LA TRIBUNE LIBRE DE BLEAU et Cie est la fusion des 4 précédentes éditions de la TL2B, TL2Bleau...

12 règles de bonnes pratiques en forêt

12 règles de bonnes pratiques en forêt
Relisez la charte ONF
Home » , , , » Une nouvelle ligne TGV au Coeur du PNR du gâtinais, SNCF c'est possible

Une nouvelle ligne TGV au Coeur du PNR du gâtinais, SNCF c'est possible

Mis en ligne par TL De Bleau on mercredi 21 septembre 2011 | 12:01:00

Suite à un problème technique, voici l'article d'hier avec les illustrations ! Je laisse en place l'ancien car plusieurs sites l'ont référencé et  je ne voudrai pas que leur internautes arrivent sur une page vide...

Bonjour,

Il y a des jours où allumer son ordinateur, c’est courir le risque d’avoir une crise cardiaque ou de s’étouffer!

Ce matin, je reçois une invitation à participer à un débat public concernant, tenez vous bien, la construction d’une nouvelle ligne de TGV au départ de Paris vers le sud est ! Qui dit départ de Paris dit, traversée de l’Ile-de-France et vers le sud est, c’est forcément par l’Essonne ou la Seine et Marne !

Depuis des mois, on nous parle de développement du PNR du Gâtinais français, de projet de PN à Fontainebleau, de sauvegarde de l’environnement, d’enjeux pour la protection de la biodiversité… donc là, je ne comprends pas.
Donc, ni une ni deux, je me connecte sur le site lié au projet :
http://www.debatpublic-lgv-pocl.org/

Projet de ligne TGV Paris Orléans Clermont-Ferrand Lyon (POCL)
Mise à jour du 08/12/2011
Bonjour,
la suite arrive donc n'hésitez pas à aller sur la page d'accueil pour suivre les mises à jour...






Michel Gaillard, Président de la CPDP (Commission Particulière du Débat Public) LGV POCL nous y accueille avec un édito qui donne le ton, le débat risque en effet d’être houleux autour des 4 scenarios de ligne proposée :« Durant les quatre mois du débat (3 octobre 2011 au 31 janvier 2012), chaque personne intéressée pourra, sur la base du projet présenté par Réseau Ferré de France, débattre de son opportunité, de ses hypothèses de passage et des conséquences de sa mise en œuvre.(…)
Nous souhaitons que le débat public soit actif mais qu'il se déroule dans la sérénité et qu'il soit, finalement, constructif.

Pour les membres de la, débattre, c'est d'abord s'informer, se documenter et exprimer, ensuite, son point de vue, soit dans le cadre des réunions publiques, soit en intervenant auprès du siège de la Commission, en écrivant, en téléphonant, ou en utilisant son site Internet.(…)

Le débat, quant à lui, ne se nourrit pas d'incivilités ou de violences verbales, la sérénité, la courtoisie, le respect d'autrui n'interdisent pas l'expression de points de vue divers et variés, l'important étant la production de réflexions et de suggestions utiles au Maître d'Ouvrage pour la maturation de son projet.
(...)"

J’ai donc ensuite téléchargé les documents (des centaines de pages à lire, donc cela va être long à analyser), consulté quelques cartes et fait quelques recherches par mots clefs qui se résument comme ceci :
Les 4 tracés proposés  d'après le site internet consacré au débat public




Voici quelques extraits de ce que l’on peut lire sur le site consacré au débat :


« Parmi les enjeux liés au milieu humain, les principaux concernent :


- l’Ile-de-France. Les quatre scénarios présentent une situation similaire.


(…)


- la traversée de sites inscrits au patrimoine mondial de l’UNESCO. Les quatre scénarios concernent le site du gâtinais en région parisienne. Les scénarios Ouest-Sud et Ouest impliquent également la traversée du site du Val de Loire entre Sully-sur-Loire et Chalonnes ;


- la traversée de vignobles d’appellation d’origine contrôlée. Les quatre scénarios présentent des effets potentiels similaires situés au niveau des vignobles proches de l’agglomération lyonnaise.


(…)
- la variante Mâcon concerne la zone humide des étangs de la Dombes, particulièrement sensible ;Le milieu naturel : préserver la biodiversitéLes options de passage ont été dessinées en évitant autant que possible les zones à forte concentration d’enjeux ; cependant elles incluent encore des zones naturelles sensibles. Des enjeux importants persistent notamment :


- pour tous les scénarios, au niveau du parc naturel régional du gâtinais français et du Val d’Allier ;- pour les scénarios Ouest-Sud et Ouest, dans la traversée du massif forestier de la Sologne, plus grande zone Natura 2000 d’Europe, de la vallée de la Loire et de la réserve naturelle de Saint-Mesmin;- pour la variante Mâcon, au niveau des milieux d’intérêt communautaire du bassin de la Grosne et du Clunysois et des milieux humides de la Dombes.
En résumé :

- la variante Mâcon, présente un niveau d’enjeux environnementaux supérieur à la variante Roanne.

- les scénarios Ouest-Sud et Ouest présentent un risque d’impact plus élevé sur les enjeux liés au milieu naturel, liés notamment à la traversée de la Sologne

- les scénarios Ouest et Ouest-Sud sont plus pénalisants sur le milieu humain, du fait du passage à proximité d’Orléans et du site Unesco du Val de Loire entre Sully sur Loire et Chalonnes. »(...)

Exemple des nuisances et impacts (ici le tracé Median)
Il y a une carte par trajet et tous comportent des zones problématiques
source pdf du site consacré au débats


« Les enjeux spécifiques




A l’approche de l’Ile-de-France, le projet POCL doit faire face à de multiples enjeux :


Ferroviaires :


- enjeux d’articulation des circulations utilisant la LGV POCL avec les trafics existants (capacité et régularité) et de raccordement de la LGV au réseau existant, notamment avec les circulations TAGV, RER, Transilien, TER et fret. Ces enjeux concernent notamment la ligne classique existante Paris - Lyon – Marseille entre Paris et Melun et la ligne Paris – Orléans entre Paris et Brétigny, ainsi que la LGV Paris-Lyon ;


- enjeux de raccordement au réseau à grande vitesse vers le Nord, l’Est et l’Ouest, ainsi qu’avec les gares franciliennes d’interconnexion (Roissy, Marne-La-Vallée, Massy, future gare d’Orly…) ;


- enjeux d’accès aux gares terminus, en fonction de leur capacité d’accueil des trains et des voyageurs supplémentaires.


Environnementaux :- enjeux d’insertion dans le tissu urbain, dense à l’approche de Paris (habitat, bruit, foncier...) ;


- enjeux naturels, avec la présence, en zone sud de l’Ile-de-France, d’espaces naturels de qualité bénéficiant de protections réglementaires élevées (massif de Fontainebleau, vallée de la Seine, gâtinais français, forêt de Sénart).Territoriaux :


- enjeux d’aménagement du territoire sud-francilien, en facilitant l’accès à la grande vitesse des habitants de l’Essonne, de la Seine-et-Marne et du Val-de-Marne, déjà traversés par de nombreuses infrastructures dédiées à des flux nationaux, mais mal desservis.


L’arrivée des LGV en Ile-de-France


- la LGV Paris – Lyon (qui aboutit Gare de Lyon) s’est branchée dans un premier temps à Combs la Ville / Lieusaint, à 29 km de Paris, pour se rapprocher dans un deuxième temps jusqu’à Créteil, à 9 km de Paris, à l’occasion de la création de l’Interconnexion Est. Ce rapprochement se justifiait pour des raisons de capacité et de gain de temps de parcours ;


- la LGV Atlantique a profité de l’existence de la trouée d’une ancienne ligne pour se brancher dès la sortie de la gare de Paris-Montparnasse ;


- la LGV Nord (qui arrive Gare du Nord) s’est branchée à Gonesse, à 16 km de Paris, avec la mise à 220 km/h et à 3 voies de la section Gonesse - Pierrefitte sur 6 km,


- la LGV Est (qui arrive Gare de l’Est) s’est branchée à Vaires, à 19 km de Paris, avec d’importants aménagements entre Paris et Vaires. »


Bien entendu cette nouvelle ligne s’accompagne de grosses perturbations dans la vie quotidienne des Franciliens du sud. Le schéma directeur du RER C est revu pour cela et les dessertes de la future ligne de TGV sont à l’étude !


La zone impactée par les liaison à faire avec la nouvelle ligne TGV
Réunion d'information sur Projet de ligne TGV Paris Orléans Clermont-Ferrand Lyon (POCL)

Mercredi 19 octobre à 19h à la salle Jean-Jacques Robert à Mennecy

Pour tout savoir sur l'état actuel du projet et la mise en place du débat public

__________________________________________________________________
AUJOURD'HUI 21 septembre
Conférence-débat “Urbanisme durable dans le Gâtinais français”

Le Parc naturel régional du Gâtinais français organise une conférence débat sur le thème :

“Quel modèle d’urbanisation pour les années à venir dans le Parc ?”

Mercredi 21 septembre 2011 à 18h30 à la salle des fêtes de Milly-la-Forêt

Rappel de la démarche d’urbanisme durable : présentation de guide pratique du Parc
Tables rondes avec les 4 communes du Parc qui ont expérimenté l’urbanisme durable
Echanges avec le public

Venez partager vos expériences, témoigner, échanger, etc.
Cette conférence sera suivie d’un verre de l’amitié autour de produits locaux.

Entrée libre

(Renseignements sur le site internet de Milly la Forêt)
Share this article :

1 commentaire :

  1. Je suis ce que tu écris sur la région ; par ailleurs, je connais le point de vue des auvergnats, qui attendent cette ligne, car ils sont encore à 4h de Paris ( à partir de Clermont), qui s'estiment lésés par rapport à d'autres régions (la SNCF n'a rien de mieux à proposer que les TEOZ, places plus chères, mais temps identique aux trains classiques).
    Il avait été question d'un train pendulaire, solution adoptée par d'autres pays, qui donnait des temps acceptables, qui ne nécessitait pas la création de lignes spéciales, simplement des aménagements des lignes existantes, mais la SNCF s'est bloquée sur les TGV,et pour des raisons qui seraient à éclaircir, néglige cette solution.
    DD

    RépondreSupprimer

Merci d'avance pour vos encouragements, commentaires, informations, témoignages ou critiques. En cas de difficultés, jetez un oeil à la page FAQ ou adressez-nous un mail.

Nombre total de pages vues

Rechercher dans ce blog

Translate

 
Support : Auteur photographe : Greg Clouzeau | Fontainebleau Histoire (NOUVEAU !) | Devis sur demande
Proudly powered by Blogger
Copyright © 2011. Tribune Libre de Bleau et Cie - All Rights Reserved
Template Design by MASKOLIS Published by Mas Template Johny Template