Les Titres

lundi 20 juillet 2020

Des renforts de poids pour la candidature du classement de la forêt de Fontainebleau au Patrimoine mondial de l'UNESCO

L'équipe de la Tribune Libre de Bleau s'est faite assez discrète ces derniers mois. Non pas qu'il n'y ait rien à dire mais plutôt que nous sommes un peu lassés de revenir encore et toujours sur les mêmes sujets (déchets abandonnés, comportement irrespectueux envers la nature et les autres usagers, conflit avec les chasseurs, etc.). Par ailleurs, la forêt de Fontainebleau, depuis le déconfinement est en permanence sous les feux de la rampe et la campagne de communication du Pays de Fontainebleau des dernières semaines est la pour le rappeler. Après plusieurs week-end de saturation des routes autour de la forêt, les vacances d'été permettent à la forêt de faire une pause sur cette hyper-fréquentation. C'est sans compter sur les politiques  ! En effet, après la visite de Brigitte Macacron le 2 juillet dernier, c'était au tour de Barbara Pompili, notre nouvelle Ministre de la transition écologique de choisir la forêt de Fontainebleau pour sa première sortie officielle samedi 11 juillet ! Pourquoi Fontainebleau et pas Rambouillet ? Parce que notre belle forêt a besoin de renforts pour appuyer sa demande de classement au Patrimoine Mondial de l'UNESCO.

Donc après les foules qui avaient envahies les routes et les parking de la forêt de Fontainebleau les week-end qui avaient suivi le déconfinement, ce sont maintenant les personnalités les plus importantes qui se succèdent sur les allées forestières aux côtés du Maire de Fontainebleau et des dirigeants de l'Office National des Forêts. 
Premier épisode, le 2 juillet dernier lorsque Frédéric Valletoux, maire de Fontainebleau mais aussi président de la Fédération des Hôpitaux de France, accueillait Brigitte Macron, première dame et 
présidente de la Fondation Hôpitaux de Paris-Hôpitaux de France au pied de la tour Denecourt. L'occasion pour Monsieur le maire de lui présenter l'imposant dossier de candidature de notre forêt en compagnie de Pierre Edouard Guilain, le Directeur ONF du secteur et de Bertrand Munch, le directeur général de l'Office national des Forêts.
« Brigitte Macron a accepté ma proposition d'être marraine de la candidature de Fontainebleau au patrimoine mondial de l'humanité de l'Unesco. C'est un soutien de poids majeur. » a affirmé Frédéric Valletoux.
Brigitte Macron et Pierre Edouard Guilain au sommet de la Tour Denecourt à Fontainebleau


Second épisode, le déplacement officiel de la toute nouvelle Ministre de la transition écologique : Barbara Pompili, le samedi 11 juillet. Un déplacement annoncé comme ceci à la presse : "

"Le confinement a été une période pendant laquelle la nature, la faune comme la flore, s'est développée plus librement dans tout le territoire. A l'approche des vacances d'été et alors que de nombreux Français s'apprêtent à passer leurs congés en France, Barbara Pompili, pour son premier déplacement en tant que ministre de la Transition écologique, se rendra dans la Forêt domaniale de Fontainebleau pour lancer la campagne de sensibilisation de l’Office Français de la Biodiversité (OFB) pour la protection de la nature et de la biodiversité pendant l’été, en présence de Pierre Dubreuil et directeur général de l’OFB et Bertrand Munch, directeur général de l’ONF. Ce déplacement est également pour la ministre l’occasion de se rendre dans le lieu fondateur de l’Union Internationale pour la Conversation de la Nature (UICN), dont le congrès mondial sera accueilli par la France en janvier 2021. 

Barbara Pompili à Fontainebleau pour sa première sortie officielle


C'est donc à Franchard que Barbara Pompili s’est rendue ce samedi, pour donner le ton de son mandat : « Nous sommes dans un lieu emblématique, parfait pour faire passer le message que la transition écologique sera l’affaire de tout le monde. Il va falloir mettre les bouchées doubles et que la France soit exemplaire ».  L'occasion une nouvelle fois pour Frédéric Valletoux de rappeler que la forêt de Fontainebleau est « la plus protégée à tous les niveaux. C’est pour toutes ses facettes que nous sommes porteurs d’une candidature pour que le château et la forêt de Fontainebleau soient classés au patrimoine de l’UNESCO ». et de donner à la Ministre le très lourd et épais dossier scientifique qui appuie cette candidature ! « Vous avez des arguments de poids », souriait-elle. 

Le dossier de candidature de la forêt de Fontainebleau à l'UNESCO pèse lourd
mais surtout, il contient des pièges pour la nouvelle ministre... 
Lancée à la fin de l'année 2016, cette candidature pourrait s'accélérer à la rentrée prochaine. « Il y a une commission au sein du ministère de la Culture qui doit inscrire le dossier sur la liste indicative des sites français retenus et que l'Etat va soutenir », a précisé le Maire. 

Pour autant, la Ministre était là surtout pour mettre en avant le tout nouvel Office Français de la Biodiversité (OFB)  qu'elle avait lancé lorsqu’elle était secrétaire d’Etat : « c’est un projet que je porte depuis des années. L’office sera le bras armé de l’Etat pour la préservation de la biodiversité ». L'OFB va cet été mener une grande campagne de sensibilisation auprès du public sur le changement climatique, l’érosion ou encore les feux de forêt sur le thème « ne gâchons pas nos retrouvailles avec la nature ».

En attendant, depuis la mi-mai, on n'a pas vraiment l'impression que les visiteurs de nos forêts aient compris les enjeux de sa sauvegarde. En plus des dépôts sauvages qui se multiplient en bords de routes depuis plus de 10 ans, nous voilà maintenant avec des masques et des gants jetés par dizaines autour des parking ainsi que des départs de feux consécutifs à des feux de camp mal maîtrisés et des comportements irresponsables (et totalement interdits) ! "Le monde d’après" comme on disait pendant le confinement a déjà l'arrière-goût amer de celui d’avant mais ce n'est sans doute pas terminé ! En effet, outre la polémique qui entoure la fusion de la AFB et de l'ONCF pour donner naissance à cet OFB, c'est sur sa gestion de la chasse et notamment de la chasse à courre que nous attendons la Ministre. En effet, Barbara Pompili s'est opposée par le passé à la vénerie soutenant le projet de  Loi qui visait à son interdiction

Du coup, son soutien à la candidature de la forêt de Fontainebleau comme Patrimoine de l'UNESCO risque bien d'être très paradoxal une part importante du dossier vise justement à faire reconnaître cette pratique archaïque comme une pratique patrimoniale et culturelle !
 

Publier un commentaire

Merci d'avance pour vos encouragements, commentaires, informations, témoignages ou critiques. En cas de difficultés, jetez un oeil à la page FAQ ou adressez-nous un mail.

 
Copyright © 2014 Tribune Libre de Bleau et Cie | Blogger Template Distributed By ZMTemplate | Designed By OddThemes