LA TRIBUNE LIBRE DE BLEAU et Cie est la fusion des 4 précédentes éditions de la TL2B, TL2Bleau...

12 règles de bonnes pratiques en forêt

12 règles de bonnes pratiques en forêt
Relisez la charte ONF

VTT à Fontainebleau et ailleurs, lettre ouverte du Président de MBF

Mis en ligne par TL De Bleau on vendredi 6 juin 2014 | 06:10:00

Nous avions dans un précédent article rappelé le lancement de la campagne de Mountain Bike France contre certaines interdiction du VTT. La récente polémique autour du 2 roues sur les sentiers bleus de la forêt de Fontainebleau a susciter de très vives réactions (notamment dans les commentaires de nos articles). 

Certains nous n'ont pas compris notre position et celle de l'AFF. Il n'est pas question pour nous d'interdire le VTT à Bleau (relire cet article) ! A la TL²B, nous souhaitons juste que les vététistes puissent se doter d'un réseau de sentiers adapté à une pratique sportive, technique et éco-responsable. Cela passe par un dialogue avec les autres usagers, un changement de comportement et une forte mobilisation des vététistes. En cela, nous relayons l'appel de Lionel Macaluso, Président de MBF. Au travers de cette note, il invite au rassemblement afin de faire entendre la "voix" des vététistes. 

Morceaux choisis : 

"continuer à faire du VTT librement sur des chemins libres" [...] mais voila notre liberté est mise en danger "

"Pour être crédible, il faut être représentatif, informé. C'est la raison d'être de la Mountain Bikers Foundation : nous voulons être l'organe de représentation de cette communauté organisée de vététistes "

" Nous manquons de moyens parce que nous ne sommes pas assez nombreux à soutenir MBF " [...] " Mon ambition est de faire grandir significativement le nombre de nos soutiens "


En paralléle, MBF s'investit dans le Comité de Promotion du Vélo qui publie un Livre Blanc pour une meilleure reconnaissance du statut juridique du vélo...



Lettre ouverte à l'attention de tous les vététistes, 22 mai 2014 

"Si vous pratiquez le VTT, c’est que comme moi, vous aimez rouler en pleine nature, découvrir un nouveau sentier, profiter de la vue et respirer à plein poumon, partager avec vos amis le dernier sentier que vous avez découvert. Dernièrement un vététiste avisé me disait : je voudrais être « libre sur des chemins libres ». Oui, c’est ça le VTT pour moi : retrouver un peu de liberté.

Mais voilà, notre liberté est mise en danger. Oui, si vous ne le savez pas encore, je vous le dis : le VTT est dores et déjà interdit en France sur certains territoires. A titre d’exemple, les sentiers les plus proches de chez moi, les monts de Luminy à Marseille, sont interdits au VTT par un arrêté municipal. C’est ainsi ! Loin de moi l’idée de faire du VTT n’importe où, et n’importe comment, ni de tout autoriser. 


Mais aujourd’hui, je voudrais vous sensibiliser à quelque chose d’important : lorsque les gestionnaires des espaces naturels réglementent les activités dans les territoires dont ils ont la charge, lorsqu’ils doivent définir les règles de bonne pratique dans les espaces naturels, ils prennent parfois des décisions sans avoir d’interlocuteur pratiquant identifié avec qui échanger. Pour mener à bien leurs missions de préservation et de mise en valeur, et les accorder avec les attentes des usagers des massifs, il faudrait qu’ils puissent consulter les représentants des marcheurs, des grimpeurs, des vététistes, des spéléos, des amateurs de vol libre et autres chasseurs… Mais ce n’est pas toujours le cas.


Prenons un exemple concret : en ce moment, l’ONF travaille sur le label « Forêt d’Exception ». L’idée, telle qu’elle est présentée dans la plaquette de présentation en libre téléchargement sur Internet, est « de mener, en concertation avec ses partenaires (collectivités territoriales, élus, associations…), une politique de mise en valeur ambitieuse . La politique Forêt d'Exception a pour objectif de constituer un réseau de référence en matière de bonne gestion, durable et concertée, du patrimoine forestier ». Ce label concerne une petite vingtaine de sites en France. Selon vous, dans ce type de concertation, quel sera le poids de votre club, si seulement, il est invité à la réunion de travail, s’il représente 40 ou 60 pratiquants ?


Pour l’instant, vous êtes peut-être tranquilles chez vous. Il n’y a peut être pas encore d’interdiction, mais demain…
Allez-vous attendre que le problème se pose à votre porte pour réagir ? Et au moment de réagir, vous aurez besoin d’être crédibles. Pour être crédible, il faut être représentatif, informé. C’est la raison d’être de la Mountain Bikers Foundation : nos voulons être l’organe de représentation de cette communauté organisée de vététistes. Et les choses avancent bien dans ce sens.


Début mai, je me suis rendu dans les locaux de MBF à Grenoble pour donner un peu de mon temps. J’y ai retrouvé une équipe qui s’étoffe. Kostia Charra, le nouveau directeur de l’association (en poste depuis bientôt un an) est désormais épaulé de Jérémie qui suit les dossiers en cours, en collaboration avec les représentants locaux. Le CDD de ce dernier est financé à 75 % par l’état dans le cadre d’un emploi aidé. Clément, en stage pour trois mois dans le cadre de sa formation universitaire, travaille sur la structuration des relais locaux de MBF. C’est un axe de travail important pour le développement du réseau de MBF en régions. Tout ne peut pas se gérer du siège. Les gens les plus crédibles sont ceux qui connaissent les massifs qu’ils pratiquent. Nous en sommes convaincus.
Globalement, les choses évoluent dans le bon sens, mais c’est encore fragile. C’est fragile pour une raison simple : nous manquons de moyens financiers. Nous manquons de moyens parce que nous ne sommes pas assez nombreux à soutenir MBF.


Aussi, je vous demande une chose, c’est d’adhérer à MBF. Par le paiement de votre cotisation qui pourra être symbolique, vous participez au financement de l’association. Votre don vous permettra d’obtenir un crédit d’impôt de 60 % de son montant.
MBF existe depuis 5 ans grâce au soutien d’entreprises mécènes conscientes des enjeux, et de centaines de particuliers comme vous et moi. Mon ambition est de faire grandir significativement le nombre de nos soutiens.
Rejoignez nous et adhérez à Mountain Bikers Foundation. C’est important si vous voulez continuer à faire du VTT librement sur des chemins libres."

Rendez-vous sur http://www.mountainbikers-foundation.com/accueil/adhérer/\

Lionel Macaluso
Coordinateur des événements VTT OffRoad
Président de la Mountain Bikers Foundation



Téléchargez la lettre ouverte du président
Lettre ouverte du président.pdf
Document Adobe Acrobat [202.1 KB]
Télécharger

MBF s'investit aussi dans le Comité de Promotion du Vélo qui publie un "Livre Blanc" pour une meilleure reconnaissance du statut  juridique du vélo

Cliquez sur la photo pour l'agrandir 
Communiqué MBF

Le Comité de Promotion du Vélo (CPV) rassemble les principaux acteurs du vélo en France : associations d'usagers, fédérations sportives, constructeurs de cycles, centres de formation, fondations d'entreprises et bien sûr MBF.

Ce livre blanc émet des propositions à mettre en oeuvre en priorité, et formule des propositions complémentaires indispensables à une véritable politique nationale de promotion du vélo pour une pratique utilitaire, sportive et de loisir.

Les objectifs du livre blanc sont d'attirer l'attention des pouvoirs publics et des citoyens sur la nécessité de :
Définir un statut juridique du vélo tenant compte de ses nombreux avantages
Donner toute sa place au vélo dans la nature et dans la ville
Promouvoir ses atouts en termes d'environnement de santé et d'économie.
Améliorer sa visibilité médiatique 
Encourager sa pratique

L'intégralité du livre blanc est disponible ci-dessous
Le Livre Blanc du Comité de promotion du
Document Adobe Acrobat [334.0 KB]
Télécharger

Petit rappel de nos articles sur les manifestations sportives notamment VTT à Fontainebleau publié en 2011 et 2012 !
Share this article :

2 commentaires :

  1. Je tiens à apporter un petit complément à l'introduction de cet article. La MBF est contre toute interdiction du VTT en forêt.
    Elle milite pour les libertés de tous sur les sentiers entretenus et durables. Elle est donc contre le fait de parquer les vttistes sur certains chemins uniquement.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, en même temps, Lionel modère un peu le propos, je cite :
      "...C’est ainsi ! Loin de moi l’idée de faire du VTT n’importe où, et n’importe comment, ni de tout autoriser."

      Supprimer

Merci d'avance pour vos encouragements, commentaires, informations, témoignages ou critiques. En cas de difficultés, jetez un oeil à la page FAQ ou adressez-nous un mail.

Nombre total de pages vues

Rechercher dans ce blog

Translate

Rejoignez les 1000 fans de la TL2B

Rejoignez les 1000 fans de la TL2B
Pour encore + de news + d'échanges + de rapidité
 
Support : Auteur photographe : Greg Clouzeau | Fontainebleau Histoire (NOUVEAU !) | Devis sur demande
Proudly powered by Blogger
Copyright © 2011. Tribune Libre de Bleau et Cie - All Rights Reserved
Template Design by MASKOLIS Published by Mas Template Johny Template