LA TRIBUNE LIBRE DE BLEAU et Cie est la fusion des 4 précédentes éditions de la TL2B, TL2Bleau...

12 règles de bonnes pratiques en forêt

12 règles de bonnes pratiques en forêt
Relisez la charte ONF

Vous aussi devenez observateur de la biodiversité de nos forêts

Mis en ligne par TL De Bleau on jeudi 11 septembre 2014 | 12:28:00

A la Tl²Bleau, on souhaite avant tout que notre portail d'information et d'éco-vigilance soit le plus utile possible. C'est pourquoi, en plus de diffuser l'information, on s'implique aussi sur le terrain et certaines de nos actions peuvent facilement être menée par vous, chers lecteurs ! Ainsi, comme nous vous l'avons proposé pour le suivi de certaines espèces par l'OPIE, pourquoi ne pas poursuivre le travail et contribuer à l’Inventaire National du Patrimoine Naturel (INPN), la base de données référence sur la biodiversité en France ? Résolument participatif, cet inventaire invite chaque citoyen à recenser la biodiversité des forêts de sa région avec l’Observatoire de la Biodiversité des Forêts (OBF) ! A Fontainebleau, de nombreuses espèces observables sont à inventorier... 


Le tout nouvel Observatoire (né sous l’impulsion de Noé Conservation et du Muséum national d’Histoire naturelle) estime que les forêts de France métropolitaine abritent 30 % de la biodiversité de l’Hexagone.  Ces espèces (Végétaux, amphibiens, reptiles et autres insectes) évoluent, migrent, disparaissent, prolifèrent… Mais comment inventorier et tenir à jour les informations connues (présence, répartition, disparition, etc.) si ce n'est en s'appuyant sur un plus grand nombre de participants ?

Le grand public est donc invité à prendre part à l’aventure en photographiant, localisant et inventoriant 28 espèces ! Et il n'est pas besoin d’être Einstein ou Cuvier pour devenir observateur. Il suffit de repérer sur le site de l’OBF les espèces à recenser dans votre région puis sur CardObs, un site géré par le MNHN, d'y enregistrer ses observations... Un tutoriel vidéo explique comment s’y prendre, le tour est joué en quelques minutes. Il y a à coup sûr une mission à accomplir près de chez vous. 


22 missions seront organisées tout au long de l’année, elles se focaliseront sur une zone géographique définie (un ou plusieurs départements) et sur une liste d’espèces précises. Ces espèces sont menacées et certaines n’ont même plus été observées depuis plusieurs dizaines d’années à l’échelle de la zone géographique concernée. C’est donc un beau défi en perspective pour vous, observateurs !


COMMENT PARTICIPER
1. Découvrez les espèces à inventorier et les missions près de chez vous, et repérez celles auxquelles vous souhaitez participer.
2. Téléchargez les outils d’aide à l’observation disponibles sur le site Internet.3. Munissez-vous d’un appareil permettant de prendre des photos et prenez le cap de la forêt !
4. Lorsque vous observez la ou les espèce(s) de la mission à laquelle vous participez, notez l’emplacement et tentez de la prendre en photo.
5. Après votre sortie en forêt, visionnez le tutoriel vidéo pour déposer vos données sur le site CardObs.
6. Allez sur le site de CardObs et connectez-vous au compte du programme en utilisant le login "foret" et le mot de passe "foret2014".
7. Déposez vos données et vos photos en suivant les indications. N’oubliez pas de bien renseigner votre email pour que les scientifiques puissent vous contacter si besoin.
8. Voilà, vos données sont enregistrées. Les scientifiques du Muséum valideront rapidement vos données et les intégreront à l’Inventaire National du Patrimoine Naturel !
Ainsi à travers la Forêt de Fontainebleau, plusieurs espèces faciles à observer peuvent faire l'objet d'enregistrement pour accroître les données de l'INPN. 

Prenons par exemple la Langue de bœuf, un superbe champignon (comestible en plus !)  Fistulina hepatica. Son observation constitue la mission n°: 11 de cet automne.En forme de console ou de langue parfois portée par un pied court fixé sur le support (notamment nos chênes et châtaigners), le chapeau fait de 7 à 25 cm de large. Il est très visqueux, couvert de petites aspérités donnant l’impression d’une langue râpeuse, et sa couleur est rouge brique, devenant plus foncé en vieillissant. Sur sa face inférieure, les pores forment des tubes courts et serrés de couleur crème qui s’assombrissent rapidement lorsqu’ils sont blessés. Il peut exsuder un jus couleur sang.
Les données actuelles INPN certifie sa présence dans très peu de département par manque de d'information... et pas en Seine et Marne ! 
Pourtant, on vous le certifie, il est bel et bien là... comme l'ont observé Greg et Jipé
à vous donc de compléter !

Share this article :

0 commentaires :

Speak up your mind

Tell us what you're thinking... !

Nombre total de pages vues

Rechercher dans ce blog

Translate

Rejoignez les 1000 fans de la TL2B

Rejoignez les 1000 fans de la TL2B
Pour encore + de news + d'échanges + de rapidité
 
Support : Auteur photographe : Greg Clouzeau | Fontainebleau Histoire (NOUVEAU !) | Devis sur demande
Proudly powered by Blogger
Copyright © 2011. Tribune Libre de Bleau et Cie - All Rights Reserved
Template Design by MASKOLIS Published by Mas Template Johny Template