LA TRIBUNE LIBRE DE BLEAU et Cie est la fusion des 4 précédentes éditions de la TL2B, TL2Bleau...

Le Printemps est là

Le Printemps est là
Relisez la charte ONF
Home » , , , , , , , » [BLEAU] Petit point peinture sur les circuits d'escalade

[BLEAU] Petit point peinture sur les circuits d'escalade

Mis en ligne par TL De Bleau on dimanche 11 juin 2017 | 15:18:00

Il est temps de faire notre point peinture des circuits d'escalade de Bleau dont l'entretien se poursuit grâce à la mobilisation de plusieurs bénévoles passionnés. L'occasion pour nous de rappeler que ces travaux d'entretien du patrimoine bleausard sont effectués sans aucune subvention, et sous le contrôle d'une commission des circuits car la plupart d'entre eux sont situés sur le domaine privé de l'Etat (sous gestion ONF). Après quelques errements, cette Commission va se réunir jeudi 15 juin sous la direction de l'ONF et du Cosiroc. Sans doute l'occasion de valider un certain nombre de projets qui traînent dans les cartons depuis plusieurs mois et dont nous parlons plus bas. Souhaitons aussi que l'ONF n'en profite pas pour changer de politique et revenir sur la liberté accordée aux grimpeurs indépendants depuis 1908 de brosser de nouveaux passages dans secteurs non balisés...

Plusieurs circuits ont déjà retrouvé des couleurs ces dernières semaines. C'est le cas du Blanc Enfant de Rocher St Germain par Hervé Béranger, ou du circuit Jaune PD+ de la Ségognole grâce Oleg Sokolsky (après l'orange par Pépito).

A Franchard Hautes Plaines, Pierre Laroche et ses amis, ont repeint le Jaune AD-. Une couleur inhabituelle dans cette difficulté mais encore une fois, qu'importe la couleur des voies si le circuit est beau description du projet par Pépito sur le blog de l'ASL91). D'ailleurs, dans le niveau Assez Difficile, traditionnellement balisé en orange, l'orange AD du même site avait été repeint en Avril par Pascale Auclou, Christelle Legrat, Jemmie Dupophe et Christal Deroche ainsi que celui du Mont Aigu (AD+) qui a repris de l'éclat sous les pinceaux de Gorge Tsao,

Un peu plus durs, les circuits bleu D n°2 du Rocher Canon  (grâce à Jacky Guinot), bleu D+ de Franchard Sablons grâce à Pascale Auclou, Christelle Legrat, Jemmie Dupophe et bleu D+ du Potala sous l’impulsion d'Antoine Melchior ont eux aussi repris des couleurs. Pour ce dernier, si l’enchaînement et les nouvelles voies nous semblent très intéressants, la qualité du balisage laisse un peu à désirer. Sans doute la deuxième couche sera t-elle appliqué lors de la réfection du rouge...

Les gros projets :

Commençons par Canche aux Merciers et le projet de remplacement du circuit jaune par deux nouveaux circuits de niveaux différents. L'un PD+ pour "grimpeurs débrouillés", l'autre PD- pour les grimpeurs débutants et les préadolescents en complément des circuits blancs. Ce projet est portée par Pépito qui l'explique sur cet article du site de l'ASL91 Du Nouveau à la Canche aux Merciers

Vient ensuite, le projet de création d'un circuit orange à Franchard Sablons (qui compléterait l'Orange d'Isatis et les deux des Hautes Plaines voisines...) Donc après l'entretien du circuit bleu par une collective ASL de Ste Geneviève des Bois, pour compléter les circuit bleu et au rouge, et nos ''amis'' ont tracé provisoirement un projet de circuit orange. L'intention est louable et même très intéressante. Cela ferait le bonheur des groupes de niveau hétérogène venant sur ce tout petit massif. Reste que ce projet sera soumis à la Commission et à l'avis de l'ONF dont il n'est pas certains qu'il souhaite un équipement de plus sur un site dont le parking est ultra-saturé et sera prochainement fermé tous les hivers !!! Pour en prendre connaissance du projet et retourner vos observations, vous pouvez trouver les détails du projet par ce lien  Circuit Orange AD.

Passons aux circuits Très Difficiles avec le projet de refonte du circuit Rouge du Potala par Antoine Melchior et le Cosiroc. Là, c'est au site de l'association que l'on vous renvoie et tout particulièrement au tableau de suivi des projets (ici) ainsi qu'au descriptif du projet soumis à consultation. Dans le même registre, Pépito a lancé un projet de refonte du circuit rouge du 95.2 dont vous trouverez le projet toujours dans le tableau de suivi du Cosiroc dont est extrait cette description.



Share this article :

4 commentaires :

  1. Comment peut on y participer ? J'aime bien faire un peu de peinture !

    RépondreSupprimer
  2. On peut se faire connaître auprès du Cosiroc via le site internet mais on va te mettre en relation. Greg te contactera en message privé pour d'autres informations sur certains projets histoire d'éviter quelques inévitables et désagréables commentaires ici.

    RépondreSupprimer
  3. Désolé, cette phrase est incorrecte : « Souhaitons aussi que l'ONF n'en profite pas pour changer de politique et revenir sur la liberté accordée aux grimpeurs indépendants depuis 1908 de brosser de nouveaux passages dans secteurs non balisés.. ». Elle laisse à penser que la direction pourrait ou aurait l’intention interdire le brossage des rochers hors les secteurs « officielles » d'escalade équipés en pistes, ce qui revient à dire interdire l'escalade là. Non ! Même pas en arrière pensée. Par contre, la direction de l’onf demande aux grimpeurs "ouvreurs" de ne intervenir dans les réserves biologiques qui sont des zones d’étude. Pour le reste du territoire, elle demande simplement aux grimpeurs de minimiser leur impact en ne mettant pas à nu systématique et complètement les blocs, mais de modérer le brossage au minimum nécessaire. Et demande également : de ne pas effectuer de travaux de terrassement, de ne pas couper d’arbre, de ne pas piocher les sols, de ne détruire les habitats des animaux (bauges, nids), de ne pas flécher, de ne pas détruire les ouvrages des carriers et autres recommandations. Hors, en plusieurs zones où quelques grimpeurs "ouvreurs" ont jeté leur dévolue, toutes ces recommandations n’ont pas été respecté. Comme par exemple, il y a peu, sur la parcelle sud de la Roche aux Sabots, où les travaux sont particulièrement perfectibles, ce qui a choqué, et le mot n’est pas trop fort, un certain nombre de personnes : promeneurs, grimpeurs et forestiers. Suite à cela, à l’attention des actifs, la direction de l’ONF souhaite leur rappeler certaines règles de respects, d’où en réaction, la phrase inappropriée de TL de Bleau qui induit que l’ONF pourrait inquiéter les grimpeurs... En effet, il est question à nouveau de diffuser « une charte » de bonnes conduites pour les quelques grimpeurs qui fréquentes nos blocs mais qui ne sont pas encore convaincus qu’il faille respecter certaines règles aux soucis de préserver au mieux la forêt. A espérer qu’elle sera lue et comprise... merci de ne pas censurer : c’est en principe « une tribune libre ».
    Espérons que TL De Bleau daigne un jour signer de son vrai nom. En attendant, il convient de respecter l'usage de ce site : je ne me présente pas. Passionnement Bleausard...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour,
      Cette phrase n'avait rien "d'incorrecte" au moment de sa rédaction puisqu'elle évoquait un souhait 4 jours avant la réunion. Son origine tient à la teneur de l'entretien un peu mouvementé qu'il y a eu entre Gaëtane, représentant l'ONF, et un groupe de "brosseurs-ouvreurs" en marge du Festival Retour aux sources.

      Je suis, et les dits ouvreurs aussi, très heureux d'apprendre qu'il n'est pas question de nous interdire de prospecter de nouveaux sites. Et je suis tout à fait prêt à signer et diffuser une charte de bonnes pratiques pour peu qu'elle soit très différente de celle que l'ONF a essayé de faire passer en force il y a quelques années.
      Toutefois, je, et les autres participants à la TL²B (dont l'anonymat n'existe que pour gommer nos egos surdimensionnés ou nous protéger des vociférations ), resteront attentifs à la préservation de cette liberté de pratique. Par exemple, il nous a été suggéré fortement de demander une autorisation préalable à tout brossage avec rappel que nous sommes là sur la propriété privée de l'Etat avec une menace de sanction à peine voilée...

      Pour revenir sur le cas du pignon de la justice, en 4 mois d'activité, les brosseurs n'ont croisé que 4 personnes et aucun forestiers. Les dégradations que vous signalez ne nous ont d'ailleurs pas été reprochées directement par l'ONF.

      En revanche, nous avons nettoyé les immondices autour du parking à plusieurs reprises, dépollués le bivouac et l'ancien abris de carrier, construit deux ouvrages de lutte contre l'érosion.
      La plupart des tapis de végétation retirés de certains blocs ont été implantés sur des blocs voisins. Il n'y a eut aucun terrassement, creusement de sol, pas de destruction d'abris, de bauges (vu aucune d'ailleurs) ou de nid. Nous avons pris soin des nombreuses gravures rupestres du secteur. Les flèches croisées ici et là sont en place depuis une dizaine d'années. Enfin, nous ne sommes pas responsables des coupes de châtaigniers et autres arbres sur le site.

      Les premiers blocs sont situés en bordure du chemin et servent en général de toilettes. L'occupation du terrain par les grimpeurs permettra peut être de faire diminuer cette pratique.

      Enfin, pas de censure, mais de la modération.

      Supprimer

Merci d'avance pour vos encouragements, commentaires, informations, témoignages ou critiques. En cas de difficultés, jetez un oeil à la page FAQ ou adressez-nous un mail.

Nombre total de pages vues

Rechercher dans ce blog

Translate

Rejoignez les 1000 fans de la TL2B

Rejoignez les 1000 fans de la TL2B
Pour encore + de news + d'échanges + de rapidité
 
Support : Auteur photographe : Greg Clouzeau | Fontainebleau Histoire (NOUVEAU !) | Devis sur demande
Proudly powered by Blogger
Copyright © 2011. Tribune Libre de Bleau et Cie - All Rights Reserved
Template Design by MASKOLIS Published by Mas Template Johny Template