LA TRIBUNE LIBRE DE BLEAU et Cie est la fusion des 4 précédentes éditions de la TL2B, TL2Bleau...

12 règles de bonnes pratiques en forêt

12 règles de bonnes pratiques en forêt
Relisez la charte ONF
Home » , , » Attention ! Retour des chasseurs...jusqu'au 28 février

Attention ! Retour des chasseurs...jusqu'au 28 février

Mis en ligne par TL De Bleau on lundi 17 septembre 2012 | 10:19:00

Bonjour,
Comme chaque année les PAN (Protecteurs Armés de la Nature comme le dit si bien Jean Poule sur son blog) réinvestissent nos campagnes et nos forêts. La plus grande prudence va donc s'imposer à tous les pratiquants de sports et loisirs de pleine nature jusqu'en février. Grimpeurs mais surtout randonneurs, promeneurs, cyclistes, rammasseurs de champignons et photographes naturalistes... seront très exposés durant ces quelques mois d'une activité barbare mais utile.

Nous n'allons pas dès le début de la campagne de chasse 2012-2013 (La période d’ouverture générale de la chasse à tir est fixée pour le département de Seine-et-Marne : du 16 septembre 2012 à 9 heures au 28 février 2013 à 17 heures 30) tirer à vue sur les chasseurs (quoique c'est pas l'envie qui...). Nous n'aimons pas cette pratique mais pour autant tâchons de ne pas sombrer dans un sentimentalisme excessif envers les proies de ces pseudo-écolos.


La chasse est un outil de régulation nécessaire notamment pour trois populations d'animaux qui participent à la vie des écosystèmes franciliens (et forestiers français) : les sangliers, les chevreuils et les renards. De nombreux indices révèlent leur présence, comme les bouttis de sangliers (sol retourné pour y extraire de la nourriture) ou encore les abroutissements des cervidés (consommation des jeunes pousses des arbres). Une trop forte densité peut entraîner
de graves dommages aux jeunes plants forestiers (c'est pour cela que certaines parcelles sont grillagées). Elle peut également mettre en danger les automobilistes (voir nos articles sur le sujet). En l’absence de prédateurs naturels, (loups, ours...) seule la chasse permet de réguler la grande faune et d’assurer la pérennité de la forêt pour les générations futures. Le nombre de bêtes à prélever chaque année est défini à l’avance par un plan de chasse arrêté par le Préfet du département. Bref, la chasse est un mal nécessaire. Pour ceux qui auraient des doutes, lisez les commentaires de cet article.

Prommenons nous dans les bois...

En forêt domaniale (Massif forestier de Fontainebleau, 3 pignons... ou Sénart) l’Office National des Forêts organise des journées de chasse et fixe un calendier et les zones de chasse. L'activité est donc relativement bien encadrée par l’ONF (respect des règles de sécurité) et les dérrâpages sont rares.
En effet, les abords du secteurs de chasse (axes routiers, bords de ville, aires d’accueil importantes, etc), sont sécurisés au mieux par l’encadrement.

Afin que chacun puisse excercer ses activités en toute sérénité, la responsabilité et le respect des usages doivent être de mise dans les deux parties. Ainsi, un certain nombre de mesures sont  prises pour prévenir les accidents.
Primo, en période de chasse, la forêt n’est jamais totalement parcourue laissant la possibilité aux promeneurs de trouver des espaces disponibles où les activités de loisirs et de détente peuvent s’exercer.
Secundo, afin d’informer au mieux les usagers, une carte de localisation, une note explicative et un calendrier des jours de chasse sont établis par l’ONF. Ces informations sont disponibles en mairies, parfois dans les offices de tourisme, ici et sur les sites internet de l’ONF.
A Sénart, par exemple, sur les 3200 ha de la forêt, la saison de chasse est réduite dans ce massif très fréquenté, à 19 jours (les jeudis) qui sont donc programmés pour l’activité de la chasse. Aucune action n’a lieu les lundis, mardis, mercredis, vendredis et week-ends et pendant les vacances scolaires.
Tertio, l’ONF met en place des mesures de sécurité particulières, les jours de chasse : chaque zone est signalée à sa périphérie par un panneautage rigoureux apposé sur les barrières et sur les sentiers ainsi que le long des axes routiers. D’autres mesures permettent de renforcer la sécurité : équipements fluorescents, signalétique, présence et encadrement du personnel ONF.

Bien entendu, il y a des fois où cela dérrape (panneaux oubliés, non respect des consignes, chasse d'été pendant le brâme...) et devient dangereux !

Il est demandé aux autres usagers de ne pas pénétrer dans les sous-bois et de ne pas emprunter les allées de ces secteurs chassés.
 
Là où cela peut être très dangereux...

Hélas, la chasse ne se limite pas aux forêts domaniales ! Ainsi, pendant les mois à venir, et notamment les week-end, nous vous recommandons d'éviter les secteurs de l'Essonne situés dans des bois privés comme La Padôle, Mondeville, Videlle-les-Roches... ainsi que les chemins aux abords des zones agricoles.

Il y a aussi ces activités dangereuses que sont la "chasse d'été" dont nous avons beaucoup parlé l'an dernier et ce privilège odieux d'un autre âge qu'est la chasse à courre. Pour le coup, avec cette dernière, vous ne risquez pas le coup de fusil mais l'accident avec des cavalliers peut enclun à ralentir et surtout les 4X4 d'accompagnement dont nous avons parfois croisés des spécimens lancés à plus de 70 km en pleine forêt !

Nous vous demandons, en cas de manquement aux obligations de sécurité de faire des photos, de relever date, heure, lieu, n° de véhicule... de chercher le responsable de la chasse ou de transmettre immédiatement les informations à la gendarmerie avec copie à l'ONF.

Nous sommes de fervents opposants aux deux pratiques. Vous trouverez ci-dessous dans les liens vers nos articles précédents un lien vers la pétition lancée l'an dernier. Pourtant, nous condamnons les actions du type ci-dessous. Un affichage directement sur les blocs fait perdre toute crédibilité à leurs auteurs ! Idem avec ceux qui ont lancé la pétition sur Mes opinions réclamant l'abolition pure et simple de la chasse, c'est stupide.


Collée au Cuvier... Là faut pas abuser.

A peine avions nous mis en ligne cet article que nous reçevions la note ONF 2012-2013 pour la Forêt de Fontainebleau. Je vous passe le couplet développé plus haut sur la chasse pour mettre la carte et le calendrier !

Madame, Monsieur,

La concentration des grands animaux en forêt domaniale de Fontainebleau, sangliers, chevreuils, nécessite une régulation régulière par des actions de chasse. Comme pour les saisons précédentes, la chasse, réduite dans ce massif fréquenté se déroulera les : lundi, jeudi et quelques vendredi du 5 novembre au 25 février.

Afin d'informer au mieux les usagers et de permettre le bon déroulement de cette activité, je vous propose qu'une communication auprès des habitants soit entreprise à votre convenance. Vous trouverez joint à ce courriel une note d'information avec le calendrier ainsi que la carte des secteurs chassés qui peuvent être relayées.

Je vous remercie de bien vouloir diffuser et relayer, si possible, l'information.

Comme l'an dernier, le service communication de l'ONF "oublie" de parler des jours de chasse à courre... Méfiance donc car il y a plus de jours de chasse qu'annoncé ci-dessous !






Bonne balade...

PS : les gilets fluos obligatoires en voiture vont trouver une utilisation pour vous protéger. Voilà, l'occasion de leur faire prendre l'air

PPS : Et avec les éthylotest obligatoire, il y aura peut être moins d'accident de chasse ;-)

PPS : Je vous épargne aussi la communication sur le ramassage des champignons que vous pouvez visionner, comme beaucoup d'autres communication ONF, dans le diaporama qui défile en haut de la colonne de gauche (faut cliquer dessus pour agrandir ! ;-)

Quelques articles de l'an dernier :
 - La chasse d'été ou comment des photographes se sont fait tirer dessus sous encadrement ONF !

- Chasse et écologie font bon ménage !
- Chasse à courre à Isatis, problème de parking...
- Ouverture 2011-2012

Campagne 2012-2013 Communication Prefecture 77



 

La chasse à courre à Fontainebleau,
un débat qui date...

Share this article :

8 commentaires :

  1. Malheureusement en l'état actuel des choses, plus de chasse = plus de forêt car la surpopulation de grand gibier empêchera toute régénération naturelle ou artificielle et aucun itinéraire sylvicole ni aucun acteur de la gestion forestière n'y pourra rien ! Sans vouloir faire de mauvais jeux de mots la balle est belle est bien dans le camp des chasseurs ...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour et merci pour ce commentaire très pertinent

      Nous sommes tout à fait d'accord.
      Mais attention nous sommes contre la chasse à courre et la chasse à tir d'été, notamment quand pour 3 500 euros, l'ONF accompagne le chasseur sur une place de brame comme l'an dernier ! Ca me fait mal, mais bien entendu, la chasse est utile.

      Supprimer
    2. Pour ce qui est du cerf, sur le Gers nous n'avons pas de problème car les groupe qui viennent des départements voisins sont de taille limité, mais dans d'autres département comme le Lot, la population de ce grand cervidé à tellement explosé que toute gestion d'un jeune peuplement forestier est devenu difficile voire impossible et les plan de chasse on du être revu, aussi bien dans leur chiffre que dans leur méthode d'application ! Je m'explique : pour pouvoir avoir un bracelet de mâle de 3 ans où plus (les fameux cerf de trophée, pour lesquels certain touriste paie des fortune !!!), les chasseur doivent abattre entre 3 et 5 femelles selon les territoires ! voilà à quelles extrémités nous en sommes rendus dans certaines régions pour assurer la pérennité et le renouvellement des massifs forestier.

      Supprimer
    3. Gaëtan, merci pour les précisions.
      Au passage une question me vient : qu'est qui a changé pour que cette population de cervidés explose ? Auto-limitation durant des années, non atteinte des plans de chasse, urbanisation, sur-protection, météo... Bref, quelle en est la cause ? Merci

      Supprimer
    4. A priori (je parle au conditionnel !), une hausse de la natalité est l'un des principaux facteurs. Viens ensuite l'augmentation des mesures protectionnistes vis-à-vis de la faune sauvage qui oublie bien souvent de prendre en compte l'impact de l'augmentation d'une population animale sur son milieu lorsqu'elle n'est plus "régulée" (chassée ?) ou pire encore la réintroduction dans certains massif de grands ongulés sans études préalables. Enfin des plans de chasses sous-évalués, non respectés ou bien encore pire "fraudé" pour évité les pénalités financières ! On obtient un mélange explosif qui conduit à un déséquilibre au niveau de l'écosystème. Ce déséquilibre ne peut être comblé que par des mesures drastiques comme énoncées dans mon com' précédent ... (augmentation très importantes des bracelets, conditionnement des tirs, le dernier niveau étant le classement en nuisible de l'espèce ... ce qui ironique dans certain cas après l'avoir protéger !) Dans tout les cas il est important de comprendre que la régénération d'une forêt (naturelle ou artificielle, en traitement régulier ou irrégulier, en feuillus ou en résineux) ne peut se faire que si l'on respecte un équilibre entre la capacité de régénération et les aléas qui la mette en péril ... On pourra citer d'autre exemple de massif forestier où une surpopulation de gibier mais en péril non seulement la régénération des peuplements, mais également la survie des peuplements adultes (futaie d'épicéa dans le massif de Donon en Alsace, futaie mélangée irrégulière dans les cévennes ...). En espérant avoir répondu à tes questions :-)
      Gaëtan

      Supprimer
    5. Et j'ai fait un gros condensé ! La commission Chasse et Faune Sauvage où l'on débat de ce genre de question entre les différents acteurs de cette problématique, c'est 6 à 8h de réunion ... Mais le débat est passionnant et le travail d'étude fait par les fédé de chasse sur l'évolution des populations de grands ongulés ces 10 dernières années est colossale. Il nous en apprend beaucoup sur le fonctionnement des écosystème en y intégrant cette donnée !

      Supprimer
  2. http://www.buvettedesalpages.be/2011/08/le-livre-noir-de-la-chasse-massacres-et-abus-de-pouvoirs-par-pierre-athanaze.html
    Édifiant !
    En effet pour pallier les défaillances de la régulation naturelle et satisfaire la passion des chasseurs (population vieillissante, mais importante en France par rapport à d'autres pays), on introduit artificiellement des animaux. Dans certains régions il y a même des mangeoires pour sangliers en pleine forêt,des sortes d'élevages clandestins.
    DD

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Malheureusement, et quoiqu'en pense les anti-chasse, elle à bien sont utilité. Heureusement, les mentalités sont, je le crois, en train de changer. Prise de conscience que l'on utilise une arme, rajeunissement des chasseurs qui sont plus aux faits de mesures de sécurité, meilleur surveillance des battus, ... sont autant de point d'amélioration qui grandissent la chasse et sa pratique, bien qu'il reste des efforts à faire. Je crois également que le public doit prendre sa part de responsabilité en se renseignant mieux sur les modalités d'actions de chasse (dates, lieux, tout ses renseignements sont disponibles auprès des administrations et des mairies). Quand à la prétendu liberté que s'alloue certains public, promeneur, sportif, ramasseur de champignon, notamment en forêt privé, je crois utile qu'il se trouve souvent en situation de violation de propriété, contrairement aux chasseurs qui eux bénéficient de l'autorisation du ou des propriétaires pour exercer leur activité ... S'il arrive un accident à un promeneur qui parcours une forêt privée, le propriétaire est responsable. Il s'agit d'une problématique où chacun doit prendre sa part de responsabilité, et pour cotoyer souvent les chasseurs dans mon métier de forestier, je pense qu'ils ont commencé a faire la leur contrairement à leur détractuer ...

      Supprimer

Merci d'avance pour vos encouragements, commentaires, informations, témoignages ou critiques. En cas de difficultés, jetez un oeil à la page FAQ ou adressez-nous un mail.

Nombre total de pages vues

Rechercher dans ce blog

Translate

Rejoignez les 1000 fans de la TL2B

Rejoignez les 1000 fans de la TL2B
Pour encore + de news + d'échanges + de rapidité
 
Support : Auteur photographe : Greg Clouzeau | Fontainebleau Histoire (NOUVEAU !) | Devis sur demande
Proudly powered by Blogger
Copyright © 2011. Tribune Libre de Bleau et Cie - All Rights Reserved
Template Design by MASKOLIS Published by Mas Template Johny Template