RAPPEL ! LA FORET N'EST UNE POUBELLE !

RAPPEL ! LA FORET N'EST UNE POUBELLE !
Un commandement qui s'ajoute aux autres et que vous retrouverez sur la page des chartes en cliquant sur l'image !

Le CNPN rejette le projet de charte version 2 présenté par le GIP des Clanques

Bonjour,

Il s’agit de l’avis donné par le Conseil National de Protection de la Nature le 15 février, juste après la parution de la version 2 de la charte, et dont nous n’avions eu jusqu’ici que quelques extraits.


Le CNPN constate qu’il ne peut donner un avis intermédiaire au vu des documents fournis par le GIP, et que par conséquent le projet de charte est “retoqué”. Le GIP devait fournir une version 2bis, et il faudra attendre un nouvel avis du CNPN.

Extrait de la dernière page

Le GIP rédigera alors une version 3,  qui sera transmise aux “personnes morales associées” (collectivités, CCI, fédérations sportives, ...), puis soumise à enquête publique ce qui va encore prolonger le délai avant la création de ce premier Parc national périurbain !

En soi cet avis du CNPN est une déclaration de guerre, contre l’avis même de nos élus locaux.


Mais pourquoi cette charte âprement négociée est elle rejetée ?

Le CNPN, dans un rapport de 7 pages motivées, "s'inquiète d'une façon générale du manque d'ambition du projet, considéré comme en deçà des attentes d'un parc national, et de l'effet de précédent qu'il pourrait avoir dans la création de futurs parcs nationaux, voire même des parcs nationaux actuels."
Le Calendrier risque fort de croiser les débats des élections présidentielles ce qui ne manquera pas de rajouter un peu de piquant.
Extrait de la page 2

En clair, le projet est mal ficelé (voir ce qu'en disent les associations sur notre page consacrée à cette affaire) et surtout qu'il n'est pas assez dur notamment en ce qui concerne la chasse, la pêche, les sports nautiques, la circulation...

En gros, rien ne sert de négocier avec le GIP des aménagements pour tenir compte des spécificités urbaines du futur parc, ils sont rejetés par le Ministère qui veut un parc national représentatif des autres parcs, c'est à dire où l'impacte des activités humaines sera très limité !



Appliqué au cas de la Forêt de Fontainebleau, le maire et le président de l'UICN France ont raison de ne rien prévoir avant 2020 !
L'exemple des Calanques, territoire totalement inadapté à la création d'un Parc national, démontre combien il est difficile de concilier une loi très restrictive en matière de sauvegarde de l'environnement dans un espace fortement urbanisé, très fréquenté et où les activités humaines ont un impacte économique fort !
Partagez sur Google Plus

A propos TL De Bleau

La Tribune Libre de Bleau et Cie est le premier e-magazine gratuit d'information sur les sites naturels de loisirs et sports non motorisés et ses usagers. On y parle du Pays de Fontainebleau mais aussi du monde de l'outdoor. Vous souhaitez y publier, contactez-nous !
    Commentez sur Blogger
    Commentez sur Facebook

1 commentaires:

  1. Contentons nous d'appliquer la loi sur la préservation des sites classés. Les Calanques sont classées depuis 1973!! On fera beaucoup d'économies surtout en ces temps de déficit chronique d'argent public.
    Paradoxe ou on risque d'avoir un parc national servant d'"écrin" au grand collecteur de Cortiou pour lequel on peut se demander si quelque chose est prévu.

    RépondreSupprimer

Merci d'avance pour vos encouragements, commentaires, informations, témoignages ou critiques. En cas de difficultés, jetez un oeil à la page FAQ ou adressez-nous un mail.