LA TRIBUNE LIBRE DE BLEAU et Cie est la fusion des 4 précédentes éditions de la TL2B, TL2Bleau...

Le Printemps est là

Le Printemps est là
Relisez la charte ONF
Home » , , , , , » Vers de nouveaux abattages de Bouquetins ?

Vers de nouveaux abattages de Bouquetins ?

Mis en ligne par TL De Bleau on jeudi 19 juin 2014 | 16:16:00


A la Tl²B on évite de se prononcer sur les sujets du Loup, Ours et autres animaux tant il est délicat de les traiter de manière totalement dépassionnée ! On n'est pas non plus du genre à faire du sentimentalisme... Mais, trop c'est trop ! 


Nous souhaitons donc alerter nos amis grimpeurs, alpinistes, randonneurs... du massacre des bouquetins (le mots n'est pas trop fort) organisé par la Préfecture depuis maintenant plus d'un an et ce malgré une forte mobilisation. Le Bouquetin des Alpes  a failli disparaître de la surface de la Terre au XIXème siècle. Suite à la décision, en 1856, du Roi d’Italie de protéger les derniers individus de la vallée d’Aoste, le Bouquetin des Alpes a pu être réintroduit dans de nombreux massifs. Un arrêté ministériel de 1981 et un de 2007 en interdit d'ailleurs la chasse en France. 

Toutefois, en 2013, en Haute Savoie, l’Etat a ordonné l’extermination de tous les bouquetins âgés de plus cinq ans dans le massif du Bargy pour des raisons sanitaires assez contestables. Les 1 et 2 octobre 2013, 197 bouquetins ont été abattus ; ce qui pourrait représenter 68% de la population de bouquetins du Bargy. De nombreuses carcasses ont été évacuées par hélicoptère, et les bouquetins suspendus dans le vide ont défilé au-dessus des têtes des habitants du Bargy. 

Le 15 juin 2014, Thierry Lejeune, président du Conservatoire des espaces naturels de la Haute-Savoie (ASTERS), a déclaré au journal Le Dauphiné Libéré : "Nous ne sommes pas prêts à accepter une nouvelle tuerie, en sachant très bien qu’elle est en préparation…" Non, trop, c'est trop !



Donc, revenons un peut sur le sujet...

Cette décision d’abattage est consécutive à la découverte, en avril 2012, d’une souche de Brucella, bactérie responsable de la brucellose, dans le lait d’une vache. Depuis cet événement, des investigations ont été conduites, et ont permis de détecter la présence de brucellose chez les bouquetins. L’Agence Nationale de Sécurité Sanitaire de l’Alimentation, de l’Environnement et du Travail (ANSES) a donc émit l’hypothèse que les bouquetins aient pu jouer le rôle de réservoir et assurer un relais silencieux entre le dernier foyer domestique de brucellose (1999) et le foyer de 2012. (voir le rapport en pdf)

En 2012, un enfant a ainsi été atteint de brucellose suite à la consommation d’un fromage non-pasteurisé provenant du Bargy. Cette maladie à déclaration obligatoire, très rare, peut être soignée chez l’homme. 
Le suivi des populations de bouquetins a donc seulement démarré au début de l’été 2013 mais avant même d'avoir des résultats sérieux et probants, l'élimination a été adoptée ! 



L’analyse des « intervalles de confiance à 95% » révèle qu’il est possible que les jeunes mâles soient (jusqu’à quatre fois) plus touchés par la maladie que les plus âgés ! (même rapport, p. 36)... D’après le rapport, il n’est pas exclu de l’intervalle de confiance à 95% que 89% des mâles tués soient séronégatifs ! Quitte à persévérer dans la voie de l’abattage, il aurait été plus logique de n’éliminer que des bouquetins malades (abattage sanitaire), comme le rapport d’experts le préconisait en septembre 2013. « Un abattage ciblé sur la séropositivité présenterait l’avantage d’écrêter la population de façon plus harmonieuse et moins brutale (…). Il est raisonnable de penser que la dynamique des populations ne serait pas brutalement altérée. » « L’abattage sanitaire présenterait l’avantage de continuer le suivi sanitaire et populationnel (…), ce qui permettrait un recueil d’informations amenant à une meilleure compréhension du foyer et permettrait d’être mieux armé en cas de nouvelle émergence. » « Concernant le risque de fuite de bouquetins brucelliques [vers les autres massifs], les experts considèrent qu’il serait encore plus faible que lors d’un abattage massif. » « Si l’abattage sanitaire permet d’abaisser suffisamment la prévalence de l’infection, il est possible que la brucellose ne puisse pas se maintenir dans la population. » 

L’arrêté ministériel du 23 avril 2007 stipule que l’abattage du Bouquetin des Alpes est interdit sur tout le territoire métropolitain et en tout temps. Malgré cette protection, le Préfet de Haute-Savoie, ordonne l’abattage des bouquetins de cinq ans et plus, dans le massif du Bargy par l’arrêté préfectoral n°2013274-0001, signé le 1er octobre 2013. Cet AP est valable un an.

L’ANSES avait pourtant conclut que son « analyse ne permet pas de confirmer la nécessité de mettre en œuvre dans l’urgence les actions d’abattage envisagées », et déclare avoir besoin de données complémentaires pour se prononcer sur l’efficacité des différentes mesures. Malgré cet avis, 197 bouquetins ont été fusillés au cours du seul mois d’octobre 2013.

L’article L. 411-2-4° du code de l’environnement stipule que les dérogations aux interdictions encadrant le statut de protection du Bouquetin des Alpes ne peuvent être délivrées que s’ « il n’existe pas d'autre solution satisfaisante ». Celles-ci existent et il n'y avait pas urgence. Une pétition avait été lancée et avait recueilli plus de 42 000 signatures donc on pensait que l'affaire allait s'arrêter là ! Que nenni !


L'abattage des bouquetins de plus de 5 ans a été une très mauvaise décision stratégique ! En effet, l'âge des mâles étant beaucoup plus facile à déterminer que celui des femelles, ce sont donc massivement les mâles reproducteurs qui ont été éliminés (dont 89% étaient potentiellement indemnes de brucellose). Pire, la maladie semble toucher principalement les femelles. Du coup, les jeunes mâles se sont contaminés par voie vénérienne par le biais des femelles séropositives (laissées en vie du fait de la difficulté à déterminer leur âge). Bref, c'est un désastre ! Sans l'intervention de l'Etat, il n'y aurait pas eu de boum de brucellose chez les jeunes bouquetins ! C'est d'ailleurs ce que le président d'ASTERS semble reconnaître : "On est allé trop vite. On a voulu jouer aux apprentis sorciers et on n’a rien réglé. Aujourd’hui, les études ne sont pas rassurantes."  "Mis devant le fait accompli, nous avons validé la moins mauvaise des décisions, mais franchement, on n’a pas été très honnête avec nous. Normalement, toutes les bêtes abattues devaient être analysées. Cela n’a pas été fait. On a simplement envoyé les carcasses à l’équarrissage. On a voulu gérer un problème par l’éradication d’une espèce protégée, au nom du principe de précaution. C’est du jamais vu. Surtout que la situation n’était pas aussi urgente qu’on a voulu le faire croire. Asters défend une position scientifique et non idéologique. [...] Il faut ramener le débat sur un plan rationnel et agir sur la base d’études scientifiques solides."

Le préfet de la Haute-Savoie a convié la FRAPNA et ASTERS à une réunion, le 1er juillet prochain, pour présenter les résultats des analyses (partiales, impartiales ?) menées sur les bouquetins en avril et mai 2014. 

Souhaitant que ces derniers bouquetins soient épargnés, leurs défenseurs lance une nouvelle mobilisation que nous relayons bien volontiers en attendant les décisions de justice !

Vous pouvez SIGNEZ LA PETITION, écrire aux ministres MODELE LETTRE PDF ou MODELE LETTRE WEBRéagissez Sur le forum Camp to Camp...

Madame la Ministre de l'Ecologie, Ségolène ROYAL - 246, Boulevard Saint-Germain - 75007 PARIS

Article rédigé avec le site internet LE BRUIT DU VENT (Texte TL2B et MS et photos : MS)

Quelques liens documents pour aller plus loin... 
Le rapport ANSES anses.fr/sites/default/files/documents/ … sa0129.pdf et anses.fr/sites/default/files/documents/ … sa0082.pdf 
L'abattage ordonné n'est pas conforme à l'avis du CNPN.La FRAPNA et la LPO demandent que les animaux non contaminés ne soient pas abattus, ce qui rejoint la position de la pétition. frapna-haute-savoie.org/images/docs/BOU … 012014.pdf

 alpes.france3.fr/2013/10/03/197-bouquet … 30483.html

 ledauphine.com/haute-savoie/2013/10/02/ … 23243C25CC

www7.inra.fr/internet/Directions/DIC/pr … brucel.htm

groupe-national-bouquetins.fr/les-bouquetins/

aspas-nature.org/wp-content/uploads/RF_ … auvage.pdf
fr.wikipedia.org/wiki/Brucellose



SIGNEZ LA PETITION
Share this article :

0 commentaires :

Speak up your mind

Tell us what you're thinking... !

Nombre total de pages vues

Rechercher dans ce blog

Translate

 
Support : Auteur photographe : Greg Clouzeau | Fontainebleau Histoire (NOUVEAU !) | Devis sur demande
Proudly powered by Blogger
Copyright © 2011. Tribune Libre de Bleau et Cie - All Rights Reserved
Template Design by MASKOLIS Published by Mas Template Johny Template