LA TRIBUNE LIBRE DE BLEAU et Cie est la fusion des 4 précédentes éditions de la TL2B, TL2Bleau...

Le Printemps est là

Le Printemps est là
Relisez la charte ONF

VTT à Bleau : première victoire pour les riders !

Mis en ligne par TL De Bleau on mardi 1 septembre 2015 | 11:31:00

Piétons, grimpeurs, cavaliers, cyclistes, etc. ont normalement tous accès librement à la forêt domaniale de Fontainebleau et des trois pignons. Ceci étant dit, "librement " ne signifie pas "sans respect des réglementations, de la nature et des autres pratiquants" ! C'est en substance ce qui devrait être inscrit dans le volet accueil du prochain Plan d'aménagement forestier. Ainsi, le 8 juillet 2015, une nouvelle réunion de travail s’est tenue avec l’ONF à propos du conflit qui oppose certains randonneurs et les vététistes notamment sur l'usage des sentiers bleus Denecourt Colinet créés au XIXe. Résultat : un ferme rappel de l’interdiction d’emprunter en vélo les sentiers bleus (dont le numéro 2 des Quatre Fontaines restauré à grands frais) mais aussi et surtout, un accord pour lancer la création d’un sentier « prototype » au sud du Mont Ussy et officialiser la zone de "cross" de la Croix d'Augas. Enfin !

Depuis que les AFF avaient relancé ce vieux conflit en publiant une motion prise en Assemblée Générale le 05/04/2014, nous ne cessons de rappeler que si les 2 roues « quels qu’ils soient » ont interdiction d’emprunter les chemins d’une largeur inférieure à 2,5 mètres, cette "réglementation" nationale, n'est absolument pas adaptée à la pratique du VTT et génératrice de conflits. Certes, elle est rappelée sur les panneaux forestiers et sur de nombreux sentiers mais sans qu'aucun moyen ne soit donné à l'ONF pour la faire respecter et surtout, sans sentier de substitution pour les vététistes sportifs qui se trouvaient, de facto, excluent de ce joyau du sud francilien. Du coup, les contrevenants sont légions et totalement incontrôlables. Ainsi, sur les forums et autres réseaux vététistes, les traces gps des singles s'échangent librement et qu'importe qu'elles passent au cœur de zones sensibles, fragiles et protégées ! Bref, l'interdiction du VTT en domaniale a fait plus de mal que de bien ! La solution est pourtant simple et nous l'avons rappelé régulièrement : autoriser les vététistes à créer, aménager et entretenir leur propre réseau de sentiers dans des zones convenues (voir ici notre article de mai 2015).
L'interdiction du VTT se justifie par l’impact de cette pratique sur l’environnement et notamment sur les sols très fragiles de cette forêt. En effet, les roues des vélos, créent des sillons continus qui accélèrent  l’érosion naturelle. A terme, les profondes goulottes se transforment en torrents lors des orages et entraînent le déchaussement des rochers. Outre les gravures produites par les pédaliers sur certains blocs de grès, les Amis de la Forêt qui entretiennent le réseau historique des sentiers bleus, posaient aussi des questions de sécurité sur le croisement des cyclistes avec les bipèdes sur les chemins forestiers.

Après de nombreuses rencontres sous le contrôle de l'ONF (voir notamment cet article suite à la réunion du 26 mai), un appel de MBF au Président de la CDESI (lettre pdf) et des dizaine d'articles, un consensus a donc enfin été trouvé le 08 juillet, premier pas vers une reconnaissance de ce sport en forêt et surtout, espérons le, première étape vers un vrai réseau de circuits, adaptés à notre pratique, qui sera un plus touristique indéniable pour le Pays de Fontainebleau, notamment pendant la saison estivale où les grimpeurs étrangers se font quand même moins nombreux qu'au Printemps. 

Photo de Robert Courtieau prise en novembre 2011 lors de la Milliaçoise
Une pratique que nous avions vivement contesté dans cet article
Car si dans de nombreux secteurs en France (AM à Pesey-Nacroix, AM Vaujany) et à l'étranger, la pratique du VTT est remise en cause, de nombreuses commune de montagne ont misé sur cette pratique pour doper leur activité touristique, et l’idée fait son chemin à Fontainebleau. Les Amis de la Forêt, en tout cas, ne sont pas contre : « leur tracé doit être conçu en concertation avec les associations. Ces secteurs ne seront pas ouverts aux promeneurs ou randonneurs, et seront entretenus par les associations de VTT » rapporte La République de S&M dans un article du 14/08. Tant mieux ! Par ailleurs, les AFF rappelait dans leur bulletin du 25/07 (pdf) que : "les secteurs de cross (celui de la croix d’Augas, parcelle 387, de clandestin deviendra toléré puis contrôlé)" ce qui, là aussi est une très bonne chose !

Reste plus qu'à motiver quelques "rouleurs " pour s'atteler à la tâche (y compris administrative) . Ils auront notre soutien et celui de MBF (dossier BLEAU) dont des représentants locaux ont montré il y a quelques jours leur détermination à redorer le blason des cyclistes en nettoyant un énorme dépôt de déchets abandonné par une collectivité à Franchard Ermitage. Bravo Guillaume et Paulo pour cette action rapide et efficace ! 
Reste aussi à faire entendre le message auprès des vététistes "râleurs" individuels et non licenciés. Les sentiers bleus resteront interdits mais vous aurez vos sentiers, si vous vous y mettez. Vu le nombre de traces gps qui existe sur la toile, et le savoir-faire des bénévoles qui organisent l'hivernale de Larchant (1er février 2015), ça laisse pas mal de possibilités ! On va enfin pouvoir aménager (dans le respect des sites) de vrais pistes techniques pour VTT à Bleau. Au top, non ?
Share this article :

0 commentaires :

Speak up your mind

Tell us what you're thinking... !

Nombre total de pages vues

Rechercher dans ce blog

Translate

Rejoignez les 1000 fans de la TL2B

Rejoignez les 1000 fans de la TL2B
Pour encore + de news + d'échanges + de rapidité
 
Support : Auteur photographe : Greg Clouzeau | Fontainebleau Histoire (NOUVEAU !) | Devis sur demande
Proudly powered by Blogger
Copyright © 2011. Tribune Libre de Bleau et Cie - All Rights Reserved
Template Design by MASKOLIS Published by Mas Template Johny Template