LA TRIBUNE LIBRE DE BLEAU et Cie est la fusion des 4 précédentes éditions de la TL2B, TL2Bleau...

12 règles de bonnes pratiques en forêt

12 règles de bonnes pratiques en forêt
Relisez la charte ONF

La grogne des forestiers est toujours d'actualité !

Mis en ligne par TL De Bleau on jeudi 19 décembre 2013 | 05:45:00

Il y avait bien longtemps que nous n'avions pas parlé de l'administration forestière et de sa réforme. En effet, dans sa quête de réduction des dépenses publiques, l'Etat français accorde de moins en moins de moyens humains et financiers à l'ancienne administration des Eaux et Forêts (devenue ONF en ) et rattachée au Ministère de l'agriculture. Pire, les missions des hommes verts sont de plus en plus nombreuses et complexes et de moins en moins terrain. En 2011 et 2012, nous avons évoqué très régulièrement la grogne du personnel forestier (voir liens) confronté à des changements d'une telle ampleur que certains se sont suicidés. Aujourd'hui, avec la crise, dans les Parcs nationaux et régionaux les effectifs sont aussi en baisse et les manifestations de plus en plus courantes. Hier, pour le Conseil d'Administration de l'ONF, le SNUPFEN Solidaires, principal syndicat a de nouveau manifesté pour interpeller les représentants de l’Etat  avenue de St-Mandé Paris (12e).




Le SNUPFEN écrit dans son communiqué :


"Un profond malaise des personnels maintes fois démontré, et des questions d’emploi récurrentes ne suffisent pas à infléchir le choix des Ministères de tutelle. Pourtant tout le monde s’accorde aujourd’hui à dire que l’ONF n’a plus suffisamment de personnels pour assurer les missions qui lui sont confiées par la Loi. Le gouvernement déjuge donc les élus qui votent les lois en ne permettant plus que celles-ci soient appliquées.

Pour notre organisation il est illusoire de penser que les problèmes sociaux et organisationnels seront résolus en continuant de mener une politique de l’emploi aussi néfaste.

L’opportunité d’une future Loi agricole avec un volet forestier doit permettre de redonner les moyens à l’ONF d’assurer ses missions sur le long terme au-delà des contraintes et des annuités budgétaires. Sans cela le SNUPFEN Solidaires peut assurer que nos enfants paieront nos inconséquences d’aujourd’hui.

En cette période de fin d’année, les forestiers tiennent à signaler qu’ils ne croient plus à l’Etat Père Noël. Par contre ils conservent l’espoir que le gouvernement retrouvera le sens de l’intérêt général et le bon sens tout court pour redonner aux forestiers les moyens d’assurer une gestion forestière de qualité."

Bref, à la TL²B, nous nous associons aux vœux de nos amis forestiers de terrain tant il nous paraît de plus en plus évident que l'ONF n'est pas placé sous le bon ministère de tutelle ! 
En effet, depuis 2012, rien n'a changé. On réclame aux forestiers toujours plus de revenus du bois tout en leur accordant de moins en moins de moyens pour leur mission d'accueil du public et de protection des milieux forestiers.

A Fontainebleau, comme dans les autres forêts gérées par l'ONF, les grandes coupes rases se multiplient dans une logique productivistes alors même que la filière bois privée souffre...


Ici une des coupes rases de 2013 en Forêt de Fontainebleau dont nous parlions sur la TL²Bleau
Photo : PV/Le Parisien



Le SNUPFEN-Solidaires n'a pas signé le protocole d’accord - issu des négociations ouvertes entre la direction et les organisations syndicales - faisant suite aux résultats de l’Audit socio organisationnel.
Cet audit avait été diligenté consécutivement à la vague de suicides qui a endeuillé l’établissement en 2011. C’est en avril 2012 que les résultats, accablants, ont été connus. Puis il aura fallu attendre encore plus d’un an pour que la direction générale ouvre des négociations avec l’ensemble des organisations syndicales de l’ONF. Aujourd’hui, le SNUPFEN constate que les résultats de ces négociations ne sont pas à la hauteur des enjeux. Pour cette organisation il est impératif que le gouvernement prenne la mesure du problème et apporte des solutions rapides aux questions de l’emploi à l’ONF, cause majeure du malaise au sein de l’établissement.
A la veille de l’élaboration d’une Loi d’avenir pour l’agriculture et la forêt, il serait incompréhensible de ne pas redonner confiance aux personnels de l’établissement qui gère l’ensemble des forêts publiques.
Résultat des négociations : Chez les organisations syndicales de fonctionnaires, deux syndicats ont fait savoir qu’ils souhaitaient signer le protocole, soit une validation de moins de 20%. L’accord n’est donc pas validé. 

Contacts SNUPFEN Solidaires :
Philippe BERGER : pberger.snupfen chez orange.fr
Philippe CANAL : philippe.canal chez onf.fr



En Alsace, 25% des forêts appartiennent à des propriétaires privés. Alors que des grands domaines sont gérés de façon durable, des petites parcelles font actuellement l’objet d’échanges, puis d’exploitation industrielle. En divers endroits du massif vosgien, le scandale des coupes rases dresse certains forestiers et associatifs contre ceux qui considèrent « être chez eux ».

Exemple lu sous www.rue89strasbourg.com

Extrait :
« Lors d’une promenade samedi 19 octobre dans la région de Gresswiller, nous avons emprunté le superbe sentier balisé par le Club vosgien qui mène du « Verlorene Eck » au sommet du Heidenkopf. A mi-chemin environ du sommet, nous avons rencontré des panneaux d’avertissement sur des travaux forestiers en cours et soudain, le sentier a débouché sur une « autoroute » qui venait d’être taillée en pleine nature sur le flanc du Heidenkopf. Nous avons pris quelques photos du massacre (voir ci-dessous). Ce « chemin » fait plus de six mètres de large, deux semi-remorques pourraient s’y croiser sans problème. Il contourne le Heidenkopf sur au moins 2 à 3 kilomètres selon mes estimations et j’aimerais bien savoir quelle est l’autorité qui est à l’origine de cette monstruosité. Une telle abomination est-elle autorisée ? Bien entendu, le sentier du club vosgien a été interrompu, les panneaux déplacés et les signes ont disparu. On croit rêver ! Je comprends fort bien qu’il faille un chemin carrossable aux engins forestiers, mais de telles saignées sont totalement disproportionnées. »


Sélection à relire dans nos archives :

http://latribunelibredebleau.blogspot.fr/2011/11/vert-de-rage-ou-petits-arrangements.html


http://latribunelibredebleau.blogspot.com/2011/06/le-patrimoine-de-la-foret-de.html

Share this article :

0 commentaires :

Speak up your mind

Tell us what you're thinking... !

Nombre total de pages vues

Rechercher dans ce blog

Translate

Rejoignez les 1000 fans de la TL2B

Rejoignez les 1000 fans de la TL2B
Pour encore + de news + d'échanges + de rapidité
 
Support : Auteur photographe : Greg Clouzeau | Fontainebleau Histoire (NOUVEAU !) | Devis sur demande
Proudly powered by Blogger
Copyright © 2011. Tribune Libre de Bleau et Cie - All Rights Reserved
Template Design by MASKOLIS Published by Mas Template Johny Template