Les Titres

mercredi 9 septembre 2020

ACTS Le nouveau collectif pour une pratique de la montagne plus écoresponsabl


C'était à la mi-août. Sur facebook, Arnaud Petit, un célèbre grimpeur des années 90, annonçait la création d'un nouveau collectif de montagnards et aventuriers engagés dans une démarche de réduction de leur emprunte carbone. "Face à la disparition des glaciers, à l'effondrement de la biodiversité, à la consommation frénétique et prédatrice des ressources qui conduisent le monde à son essoufflement, nous, professionnels et personnalités de la montagne, avons le devoir de nous engager de façon concrète pour préserver notre environnement." A la TL²B, nous avons toujours cru en la valeur de l'exemple et souligné la nécessité de l'engagement des personnalités les plus en vue pour faire bouger les choses aux côtés des grandes associations comme Mountain Wilderness (par exemple) engagées dans cette démarche depuis des décennies. C'est avec bonheur que nous relayons donc l'appel de ce nouveau collectif


Sur la TL²B, nous avons toujours soutenu les initiatives visant à une "grimpe" plus propre et à un meilleur respect de nos sites naturels. Nous avons initié ou participé à de nombreuses actions visant à réduire la présence de nos déchets, l'utilisation de la magnésie, ou lutter contre les conséquences d'une pratique sportive intensive sur les sites naturels comme l'érosion à Fontainebleau. Nous nous sommes aussi engagé dès 2012 à compenser carbone nos sites web par la plantation d'arbres. L’alpiniste Liv Sansov, elle aussi signataire du pacte de ce collectif ACTS, nous avait d'ailleurs soutenu aux débuts de la TL²B lors de nos campagnes de communication (voir news publiée dans la revue ESCAPE n°40). Il y a tout juste un an, nous avions communiquer à nouveau sur le pouvoir de nuisance de l'image avec un article (Do it for the Gram) sur l'impact des réseaux sociaux et notamment Instagram sur de très nombreux sites naturels livrés au tourisme de masse. 

En lançant  ACTS (action collective de transition pour nos sommets), Christophe Dumarest et Arnaud Petit ont pris l'engagement simple mais de taille : réduire leur empreinte carbone de 10 % chaque année. L'initiative a déjà réuni près de 40 personnalités du monde de la montagne, comme les grimpeurs Stéphanie Bodet, Tommy Caldwell, Liv Sansoz, le guide Mathéo Jacquemoud, le traileur Xavier Thévenard, le falaisiste français Seb Bouin ou encore l'incontournable Kilian Jornet.

Pour Arnaud aussi, l'engagement d'athlètes renommés est indispensable : « On a beau faire chacun notre action dans notre coin, pour que les choses avancent il faut avoir un impact sur la conscience des gens, et des jeunes à plus forte raison. »

Mais si les signataires prônent un engagement actif, ils ne veulent surtout pas se poser en donneur de leçon. Reconverti guide de montagne, Petit veut favoriser la proximité pour redécouvrir certains sites de France : « Je trouvais absurde de faire découvrir les grandes voies en Jordanie à des gens qui n'avaient jamais grimpé dans les Calanques », explique t-il. Une évidence. L'aventure commence à la porte de chez soi. Un engagement ambitieux et parfois difficile à réaliser quand on voit les kilomètres avalés par certains grimpeurs professionnels pour satisfaire leur  soif de cailloux.​

Face à l'urgence, soyons ambitieux !

"Nous devons nous inspirer d’initiatives ambitieuses comme celle de la "Résistance Climatique" dont les signataires font le choix de ne plus prendre l'avion et de ne pas dépasser les 2000 km par an en voiture. Si pour nombre d’entre nous, un tel engagement est difficile à tenir, nous pouvons tendre vers lui et fortifier notre volonté en nous inspirant des mouvements les plus radicaux. L’essentiel est de ne pas renoncer. En diminuant de 10% l’ensemble de nos impacts chaque année, nous ferons notre part en réduisant d’un tiers nos émissions globales après 4 ans."

Le collectif propose 10 engagements pour réduire son impact carbone. Il est bien sûr demandé un effort sur les transports, principale source d'émission de CO2 dans la pratique de l'escalade en milieu naturel. Les athlètes s'engagent à favoriser les aventures de proximité et à privilégier le vélo et les transports collectifs. Mais Arnaud et Christophe vont plus loin. Ils prônent une usure complète de leurs équipements avant de les remplacer et ils s'engagent à réduire leur consommation de viande et de produits animaliers.

Publier un commentaire

Merci d'avance pour vos encouragements, commentaires, informations, témoignages ou critiques. En cas de difficultés, jetez un oeil à la page FAQ ou adressez-nous un mail.

 
Copyright © 2014 Tribune Libre de Bleau et Cie | Blogger Template Distributed By ZMTemplate | Designed By OddThemes