Chantier

Sur les chemins

Escalade

Matos

2016-11-13

Il y a quatre ans, un 16 novembre, le monde de la grimpe se réveillait orphelin de son père spirituel français : Patrick Edlinger, dit "le blond"

4 ans c'est assez long pour oublier. 
C'est aussi assez long pour constater combien la nouvelle génération de grimpeurs et grimpeuses formée sur les murs artificiels des salles privées manque de "culture grimpe". 
Je mesure chaque jour combien ce milieu a changé en dix ans. 
Les traditions se perdent à Bleau comme ailleurs. Un pof ? Un paillasson ? La parade ?

Moins de 10% des grimpeurs français sont licenciés et les licenciés ne sont qu'un tiers à pratiquer régulièrement l'escalade en sites naturels ! Jamais le fossé ne m'a semblé aussi grand entre les pratiquants d'indoor et d'outdoor. 

Nous n'avons plus la même grimpe, pas les mêmes objectifs, pas le même respect des sites et des autres pratiquants.

Bref, il me semble que j'ai définitivement basculé du côté des "vieux". 
Ceux pour qui l'escalade est d'avantage une source de plaisirs, de rencontres, de voyages, de connaissances...que de performances, compétitions, souffrances...

Heureusement, il y a de très forts grimpeurs qui vieillissent aussi et continuent de nous faire rêver

Merci donc à Chris Sharma d'avoir baptisé son projet de 9c  en hommage à Patrick Edlinger : 
“Le Blond”. La voie située à coté de la Dura Dura, en Espagne et nous ne manqueront de vous signaler son ouverture le moment venu.

NATURE