LA TRIBUNE LIBRE DE BLEAU et Cie est la fusion des 4 précédentes éditions de la TL2B, TL2Bleau...

12 règles de bonnes pratiques en forêt

12 règles de bonnes pratiques en forêt
Relisez la charte ONF

[BLEAU] Quelle couleur choisir pour les circuits faciles ?

Mis en ligne par TL De Bleau on jeudi 21 septembre 2017 | 16:32:00

A Bleau, l'automne c'est aussi ''la rentrée'' pour les baliseurs de circuits d'escalade. Plusieurs projets de circuits (entretiens mais aussi créations) sont à l'étude depuis un certain temps et ont reçu divers avis. Le Cosiroc qui a repris la coordination des travaux avec l'ONF depuis la réunion du 15 juin s'interroge sur la couleur à attribuer aux parcours d’escalade de niveau facile (F). 

En effet, ces itinéraires qui sont plus difficiles que les circuits enfants (balisés en blanc) mais plus accessibles que les parcours peu difficiles (PD, tracés en jaune) pourraient bénéficier d'une couleur de balisage différenciante. 

Vous allez nous dire que s'ils ne sont pas balisés en jaune ou orange (comme le circuit montagne de Franchard), la couleur saumon est déjà utilisée depuis de nombreuses années ! C'est vrai. Mais elle ne donne pas totalement satisfaction (tenue de la peinture sur le support, décoloration....) 

Plusieurs essais ont déjà été réalisés ici et là. Caramel, Beige, Vert (le vert vert foncé a été utilisé pour les circuits AD puis abandonné car vite invisible dans la végétation et la mousse), rose, violette, etc. 

D'ailleurs, le vert clair ne revient-il pas à la mode ? Mais dans quelle nuance, amande, pistache, pomme ? 

En tous cas, Patrick Juhel a essayé le Vert Pomme repeindre le circuit caramel du Télégraphe de Beauvais (Grands Aveaux). 

A la Canche aux Merciers, sur le projet de Jean Jacques Naël, Pierre Laroche, Jérémy De Lamagne, une première couche de violet est à l'essai mais certains semblent trouver que cette couleur reste difficile à distinguer sur le gris du rocher. Pourtant, le mauve AD+ de la Dame Jeanne est bien visible. Là encore, c'est peut être une question de nuance? Mauve, fuchsia, rose, fluo ?

Bref, sortez vos nuanciers Pantone, c'est bientôt le lancement de la Fashion week et surtout n'hésitez pas à donner votre avis sur le site du Cosiorc
Share this article :

12 commentaires :

  1. ce n'est forcement perceptible pour les différents rédacteurs de TL2B qui ne sont pas à l'origine des informations et qui se contentent de les récolter un peu partout pour les réunir commodément sur leur site, il y a souvent des erreurs de transcriptions et d'interpretations dans leurs textes. à savoir là : le circuit "caramel" est un circuit enfant E3 qui a toujours beaucoup de succès est dépits de la relativité invisibilité de la peinture. pour ce type de circuit le vert pomme remplace le "caramel".
    Pour les circuits dit "famille" où d'initiation PD inf la couleur adoptée a été le violet à cause de la présence d'une circuit jaune dans le même secteur, qui pourrait être adoptée dans d'autres situation similaires pour les circuits d'initiation "famille".
    on récapitule : circuit E blanc ou vert pomme si deux circuits E dans les mêmes rocher.
    Circuit PD jaune ou violet si deux circuits PD sur les mêmes rochers.
    NE PAS OUBLIER DE POSTER CE CORRECTIF SVP.
    ASL de Ste Geneviève...

    RépondreSupprimer
  2. En septembre on pouvait lire ici "A la Canche aux Merciers... une première couche de violet est à l'essai mais certains semblent trouver que cette couleur reste difficile à distinguer sur le gris du rocher.". Cette "info" alors était fausse, une pure invention. mais il se trouve que le projet d'un nouveau circuit d'initiation PD int vient d'être achevé et que la visibilité est satisfaisante, si la durabilité de la peinture n'est pas forcement garanti. Pierre Laroche. Nov 2017.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Pierre,
      Ni fausse information, ni invention de notre part mais la transcription de différents échanges avec des utilisateurs du circuit et notamment un DE encadrant un groupe sur place. Mais il est vrai que le balisage provisoire à base de triangles evidés ne facilitait pas les choses... En tout cas merci pour l'information,nous irons voir le résultat.

      Supprimer
  3. Evidemment si vous avez pris les repérages, volontairement très discrets avant acceptation du projet, pour la peinture définitive, vous avez entièrement raison. On devrait peut être s'excuser de n'avoir pas encore fait bien comme il fallait. En effet, quelle idée de faire un marquage provisoire violet qui ne se voit pas bien. Il fallait effectivement en faire la remarque, puisque à part ça, il y a pas grand chose en dire de ce projet. Pierre Laroche.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Cher Pierre, on ne vous reproche rien, on se faisait juste le relais des interrogations tout à fait légitimes de professionnels nettement moins bien informés que vous sur le caractère de ce balisage étrange. Bref, pas la peine de devenir méprisant envers ceux qui s'interrogent sur un balisage qu'ils ont cru sauvage...

      Supprimer
  4. Nous ne méprisons personne, rien dans mes propos ci-dessus, ne vous permet d'avancer cela. D’un coup, vous justifiez la fausseté de vos informations sur « notre » travail, par une « légitime interrogation des professionnels mal informés ». Comment ma réponse serait-elle méprisante, alors qu’il n’y a pas une ligne dans votre article qui parle « des interrogations de professionnels sur le caractère étrange de nos balisages, qu'ils ont crus sauvage »... Il convient de rappeler que la maintenance des circuits à l’identique comme la reprise des circuits usés et délaissés depuis des années, ont toujours exclusivement reposé sur la bonne volonté de bénévoles « non professionnels », car pas un sou ne rentre dans leur poche pour leur travail. Autrement dit, aucun professionnel (sauf un) n’a créé ou entretenu de circuits au bénéfice de la collectivité. Pour ce qui est de notre mépris : les circuits que nous avons repris et modernisés depuis des années ont eu tous beaucoup de succès auprès des grimpeurs qui les utilisent ; sauf, je l’apprends ici, par des professionnels, puisque vous nous dites ici, qu’ils vous confient leurs inquiétudes quant à nos travaux. Je suppose qu’ils en ont également de voir apparaitre des nouveaux circuits de niveaux modeste et moyen comme à la Canche aux Merciers. Ce n’est pas la première fois que vous prétendez être le porte-voix d’un mécontentement latent d’un groupuscule de bleausards. C’est dommage car non, nous ne méprisons personne, la preuve en est que nous avons toujours rendu publique nos projets longtemps avant le « A » final. De nombreux articles et documents de travail restent encore en ligne (nous sommes les seuls à faire cela, et jamais nous n’avons eu le moindre retour de professionnels, ni de spécialistes comme vous, sauf en direct sur le terrain lorsque l’on fait essayer nos projets de reprise). C’est une loi, ceux qui savent comment il aurait fallu faire, n’ont jamais d’avis à donner avant, mais après très forts pour nous faire passer pour des mauvais bougres. Vous avez certainement vos raisons « personnelles » pour penser que je suis méprisant, mais ça ne colle pas avec nos actions de rénovation de circuits qui s’avèrent utiles à des centaines de personnes qui en ont l'usage, professionnels ou pas. Pour finir, nous souhaitons que n’apparaissent plus sur votre site des interprétations sur nos actions, ni nos noms propres associés à des jugements de valeurs sur nos personnes et à nos actions. Cela dit : les occasions serons rares puisque ce « chantier » de reprises encore inachevé en vérité, est le dernier auquel je participe. Pierre Laroche...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Pierre, nous tenons à votre disposition les échanges sur le sujet avec un de ces DE que vous connaissez peut-être : Didier Gerardin.
      Par ailleurs, vous êtes libre de penser ce que vous souhaitez mais comme indiqué dans l'article, le Cosiroc aussi s'est interrogé sur la couleur et sa nuance pour que le code couleur soit harmonisé dans l'ensemble des massifs d'escalade.
      Enfin, plusieurs professionnels au moins sont intervenus sur les balisages de circuits. Certains sont enseignants en escalade comme François Louvel ou Florian Bourdon, d'autres sont de l'éducation nationale et conduisent des jeunes élèves sur les circuits. Nous sommes totalement favorables au développement de ces circuits pédagogiques, très bien construits et très utiles. Bonne grimpe.

      Supprimer
  5. Pirouettes cacahuètes. C'est merveilleux... Alors tout le monde est content en fin de compte. Ces sous entendus pènibles, les propos "un peu dures" que nous avons pu découvrir sur votre site depuis qu'il existe concernant nos actions et nos motivations, c'était juste des quiproquos parce que vous avez cru des choses...
    Encore une erreur de fond : les enseignants ne sont pas des professionnels de la grimpe, c'est toujours en bénévoles qu'ils sont intervenus sur les circuits d'initiation et des circuits enfants, je le sais puisque je suis enseignant. En tout cas, vouloir corriger vos erreurs d'informations concernant notre travail, c'est prendre à coup sure le risque d'être traiter de haut. Un conseil : que ces professionnels, s'adressent aux bonnes personnes s'ils veulent être soulager de leurs inquiétudes. ça évidera que l'on soit obliger de corriger vos erreurs de déductions. Oui, nous sommes aussi favorables aux infos justes et impartiales concernant au moins nos réalisations. Que vous n'appréciez pas ceux qui les font, cela ne doit pas apparaître. Non merci, j'ai compris, je n'ai pas besoin de connaitre vos échanges privés à propos de nos réalisations, je suis toutefois étonné qu'ils puissent en avoir. Pierre Laroche.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Encore une fois vous nous avez prêté des intentions mal veillantes là où il n'y en avait aucune dans notre article. Mieux, on soulignait que le mauve à la Dame Jeanne était tout à fait visible.
      Concernant le bénévolat des enseignants, nous n'avons pas dit le contraire quoique lorsque les circuits sont testés sur le temps scolaire avec des élèves, l'enseignant est payé...

      Supprimer
  6. Les nouveaux circuits Jaune et violet sont en plus de l'existant. Et en quoi le marquage provisoire très discret du violet, en vu de pouvoir être testé avant demande définitive de le tracé à l'ONF, pouvaient gêner et rendre inquiets les professionnel, plutôt habitués à faire grimper leurs clients sur des voies patinées. Au contraire, ils ont là, comme tombé du ciel, de quoi faire grimper leurs clients sur du rocher neuf et des voies plutôt inintéressantes. Il ne faut pas exagérer non plus. C'est pénible, à la fin vos éternelles insinuations... Et puis on n'a pas à rendre compte de ce que l'on fait aux anonymes de TL2B qui ne signent même pas leurs articles. Dominique !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Chère Dominique, il est heureux que ceux qui fréquentent la forêt s'interrogent sur la légitimité d'un balisage...

      Supprimer
  7. Laisse tomber Dom... Il fait toujours beau au dessus des nuages noirs, alors prenons de la hauteur, l'essentiel ayant été dit : les bénévoles ne sont pas content des rapports approximatifs que TL2B concernant leurs travaux. Discuter pour savoir si les enseignements sont payés, ou pas, lorsqu'ils accompagnent les enfants à Bleau n'a en réalité aucun rapport avec le problème dénoncé initialement : la fausseté des infos concernant notre travail et le choix de la couleur de la peinture du circuit PD inf. Nous avons été surpris du succès considérables de nos circuits. En effet, nous avons vu le même jour, des dizaines de personnes, souvent accompagnés d'enfants, les suivent et qui semblaient très satisfaits. C'est ceux là que nous écoutons, et non pas ce que nous ne pouvons entendre, les soi-disant "préoccupations" de la communauté des professionnels, qui semblent avoir prit comme porte parole, le boss de TL2B. Les projets sont restés 6 mois en gestation avec la possibilité à chacun des faire des suggestions via le site du Cosiroc. Après, il faut bien prendre une décision et avancer. Une petite chose, les circuits appartiennent à la fois, à personne et à tous, mais ils sont sous la responsabilité de ceux qui veulent bien les pérenniser. Ceux qui ont choisi de ne pas s'en occuper, ont délégué le boulot en quelque sorte à des gens comme nous. C'est le cas de la plupart des professionnels, ils ont choisi de ne pas entretenir les circuits : c’est leur droit, mais leur exigence se trouve limitée au niveau de tout les usagés. Deux contre exemples cependant : les circuits enfants de Beauvais faits par un professionnel de l'animation et resserrement à la borne à l'enfant par un BE, ils ne nous viendraient pas à l’idée de tout modifier sans leur consentement, saut en cas de manque d’entretien prolongé… Je pense que très rares seront les lecteurs qui s’intéresseront « à ce débat », néanmoins c’est à ces derniers que je m’adresse avant tout depuis le début… S’en est terminé pour moi. Pierre Laroche

    RépondreSupprimer

Merci d'avance pour vos encouragements, commentaires, informations, témoignages ou critiques. En cas de difficultés, jetez un oeil à la page FAQ ou adressez-nous un mail.

Nombre total de pages vues

Rechercher dans ce blog

Translate

Rejoignez les 1000 fans de la TL2B

Rejoignez les 1000 fans de la TL2B
Pour encore + de news + d'échanges + de rapidité
 
Support : Auteur photographe : Greg Clouzeau | Fontainebleau Histoire (NOUVEAU !) | Devis sur demande
Proudly powered by Blogger
Copyright © 2011. Tribune Libre de Bleau et Cie - All Rights Reserved
Template Design by MASKOLIS Published by Mas Template Johny Template