Les Titres

mercredi 28 novembre 2012

Les rochers de Bleau encore et toujours tagués

Les rochers de Bleau sont un vrai support d'expression et cela dure depuis des millénaires ! Nous avons déjà évoqué les gravures rupestres préhistoriques. Nous avons aussi parlé des gravures et peintures du XIX qui ponctuent les sentiers bleus Denecourt - Collinet. Nous avons aussi abordé le land art et les oeuvre de Catherine Miquel.
Bref, les témoignages laissés par ceux qui traversent cette forêt sont nombreux et parfois d'un grand intérêt.

Mais, avec 17 millions de visites annuelles, si chaque personne grave son nom et une date sur les rochers, à quoi ressemblera la forêt de demain ? Est-ce nécessaire de laisser une trace de son passage et surtout, qu'est-ce qui différencie l'oeuvre d'art du tag ? Difficile de trancher.


Ainsi, graver son nom sur un rocher est pour nous un acte stupide notamment quand il vient recouvrir une précieuse gravure préhistorique ! Pour autant, certaines inscriptions de ce type, réalisées au XIXe ont maintenant une certaine valeur historique.

Mon ami Jipé a consacré plusieurs articles à ces témoignages à priori annodins mais qui peuvent parfois nous en apprendre un peu plus sur le passé de la région. C'est le cas par exemple de son article sur l'ancien Pollygone d'artillerie de Fontainebleau connu pour avoir formé le célèbre Capitaine Dreyfus !

Vierge à l'enfant,
Photo JCV
Nous avons aussi souligné à différentes reprises notre opposition à la prolifération des tags à ne pas confondre avec le Land Art. D'ailleurs certaines peintures, souvent bien cachées, pourraient constituer les témoignages de notre vie dans les siècles et millénaires à venir. C'est notamment le cas de quelques vierges peintes mais surtout d'étranges peintures plus ou moins en rapport avec la religion et là encore, Jipé nous offre un reportage aux photos très étranges dont il a le secret !







Quand à ce tag du Bas Cuvier, il n'aura pas résité bien longtemps au brossage d'une bonne âme soucieuse de rendre à la forêt sa dignité : l'association BLO ! 








Nous en profitons pour en signaler (ici et sur l'observatoire des AFF) un autre, dans les Gorges d'Apremont sur le 33 rouge du circuit d'escalade n°10 (fin de l'orange)... qui rejoind notre diaporama.



Art ou pollution visuelle ?
Sur le 33 rouge des gorges d'Apremont
Photos : Marie-Martine B.
Grand


Enregistrer un commentaire

Merci d'avance pour vos encouragements, commentaires, informations, témoignages ou critiques. En cas de difficultés, jetez un oeil à la page FAQ ou adressez-nous un mail.

 
Copyright © 2014 Tribune Libre de Bleau et Cie | Blogger Template Distributed By ZMTemplate | Designed By OddThemes