RAPPEL ! LA FORET N'EST UNE POUBELLE !

RAPPEL ! LA FORET N'EST UNE POUBELLE !
Un commandement qui s'ajoute aux autres et que vous retrouverez sur la page des chartes en cliquant sur l'image !

[COM ONF] Rappels de saison pour préserver la forêt de Fontainebleau

Avec les vacances de Pâques, la forêt de Fontainebleau et des Trois Pignons comme celle de la Commanderie est soumis en quelques jours à une pression touristique extrême. Cette période coïncide hélas avec celle de la nidification et des mises-bas pour les mammifères. Il est impératif de respecter certaines règles pour préserver la nature. Inutile d'attendre les communications de l'ONF pour vous rappeler quelques points extraits des notes des années précédentes !

Outre les énormes problèmes de stationnement le long des routes provoqués par cet afflue massif de visiteurs, de déchets, de camping sauvage et autres feux de camp, rappelons que si tout au long de l'année, les chiens doivent impérativement rester sous la surveillance de leur maître (à moins de 100 mètres), la réglementation se durcit au Printemps. En effet, du 15 avril au 30 juin, un arrêté ministériel impose aux propriétaires canins de tenir leurs animaux en laisse en dehors des allées forestières. En cas de non-respect, le contrevenant encourt une amende pouvant aller jusqu'à 750 euros (voir la note publiée en 2015). Pourquoi ? C'est à cette période précise que débute la mise-bas des mammifères et de nidification des oiseaux. Dotés d'un flair extrêmement affûté, les chiens pourraient facilement repérer les nouveaux nés en forêt et les oiseaux qui nichent au sol. Par leur simple présence, ils pourraient déranger et stresser ces animaux particulièrement sensibles durant cette période et mettre en péril leur survie.
Tout juste né et déjà menacé !
Crédit photo : Philippe Lustrat Fontainebleau



Pour la même raison, profitons aussi de l'occasion pour rappeler qu'en cette période de l'année plus que toute autre, nous insistons pour lutter contre l'escalade nocturne !  En effet, sur les réseaux sociaux  de plus en plus de grimpeurs (locaux ou pas) s'affichent sur les blocs de la forêt de nuit à grand renfort de spots. Si cette pratique n'est pas interdite (en tous cas, malgré nos demandes, personne à l'ONF Fontainebleau n'a pu nous fournir un texte réglementaire précis *), nous somme ici dans un espace naturel protégé à plusieurs titres et abritant diverses espèces nocturnes très sensibles. Par ailleurs, pour la grande faune sauvage (enfin ce qu'il en reste), la nuit correspond à la période de grande activité (elle se cache le reste de la journée). La pollution sonore et lumineuse est un problème croissant (nous vous invitons à lire cet article de Nature Corner qui fait le point sur le sujet), tâchons, nous grimpeurs, de ne pas accroître le phénomène. L'impact de nos pratiques sur le milieu est déjà largement négatif pour ne pas en ajouter ! Révisez donc les chartes de bonnes pratiques avant de venir en forêt.





La charte ONF


*LLa loi dite Grenelle I du 03/08/2009 (LOI n° 2009-967 du 3 août 2009 de programmation relative à la mise en œuvre du Grenelle de l'environnement) a prévu dans son article 41 que « Les émissions de lumière artificielle de nature à présenter des dangers ou à causer un trouble excessif aux personnes, à la faune, à la flore ou aux écosystèmes, entraînant un gaspillage énergétique ou empêchant l'observation du ciel nocturne feront l'objet de mesures de prévention, de suppression ou de limitation. »
A la suite du décret du 13/07/2011, le Code de l'environnement prévoit également dans son article R583-4 que les installations lumineuses puissent faire l'objet de mesures plus restrictives dans certains espaces naturels listés en annexe de cet article ainsi que dans certains sites astronomiques dans la liste est à publier. 
Les espaces naturels concernés, listés par l'annexe de l'article R583-4 sont : les espaces classés par les décrets de création des parcs nationaux mentionnés aux articles L. 331-2 et R. 331-46, les réserves naturelles et périmètres de protection mentionnés aux articles L. 332-2 et L. 331-16, les parcs naturels régionaux mentionnés à l'article L. 333-1, les parcs naturels marins mentionnés à l'article L. 334-3, les sites classés et sites inscrits mentionnés aux articles L. 341-1 et L. 341-2 ainsi que les sites Natura 2000 mentionnés à l'article L. 414-1. => Voir l'annexe de l'article R583-4 du Code de l'environnement
Enfin, en 2016, la loi dite "Biodiversité" (LOI n° 2016-1087 du 8 août 2016 pour la reconquête de la biodiversité, de la nature et des paysages) a modifié divers articles du code de l'environnement pour y introduire les notions de pollution lumineuse et notamment  le deuxième alinéa de l'article L110-2 du Code de l'environnement, en y précisant "y compris nocturne", ainsi désormais rédigé : « Il est du devoir de chacun de veiller à la sauvegarde et de contribuer à la protection de l'environnement, y compris nocturne. » 
Toutefois, la réglementation en vigueur reste très flous sur les éclairages des parcs de stationnement, des installations sportives et aucune traduction réglementaire précise ne semble exister concernant les installations lumineuses dans les sites protégés (site Natura 2000, site classé, parc national…).
Partagez sur Google Plus

A propos Rédaction TL²B

La Tribune Libre de Bleau et Cie est le premier e-magazine gratuit d'information sur les sites naturels de loisirs et sports non motorisés et ses usagers. On y parle du Pays de Fontainebleau mais aussi du monde de l'outdoor. Vous souhaitez y publier, contactez-nous !
    Blogger Comment
    Facebook Comment

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

Merci d'avance pour vos encouragements, commentaires, informations, témoignages ou critiques. En cas de difficultés, jetez un oeil à la page FAQ ou adressez-nous un mail.