Chantier

Sur les chemins

Escalade

Matos

2014-03-23

A la suite de la tempête de 1999, une chercheuse a tenté d'évaluer la "perte des usages récréatifs", ce qui l' a conduit a essayé de mesurer la valeur (monétaire) qu'accordait ses visiteurs à la forêt de Fontainebleau. Enquête de terrain, questionnaire... C'est un peu ardu à lire, et on se demande si cela n'est pas un peu vain...sauf à vouloir estimer quel prix nous sommes prêt à payer pour continuer à fréquenter la forêt, et si on préférait payer un droit d'entrée ou un impôt ! 

Nous avions déjà abordé le sujet suite à une autre publication de ce type dans Science et Avenir (illustration)... 

On profite de cet article pour vous annoncer la prochaine enquête de l'ONF sur la fréquentation de notre forêt, qui, au vu des premiers éléments fournis, risque bien de nous faire pousser quelques cris...



Le document de Sylvie Scherrer, "Les pertes d'usage récréatifs du patrimoine forestier après les tempêtes de Fontainebleau: le cas de la forêt de Fontainebleau", publié en 2002 est disponible sur le site de l'INSEE au format pdf dans la rubrique Economie et Statistique, n° 357-358. Il fait suite à l'interdiction préfectorale de circuler à travers le Massif forestier de Fontainebleau (voir notre article sur l'évolution naturelle de cette forêt et notamment les copies d'articles de l'époque).

Le sujet est ancien et revient régulièrement sur le tapis (de moins en moins vert) car aujourd'hui, la forêt et la nature ont une valeur économique sur laquelle spéculent les Etats, les banques, les bourses et même, les mafias ! Greg en avait parlé en 2011 dans cette tribune...  Pourtant le but de ces études étaient de prouver qu'on a davantage intérêt à préserver nos écosystèmes à long terme plutôt que de privilégier des profits à court terme...




D’après les experts, le stockage et la fixation du CO2 est ce qui rapporte le plus : 529 € à l'hectare. La promenade est estimée à 200 €, car notre bien-être humain a aussi une valeur économique élevée ! En effet, si les loisirs et sports de nature vous font physiquement du bien, leur pratique vous évitera des dépenses médicales en anxiolytiques par exemple !!!

Si l'on se sert de la logique économique de ces experts, le calcul est rapide : 1 ha de forêt rapportant à l’année 969 euros, la forêt de Fontainebleau rapporterait 25 000 x 969 € = 
24 225 000 d’euros par an. A cela vous ajouterez, les dépenses réelles de transport, hébergement, nourriture, équipement… que vous multipliez par 15 à 17 millions de visites annuelle et la somme devient colossale !!!

Selon l'étude TEEB (« L'économie des écosystèmes et la biodiversité »), la disparition annuelle des services rendus par les écosystèmes s’élèverait à environ 50 milliards d’euros. Elle montre que le potentiel commercial mondial des investissements dans le domaine de la biodiversité pourrait atteindre 2 000 à 6 000 milliards de dollars d'ici à 2050. En clair : comment faire rentrer de l’argent dans les caisses de nos Etats en se donnant bonne conscience. On comprend mieux l’insistance des gouvernement à mettre en place le réseau Natura 2000, d’augmenter le nombre de Parcs Nationaux terrestres et marins, de privatiser l'ONF ou dé rendre aux communes la gestion de leur espaces boisés…
Le document en anglais de la Commission

Une idée qui visiblement n'a pas échappé à l'ONF 77, Seine et Marne Tourisme qui, avec le concours de la CCI, du CG77, ... vont bientôt lancer leur projet "OI2313 Observatoire de la fréquentation" soit une vaste enquête sur les parkings de la forêt mais aussi des enquête téléphoniques, des comptages routiers, une exploitation des données d'utilisation de la nouvelle application pour smartphone...

Alors, on coupe ici l'herbe sous le pied de l'ONF et son chargé de communication, mais après avoir longuement étudié le questionnaire et la note qui l'accompagne, on se demande vraiment ce qu'ils cherchent à savoir avec ces 28 questions ! 

Nous avons adressé à diverses associations et organismes nos remarques sur ce questionnaire dont beaucoup trop de questions nous semble nécessiter une correction pour devenir pertinente. Et ce, d'autant plus que cette enquête sera conduite en grande partie par des bénévoles, pas toujours préparer à traduire les questions aux étrangers qui séjournent à Bleau alors qu'une enveloppe globale de 180 000  euros est prévue pour sa conduite ! On en reparle très vite... et on vous offre un peu de lecture sur les actions à venir et les chiffres...

"Régulièrement sur la TL²B nous vous parlons du manque d’implication des grimpeurs français dans la défense de leur activité et spots mais aussi de l'absence d'associations digne de ce nom. " C'est par cette phrase que nous commencions notrearticle l'an dernier sur l'Access Fund", l'ONG américaine dont on rêveraitpour la France !
L'Access Fund est l'ONG qui milite en faveur d'une escalade résolument tournée vers le développement durable et le maintien d'un libre accès aux sites naturels d'escalade mais aussi d'une communauté active et respectable. En cela, elle est assez proche de ce qu'était notre Cosiroc jusqu'en 2004 mais avec un professionnalisme et des moyens très américains ! Fondé en 1989 par  l'American Alpine Club, il représente plus de 2,3 millions de grimpeurs dans toutes les formes d'escalade : bloc, falaise, glace, montagne. Voici des nouvelles fraîches de Red River Gorge et d'autres sites...



Quand on vous dit que les moyens sont très ricains, c'est parce que ce mois-ci, le fond d'accès annonce qu'il a reçu plus de 1 million de dollars des organisations locales, des grimpeurs et des organismes publics par le biais du Programme de subventions de préservation d'escalade. Ce programme a été mis en place en 1991 ! En France quand il faut trouver 45 000 € pour financer le rachat d'un terrain où se trouve des blocs d'escalade, c'est mission impossible ! Alors certes, les moyens de l'AF sont à l'échelle du pays mais quand même...

Et le moins que l'on puisse dire c'est que leur programme est efficace. En février2012, nous vous parlions de deux d'entre eux dont celui concernant la célèbre Muir Valley connu aussi sous le nom de Red River Gorge.

Photo Access Fund
Muir Valley est géré par organisme à but non lucratif (sorte d’association loi 1901 chez nous) mais détenu par Rick et Liz Weber, deux passionnés de grimpe. Ils paient pour le secteur principalement sur leurs fonds propres et compensent le coût grâce à des dons que font les utilisateurs des lieux ! Ainsi, l’accès reste libre et gratuit !!! Les Weber ont acheté le terrain en 2004 et ont commencé à «équiper des voies d’escalade et de sentiers pour les visiteurs. Il y a plus de 300 voies sur le sites !  Aujourd'hui, ils aimeraient passer la main à la communauté des grimpeurs en leur cédant les terrains. Pour faire de cette vision une réalité, les Weber, les Amis de Muir Valley (FOMV), et l'Access Fund ont créé un plan de transition avec un ensemble d'objectifs qui, s'il est réalisé en 2014, se traduira par le don définitif de Muir Valley aux Amis de Muir Valley. Pour cela, le FOMV doit lever $ 200 000 en 2014 pour couvrir les dépenses d'exploitation / maintenance, ainsi que les frais associés au transfert de la propriété et la création d'un fond de gestion de la propriété. Cette somme n'ira pas aux Weber qui font don du terrain mais bien à l'entretien du site. Pour plus d'informations sur ce projet, visitez le site Web FOMV  et le site Muir Valley

Par ailleurs, la Coalition des Grimpeurs de Red River Gorge (RRGCC) et l'Access Fund sont ravis d'annoncer l'acquisition de 309 acres dans Beattyville, un terrain qui comprend plusieurs secteurs, dont certains ont été développés, mais dont la grande majorité sera à développer !

Dans le même genre, l'Association Minnesota Grimpeurs (MCA) a réussi (avec l'AF) à pérenniser l'accès au site de blocs. Il y a près de 10 ans, le MCA travaillait avec les propriétaires privés du site. L'automne dernier, le MCA ayant appris que les propriétaires cherchaient à vendre le bien, il a pu se porter acquéreur avant l'annonce ! Avec son soutien et celui de l'AF,  le Conseil des Parcs et sentiers du Minnesota (PTCM) a été en mesure d'acheter la propriété La communauté des grimpeurs a contribué à recueillir les quelques $ 30 000 pour faire de cette acquisition un succès ! Voir le projet financier détaillé et pour plus d'informations, visitez le site Web du MCA

Tant qu'on y est, signalons aussi l'appel aux fonds suivant de nos amis de l'access fund :

Profitant d'une mince opportunité, l'ONG obtenu une convention d'option d'achat d'Eagle Bluff à Clifton, dans le Maine, pour rouvrir ce lieu incroyable aux grimpeurs. Pour y arriver, il faudra lever 150.000 dollars pour l'achat et la gestion d'ici le 1er Août 2014. L'AF prévoit d'attribuer la gestion du site soit à la ville de Clifton  soit à un propriétaire s'engageant à maintenir l'accès aux grimpeurs des générations futures. Là aussi, voici le lien pour le détail financier et sur le projet

Tout cela fonctionne et notamment ce programme "Adopte une falaise" qui est sans doute l'une des meilleures façons d'exploiter la puissance des bénévoles et de surveiller et préserver nos sites d'escalade. Il montre également aux gestionnaires des terres que les grimpeurs se soucient des endroits où ils pratiquent, ce qui contribue à bâtir des partenariats solides. Il est maintenant temps de se réunir...comme Patrick Edlinger et Béal l'avaient initié avec le programme Climbing-attitude.org. 




L'information est tombée hier, Arnaud Ceintre a réussi son projet de traversée en 8C et dans le même temps, celle-ci a été détruite consciencieusement ! Comme l'écrit Pierre Délas sur Kairn : "la bonne nouvelle est ternie et rappelle les plus sombres histoires de l'escalade bellifontaine. Les prises de main servant pour la traversée ont été cassées au marteau ..." 

En effet, ce nouveau témoignage des turpitudes du microcosme bleausard n'est pas sans rappeler la triste histoire de l'Alchimiste dont nous parlons régulièrement. Basse vengeance ? Jalousie mal placée ? Réaction disproportionnée d'un autre usager de la forêt ? Rien ne peut justifier à nos yeux le saccage du rocher pour empêcher la venue des grimpeurs qui, de toutes les manières, n'auraient probablement pas été nombreux. Y'a quelque chose de vraiment pourri à Bleau !



Plus d'infos sur Scarabée sur le site Prisesurprise avec les vidéo de l’enchaînement et de la découverte des prises cassées. et aussi plus d'infos sur le secteur

Photo : coll. Ceintre

Avec les beaux jours, les rassemblements de loisirs sportifs de pleine nature se multiplient et, même si l'on a plutôt tendance à fuir ces événements ou à fustiger leurs impacts sur l'environnement, on ne peut pas vous en priver ! 

En plus, pour celles et ceux qui cherchent un peu de tranquillité en forêt de Fontainebleau, mieux vaut connaitre les sites et dates à éviter !

Donc après les courses de Noisy-sur-Ecole  et de la Canche aux Merciers, la prochaine étape c'est la Course des arcades dont nous avions parlez ici et là ou l'éco-trail de Paris testé l'an dernier par notre ami Robert Courtieau terminant sur les rotules ! Il y a aussi, le salon, les  3 châteaux (édition 2013), des CO à gogos, du VTT et même de la CO de nuit dans une ambiance de fin du monde peuplée de zombies... Pourvu quand même que le balisage soit discret et retiré, que les déchets soient ramassés et que l'érosion soit contenue...



Il y a plein d'autres rendez-vous tout au long de l'année et dans divers sports nature que nous vous invitons à découvrir sur le site du Calendrier du Sportif

On commence par les Arcades dont nous avons parlé à de nombreuses reprises et notamment lors de l'appel aux bénévole pour cette 17è édition qui aura lieu le dimanche 30 mars 2014, dans le massif du Coquibus, organisée par le SAD.
Départ et arrivée au stade de Milly-la-Forêt.


Deux parcours : 
 une course de  23 km
et une course de 11 km
+ une randonnée gratuite de 8 km


Rappel : Si nous nous interrogeons sur l'impact sur l'environnement de cette course (et de tant d'autres notamment en VTT), nous soutenons  cette initiative qui permet à de jeunes handicapés d'y participer (voir ici) !

L'Eco-trail  de Paris c'est le temps fort de nombreux passionnés avec un programme énorme, des trails de 80, 50, et 30 km, des randos dans de nombreux départements franciliens, de la marche nordique...

Nous avons aussi Dimanche 13 avril, la septième édition  de La Rando des 3 Châteaux ! Plusieurs nouveautés au niveau du parcours qui auront, on leur souhaite, autant de succès que l'année dernière. Attention, encombrement assuré et retour difficile d'autant que cette année seuls les participants parcourant les 43 km seront ramenés en navettes jusqu'à Fontainebleau. Les autres parcours sont à proximité des gares ou en boucles, les randonneurs sont donc amener à utiliser le train ou leur propre véhicule pour revenir à leur point de départ.


Au programme :1 parcours Sportifs de 43km au départ de Fontainebleau - juqu'au Château de Blandy-les-Tours
1 parcours Confirmés de 27km au départ de la Base de Loisirs UCPA de Bois le Roi jusqu'à Melun
1 parcours Marche nordique de 17km en boucle au départ du Château de Blandy-les-Tours (bâtons non fournis)
1 parcours Famille de 17 km en boucle au départ du Château de Blandy-les-Tours
1 parcours Enfants de 7km autour du Château de Blandy-les-Tours (en passant par le Château d'Aunoy)

2 boucles vélos de 27 et 34km vous sont également proposées, au départ de Verneuil-L'étang. 








Inscriptions en ligne ici

Télécharger la carte de la rando ici pour plus d'informations



Du 28 au 30 Mars, c'est le Salon Destinations Nature à Paris.
Le Codérando 77 et bien d'autres y seront présents pour vous faire découvrir leurs activités...


Côté CO, il y a la « PATROUILLE » qui se déroule autour de Recloses.
La stationnement se faisant dans le village il est rappelé de stationner sans gêner les habitants de Recloses !

Inscriptions sur place possible dans la limite des places (cartes) disponibles.
Circuits : 
course en équipe de 2 ou en individuel.

circuits A : 8-9kms niveau difficile / B : 6-7 kms niveau difficile/ C : 5-6kms niveau moyen/ D : 3kms niveau facile (enfants , débutants).






Ensuite, pour les amateurs de 2 roues non motorisées, il y a l’immanquable Lyricantoise, version "light" de la célèbre Hivernale qui se déroule autour de Larchant ! C'est le 18 mai et le début des inscription le 18 avril...  

Enfin, en juin, les amateurs de CO et de drôle de compétition s'essayeront à Zomb' in the dark qui recrute déjà les bénévoles un peu particuliers vu le script de cette édition nocturne prévue le 28/06/2014




NATURE