LA TRIBUNE LIBRE DE BLEAU et Cie est le premier e-magazine outdoor libre et indépendant...

12 règles de bonnes pratiques en forêt

12 règles de bonnes pratiques en forêt
Relisez la charte ONF

[COM ONF] L'ONF s'attaque aux pins qui enlaidissent les chaos rocheux du Long Rocher

Mis en ligne par TL De Bleau on samedi 23 décembre 2017 | 10:58:00

Nous venons de recevoir une nouvelle note de communication des service de l'ONF77 nous informant de gros travaux forestiers dans les chaos rocheux des Etroitures et du Long Rocher à la sortie de Bourron-Marlotte. Un chantier qui va débuter le 08 janvier 2018 et durer 2 mois. Objectif : retirer de nombreux pins des paysages chaotiques où ils étaient encore peu nombreux au XIXe. Au passage, l'ONF va s'essayer à la technique du débardage aérien par câble, technique généralement en usage en montagne. Pour ce faire, le parking de la Plaine verte sera fermé durant toute la durée des travaux. Notez que les arbres à conservés sont balisés en beige comme indiqué dans cet article.
Depuis 2015, l'ONF à changé de politique en sylviculture et exploite d'avantage les pins tout en valorisant les paysages d'autrefois. Ce fut le cas au Rocher Canon, au Rocher Fourceau (suite à l'incendie) et bien entendu à la sortie de Barbizon sur la butte aux peintres et Apremont Dames, chantier qualifié de massacre par certains et dont les stigmates sont encore bien visibles.  Gageons que l'ONF aura tiré les enseignements des chantiers précédents en organisant la remise en état du site après la coupe. Amis grimpeurs, les blocs sécheront sans doute un peu plus vite au Restant du Long Rocher...



A compter du 8 janvier 2018, l’Office national des forêts enlèvera des pins sur les chaos rocheux des Etroitures et du Long Rocher. Ces derniers se situent au sud du massif de Fontainebleau, à proximité de la commune de Bourron-Marlotte (vers le parking de la Paine-Verte).

Autrefois maintenus ouverts par le pâturage, les incendies et l’extraction du grès, ces chaos se referment sous l’effet des pins, faisant disparaître les landes dans lesquelles certaines espèces s’y reproduisent. Durant 2 mois, ce chantier visera à remettre en lumière ces paysages intéressants pour leur biodiversité, qui inspiraient jadis les artistes du XIXesiècle. Dans les zones abritant une biodiversité de mousses sensibles à la lumière, les arbres ne seront pas enlevés.

En dehors des chaos rocheux, l’ONF pratique des éclaircies régulières. Toutefois, ces opérations sont plus difficiles à réaliser, notamment l’évacuation des bois, sur ces zones présentant un enrochement important. Pour ce faire, l’ONF fait appel au débardage par câble, technique employée généralement en montagne. Les bois exploités serviront à fabriquer des palettes, panneaux de particules et charpentes. Ceux de moins bonne qualité seront utilisés comme source d’énergie et alimenteront les chaufferies bois régionales.

Prévus dans le plan de gestion de la forêt de Fontainebleau, ces travaux ont fait l’objet de tournées préparatoires sur le terrain avec des paysagistes, naturalistes, archéologues et acteurs locaux.




Share this article :

10 commentaires :

  1. Ne cherchons aucun rapport avec le commerce du bois. C'est juste par amour du paysage. Et comme on est très naïf, on croit tout ce que nous dit TL2B et L'ONF.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il est bien précisé que l'ONF a changé de politique et exploite d'avantage les résineux !

      Supprimer
  2. Quel intérêt de réaliser un chantier pareil? Les pins présents ont poussés naturellement. Ils ne posent pas de problème de sécurité. Ce chantier va complètement modifier ce lieu qui est magnifique comme il est.Surtout qu'il faudra recommencer dans 20 ans.Exemple de la fameuse dune de la route de la Haute Borne qui est de nouveau envahie par la végétation.Je n'ai rien contre l'exploitation forestière quand elle est gérer correctement, mais la franchement ça va être du massacre.
    Michel

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ces arbres sont effectivement magnifiques, ils constituent une forêt assez diverse avec les autres essences de bois, l'information tombe fin décembre pour un chantier qui débute le 8 janvier, on voit effectivement qu'il y a comme une volonté de ne pas se soucier du public sensé admirer le résultat et la boucler

      Supprimer
    2. Bonjour Michel,
      Espérons comme signalé dans l'article que l'exploitant de la coupe sera plus respectueux du site qu'Apremont.
      Le site est certes très jolie mais il l'était aussi sans ces grands pins.
      On a longtemps accusé l'ONF de ne rien faire contre l'enrésinement progressif de Fontainebleau alors maintenant qu'il se décide à en couper, on va pas pleurer.
      C'est aussi une nécessité que de retrouver et maintenir certains milieux ouverts nécessaires au développement d'une faune et d'une flore aujourd'hui en régression dans cette forêt du fait de l'évolution des paysages (pas tout à fait naturelle).
      Bien à vous et bonnes fêtes de fin d'année.

      Supprimer
  3. j'ai oublié de signer: damien, quel drôle de titre: "les pins qui ENLAIDISSENT le chaos rocheux !!: c'est de l'humour ou quoi ??

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Damien,
      c'est un peu provocateur effectivement...
      Mais c'est aussi ce que pensaient massivement les artistes et autres amis de la forêt dès les années 1830 et jusqu'à il y a peu encore... Aujourd'hui, ce sont plutôt des naturalistes qui militent contre l'enrésinement de la forêt.
      Passez de bonne fêtes de fin d'année.

      Supprimer
  4. L'ONF doit bien justifier son existence et les salaires qui lui sont versés alors ils décident que la nature a besoin d'eux et tous les motifs sont bons mais le coup de l'esthétique du paysage celle là je ne m'y attendais pas! après"l'ouverture du milieu pour favoriser la biodiversité" que vont ils trouver? Décidément l'homme est bien prétentieux.

    RépondreSupprimer
  5. Damien (si Anomyne est Damien)
    Posez vous la question un jour : "à quoi peut bien servir une forêt, balade, photos, cache à bestiaux, etc. mis à part?"

    Soleg

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Damien précise qu'il n'est pas l'auteur du commentaire anonyme du 2 janvier, d'autant plus que je suis un défenseur du travail de l'ONF en général et dans ce cas particulier, il semble bien que l'ONF ne soit que l'exécuteur des volontés de paysagistes étrangers à l'ONF mais néanmoins influents, ces arbres ne vont pas rapporter grand chose à priori, c'est d'autant plus dommage

      Supprimer

Merci d'avance pour vos encouragements, commentaires, informations, témoignages ou critiques. En cas de difficultés, jetez un oeil à la page FAQ ou adressez-nous un mail.

Nombre total de pages vues

Rechercher dans ce blog

Translate

 
Support : Auteur photographe : Greg Clouzeau | Fontainebleau Histoire (NOUVEAU !) | Articles et photographie en vente sur demande
Hébergé par Blogger
Copyright © 2009. Tribune Libre de Bleau et Cie - All Rights Reserved
Template Design by MASKOLIS Published by Mas Template Johny Template