LA TRIBUNE LIBRE DE BLEAU et Cie est le premier e-magazine outdoor libre et indépendant...

12 règles de bonnes pratiques en forêt

12 règles de bonnes pratiques en forêt
Relisez la charte ONF

Trump s'attaque aussi aux zones naturelles protégées !

Mis en ligne par TL De Bleau on lundi 18 décembre 2017 | 15:57:00

Non content d'avoir torpillé la politique de son pays en matière d'écologie, le président Américain a annoncé la réduction de 85% du "monument national" Américain Bears Ears et de Grand Staircase-Escalante en Utah. Ce faisant, il s'est mis a dos une bonne partie de la communauté des fans d'outdoor et de grandes marques comme Patagonia ! Pour bien comprendre la portée d'une telle décision, il faut savoir qu'aux USA, outre les parc nationaux, il existe des zones naturelles ultra-protégées mais qui n'ont pas le même statut qu'un PN. En effet, un président américain peut déclarer une zone « Monument national » sans l’accord du congrès contrairement aux parcs nationaux. Du coup, l'inverse est aussi possible et un président américain peut donc abroger ou modifier ces déclarations. C'est ce que vient de faire Donald Trump !


Les Bears Ears (littéralement "oreilles d’ours") sont deux collines arrondies du comté de San Juan, dans l'Utah,. Elles sont considérées comme sacrées par les tribus nord-amérindiennes locales. En décembre 2016, le président Barack Obama proclamait le monument national des Bears Ears,. Cette zone très sauvage couvre 770 000 hectares et réunit sous un même statut : Cedar Mesa, Indian Creek, le canyon blanc, les montagnes Abajo, Comb Ridge, la vallée des Dieux notamment dans un soucis d'homogénéité des réglementations fédérales. Une protection qui n'aura durée qu'une toute petite année puisque Donald Trump vient de réduire de 85% la zone couverte.

Suite à cette décision qui a suscité de très nombreuse réactions, les plus forts grimpeurs des Etats Unis se mobilisent et crient leur colère. Il faut dire que la zone pourrait être exploitée pour les gaz et pétrole de schiste. Dans leur combat, il ont le soutient de diverses associations et entreprises dont la firme Patagonia, très engagée pour la protection de ces espaces depuis 2015 comme l'avait souligné Kairn.
Et les américains ont cette capacité de réaction rapide et puissante. Ainsi, Patagonia a dors et déjà lancé une action en justice :

« WE’VE FOUGHT TO PROTECT THESE PLACES SINCE WE WERE FOUNDED AND NOW WE’LL CONTINUE THAT FIGHT IN THE COURTS. » —ROSE MARCARIO, PRESIDENT AND CEO, @PATAGONIA

Par ailleurs, un collectif a lancé un Kickstarter pour financer un « centre d’éducation » qui permettrait de sensibiliser les visiteurs à la sauvegarde du site.


Bien entendu, l'Access Fund, cette magnifique ONG de grimpeurs américains s'est elle aussi lancée dans la bataille...

Share this article :

0 commentaires :

Speak up your mind

Tell us what you're thinking... !

Nombre total de pages vues

Rechercher dans ce blog

Translate

 
Support : Auteur photographe : Greg Clouzeau | Fontainebleau Histoire (NOUVEAU !) | Articles et photographie en vente sur demande
Hébergé par Blogger
Copyright © 2009. Tribune Libre de Bleau et Cie - All Rights Reserved
Template Design by MASKOLIS Published by Mas Template Johny Template