LA TRIBUNE LIBRE DE BLEAU et Cie est la fusion des 4 précédentes éditions de la TL2B, TL2Bleau...

12 règles de bonnes pratiques en forêt

12 règles de bonnes pratiques en forêt
Relisez la charte ONF

USA, mobilisation pour la sauvegarde des sites d'escalade

Mis en ligne par TL De Bleau on vendredi 10 février 2012 | 14:44:00

Bonjour,

C’est vrai, ça fait bien longtemps que je n’ai pas donné des news sur les falaises et autres sites d’escalade menacés dans le monde !
Mes amis de kairn, Climbing attitude ou Escalademag (pour ne citer qu'eux) le font régulièrement donc, c’est peut être inutile ici. Oui mais, comme nous prenons régulièrement exemple sur nos voisins, cela vaut la peine d’y jeter un œil de temps à autres…

En matière de protection des sites de grimpe, je fais régulièrement référence à l’association Access fund qui, aux Etats-Unis, à sauvé bien des sites de grimpe grâce à son puissant lobbying et ses moyens financiers. Mais l’AF ne gère pas tous les sites américains…



J’avais évoqué ici le cas de Red Rock Canyon menacé par la construction d’une autoroute… Une très forte mobilisation auprès des politique à permis de stopper le projet…

Le site semble sauvé. C'est le sens du message lu sur le site consacré à sa défense : http://www.saveredrock.com/

Great news everyone!  Red Rock's in the clear!  No need to go to Feb. 8 meeting!
Thanks to YOUR public involvement and a supportive county commission, the developer has withdrawn his application for BOTH WAIVERS for Red Rock!  There will not be a vote on February 8, 2012.  This could not have happened without so much public support. Thanks to the Save Red Rock Coalition members, the LV Astronomical Society, THE KILLERS Rock Band, the Nevada Conservation League, the cyclists and runners, the homeowners groups, the Tour Companies, the photographers, and the thousands of concerned citizens in Las Vegas and beyond for voicing your concerns.



Du coup, on se dit qu’ils sont forts ces ricains pour sauver ainsi tous leur spots. Ben, ouais !
Hélàs, il y a d’autres spots de menacés d’interdiction dans ce vaste pays.
Dans le Kentucky, vous connaissez certainement le site de Red River Gorge. En fait, ce n’est pas un mais des sites et l’un des plus populaires est certainement celui de Muir Valley, (environ 30.000 visiteurs en 2011) qui aujourd’hui menacé d’interdiction.



Encore une fois, ce qui est étonnant avec les sites de grimpe outre Atlantique, c’est la notion de propriété et gestion et la mobilisation des grimpeurs.

Ainsi,  Muir Valley est géré par  organisme à but non lucratif (sorte d’association loi 1901 chez nous) mais détenu par Rick et Liz Weber, deux passionnés de grimpe. Ils paient pour le secteur principalement sur leurs fonds propres et compensent le coût grâce à des dons que font les utilisateurs des lieux ! Ainsi, l’accès reste libre et gratuit !!! Les Weber ont acheté le terrain en 2004 et ont commencé à «équiper des voies d’escalade et de sentiers pour les visiteurs. Il y a plus de 300 voies sur le sites !

Les grimpeurs ricains n’ont aucun soucis et font volontiers des dons (personnellement en 15 ans au Cosiroc, j’ai du en voir passer deux en France ! Pire, seul un auteur de topo de Fontainebleau reprenant les topos des circuits tracé bénévolement versé sa contribution volontaire !).
Donc, de nombreux de grimpeurs font des dons à la Coalition des Grimpeurs de Red River Gorge pour soutenir la zone d’escalade, pensant que leur don servira à soutenir l’ensemble de la région. Mais la vallée de Muir, comme de nombreuses autres zones sont des espaces privées et ne bénéficient pas de ces dons. C’est là la limite du système !

Muir Valley interdit ? On ne veut pas y croire de l’autre côté de l’océan. « Il s’agit d’une occasion à portée de main pour la communauté des grimpeurs de démontrer l’intérêt et l’engagement pour le maintien de l’accès à Muir valley et à le conserver comme un lieu d’escalade dans l’avenir », a déclaré Michelle Ellington. « Perdre Muir Valley n’est pas une option ».


Michelle et Rey Ellington, co-auteur du topo, sont les fer de lance du combat pour sauver Muir Valley. Au programme, la encore, c’est très américain, collecte de fonds et lobbying !
« L’objectif ici est de sensibiliser à la valeur que Muir Valley a dans le monde. L’espoir est de rassembler et d’élaborer un plan pour l’avenir », a t-elle dit. Ellington a mené une autre campagne de financement pour Red River en 2005, dans laquelle elle a recueilli plus de 27 000 $.

Bonne chance !
On rêverai d'un tel système en France...

Pour faire un don, visitez le site friendsofmuirvalley.org, un groupe de bénévoles dévoués à aider Muir valey, ou vous pouvez faire un don directement à Liz et Rick Weber à muirvalley.com


Photos :

Magazine :

Share this article :

1 commentaire :

  1. Intéressant, mais tu crois vraiment qu'on va envoyer des dons ?

    Autrement, y'a un article sympa sur l'Access Fund ici : http://www.zebloc.com/articles/rascal/accessfund/accessfund.php
    ;o))

    RépondreSupprimer

Merci d'avance pour vos encouragements, commentaires, informations, témoignages ou critiques. En cas de difficultés, jetez un oeil à la page FAQ ou adressez-nous un mail.

Nombre total de pages vues

Rechercher dans ce blog

Translate

 
Support : Auteur photographe : Greg Clouzeau | Fontainebleau Histoire (NOUVEAU !) | Devis sur demande
Proudly powered by Blogger
Copyright © 2011. Tribune Libre de Bleau et Cie - All Rights Reserved
Template Design by MASKOLIS Published by Mas Template Johny Template