LA TRIBUNE LIBRE DE BLEAU et Cie est la fusion des 4 précédentes éditions de la TL2B, TL2Bleau...

12 règles de bonnes pratiques en forêt

12 règles de bonnes pratiques en forêt
Relisez la charte ONF
Home » , , , , , , , , » IDF : Les conditions d'accès aux déchetteries ne sont pas responsables des dépôts sauvages en forêt, c'est vous !

IDF : Les conditions d'accès aux déchetteries ne sont pas responsables des dépôts sauvages en forêt, c'est vous !

Mis en ligne par TL De Bleau on vendredi 18 septembre 2015 | 13:12:00

Depuis plusieurs mois, le Pays de Fontainebleau se prépare aux "nouvelles modalités d'accès aux déchetteries" entrant en vigueur au 1er octobre. Plusieurs voix se font entendre ici et là, pour rappeler que la politique d'accès aux déchetteries a une incidence immédiate sur les dépôts sauvages, notamment en bord de route et en forêt. En effet, à partir du 1er octobre, au-delà des 36 passages gratuits par an pour un véhicule standard,  réduits à 18 pour les monospaces ou les Breaks avec sièges rabattus, les usagers devront s’acquitter de 16,5 euros par passage pour une voiture, 33 euros pour une remorque ! Une situation qui aura certainement des répercutions. En IDF, les dépôts sont de plus en plus importants. Ils sont le fruit de professionnels peu scrupuleux mais d'après un représentant de la FFB78, c'est de la responsabilité des particuliers !


Dans le Pays de Fontainebleau, le SMITCOM rappelle sur son site que ces nouvelles modalités sont dues : "...à des usages frauduleux des cartes d’accès à ses déchèteries. La gestion des déchèteries est le 1er poste de dépenses du syndicat, devant l’incinération. C’est donc lui qui impacte le plus la Taxe d’Enlèvement des Ordures Ménagères (TEOM) que nous payons tous en tant que ménages. Pour éviter une augmentation abusive de cette TEOM, le SMITOM-LOMBRIC a décidé de mettre en place de nouvelles modalités d’accès à ses déchèteries, outre la mise en circulation de nouvelles cartes en cours." 


Le SMICTOM de la Région de Fontainebleau est un Etablissement Public de Coopération Intercommunale (EPCI), regroupant 22 communes rurales et semi-urbaines dont Fontainebleau, Avon et Bourron-Marlotte, soit un total de 85 174 habitants. La Communauté de Communes du Pays de Fontainebleau a délégué la compétence relative à la collecte et au traitement des déchets ménagers au SMICTOM.
Le SMICTOM assure l’organisation de la collecte des déchets ménagers et assimilés. Il délègue la collecte à Veolia propreté (délégation de service public). Le SMICTOM a aussi transféré la compétence  valorisation / traitement des déchets et gestion des déchetteries au Syndicat Mixte de Traitement des Ordures Ménagères, SMITOM Centre Ouest Seine et Marnais appelé LOMBRICConformément au plan départemental d’élimination des déchets ménagers, le SMITOM-LOMBRIC a ouvert 4 déchetteries pour les communes du SMICTOM de la Région de Fontainebleau.
Chaque commune est donc rattachée à une déchetterie :
Les communes de Fontainebleau et de Bourron-Marlotte sont rattachées à la déchetterie de Bourron-Marlotte, et la commune d’Avon à la déchetterie de Vulaines-sur-Seine. Les habitants de Recloses peuvent se rendre dans différentes déchetteries .

Si 1 passage tous les 10 jours semble correspondre aux besoins des habitants, le fait de diviser par 2 le nombre de visite pour les grosses voitures était-il vraiment nécessaire ? Nous ne sommes pas du tout certains que ce soit là une réponse appropriée pour faire face à un "usage frauduleux de carte" et les conséquences pourraient effectivement être un nouvel accroissement des dépôts en forêt de Fontainebleau. Ceci étant dit, c'est aussi du côté des professionnels du bâtiment notamment qu'il faut chercher les responsables des plus gros dépôts sauvages ! 


A Fontainebleau, Au Rocher Canon, en 2012


Cette situation est la même un peut partout en Ile-de-france. On vous parle chaque année des Clean Up Days et des opérations forêt propres de plus en plus nécessaires pour faire face à ces très gros un amoncellement de déchets qui continue de croître inexorablement. Impossible de les rater. Des tas d’immondices défigurent régulièrement nos forêts et les parking ou bords de routes. Cet été, le journal Le parisien, consacrait un gros article au sujet notamment en  forêt de Saint-Germain-en-Laye (Yvelines). Dans ses forêts d’Ile-de-France, l’Office national des forêts a ramassé pas moins de 1 500 t de déchets en 2014.
A St Germain,  « En 2014, nous avons ramassé 3,5 t de déchets de chantier, en 2015, entre janvier et juillet, les chiffres ont complètement explosé. On est déjà à 40  ! » raconte Pascal Loffroy, le responsable de l’unité territoriale du Nord-Yvelines à l’ONF. Pour une forêt de 3500 hectares, c'est pas mal non ?! Le coût de retraitement de ces déchets dans les centres spécifiques tourne autour de 100 € la tonne. Comme à Fontainebleau, certaines associations viennent en aide au 5 agents de l’ONF, dont le Comité départemental de randonnée des Yvelines. Comme chez nous, il existe un réseau d'alerte et un observatoire accessible via le site du Comité.

D’après Bernard Attal, porte-parole yvelinois de la Fédération française du bâtiment (FFB), c’est avant tout au particulier qu’il incombe de veiller au traitement de ses déchets  ! « Les professionnels ont accès à des centres d’enfouissement et facturent au client l’enlèvement et le traitement des déchets, explique-t-il. Tout particulier qui fait réaliser un chantier doit s’assurer que les débris sont correctement traités en demandant une attestation à la société ou à l’artisan qui a travaillé chez lui. La Fédération communique largement auprès de ses adhérents et montre le bon exemple. » Et il ajoute : « Le travail dissimulé est aussi une plaie à ce titre. Si un individu n’a que faire de la loi du travail, on peut imaginer qu’il ne craindra pas de polluer l’environnement avec des ordures de chantier. » Selon lui, il est indispensable de faire comprendre aux citoyens qu’il est nécessaire de payer pour ce genre de déchets « au même titre que lorsqu’on doit recycler de l’électroménager ».

Voilà, donc au final, c'est la faute à la crise économique qui nous pousse à engager n'importe qui ! Bref, les pollueurs ont encore de beaux jours devant eux !

Share this article :

1 commentaire :

  1. Bonjour
    Bien sûr que les particuliers ne doivent pas se déresponsabiliser.
    Mais que penser par exemple du système actuel, qui ne permet d'avoir accès à la déchetterie qu'avec un document d'impôt locaux, lequel document n'arrive parfois qu'un an après l'emménagement dans une maison. La première année d'emménagement étant celle où en général des petits travaux et bricolages produisent des déchets. Donc déchetterie fermée... Où vont aller les gens ? Il faudrait qu'ils soient vraiment très forts pour les laisser dans leur cave plutôt que dans la nature...

    RépondreSupprimer

Merci d'avance pour vos encouragements, commentaires, informations, témoignages ou critiques. En cas de difficultés, jetez un oeil à la page FAQ ou adressez-nous un mail.

Nombre total de pages vues

Rechercher dans ce blog

Translate

Rejoignez les 1000 fans de la TL2B

Rejoignez les 1000 fans de la TL2B
Pour encore + de news + d'échanges + de rapidité
 
Support : Auteur photographe : Greg Clouzeau | Fontainebleau Histoire (NOUVEAU !) | Devis sur demande
Proudly powered by Blogger
Copyright © 2011. Tribune Libre de Bleau et Cie - All Rights Reserved
Template Design by MASKOLIS Published by Mas Template Johny Template