LA TRIBUNE LIBRE DE BLEAU et Cie est la fusion des 4 précédentes éditions de la TL2B, TL2Bleau...

Merci de nettoyer les prises

Merci de nettoyer les prises
avec une bonne brosse !

Les lézards de Fontainebleau

Mis en ligne par TL De Bleau on mardi 24 septembre 2013 | 10:00:00

Greg, le boss et fondateur de la TL²B est aussi photographe à ses heures... Il partage ses photos sur une autre plateforme mais nous lui empruntons un article sur les lézards de la forêt de Fontainebleau...

"Tapis sur le sable, entre 2 pieds de callune,  sur un rai de soleil, le lézard me regarde comme si rien ne pouvait lui arriver. Aurait il deviné que je voulais simplement le prendre en photo ? Comme il coopère, je me suis allongé lentement et j'ai approché l'objectif à une quarantaine de cm. Clic clac, c'est dans la boîte !" 

Dès que le soleil chauffe suffisamment, nos lézards des souches, des murailles, et verts sortent pour en profiter. Et samedi, le retour du beau temps, prémices d'un été indien, avait attiré beaucoup de monde dans les Trois Pignons !

La forêt de Fontainebleau est un site d’une richesse herpétologique exceptionnelle : 11 espèces de reptiles (plus une espèce de tortue introduite), 100 % des espèces de reptiles présents en Ile-de-France sont présents en forêt de Fontainebleau. Parmi elles, 3 lézards sont facilement observables.


















Avec un peu de soleil, de la chaleur et un minimum de calme, 3 lézards sont facilement observable à Fontainebleau et justement, samedi, ils lézardaient...

LE LEZARD DES MURAILLES (Podarcis muralis)

Le lézard des murailles est le plus petit de nos reptiles. Adulte, il mesure de 13 à 17 centimètres. A la belle saison, la coloration du mâle est magnifique. Sa gorge et son ventre se teinte d'un orange éclatant. Plusieurs taches bleues ciel ornent les flancs du beau mâle. On rencontre le lézard des murailles sur les murs de pierres, les rochers, mais aussi en plaine sableuse dans le même type de biotope que le lézard vert.
Ce lézard est très commun en France mais ce n'est pas une raison pour laisser nos bambins les capturer ou leur faire du mal...

LE LEZARD DES MURAILLES (Podarcis muralis)
LE LEZARD DES MURAILLES (Podarcis muralis)
LE LEZARD DES MURAILLES (Podarcis muralis)


LE LEZARD DES MURAILLES (Podarcis muralis) Trois Pignons, forêt de Fontainebleau, septembre 2013, Greg CLOUZEAU

LE LEZARD VERT (Lacerta bilineata)


Ce grand lézard (Lacerta bilineata; anciennementLacerta viridis) à la livrée élégante d'un beau vert est très commun et, bien que totalement inoffensif, il est encore victime de légendes tenaces qui en faisait un animal venimeux et de piégeages pour vivarium !D’un beau vert émeraude, ce lézard commun en Europe a une robe mouchetée, piquetée ou rayée de noir selon l’âge et le sexe. Son ventre reste jaune vif ou vert pâle uni. Il mesure entre 35 et 40 cm pour un poids d’environ 30 grammes.Comme tous les lézards, il peut laisser sa queue en diversion en cas d’attaque car elle repousse assez vite. Sa queue est deux fois plus longue que le reste de son corps et peut mesurer jusqu’à 25 cm.Ce lézard se nourrit d’insectes et de leurs larves, d’araignées ou de vers de terre. Vorace, il détruit beaucoup d’animaux nuisibles aux cultures. Comme les serpents, le lézard se sert de sa langue pour recueillir les odeurs. Ses dents servent à retenir la proie mais ne sont pas efficaces pour mastiquer. Il avale les proies en entier grâce à ses mâchoires puissantes.Au moment de la reproduction, le mâle arbore une livrée magnifique. Sa gorge se teinte d’un magnifique bleu vif. Il peut ainsi conquérir ses belles mais non sans livrer combat. En effet, les rivaux sont violents et les combats parfois mortels. En mai ou juin, la femelle pond jusqu’à 20 œufs, dans le sol ou à l’abri sous un tas de végétaux. Après 2 à 3 mois, les jeunes lézards s’éparpillent aux alentours. Le bébé lézard ne mesure que 7 ou 8 cm et pèse environ 1 gramme.

LEZARD VERT (Lacerta bilineata) Trois Pignons, forêt de Fontainebleau, septembre 2013, Greg CLOUZEAU
LEZARD VERT (Lacerta bilineata) Trois Pignons, forêt de Fontainebleau, septembre 2013, Greg CLOUZEAU

LEZARD VERT (Lacerta bilineata) Trois Pignons, forêt de Fontainebleau, septembre 2013, Greg CLOUZEAU

Attention, suite à plusieurs remarques, nous corrigeons la légende de la photo ci-dessous qui était mal identifiée. En effet, ce lézard que Greg avait initialement pris pour un lézard de souche est en réalité un lézard vert, sub-adulte , probablement femelle. Il a d'ailleurs depuis rencontré d'autres juvéniles et sub adulte...(voir ici)

Lézard vert sub adulte femelle, Trois Pignons, forêt de Fontainebleau, septembre 2011, Greg CLOUZEAU
LE LÉZARD DES SOUCHES (Lacerta agilis)

Ils sont plus petit que les lézards verts mais plus gros que les lézards gris ! Ils varient beaucoup en couleur et motifs, les mâles sont habituellement verts avec, sur ses flancs, un trait large marron en haut du dos qui va de la tête jusqu'à la queue, leur queue est marron ainsi que leur tête et membres arrière. Les membres avant sont verts de même nuance que le vert des flancs. Leur tête a une nuance plus plus foncée de vert. Les femelles sont marrons avec ses flancs plus foncé et parfois des petits points blanc autour ses membres avant, le haut du dos est aussi marron. Leur ventre est blanchâtre, verdâtre ou même parfois jaune.

Il faut ajouter à l'article photo de Greg, l'Orvet (qui est un lézard sans pattes) et le LEZARD VIVIPARE (Lacerta vivipara) !


Ce lézard préfère s’établir dans des biotopes humides, tels que tourbières, lisières et clairières de forêts humides. A Fontainebleau, le lézard vivipare est très rare. Il n’existe que dans une seule station, dans le sud de la forêt. Le maintien de zones humides en forêt est la condition sine qua non pour que ce lézard se maintienne en forêt de Fontainebleau.

Pour en savoir plus sur ces reptiles, lisez donc
 l'étudede Philippe Lustrat, spécialiste de notre forêt (pdf). et jetez un oeil sur ce portail d'herpétologie http://www.herpfrance.com/fr/reptile/#sau

Share this article :

2 commentaires :

  1. Bonjour, je tiens à vous signaler un errata concernant la dernière photo censée illustrer un lézard des souches (Lacerta agilis). Il est confirmé qu'il s'agit d'un lézard vert (Lacerta bilineata) subadulte probablement une femelle. D'où ma question et une demande : le lézard des souches est-il plutôt rare en forêt de Fontainebleau pour ne pouvoir disposer d'une photo ? Si sa présence est toutefois confirmée je vous demande humblement de bien vouloir rectifier son illustration par la photographie ad hoc.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour. Effectivement nous n'avons toujours pas rectifié cette erreur déjà signalé par l'auteur lui même et qu'il a confirmé dans un article il y a peu sur son site photo http://fontainebleaupassion.blogspot.fr/2016/08/le-lezard-vert-juvenile-fontainebleau.html Ce sera fait.

      Supprimer

Merci d'avance pour vos encouragements, commentaires, informations, témoignages ou critiques. En cas de difficultés, jetez un oeil à la page FAQ ou adressez-nous un mail.

Nombre total de pages vues

Rechercher dans ce blog

Translate

 
Support : Auteur photographe : Greg Clouzeau | Fontainebleau Histoire (NOUVEAU !) | Devis sur demande
Proudly powered by Blogger
Copyright © 2011. Tribune Libre de Bleau et Cie - All Rights Reserved
Template Design by MASKOLIS Published by Mas Template Johny Template