LA TRIBUNE LIBRE DE BLEAU et Cie est la fusion des 4 précédentes éditions de la TL2B, TL2Bleau...

12 règles de bonnes pratiques en forêt

12 règles de bonnes pratiques en forêt
Relisez la charte ONF
Home » , , , , » Pollution aux hydrocarbures autour de la rando des Trois Châteaux

Pollution aux hydrocarbures autour de la rando des Trois Châteaux

Mis en ligne par TL De Bleau on mardi 18 juin 2013 | 15:28:00

Un mélange d'eau et de pétrole s'est répandu en fin de semaine dernière au sol, avant de se déverser dans le ru d’Ancoeur. Les pompiers ont installé des barrages pour protéger les douves du château de Vaux-le-Vicomte, situé à proximité, mais également pour empêcher la pollution d'atteindre la Seine. La fuite provenait de la plate-forme du puits Chaunoy 95 (traditionnel) au lieu-dit « Ferme de Chaunoy », sur la commune de Champeaux, appartenant à la société de recherche et exploitation pétrolière canadienne Vermilion, premier producteur en métropole. Une enquête est en cours...
Et avec ça, les pétroliers voudrait nous faire croire que l'extraction du pétrole n'est pas dangereuse ! Il s'agit là d'un forage traditionnel alors avec une autre technique...


Voici les faits, selon le journal la république de seine et Marne du 17.06.2013 : article de Didier Barry
«  Le ru d’Ancoeur pollué au pétrole
Photo la Rep 77

Mini-marée noire pour Vermilion. Une fuite sur une canalisation de production s’est directement déversée dans le ru d’Anceur, affluent de l’Almont puis de la Seine.

C’est une joggeuse de Blandy-les-Tours qui a donné l’alerte dès 7 heures du matin samedi. Le ru d’Anceur avait changé de couleur et avec l’irisation en plus, il n’y avait guère de doute, le pétrole était de retour ! Les maires de Blandy et de Champeaux ont alors déclenché les services des pompiers et de gendarmerie qui sont intervenus pour limiter l’impact sur l’environnement. La fuite provenait de la plate-forme du puits Chaunoy 95 (traditionnel) au lieu-dit « Ferme de Chaunoy », sur la commune de Champeaux, appartenant à la société de recherche et exploitation pétrolière canadienne Vermilion, premier producteur en métropole. La fuite avait créé une nappe d’environ 300 m2 sur la plateforme avant de se déverser directement dans le ru. La fuite sur la canalisation de production a pu être stoppée à 8 h 45, a indiqué Vermilion. Vers 9 h 30 trois barrages ont pu être posés par Vermilion et les sapeurs-pompiers. A 11 h 30 trois camions hydrocureurs en provenance de Montereau ont commencé à pomper le mélange d’eau et pétrole. En milieu d’après-midi il n’y avait pas trace d’hydrocarbures dans le ru au niveau de Maincy et Vaux-le-Vicomte, mais des irisations étaient encore bien visibles au niveau de Blandy, à plus de 2 km de l’accident. C’est la troisième fois en 20 ans que des pollutions au pétrole significatives ont pu être constatées dans le ru (l’une provenait d’une citerne d’agriculteur) note le maire de Blandy, qui nous a dit son intention de déposer plainte : « Nous ne voulons pas porter préjudice à l’entreprise, mais nous voulons que les responsabilités soient clairement établies ». »
(Source : http://www.larepublique77.fr/2013/06/17/le-ru-dancoeur-pollue-au-petrole/)

Selon la dépeche AFP : Seine-et-Marne: pollution aux hydrocarbures après une fuite sur un puits

MELUN – Une fuite sur un puits de pétrole a entraîné une pollution aux hydrocarbures samedi sur un site d’extraction de la société Vermilion, à Champeaux (Seine-et-Marne), a-t-on appris dimanche auprès de la gendarmerie.
L’alerte a été donnée samedi vers 07H00, après la découverte d’une fuite localisée au niveau d’une tête de puits, a-t-on précisé. Un mélange d’eau (95%) et de pétrole (5%) s’est répandu au sol, avant de se déverser en partie dans un petit cours d’eau, le ru d’Ancoeur.
On ignore la quantité exacte de pétrole qui a fui, a indiqué cette source, évoquant une pollution au sol de l’ordre de 300 mètres carrés.
Des barrages de ballots de paille ont été mis en place par les pompiers pour protéger les douves du château de Vaux-le-Vicomte, situé à quelques kilomètres et alimenté par le ru d’Ancoeur, mais aussi pour éviter que la pollution ne rejoigne la Seine, située en aval.
Trois camions de la société Veolia ont été réquisitionnés pour procéder au nettoyage du site, aux frais de la société franco-canadienne Vermilion, qui exploite plusieurs gisements de pétrole conventionnel en Ile-de-France et dans les Landes.
Une enquête est en cours pour déterminer les causes de l’incident, a précisé la gendarmerie.
(©AFP / 16 juin 2013 12h44)

Source :  http://www.romandie.com/news/n/_Seine_et_Marne_pollution_aux_hydrocarbures_apres_une_fuite_sur_un_puits66160620131247.asp

La réaction du conseil général de Seine et Marne ne s’est pas fait attendre….

Note du Conseil Général de Seine et Marne :  

Vincent Eblé et Jean Dey font part de leur vive inquiétude
Suite à la fuite sur un puits de pétrole constatée samedi dernier sur un site d’extraction de la société Vermilion, à Champeaux, le Sénateur et Président du Conseil général, Vincent Eblé, et le Vice-président du Conseil général chargé de l’environnement et du développement durable, Jean Dey, font part de leur vive inquiétude.
Un mélange d’eau et de pétrole s’est répandu en fin de semaine dernière au sol, avant de se déverser dans le ru d’Ancoeur. Les pompiers ont installé des barrages pour protéger les douves du château de Vaux-le-Vicomte, situé à proximité, mais également pour empêcher la pollution d’atteindre la Seine.

Pour Jean Dey : « cet incident est très préoccupant. Si l’on ignore encore la quantité exacte de pétrole déversée dans le ru, nous savons que la pollution au sol est tout à fait considérable, ce qui ne fait que renforcer notre inquiétude. N’oublions pas qu’une partie des eaux de l’Ancoeur s’engouffre directement dans la nappe souterraine du Champigny, qui alimente près d’un million de franciliens en eau potable. Après Grandpuits-Bailly-Carrois et la Grande Paroisse, il s’agit d’une nouvelle pollution sur ce territoire ; c’est à se demander si des précautions particulières ont été prises ! Nous faisons confiance en la justice afin que les responsabilités soient clairement établies et que ce genre d’incident ne se reproduise plus ! ».

Pour Vincent Eblé, « bien que cette fuite provienne d’un puits de pétrole conventionnel, les dégâts constatés n’en sont pas moins importants. Voilà une raison supplémentaire de maintenir notre opposition à l’exploration et à l’exploitation des gaz et pétroles de schiste » conclut le Président du Conseil général.
(Source attaché de presse du cabinet du président du CG77)
Share this article :

0 commentaires :

Speak up your mind

Tell us what you're thinking... !

Nombre total de pages vues

Rechercher dans ce blog

Translate

Rejoignez les 1000 fans de la TL2B

Rejoignez les 1000 fans de la TL2B
Pour encore + de news + d'échanges + de rapidité
 
Support : Auteur photographe : Greg Clouzeau | Fontainebleau Histoire (NOUVEAU !) | Devis sur demande
Proudly powered by Blogger
Copyright © 2011. Tribune Libre de Bleau et Cie - All Rights Reserved
Template Design by MASKOLIS Published by Mas Template Johny Template