LA TRIBUNE LIBRE DE BLEAU et Cie est la fusion des 4 précédentes éditions de la TL2B, TL2Bleau...

12 règles de bonnes pratiques en forêt

12 règles de bonnes pratiques en forêt
Relisez la charte ONF
Home » » SOS FORETS FRANCAISES EN DANGER

SOS FORETS FRANCAISES EN DANGER

Mis en ligne par TL De Bleau on vendredi 16 septembre 2011 | 17:48:00

Bonjour,

Du 6 au 18 septembre 2011, l'association A.R.B.R.E.S. présentera son exposition "Tour de France des Arbres Remarquables" à l'Orangerie du Sénat (Paris 75006).



Profitons de l’occasion pour parler un peu de Sylviculture !

Daniel Prunier, entomologiste anime un site internet très intéressant pour tous les amateurs de petites bêtes. Mais plus que cela, Daniel est un ardent défenseur des forêts.

Nous avons des échanges passionnés au sujet du choix du statut pour la Forêt de Fontainebleau, lui étant pro parc national, position qu’il a défendu notamment lors des travaux de la Commission Dorst, moi étant contre.

S’il y a bien un sujet sur lequel nous sommes en accord, c’est l’exploitation outrancière de nos forêts, delle de Fontainebleau mais aussi celle de Verrières (91) toute proche. C’est donc naturellement qu’il est devenu responsable de l’association des amis du Bois de Verrières auquel il consacre une page (Le bois de Verrières).

J’aime assez cet extrait un peu "extrémiste" mais pas faux vu de loin de sa page consacrée à la sylviculture où il expose sa vision de naturaliste vis-à-vis de l’administration forestière :
« Le forestier est à la forêt ce que le peintre en bâtiment est à la peinture artistique (sauf que lui ne se permet pas d’aller barbouiller les œuvres du Louvres avec son rouleau ). La simplification, l’uniformisation, le traitement en grande surface, sont pour lui le moyen facile d’accéder à son objectif : le rapport maximum. Peu lui importe les espèces qu’ il détruit. Leur existence l’ indiffère.
 Par contre, il ne peut ignorer que ce qu’il fait est néfaste, puisqu’on le lui dit depuis longtemps, mais tel un garnement, il le fait quand même car il se croit invulnérable. Il sait qu’ une coupe rase c’est pas bien, mais il se justifie en prétendant qu’il va replanter après, tout en sachant que la forêt sera définitivement défigurée. Il modélise la forêt sur sa propre structure mentale, c’est à dire qu’ elle doit être simple. Mais qui dit simple dit pauvre. Sa culture forestière se résume en général à dix noms d’ essences dont il connaît par contre parfaitement le mode d’emploi pour les amener à leur optimum de production.
Mais la faune associée à l’essence qu’ il cultive est sans intérêt pour son objectif. Pour lui, le destin naturel de l’arbre est de finir débité en planches. Drapé dans ses certitudes et sa suffisance, le forestier saccage chaque jour un peu plus la nature qu’ il prétend défendre.
Pourquoi cet acharnement à se promouvoir défenseur de la nature ? Il se comporte comme ces parents maltraitants jurant bichonner leurs enfants en mentant effrontément. S’il la défendait réellement, il n’aurait pas besoin de le proclamer aussi haut. Un mensonge crié fort n’en est pas pour autant une vérité. Il est en proie aux critiques d’un public de plus en plus averti, qu’il essaye de convaincre avec des arguments grossiers et paradoxaux qui bousculent le simple bon sens. S’ il concède quelques miettes protectrices à la nature, il les exhibe ostensiblement pour accréditer l’ image de protecteur qu’il veut se forger dans l’opinion. S’ il protégeait réellement la nature, ça se verrait et il n’aurait pas besoin de le prouver avec tant d’énergie. Ce n’est pas pour le bien de la nature qu’il  " soigne " la forêt mais bien pour en tirer le maximum. Donc il faut mentir toujours plus, jusqu’à l’ absurde, et défendre l’ indéfendable. Il faut vendre une nature qui se vide pour une nature préservée. Les naturalistes et autres observateurs ont remarqué depuis longtemps la tricherie. »

Les reproches qu’il fait à l’ONF sont nombreux et bien illustrés :
·               les coupes rases.
·               le labour.
·               l'enrésinement et la substitution d'essences.
·               les traitements chimiques.
·               les drainages.

Je reviendrai plus longuement dans d’autres articles sur nos échanges avec Daniel car ses connaissances méritent largement plus que ces quelques lignes.


Je profite donc de l’article d’hier relayant le cri du Collectif National SOS FORETS pour vous livrer une série de liens à visiter pour que vous puissiez mesurer :
-      L’ampleur de la catastrophe nationale,
-      L’ampleur de la mobilisation.

Ne manquez pas en bas de ce blog (tout en bas) de visionner le reportage "les forçats de la forêt". Un reportage de Anna Salzberg, de GLOBAL MAG, tourné dans les forêts lorraines, des forestiers, des militants Syndicaux de l'Onf, des représentants d'associations s'exprimeront sur la dérive productiviste de la politique forestière nationale, en pleine année internationale de la Forêt.

La déforestation touche tous les massifs forestiers. Une réaction au niveau nationale s'organise. Vous trouverez en cliquant sur ce lien un document inquiétant quant à l'avenir de nos forêts.

Les liens à ne pas manquer :

Cette association, qui s'occupe de la sauvegarde de la foret de St Gobain (Lorraine), rencontre les mêmes problèmes que nous et propose des solutions proches des nôtres. C’est rassurant de voir que nous ne sommes pas seuls et que nous ne sommes pas les vilains canards comme  voudrait le faire croire l'ONF.
Sur ce site, vous verrez que leur combat est plutôt bien avancé.

Bien des forêts d'Ile de France véritable poummon de la capitale souffre de leur gestion par le ministère de l'agriculture !

DRAVEIL VILLAGE
Information sur les coupes rases en forêt de Sénart.


LA FORÊT DE RAMBOUILLET ou "sauvons nos arbres"
Ils ont eu les honneurs du 20 heures de TF1 ce samedi 24 septembre 2010. Nous les remercions de nous avoir cité en fin de reportage. Voir le reportage
LES AMIS DE LA FORÊT DE SENONCHES
Ils rencontrent les mêmes problèmes face à l'ONF, ils se battent pied à pied et ont même édité un livre blanc. N'hésitez pas à visiter leur site qui rend bien compte de leur activité pour la défense de ce massif.
SAFHEC
Société des Amis des forêts d'Halatte, Ermenonville et Chantilly.
URSINE NATURE
Les amis de Meudon, Chaville... sont eux aussi aux prises avec l'Office.

http://www.amis-parc-chevreuse.org/images/documents/associations/SNA/Presentation_SNA.pdf

Contrat État ONF 2001-2006 .......l'ONF s'engage à rétablir l'équilibre financier en 2006 grâce à une dynamisation des sylvicultures et à une démarche ambitieuse d'amélioration des performances dans tous les domaines......L'équilibre du compte de résultat reposera ainsi pendant la période du contrat sur la réalisation de progrès très sensibles de productivité dans la gestion des forêts publiques, l'objectif étant d'accroître la productivité à l'horizon 2006 d'au moins 25%, par rapport à la référence de 1999, et sur la dynamisation des sylvicultures, qui doit permettre une progression continue à partir de 2003 des volumes de bois offerts en forêt domaniale.
Et cette pression devrait encore être accrue selon les recommandations du Grenelle de l'environnement.


Toujours en france :

Le massacre de la côte Vendéenne
LE NOUVEAU VISAGE DE LA FORÊT DE LONGEVILLE ?

DÉFENSE DU MASSIF DE LA VIEILLE MORTE
St-Martin-de-Boubaux : destruction du massif de la Vieille Morte

SAUVEGARDE DE BROCÉLIANDE
Aidons les pour que la forêt la plus mythique ne devienne pas une énorme poubelle.

Plus loin
FOND BRUNO MANSER
Association pour les peuples de la forêt pluviale
KRAPO ARBORICOLE
Un excellent site dédié à l'arbre, très documenté, à consulter sans modération.
MISSION FORÊTS DU WWF
Daniel Vallauri, spécialiste en écologie forestière, avec l'aide de son équipe et de scientifiques, a mis en ligne au format "pdf" l'ensemble des documents qui vous serviront à appréhender la complexité des forêts, les interactions, une somme de documents utiles à ceux qui veulent aider la forêt dans leur dialogue avec les forestiers et les élus.
PROSILVA FRANCE
Prosilva est une association de forestiers qui utilise la dynamique naturelle de la forêt pour promouvoir une sylviculture respectant la biodiversité. Travaillant dans la forêt privée ils ont su prouver qu'écologie et économie pouvaient faire bon ménage.
L'HOMME QUI PLANTE UNE FORÊT
Non, ne vous bercer pas d'illusion, c'est à Madagascar. Peut-être faudra-t-il en arriver là en France pour que des bonnes volontés se penchent sur ce qui restera de la forêt.

Robin des Bois (Association de protection de l’Homme et de l’environnement) http://www.robindesbois.org/ 
Rapport « Gaymard » (27 janvier 2010)
Livre Vert concernant la protection des forêts et l’information sur les forêts dans l’Union Européenne Association A.R.B.R.E.S (Protection des arbres remarquables) : http://www.arbres.org/
Jérome Hutin (Photographe et défenseur des arbres vénérables) http://arbresvenerables.free.fr/ 



Share this article :

0 commentaires :

Speak up your mind

Tell us what you're thinking... !

Nombre total de pages vues

Rechercher dans ce blog

Translate

 
Support : Auteur photographe : Greg Clouzeau | Fontainebleau Histoire (NOUVEAU !) | Devis sur demande
Proudly powered by Blogger
Copyright © 2011. Tribune Libre de Bleau et Cie - All Rights Reserved
Template Design by MASKOLIS Published by Mas Template Johny Template