LA TRIBUNE LIBRE DE BLEAU et Cie est la fusion des 4 précédentes éditions de la TL2B, TL2Bleau...

12 règles de bonnes pratiques en forêt

12 règles de bonnes pratiques en forêt
Relisez la charte ONF
Home » , , , , , , » Faut-il vraiment un relais aux normes fédérales pour avoir le DROIT de grimper ?

Faut-il vraiment un relais aux normes fédérales pour avoir le DROIT de grimper ?

Mis en ligne par TL De Bleau on vendredi 26 avril 2013 | 11:19:00

Depuis le temps qu'on vous dit que la politique de la FFME ne vise pas à promouvoir l'escalade en site naturel... Greg a publié dans le dernier n° de Grimper un article assez long sur les interdictions en falaise du fait du mauvais comportement de certains grimpeurs. Le dossier a été réduit par la rédaction sur la partie concernant la politique fédérale mais nous avons abordé ce sujet à de nombreuses reprises.

En mars, durant la campagne éléctorale pour le renouvellement du CA de la fédé pour l'olympiade, nous avions aussi parlé de la liste alternative, puis du résultat de l'éléction. Notre partenaire Kairn avait lui publié un certain nombre d'entretiens avec les deux camps (voir en bas page). A la lumière de ce qui se passe en Alsace aujourd'hui, il est intéressant de noter le décalage entre le discours fédéral du Président réélu et la réalité du terrain !

L'interdiction de Langenfels n'est elle pas que la première d'une longue série ?

En effet, un message officiel de la FFME  a fait savoir aux alsaciens que le site du Langenfels (appelé Fleckenstein) est interdit à l'escalade pour des problèmes administratifs à dater du 15 avril 2013 et ce pour une durée indéterminée. La convention entre le propriétaire, le PNR et la fédé est arrivée à expiration mais la FFME ne veut pas la reconduire. Pourquoi ? 

Pour que la FFME signe à nouveau elle exige que les relais soient composés de deux points reliés par une chaine (+ maillons rapides). Et comme ce n'est pas le casce sont 120 voies qui sont interdites...
Pire, il en est de même partout dans les Vosges du Nord (soit pour plus de 2 000 voies ), et sur bien d'autres falaises de France !


Nos amis d'escalade-alsace vous tiendront informé notamment sur cette page mais surtout sur son forum et facebook Le sujet est évoqué par les Dernières nouvelles d'Alsace.



Pour Marco Troussier, il n'y a pas de problème de conventionnement en Alsace : le comité départemental doit mettre en place un plan de rééquipement des relais (chainé). A la FFME locale de dégager le budget, et les conventions seront renouvelées...

Pour Pascal Brun, président du CD 67 : " C'est le Conseil Régional Alsace, propriétaire du site, qui a interdit l'escalade en date du 15 avril. Le CD 67 FFME n'a fait qu'informer ses licenciés par tous les canaux qu'il maîtrise. Comme il le fait en cas d'interdiction temporaire.
Il est vrai que c'est parce que la convention n'a pas été signée par la FFME. Elle applique les règles qu'elle s'est données pour toutes les conventions signées en son nom et sur tous les sites français et ceci essentiellement pour protéger ses licenciés (risque financier et juridique). On peut ne pas être d'accord mais ces règles sont juridiquement applicables (fédération délégataire). A nous Bas-Rhinois de trouver des solutions pour pérenniser l'accès libre à nos sites. Le CD67 s'y emploie presque quotidiennement: réunions avec les institutions locales, recherche de financement, tractations avec le siège national pour accélérer la signature des 4 conventions concernées."


Interdit : Maratre Nature, 8a, photo Escalade-Alsace.com
M.PROVOST


La FFME a choisi de normer notre pratique en SNE (voir son pdf) et donc son assureur refuse de payer si l'équipement d'une voie n'est pas aux normes... Grimpeurs, grimpeuses, si vous voulez grimper librement en falaise, va falloir changer et adhérer ailleurs !

Rappelons donc à Pierre You ses propos sur Kairn mi mars :


"Sur les falaises, nous subissons les faits : accident très grave sur un site conventionné et dès l’audit entamé un dé-conventionnement massif dans le département des Hautes-Pyrénées. Immédiatement les rumeurs vont bon train surtout de la part de celles et ceux qui ne connaissent pas le dossier et ses impacts. Nous sommes accusés de ne plus nous occuper des sites naturels et de travailler en exclusivité sur les SAE. En réalité, il n’a jamais été question de ne plus conventionner les sites. Nous revendiquons, dans nos statuts et dans nos plans stratégiques passés et à venir, la défense de nos sites de pratiques. Nous n’avons jamais cessé de signer des conventions pendant cette période et plusieurs départements peuvent témoigner ! L’audit réalisé va nous permettre de mettre en place un véritable plan national des structures naturelles d’escalade avec le souci de préserver les intérêts des licenciés, des comités départementaux et de la fédération en général."


Nous ne ne sommes pas licenciés FFME et le service presse de la fédé ne nous adresse pas la revue Directcimes dont le dernier numéro évoque lui aussi cette politique en faveur des SNE. On ne peut donc pas vous en dire plus mais si c'est du même tonneau que la désinformation faite auprès de l'IRDS l'an dernier... Heureusement, l'IRDS va réagir et publier très prochainement un nouveau dossier où l'on parlera du Cosiroc, de la FSGT de la FFCAM...

A lire aussi sur Kairn :
http://www.kairn.com/fr/escalade/88659/alsace-le-site-du-langenfels-ferme.html
http://www.kairn.com/fr/escalade/88437/pierre-you-reelu-pour-4-ans-a-la-tete-de-la-ffme.html

La discussion se fait aussi sur le forum de Camp to camp 
Share this article :

4 commentaires :

  1. Bonjour,

    Je me souviens vous avoir lu planifiant un article sur l'access fund, aux USA. Est-il déjà sorti ? Je ne me souviens pas l'avoir vu passer ici-même.
    En effet, si l'on doit chercher des alternatives au conventionnement FFME, il serait intéressant de savoir exactement ce qui se fait ailleurs.

    En espérant que vous pourrez vous pencher sur la question,
    Bonne continuation,
    Fred

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Fred,

      Nous évoquons régulièrement ici les travaux de l'Access Fund. Hélas, la France ne semble pas prête à ce type de fondation. L'access fund soulève des fonds important lui permettant de racheter les falaises.

      Le conventionnement est une très bonne chose mais il faut envisager et savoir que les conventions peuvent être signées avec d'autre que la FFME. La FFCAM en a signé ^lusieurs, la FSGT aussi !

      Supprimer
    2. Bonsoir,

      Certes, les français ne sont peut-être (assurément...) pas encore prêts pour ce genre d'organisation. Mais il serait intéressant d'avoir une explication détaillée de son fonctionnement, je pense. En effet, plutôt que les "résultats obtenus", ce sont les rouages qui "m'"intéressent.

      Cordialement,
      Fred

      Supprimer
  2. Salut,
    étape 1: La fédé fait signer aux collectivités une convention pour des sites pré-existant (pour "peser" x centaines de sites en france).
    étape 2: La fédé n'ayant pas les moyens d'assumer sa convention (entretien des sites).
    étape 3: La fédé déconventionne les sites.
    étape 4: Les mairies interdisent l'escalade sur ses sites.
    étape 5: Merci la fédé pour sa politique sur les "structures naturelles d'escalade".

    RépondreSupprimer

Merci d'avance pour vos encouragements, commentaires, informations, témoignages ou critiques. En cas de difficultés, jetez un oeil à la page FAQ ou adressez-nous un mail.

Nombre total de pages vues

Rechercher dans ce blog

Translate

Rejoignez les 1000 fans de la TL2B

Rejoignez les 1000 fans de la TL2B
Pour encore + de news + d'échanges + de rapidité
 
Support : Auteur photographe : Greg Clouzeau | Fontainebleau Histoire (NOUVEAU !) | Devis sur demande
Proudly powered by Blogger
Copyright © 2011. Tribune Libre de Bleau et Cie - All Rights Reserved
Template Design by MASKOLIS Published by Mas Template Johny Template