucoup misé sur le développement d'un tourisme de luxe, l'écotourisme s'avère un des meilleurs vecteurs pour promouvoir les valeurs de la Réserve de biosphère de Fontainebleau et du Gâtinais, et la candidature de la forêt au patrimoine de l’UNESCO.

Pensé comme un salon dans la forêt, le Centre d'écotourisme de Franchard a pour vocation l’accueil des visiteurs tout en conciliant fragilité du site des gorges de Franchard. 
Ouvert du mercredi au samedi inclus et les week-ends fériées en haute saison, la Réserve de biosphère de Fontainebleau et du Gâtinais proposera des permanences et sorties Nature, des expositions, des débats.
Quelle est le nom de cette bestiole photographiée hier en promenade ? Connaissez-vos un bon livre sur les libellules ? Comment puis-je favoriser la biodiversité dans mon jardin ?
Vous aimez la Nature et vous avez des tas de questions à poser sur le sujet, des photos à faire identifier mais voilà, vous ne savez pas qui pourrait vous aider...
Seine-et-Marne environnement et la Réserve de Biosphère de Fontainebleau et du Gâtinais peuvent vous répondre lors des Permanences Nature de Franchard.Venez poser vos questions à la permanence ! Amenez vos clés USB de photos nature ! Des naturalistes expérimentés vous répondront et vous aideront à les identifier.
Hors saison, le Centre d’écotourisme accueillera des formations pour les naturalistes, élus, chercheurs, entrepreneurs sur les thématiques qui fondent les missions d’une Réserve de biosphère : conservation de l’environnement, développement économique et éducation.

[AGENDA] C'est la saison des opérations de nettoyage de la nature

En mai, traditionnellement, on profite des fêtes de la Nature pour lancer de très nombreuses opérations de nettoyage des forêts dans toute la France. C'est le cas des chantiers "Forêts Propres" qui débutent en Mars mais aussi de diverses initiatives locales comme celles de nos amis d'une petite marche pour une grande démarche. Surveillez bien notre page facebook pour ne pas louper les différents événements qui y sont partagés. et signalons ici, la prochaine édition de l'opération de nettoyage du Loing.
La plage de Gretz sur Loing

Le Loing c'est cette magnifique rivière que l'on descend facilement en Canoë de Grez à Moret sur une quinzaine de kilomètres (6 heures en y allant tranquillement, baignade et pause déjeuner incluses !) La crue phénoménale de 2016 a laissé de nombreuses traces de pollution sur la rivière (sacs plastiques dans les arbres, mobiliers de jardins, frigos ...).

Les sociétés Top Loisirs et Nature Loisir Evasion ont donc décidé de faire une nouvelle journée nettoyage sur le Loing le mercredi 3 mai 2017 au départ de Grez sur Loing.
Pour l'occasion, elles vous offrent la descente et le petit déjeuner  et fourniront gants, sacs en plastic et pinces...


Le rendez-vous est à 9h00 Chemin rural des Prés à Grez sur Loing (face au camping).



Pour le déjeuner, un membre de la Biosphère de Fontainebleau et du Gâtinais (l'auberge traiteur) préparera un buffet du terroir (produits bio et du secteur). Une participation de 20 EUR sera demandée pour le repas.
Inscription obligatoire.




Les Fêtes de la nature 2017, c'est du 17 au 20 mai. Comme chaque année, il y a une multitude d’événements sur le territoire et nous vous invitons donc à vous rendre directement sur le site de coordination pour en trouver une près de chez vous. 

Ensuite, fin mai, nous pensons que comme chaque année, nous aurons à Fontainebleau une vaste opération Forêt Propre avec l'ONF et tous les acteurs locaux mobilisés sur le sujet. L'occasion de reparler des décharges sauvages, de la politique locale des déchetteries découvertes récemment par le Maire de Fontainebleau si l'on en croit son compte tweeter...

Les landes d'Ile-de-France sous surveillance

Les landes constituent des habitats dont l’intérêt naturel et paysager est largement reconnu et les forêts de Fontainebleau, Trois Pignons, Commanderie, etc. notamment abritent de très nombreux espaces de ce type. Malgré tout, une perte et une fragmentation considérable de leur aire d’occupation sont constatées depuis plusieurs décennies, s’accompagnant d’une régression de nombreuses espèces animales et végétales landicoles. Une situation qui conduit d'ailleurs l'ONF Fontainebleau a procéder à des coupes rases régulières sur certaines platières (comme très récemment au Coquibus) pour éviter que ces milieux ne se referment sous la prolifération des pins et bouleaux.

Lande de platière, Coquibus, Trois Pignons, Milly la Forêt
Lande de platière, Coquibus, Trois Pignons, Milly la Forêt


En partenariat avec la DRIEE et dans le cadre de sa mission d’appui au réseau Natura 2000 en Île-de-France, le CBNBP a réalisé une synthèse détaillée de ces habitats d’intérêt communautaire en 2015. Ce travail, destiné à un large public, a pour ambition d’obtenir une image actuelle de la diversité des landes franciliennes, de leur répartition et de leur représentativité sur ce territoire. Il vise également à évaluer la responsabilité du réseau Natura 2000 francilien dans la préservation de ces habitats landicoles à l’échelle régionale, et permettre aux animateurs/gestionnaires de mieux appréhender la diversité de ces milieux singuliers.

Pour en savoir plus...

http://cbnbp.mnhn.fr/cbnbp/ressources/telechargements/CBNBP_Landes_partie1.pdf

http://cbnbp.mnhn.fr/cbnbp/ressources/publications.jsp#24


mardi 18 avril 2017

[ Com ONF] Les bois de la Commanderie passés au Laser !

Depuis 2004, la forêt domaniale de la Commanderie fait l’objet d’une déclaration d’utilité publique (DUP). L’acquisition par l’État de parcelles boisées privées portera sa surface à 2 500 hectares en 2019. Pour gérer cette nouvelle forêt, encore faut-il bien la connaître. L’ONF y travaille en réalisant un inventaire de ses arbres avec une observation aérienne avec une technique de relevé laser par avion : le Lidar.
Ce travail apportera des informations précises sur la forêt : végétation forestière, relief du sol, hauteur, richesse biologique, nombre et densité des arbres… Elles serviront à préparer le nouvel aménagement forestier qui entrera en vigueur en 2020.



[BLEAU] Le bloc polémique du Rocher Brûlé volontairement saccagé !

En novembre 2015, nous avions publié un article sur le démontage très polémique d'un vieil abris de de carrier au Rocher Brûlé ayant permis l'ouverture de trois voies en 8ème  degré. Ces ouvertures avaient fait couler beaucoup d'encre et même provoqué la publication d'un Manifeste pour la sauvegarde de Bleau signé par de très nombreuses personnalités du monde vertical (c'est encore possible).  Malgré une longue enquête poursuivit par Stephan Denys dans Grimper, les responsables de cette destruction d'un élément patrimonial n'avaient pu être formellement identifié. 


Aujourd'hui, nous avons appris par Pierre Délas, que les prises de ces voies ont été détruites à coup de marteau ! 
Vengeance ? 
Grimpeur jaloux désaxé ? 
Problème de cohabitation et de partage de l'espace avec d'autres usagers de la forêt ?

Ce n'est pas la première fois que nos rochers sont victimes d'actes de vandalisme en provenance de notre communauté ou de l'extérieur. Ces dernières années, ce fût notamment le cas dans le cadre de la réouverture du site de Mondeville ainsi que dans le projet de traversée d'Arnaud Ceintre

Grimpeurs, vous l'aurez compris, nous ne sommes pas les bienvenus partout et notre comportement se doit d'être de plus en plus respectueux des sites naturels et de leurs propriétaires si nous voulons pouvoir continuer à grimper à Bleau et ailleurs.

La magnésie fait débat et constitue un point de tension bien visible avec certains usagers mais ce n'est pas le seul ! Quand on voit le nombre de photos prises la nuit à grand renfort de spots dans des secteurs sensibles qui circulent sur la toile ou le nombre de blocs ouverts dans des propriétés privées ou des réserves biologiques, on peut légitimement s'interroger sur nos capacités à préserver les sites naturels !


Les prises de la Roche à Claude ont été cassées au marteau !
Photos de Tristan Salson





jeudi 6 avril 2017

[BLEAU] Attention travaux routiers autour du site de l’Éléphant à Larchant

Grimpeurs, randonneurs, vététistes, si vous êtes passé du côté de l'Eléphant, près de Larchant, vous avez sans doute noté certains changements depuis cet hiver et quelques difficultés à stationner le long de la route avec l'arrivée des beaux jours. En effet, depuis quelques mois, les travaux consistant notamment à créer un parking plus sécurisé sont en cours de réalisation. Ils visent à rénover le revêtement de la chaussée en prenant en compte à la fois l’intégration dans le milieu naturel et la conservation des végétaux en place. A terme, l’accueil et le confort des usagers devraient s’en trouver améliorés. 

Mais actuellement, ce chantier perturbe fortement l'accès au site et le stationnement. Nous avons été alerté par Titi, un de nos fidèles éco-respondants et avons demandé à l'ONF la mise en place d'une information in-situ ainsi que la communication sur l'état d'avancement des travaux.


Travaux d'aménagement de la circulation et stationnement à l'Eléphant, Larchant.
Photos : Thierry Guéguen
Comme nous l'avions évoqué sur le site à plusieurs reprises, la forêt domaniale de la Commanderie fait l’objet d’une déclaration d’utilité publique (DUP) qui a débuté en 2004 et portera sa surface à 2 500 hectares en 2019. Dans ce cadre, l’ONF a mené une réflexion au sein des comités Forêt d’Exception qui a servi à l’élaboration d’un schéma d’accueil.

Réalisée dans les forêts très fréquentées, cette démarche, complémentaire aux aménagements forestiers ou aux politiques territoriales touristiques, cherche à concilier les différents usages de la forêt, en veillant à préserver les zones sensibles tant du point de vue environnemental qu'érosif.


Travaux d'aménagement de la circulation et stationnement à l'Eléphant, Larchant.


Vu les nombreuses opérations anti-érosion effectuées autour de l'Eléphant, il ne vous aura pas échappé qu'une structuration de l’accueil du public y était nécessaire, afin de maîtriser la fréquentation. Pour ce dernier, l’aménagement d’une aire de stationnement constituait une action majeure. Nous vous apporterons prochainement des précisions concernant la fin de ces travaux.


Travaux d'aménagement de la circulation et stationnement à l'Eléphant, Larchant.
On profite de l'information pour vous informé que notre ami Titi, en passionné qu'il est, lance son propre blog où il partage ses connaissances sur Bleau.

lundi 3 avril 2017

[Alpinisme] Ils nous ont quitté.

Ce week-end nous avons appris le décès de deux alpinistes remarquables. L'un était célèbre, l'autre œuvrait dans l'ombre pour le Club Alpin Français. Le premier, c'est Francis Deloche de Noyelle, dernier témoin de l'expédition française de 1950 conquérante du premier sommet de plus de 8000 m : l'Annapurna. Le second, c'est notre ami bleausard, Philippe Grisoni, grand défenseur des rochers de la Dame Jouanne, dont le nom apparaissait dans l'ours de Paris-Cham, la revue parisienne du Club Alpin Français.


Francis Deloche de Noyelle, dernier survivant de l'expédition menée par Maurice Herzog, est décédé jeudi matin à l'âge de 97 ans. Pendant la Seconde guerre mondiale, il avait participé à la Résistance en Isère, ce qui lui avait notamment valu la Croix de guerre. Outre sa carrière d'alpiniste, il était diplomate et avait été en poste à Prague, à Rabat, au Canada et au Népal notamment.


Philippe Grisoni était une figure emblématique du microcosme bleausard et un pilier de la Dame Jouanne qu'il fréquentait assidûment. Très sympathique, Philippe était d'un enthousiasme débordant. Un vrai passionné qui aimait la montagne, la nature, l'histoire et, avant toute chose, se faire plaisir en toute liberté. Il était membre du Comité de rédaction de Paris-Cham et avait partagé avec nous ses passions pour la montagne et le circuit mauve de la DJ au travers notamment d'un petit blog de 2005 à 2007 : Le mauve.
Bon vivant, fumeur invétéré, Philippe est décédé le 1er avril des suites d'un cancer pour nous faire un dernier pied de nez.

Sur le Mauve de la DJ, Philippe n'était jamais bien loin...



 
Copyright © 2014 Tribune Libre de Bleau et Cie | Blogger Template Distributed By ZMTemplate | Designed By OddThemes