LA TRIBUNE LIBRE DE BLEAU et Cie est la fusion des 4 précédentes éditions de la TL2B, TL2Bleau...

12 règles de bonnes pratiques en forêt

12 règles de bonnes pratiques en forêt
Relisez la charte ONF

Hautes-Alpes : Les coulées de boue en montagne devraient encore se poursuivre

Mis en ligne par TL De Bleau on jeudi 10 août 2017 | 18:35:00

Mardi 08/08/2017, les très fortes précipitations tombées sur les Hautes Alpes ont entraîné d'importantes coulées de boue coupant de nombreuses routes et vallées dont la célèbre départementale 204T qui permet d'accéder au Pré de Madame Carle. Une route déjà coupée à plusieurs reprises ces dernières années. Cette fois, deux coulées de boue de 200 mètres de long à proximité l'une de l'autre ont déversée plus de 200 mètres cube de rochers sur la chaussée. Ce ne sont hélas pas les seules ! Une coulée de boue a également dévalée sur la départementale 902 soit  500 mètres cube de roches déversées à la Casse Déserte, au Col d'Izoard. Une autre  est descendue sur la départementale 985  entre La Loubière et le Gioverney... Cette situation catastrophique et coûteuse n'est hélas pas prête de s'arrêter ! La faute au réchauffement climatique très certainement. Mais alors quel avenir envisager pour le Pré de Madame Carle, son refuge et les pour les autres aménagements touristiques de montagne ?

Torrent du Glacier Noir, vers l'amont Photo Vallouimages - 10 août 2015
Torrent du Glacier Noir, vers l'amont
Photo Vallouimages - 10 août 2015


Le cas du Prés de Madame Carle est symptomatique. "Depuis plusieurs années déjà, la lisière du bois de mélèzes est sous la menace des crues du torrent de Saint-Pierre et des boues et graviers que le Torrent du Glacier Noir lui apporte" expliquaient nos amis du site Vallouise.info en 2015, suite à d'importantes coulées tout prévoyant un avenir  catastrophique. En effet, à chaque gros orage, le torrent attaque l'épaisse couche de moraines en avant du front du glacier et compte tenu de sa taille (quelques millions de m3) cela devrait durer des années ! 

Si le torrent est longtemps resté en rive gauche, il tend aujourd’hui à traverser vers la rive droite. En effet, chaque nouvelle coulée fait monter le niveau de son lit qui déborde alors facilement et érode la frange de la zone boisée. Du coup, le parking en contrebas du lit du torrent n’est plus à l’abri des débordements par-dessus la route.

Ainsi, mardi 8 août 2017,  la route entre Ailefroide et le Pré de Madame Carle a été une nouvelle fois temporairement coupée et une dizaine de personnes ont dû se réfugier au refuge. C’est comme d’habitude le Riou Blanc qui a transporté roches et boues et qui l’a coupée.  Le parking a été partiellement inondé et les bras du torrent en sa direction sont de plus en plus profonds et actifs.

Ce matin, les agents du département, de la commune, du Parc national et de l’Office national des forêts s’activaient pour réparer les dégâts. Les interventions les plus urgentes ont porté sur le rétablissement de la circulation sur la route, puis sur la réparation de la digue. La passerelle a été temporairement submergée et garde les traces du choc subi. Elle n’a dû son sursis qu’à la dérivation du flot principal dans le nouveau lit.

Bref, d'année en année, la situation ne fait que s’aggraver !
"Le torrent va inéluctablement transférer ces énormes volumes de moraines dans le plan du Pré de Madame Carle dont le niveau pourrait être rehaussé de plusieurs mètres", affirment nos collègues de Vallouimages et informations. 
Pour mémoire, l’épaisseur des dépôts au niveau du refuge atteint 70 mètres depuis le retrait du front commun des glaciers. C'est à dire qu'en 150 ans, l'élévation s'est faite au rythme de près de 50 cm par an). Dans les années passées, le torrent avait surtout divagué et déposé sur la gauche du plan en le rehaussant par rapport au parking. Du coup, aujourd'hui et dans les années à venir, c'est sur la droite que vont s’accentuer les dépôts. 

En clair, l'avenir du site du Pré de Madame Carle s'annonce bien noir et la zone du parking risque de devenir dangereuse. Avec quelques 95 000 visiteurs par an, le Pré de Madame Carle est le site le plus visité des Hautes-Alpes. Le nombre moyen de véhicules sur le parking en été est de l'ordre de 400 par jour avec des pointes à plus de 800 aux alentours du 15 août.  Faut-il trouver un autre emplacement pour le parking ? Faut-il encore maintenir le péage pour financer ces travaux de reconstruction éphémère ?

Le point sur les routes avec AlpesduSud : ici 
Share this article :

0 commentaires :

Speak up your mind

Tell us what you're thinking... !

Nombre total de pages vues

Rechercher dans ce blog

Translate

Rejoignez les 1000 fans de la TL2B

Rejoignez les 1000 fans de la TL2B
Pour encore + de news + d'échanges + de rapidité
 
Support : Auteur photographe : Greg Clouzeau | Fontainebleau Histoire (NOUVEAU !) | Devis sur demande
Proudly powered by Blogger
Copyright © 2011. Tribune Libre de Bleau et Cie - All Rights Reserved
Template Design by MASKOLIS Published by Mas Template Johny Template