Chantier

Sur les chemins

Escalade

Matos

2016-02-07

Renversée par le vent en janvier dernier, la Croix de Guise, située entre Fontainebleau et Veneux-les-Sablons, vient d’être restaurée par l’ONF avec le soutien des Amis de la Forêt de Fontainebleau. Pendant quelques semaines, elle avait momentanément disparu du paysage en vue de sa réparation.

La remise en état terminée, il est maintenant temps qu’elle retrouve sa place en forêt. Les forestiers seront donc à pied d’œuvre vendredi 19 février, à partir de 13h20, pour la hisser et la reposer sur son socle.

Pour plus d'informations sur cette histoire regardez sur notre page Facebook et sur le site d'Olivier Blaise pour son historique. 

Eresus kollari ici dans le 05 est présente en forêt de Fontainebleau (C) Greg Clouzeau
Le massif forestier de Fontainebleau, des Trois Pignons et de la Commanderie est sans aucun doute l'un des plus riches réservoirs  biologiques d’Île de France. Parmi les divers biotopes  suivis et classés Natura 2000, les milieux ouverts, c'est à dire les landes et pelouses que l'on trouve sur les platières ou dans les vallons,  comptent une biodiversité exceptionnelle. Mais la nature a horreur du vide et comble d'elle même ces espaces. Du coup, pour maintenir cette exceptionnelle biodiversité, naturalistes et forestiers, conduisent conjointement des chantiers dits de maintient des milieux ouverts comme celui qui va avoir lieu le 13 février. Ce fut le cas dans divers secteurs de notre massif forestier et notamment au Rocher de la Justice (Larchant) à l'automne 2015. Ce qui nous a intrigué dans le  compte rendu de l'ANVL, c'est la présence de ce que certains appellent : l'araignée coccinelle (Eresus kollari).


Autour de Larchant, ces biotopes d’exception souffrent, comme ailleurs, d’une fermeture progressive du milieu par les arbres et arbrisseaux. Quand ce n'est pas le bouleau comme dans la plaine de Chanfroy, c'est le pin Sylvestre, essence introduite à Bleau par l’homme il y a quelques siècles, qui est mis au banc des accusés. Car ces espèces colonisent rapidement les landes aux dépens d'espèces spécifiques aux milieux ouverts comme la Fauvette pitchou, l’Engoulevent d’Europe, ou encore la Bruyère à quatre angles. Des espèces rares dans notre région et protégées, que l'on rencontre donc dans ce type de milieu dans le massif de la Commanderie.  

Avant


Avant
 

Après


Après
 

Afin de lutter contre cette baisse de la biodiversité, l’ANVL organise des chantiers écologiques qui visent à rétablir les landes en arrachant les jeunes pins sylvestres qui s’y développent. Ces opérations s’inscrivent dans le programme d’actions Natura 2000  coanimé  par I’ANVL et Office Nationale des Forêts.

A l’automne 2015,  quarante bénévoles issus de l’entreprise GREEN AFFAIR, ont participé à la réouverture de  plus de 2 hectares de landes sur ce site rocher de la justice (parcelle 142). Une opération couronnée d’un franc succès : les pins ayant disparus du paysage.

A noter que lors de ces travaux, les naturalistes et observateurs avertis ont pu observer la présence Eresus kollari, une espèce d'araignées aranéomorphes de la famille des Eresidae qui, malgré son originalité et les vives couleurs de son mâle n'est pas dangereuse ! 
Et très franchement, c'est une vraie surprise car cette araignée qui fut appelée par le passé Eresus niger ou Eresus cinnaberinus, est une espèce dont l'habitat qui se situe à une altitude qui varie plutôt entre 600 et 2 000 m environ. Mais elle a été vue à Saint Restitut (168 m environ) en Drome provençale ainsi que dans la plaine de Chanfroy dans les Trois Pignons en Septembre 2015 !

Eresus kollari, observé à Réallon, Haute Alpes cet été (C) Greg Clouzeau
Eresus kollari, observé à Réallon, Haute Alpes cet été (C) Greg Clouzeau

On n'a beau ne pas toujours être d'accord avec la politique des naturalistes, leur sorties de découverte de la nature et notamment celles proposées par l’ANVL autour de Fontainebleau sont une vraie mine d'or et l'occasion unique de découvrir quelques trésors habituellement réserver à des observateurs spécialisés. En plus, sauf mention contraire, elles sont accessibles et gratuites à toutes et à tous. Elles sont le plus souvent dirigées par des bénévoles passionnés, qui consacrent une partie de leur temps libre à la transmission du savoir naturaliste. Seules condition, être curieux de nature, respecter la faune, la flore, la quiétude des lieux et les autres... Voici le calendrier des évènement à venir avec quelques très belles sorties autour des lichens, mousses...

Petit exemple pour les grimpeurs de l'intérêt de ces sorties.

Les auteurs d'un article paru dans le bulletin de l'ANVL relatent la redécouverte en 2004 d’un lichen très rare en Ile-de-France (Solorina saccata (L.) Ach.) après plusieurs dizaines d’années sans observation. Son habitat a été suivi à plusieurs reprises depuis sa découverte permettant notamment de préciser les cortèges végétaux associés et l’état de conservation du site. Des mesures de gestion visant à préserver l’habitat de l’espèce sont proposées. On n'imagine ce qui pourrait se passer si nous allons gratter la petite plante en nettoyant un cailloux... Hélas, et c'est un de nos points de désaccord avec les naturalistes, (mais on comprend leur point de vue) ce genre de découverte et leur localisation restent secrète afin de les préserver...


http://www.anvl.fr

téléchargez le Calendrier des sorties de l’ANVL (pdf)

Chantier de soutien au projet pastoral de la plaine de Macherin

Chantier de soutien au projet pastoral de la plaine de Macherin

Initiation aux chants d’oiseaux

Initiation aux chants d’oiseaux

A la découverte des sphaignes

A la découverte des sphaignes

Sortie lichénologique

Sortie lichénologique

Ambiance nocturne en Bassée

Ambiance nocturne en Bassée

Sortie bryologique et botanique

Sortie bryologique et botanique

Initiation aux chants  d’oiseaux

Initiation aux chants d’oiseaux

Assemblée Générale de l’ANVL

Assemblée Générale de l’ANVL

Découverte des plantes  sauvages comestible

Découverte des plantes sauvages comestible

Aqueduc de la Vanne, histoire et techniques de l’adduction d’eau

Aqueduc de la Vanne, histoire et techniques de l’adduction d’eau

Sortie de découverte des orchidées

Sortie de découverte des orchidées

Découverte des réserves biologiques et des milieux du massif de Fontainebleau

Découverte des réserves biologiques et des milieux du massif de Fontainebleau

Sortie mycologique et botanique

Sortie mycologique et botanique

Ornithologie en Bassée – Oiseaux migrateurs

Ornithologie en Bassée – Oiseaux migrateurs

Apprendre et comprendre les chants d’oiseaux

Apprendre et comprendre les chants d’oiseaux

Voyage naturaliste dans l’Yonne méridionale

Voyage naturaliste dans l’Yonne méridionale

Sortie botanique autour de Moigny-sur-Ecole.

Sortie botanique autour de Moigny-sur-Ecole.

Ornithologie en Bassée – les oiseaux nicheurs

Ornithologie en Bassée – les oiseaux nicheurs

Sortie botanique en forêt de Fontainebleau

Sortie botanique en forêt de Fontainebleau

Sortie botanique et entomologique

Sortie botanique et entomologique

Ambiance nocturne en Bassée

Ambiance nocturne en Bassée

Sortie botanique en forêt de Rougeau

Sortie botanique en forêt de Rougeau

A la découverte des araignées

A la découverte des araignées

Découverte des insectes et petites bêtes de la Bassée

Découverte des insectes et petites bêtes de la Bassée

Sortie mycologique en forêt de Villefermoy

Sortie mycologique en forêt de Villefermoy

Sortie nocturne de  découverte des engoulevent

Sortie nocturne de découverte des engoulevent

Sortie botanique et mycologique

Sortie botanique et mycologique

Les oiseaux de la Bassée – retour de migration

Les oiseaux de la Bassée – retour de migration

NATURE