LA TRIBUNE LIBRE DE BLEAU et Cie est la fusion des 4 précédentes éditions de la TL2B, TL2Bleau...

Le Printemps est là

Le Printemps est là
Relisez la charte ONF
Home » , , , » Visite de JY Caullet à Fontainebleau, vous reprendrez bien un peu de langue de bois ?

Visite de JY Caullet à Fontainebleau, vous reprendrez bien un peu de langue de bois ?

Mis en ligne par TL De Bleau on mardi 26 novembre 2013 | 07:00:00

En mars 2013, nous vous annoncions sur la TL²B+ la nomination par décret présidentiel de Monsieur Jean Yves Caullet à la tête du Conseil d'Administration de l'ONF. Il était à Fontainebleau jeudi 14 novembre et s'est exprimé sur la problématique de gestion des forêts périurbaines et la démarche de gouvernance locale du label Fontainebleau Forêt d'Exception. A ce tire, (la TL²Bleau n'a pas été invité à la conférence de presse), on a reçu le communiqué reproduit ci-après. L'occasion pour nous de rappeler ici, puisque nous n'avons pu le faire sur place, qu'en matière de langue de bois, l'ONF s'y connait  !





La note de Com' de l'ONF

Depuis sa nomination par décret du Président de la République en mars 2013, Jean-Yves Caullet, président du conseil d’administration de l’office national des forêts, a entamé un tour de tour de France des directions territoriales de l’ONF. Le 14 novembre dernier lors sa tournée en Ile-de-France, il s’est rendu en forêt domaniale de Fontainebleau pour traiter spécifiquement de la gestion des forêts périurbaines et de la démarche de gouvernance locale Fontainebleau Forêt d’Exception®.

Après avoir rencontré des personnels de l’ONF, il a pu assister en compagnie d’élus à une présentation des problématiques et des grands enjeux liés au contexte périurbain.
Présentés par Jean-Luc Dunoyer, directeur territorial de l’ONF, ils sont venus rappeler l’importance des attentes sociales et paysagères mais aussi parfois les inquiétudes, voire les incompréhensions du public concernant certains actes de gestion dont l’exploitation forestière.

À ce titre, un point d’avancement sur le projet Forêts périurbaines a pu être présenté. Suite à cette initiative lancée en janvier 2012 par l’ONF, une consultation très large a été engagée auprès des élus et des partenaires associatifs de la région Ile-de-France. In fine, elle visera à identifier les attentes des usagers et surtout à mettre en place des directives de gestion intégrées et adaptées à l’échelle des massifs périurbains.

De gauche à droite :
Frédéric Valletoux, maire de Fontainebleau et président du comité de pilotage Fontainebleau Forêt d’Exception
Jean-Yves Caullet, président de l’ONF, Laurent Bedu, adjoint au directeur de la DDT de Seine-et-Marne
 et Jean-Luc Dunoyer, directeur territorial de l’ONF.






Au regard de ces enjeux, Benjamin Beaussant, directeur de l’agence de Fontainebleau, est revenu sur le contexte de Fontainebleau en mettant l’accent sur le travail de gouvernance qu’offre la démarche Fontainebleau Forêt d’Exception®, favorisant ainsi une concertation étroite avec les acteurs du territoire et une réalisation de projets partagés. Dans la continuité de son exposé, il s’est aussi chargé de préciser les grandes lignes du contrat de projets 2012-2016 de Fontainebleau Forêt d’Exception®, signé en juin dernier.

A l’issue des interventions, Jean-Yves Caullet a salué cette démarche exemplaire et a précisé que cette expérience locale pourrait bénéficier aux autres forêts. Il a également tenu à réaffirmer l’importance du principe de multifonctionnalité des forêts publiques, qui consiste à produire simultanément du bois, préserver la biodiversité et accueillir le public. Principe qui constitue le socle de la gestion durable et fonde l’action quotidienne de l’ONF.

Pour conclure, une visite en forêt de Fontainebleau guidée par les forestiers a permis d’illustrer concrètement les enjeux liés à la gestion des forêts périurbaines.

Une journée placée sous le signe de propositions et d’échanges constructifs entre le président et l’ensemble des participants !

C'est bien nous qui surlignons certains passage de cette note pour nous amener à quelques remarques en partant de la fin :
1° "réaffirmer l’importance du principe de multifonctionnalité des forêts publiques, qui consiste à produire, préserver et accueillir"
Notez l'ordre de priorité ! Production, puis préservation avant accueil. 
En gros, notre forêt de Fontainebleau, pour Exceptionnelle qu'elle soit sert d'abord les intérêts financiers de l'Etat puis des lobbies naturalistes... Entre les coupes rases et les vastes zones grillagées et les projets de réserves biologiques intégrales, cela va devenir compliquer d'accueillir le public pourtant de plus en plus nombreux.

"le travail de gouvernance"... Quand on voit comment les usagers sportifs se sont fait sortir du Comité préfectoral (dont nous avons longuement parlé dans ces pages et notamment ici), alors qu'ils sont à l'initiative des opérations de nettoyage de la forêt ou de lutte contre l'érosion, on s'interroge sur le sens de l'affirmation "favorisant une concertation étroite avec les acteurs du territoire et une réalisation de projets partagés..." 

Si c'est pas de la langue de bois administrative, ça y ressemble, non ! 

3° les attentes du public et les grandes lignes du projet FFE 2012-2016. 
A la Tl²Bleau on a toujours eut conscience qu'une forêt comme celle de Fontainebleau n'a plus grand chose de naturel et nous ne nous sommes jamais opposés à son exploitation raisonnée. Par contre, nous sommes totalement opposés aux grandes coupes rases dont l'Office est coutumier et que nous dénonçons ici régulièrement comme cet été. (ou dans cet article du Parisien lors de la coupe de 7 ha, PF n°776 à FranchardNous sommes tout autant fermement opposés à l'éradication du hêtre de notre forêt. Bref, il y a d'autres façons de faire de la sylviculture et des gens très compétents (y compris à l'ONF Fontainebleau) pour mener à bien cette révolution forestière que serait l'abandon d'une sylviculture intensive.


Fontainebleau, le mercredi 3 juillet 2013. Olivier Tournafond montre la parcelle 776, dont sept hectares de hêtraie ont été entièrement coupés à blanc. | (LP/P.V.)



A l'heure où nos élus locaux et les représentants d'une certaine élite béllifontaine se félicitent de la gouvernance qu'ils ont mis en place, il nous semble bon de leur rappeler que la convention Aarhus les oblige à transmettre à tous citoyen qui en fait la demande les documents ayant trait aux problématiques environnementales. 

A ce titre, nous attendons toujours de la direction de l'ONF Fontainebleau la transmission des documents cités et présentés aux différents Copil. Simple question de transparence... Il est temps car bientôt le nouveau plan d'aménagement forestier va tomber et sans information préalable du public, la colère de celui-ci devant de nouvelle coupes rases pourrait être plus importante que prévue...
Share this article :

3 commentaires :

  1. Monsieur Collet,
    Vous a-ton conduit vers les coupes rases ou plutôt les coupes à blanc-étoc ? Oui alors qu'en pensez-vous ?
    Chouette, n'est-ce pas !
    Vous a-t-on expliqué qu'une forêt comme celle de Fontainebleau pourrait être soustraite du modèle de sylviculture appliquée dans les Landes, les Vosges et j'en passe ?
    Non ! Ah c'est bien dommage.
    Vous a-ton parlé de la chasse et des tirs durant le brame ? Non !
    Finalement l'ONF et ses agents techniques ont gardé le petit doigt sur la couture du pantalon, pour eux tout va bien c'est vrai que l'ONF est la digne héritière de son administration militaire.
    Sauf que maintenant cette entreprise est en prise directe avec nos marchands de planches.
    Les promeneurs les varappeurs les coureurs que sais-je encore sont tout juste tolérés en forêt du moment qu'ils ne font pas de vagues. La forêt comme le reste de la terre doit être soumis et produire; c'est à celle seule condition qu'elle peut avoir le droit d'exister.
    Bon, vous savez ce que nous allons faire ?
    Une commission, c'est pas génial cette idée ?
    De cette façon et comme depuis des années pendant que chacun essaiera de faire entendre sa voix vous pourrez raser encore ce qui peut l'être.
    lorsque vous vous rendrez dans les Landes, par exemple, vous verrez comme c'est bien rangé et les arbres bien aligné, avec les usines de pate à papier une belle forêt faite pour produire !
    Bonne continuation Monsieur Collet
    J'attends encore que des agents techniques qui soit disant se désolent devant cette gestion calamiteuse prennent la parole. Mais là aussi tout le monde est au garde à vous.




    RépondreSupprimer
  2. La douce musique du langage politiquement bienséant couvre depuis de longues années le bruit des tronçonneuses et des tirs à balle. Pendant qu'on s'en gargarise, la forêt de Fontainebleau est lentement mais surement abandonnée aux intérêts privés. Qu'ils soient ceux de particuliers aisés ou de sociétés anonymes. On peut crever en musique et Dieu sait qu'il ne manque ni de savants chefs d'orchestres ni de suaves mélopées pour nous distraire : le label "Forêt d'Exception" étant la dernière en date.
    En attendant tous les anciens sont unanimes : la forêt n'est plus ce qu'elle était, elle périclite dangereusement. Sa grande faune disparaît progressivement, y-compris celle des suidés, contrairement à ce qu'on essaie de nous faire croire depuis plusieurs années. Des parcelles entières se meurent, tant et si bien qu'on envisage d'en substituer les essences (mais quelles essences résisteront dans un substrat que seuls quelques maigres houppiers viennent enrichir sporadiquement ; tant et si bien que l'INRA propose d'épandre des boues d'épurations dans les forêts françaises !).
    Il est fort probable d'ailleurs que l'ONF soit déjà considéré comme archaïque dans certains cercles ; donc condamné. Dans une logique libérale, seules les bénéfices importent. Le reste, ce qui ne rapporte rien, est méprisé. Dans ce monde là, il faut s'adapter ou mourir, faire du cash ou disparaître.
    Souhaitons que ce ne soit pas l'heure de l'hallali pour l'ONF car ce qui s'y substituerait serait sans doute bien pire !

    RépondreSupprimer
  3. langue et gros sabots de bois stp ;-)

    christian ch.

    RépondreSupprimer

Merci d'avance pour vos encouragements, commentaires, informations, témoignages ou critiques. En cas de difficultés, jetez un oeil à la page FAQ ou adressez-nous un mail.

Nombre total de pages vues

Rechercher dans ce blog

Translate

Rejoignez les 1000 fans de la TL2B

Rejoignez les 1000 fans de la TL2B
Pour encore + de news + d'échanges + de rapidité
 
Support : Auteur photographe : Greg Clouzeau | Fontainebleau Histoire (NOUVEAU !) | Devis sur demande
Proudly powered by Blogger
Copyright © 2011. Tribune Libre de Bleau et Cie - All Rights Reserved
Template Design by MASKOLIS Published by Mas Template Johny Template