LA TRIBUNE LIBRE DE BLEAU et Cie est la fusion des 4 précédentes éditions de la TL2B, TL2Bleau...

Le Printemps est là

Le Printemps est là
Relisez la charte ONF
Home » , , , , » [BLEAU] Le point sur les circuits rafraîchis ou encours de peinturlurage

[BLEAU] Le point sur les circuits rafraîchis ou encours de peinturlurage

Mis en ligne par TL De Bleau on lundi 26 septembre 2016 | 18:18:00

Alors il est peut être temps de faire un point sur les circuits d'escalade de Bleau et leurs récentes évolutions car ça bouge, ça bouge et on peine à vous transmettre toutes les informations en temps et heure. 

Un formidable travail conduit uniquement par des bénévoles qui donnent beaucoup de leur temps qu'ils soient indépendants, individuels, associatifs, fsgtistes, cosirociens, essonniens, seine-et-marnais et se revendiquent d'un club sans y être vraiment ! 

Alors oui, des fois on critique un peu la manière de faire des uns et des autres et si certains prennent la mouche, peu nous importe, pourvu qu'ils comprennent que cela ne diminue en rien la qualité de leur travaux. Les circuits sont à tous le monde. Ils sont l'héritage d'un siècle d'escalade à Bleau.

Trois Pignons :


Parmi les travaux terminés, nous n'avons pas signalé ceux qui ont permis la renaissance du site de la Feuillardière. En effet, ces sur fond de discordes que le circuit pour enfant devenu totalement inadapté a été entièrement repensé. Du coup ce n'est pas un mais bien trois circuits qui permettront aux groupes scolaires et aux centres aérés de trouver un équipement adapté à la tranche d'âge et aux capacités physiques des minots.  Ces circuits sont étudiés et testés par des professionnels de l'encadrement, pour des professionnels. Respectez leur balisage car ce sont avant tout des outils pédagogiques utilisés par d'autres enseignants. Coup de chapeau donc à François Louvel qui a réalisé contre vents et marées ce travail fort utile et nécessaire. Les enfants apprécieront sans doute le style des nouvelles balises. (photo François Louvel =>)
Descriptif et topo sur le Site de BLO

Au Bois Rond : Outre le rouge (qui reste moussu mais tout le monde n'est pas à la retraite cher Caliméro), les circuits orange et bleu ont été entretenus et repeints à l'identique par Jacky Guinot.
  
En face, au Rocher de la Reine après le circuit bleu lui aussi repeint à l'identique, George Tsao devrait finir le Jaune. Une zone parfaite pour cet hiver où le lichen avait repris ces droits en quelques années.

A la Gorge aux Chats, le circuit bleu a repris des couleurs. Le jaune sera officiellement numéroté ! Et dire qu'il y a trente ans ce site était totalement interdit au balisage.

A la Grande Montagne, le terrible circuit orange (il est à notre gout long et assez difficile pour valoir un bleu) a été entièrement  repris par l'inévitable Victor. Chapeau !

Juste à côté, c'est le bleu du Potala qui avait été entièrement transformé par Antoine Melchior en y incluant de nombreux bi. Du coup au 48 numéros corresponde presque autant de variantes, ce qui fait un circuit de presque 100 numéros ou, si vous préférez, deux circuits parallèles ! Très franchement, était-ce bien nécessaire ? En tous cas cela fera quand même quelques heureux puisque nous reçevons régulièrement des demandes pour des circuits longs type parcours montagne, super parcours montagne ou orange de Beauvais.

Jean-Jacques Belledent, un bénévole indépendant et hors système associatif, avec l'aide de quelques amis, a refait intégralement le circuit jaune du Rocher des Potets. Comme quoi, il y a encore des passionnés agissant pour la communauté !  


Enfin, signalons la transformation du jaune du 95.2 en orange dans sa première partie qui fait quand même 44 numéros et quelques "bis".

Dans les Trois Pignons toujours, de nombreux projet devraient rapidement aboutir : un nouveau jaune à la Canche (actuellement balisé en bleu provisoire), la révision des circuits du 95.2 et 91.1

Essonne :


A Beauvais Village dans les Grands Aveaux :  Patrick Juhel a repeint en orange le circuit dit "Safran", un long parcours de 100 numéros à faire une fois dans sa vie. Au Rocher du Duc, le circuit familial Caramel et le blanc Enfant ont été repris par l'ARB (les Amis des Rochers de Beauvais), Pascal Etienne (USEP), JJ Naels et Patrick Juhel ainsi que les Jaune et Orange de "Jean Pillot" en départ du parking du Télégraphe.
(voir dans les commentaires les corrections à apporter à ce paragraphe)

Dans la carrière de La Troche, entre 2 nettoyages de tags,  Oleg Sokolsky a repeints les bleu et le Jaune. Un site urbain et accessible en train qui mérite lui aussi une visite.

Attention, le site de Chatillon est actuellement balisé comme INTERDIT ! A cause de la chasse ?

A Chamarande, Marie Martine Bé a repris le jaune du chaos principal. Notez que ce site un peu à l'abandon est un formidable secteur et un des rares accessibles en train depuis Paris avec 25 minutes de marche d'approche.

En Forêt Domaniale :


Au Cuvier, après les circuits rouge et noir, le bleu a repris de la couleur sous la houlette de Victor Pinto et ses amis. Là aussi du beau travail d'utilité publique vue la fréquentation du massif et sa renommée internationale. Victor Pinto a aussi repeint l'orange de Rocher d'Avon (3 nouveautés) et l'orange d'Apremont Dame.

Au Mont Ussy, le circuit Jaune PD sup a été repris par Jean-Cabane et Hervé Beranger !

Signalons que là aussi, il y a quelques projets dont le rouge et le blanc du Rocher Canon avec en prime l’effaçage du violet sauvage !

Au sud...


A la DJ et à l'Eléphant, plusieurs circuits devraient renaître de leurs cendres et notamment le très célèbre mauve qui fait parti des 7 circuits classés "historiques" ! A noter qu'il faudra pourtant se résoudre à le modifier de nombreux passage étant interdits pour cause d'érosion...

A Buthier, l'ami Florian travaille sur une mise à jour du topo (qui date des années 80 !) et nous signale que le circuit orange du massif de l'I va maintenant jusqu'au bout du secteur et compte désormais 69 numéros contre 38 avant.

Mais la très grosse nouveauté c'est l'ouverture d'un petit secteur à Darvault à proximité de Nemours. Ce nouveau site d’escalade situé au dessus du village et de la Rue de la Barauderie a été équipé à l’initiative de Stéphane Hamont, avec le soutien de la municipalité et l’accord du propriétaire du terrain, trois nouveaux circuits d’escalade ont été créés un jaune PD-, un orange AD et bleu D. Ce petit site est agréable, en sous bois, sèche correctement mais les blocs paraissent parfois fragiles et quelques fois un peu exposés.

Merci donc à Stéphane et à la Mairie qui va sans doute inaugurer officiellement la chose. Notez qu'il faut respecter les consignes de parking et qu'en marchant un peu, 4 aires de stationnement sont accessibles ! La fiche est accessible ici sur le site du Cosiroc.

Sinon, vous trouverez tous les renseignements sur les différents sites du web et notamment celui du Cosiroc 




Share this article :

27 commentaires :

  1. Imaginé un journal tenu par un journaleux sans scrupule qui découpe tout ses articles sur les journaux concurrents, puis fait un montage avec en les signant de son nom... Impensable, ça se verrait, me direz-vous ! Aussi, personne ne ferait ça !

    RépondreSupprimer
  2. Imaginez-vous qu'il existe une sorte d'AFP de la forêt et un organisme qui diffuse l'information pour tous. Ah sommes nous bêtes c'est le COSIROC dont le CA se tenait la semaine dernière. Ah et on va en ajouter car d'autres informations arrivent.

    RépondreSupprimer
  3. Ce n'est pas 2 mais 3 circuits à la Feuillardière
    incluant de nombreux bi ... doigts ?
    Ce n'est pas Dravault mais Darvault (rarement expo)
    Les différents sites du web : bleauboulders ( © partenaire de la TL²B) est down depuis 11 jours

    Tient la tl2b est repassé de cc BY NC ND (i.e. pas de Modification seul le droit de répandre la bonne parole et les fautes d'orthographe) à © (ça change pas grand chose)
    Parfaitement logique cette captation de l'information sous forme de copier coller et ce contrôle de la publication comme sur le site du cosiroc, et ce refus, pourtant ouvert à anonyme comme à "tl2b" comme à cosiroc, de contribuer humblement à un site web participatif - http://bleaulib.org/ au risque de promouvoir dans les faits ces détestables idées, concertation, coopérations, participation, démocratie, biens communs . Pouvoir pouvoir ...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hey, bonjour pour commencer !
      Merci pour les corrections. Au passage, comment fait on pour contribuer à Bleaulib ? Il faut un mot de passe ? Tiens, si tu avais un article que l'on peut facilement copier, coller et partager, on va pas manquer de le faire.
      Greg pour la Tl²B

      Supprimer
  4. Bonsoir (c'est l'heure),
    peut être as-tu zappé cette information (je pense te l'avoir donné), comme cela avait si bien commencé avec cosiroc.org tu as un compte sur bleaulib.org et peut donc tout modifier, corriger (articles, fiches blocs, etc.) selon les règles en usage d'un wiki CC-BY-NC-SA, Partage des conditions initiales à l'identique. Donc non ! tu ne peux pas copier-coller les articles de bLo puisque la tl2b ne permet pas de modification de ses articles.
    François

    RépondreSupprimer
  5. Que veut dire exactement ça : " Imaginez-vous qu'il existe une sorte d'AFP de la forêt et un organisme qui diffuse l'information pour tous. Ah sommes nous bêtes c'est le COSIROC dont le CA se tenait la semaine dernière. Ah et on va en ajouter car d'autres informations arrivent "...
    Ah oui, c'est gens qui se réunissent en petit comité d'intimes pour parler de l'avenir de Bleau. Très bien, on comprends que TL2B et le cosiroc, c'est la même chose, puisque ce sont les mêmes gens. Bref, on dirait, que l'on va nous faire des révélations à casser des cranes, à la manière que vous nous dites d'attendre...
    De la vraie information s'il vous plait, pas de sous entendu. Merci

    RépondreSupprimer
  6. Calmez-vous ! Tout le monde peut le constater. Il n’existe pas pour Bleau, de vrai site wiki, ni de vraie tribune d'expression. Il n'y a que des sites "privés" ou assimilés « privés » comme les vôtres. Même le site du cosiroc malgré « ses statuts » n’est ouvert qu’à eux, sans souci des fédérer qui et quoi que ce soit. C’est un petit groupe solitaire, et non solidaire comme vous autres. Le site, qui me semple aux plus près de vos ambitions de partage, et qui de plus ne soit pas tenu par une seul personne ou par le même groupe de gens sous l’autorité d’un boss, est sans doute BleauBoulder. Et puis, pour finir, qu’est qui vous dit que les bleausards veulent un wiki, ou une tribune ou l’on juge plus, que l’on échange ?
    PS : pour se moquer des fautes des autres, il faudrait d'abord ne pas en faire en pagaille vous même...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour,
      merci pour les "encouragements".
      Pour ce qui est du site le plus "wiki", c'est plutôt BLO http://bleaulib.org/ comme expliqué un peu plus haut par François. Sur Bleauboulder il est impossible de modifier une fiche de bloc créé par un autre.
      Quant à savoir qui veut quoi ? On n'a pas la réponse ! On peut juste dire qu'à la TL²B on traite de plein de truc qui n'ont pas de rapport avec Bleau (actuellement il y a 1291 articles en ligne) et que l'on reçoit en moyenne 40 000 lectures par mois.

      Supprimer
  7. Demande de corrections : on lit cela : le circuit familial Caramel et le blanc Enfant ont été repris par l'AFB (1), Pascal Etienne (USEP), JJ Naels et Patrick Juhel ainsi que les Jaune et Orange de "Jean Pillot" en départ du parking du Télégraphe. Les circuits enfants, n'ont pas été repris par ce que vous nommez une AFB mais uniquement par des bénévoles de l'Usep et le créateur de ces circuits . Merci de contrôler les infos que vous prenez sur les autres sites afin d'éviter de transmettre et "d'officialiser par la répétition" de telles faussetés. Idem pour les circuits de Jean Pillot, repris uniquement par un bénévole de FSGT, membre du Cosiroc si je ne me trompe pas. Merci.

    Ce n'est pas la seule fausseté sur votre présentation, mais en même temps, je ne suis pas motivé pour faire votre travail de contrôle et de corrections…
    Pour terminer : il y a une phase qui a attiré mon intention car elle induit, que ce texte a été écrit par un « officiel agrémenté », responsable désigné de la gestion des circuits : " nous recevons régulièrement des demandes pour des circuits longs type parcours montagne, super parcours montagne " - Qui est ce" Nous " qui reçoit des demandes de circuits ? – Quels sont ces gens qui peuvent bien passer "commande" de circuits qui seraient à leur goût, car il semblerait qu’on peut avoir de ces exigences aujourd’hui ! - Qui d'ailleurs, s'empresserait de satisfaire ce type de demandes plutôt étonnantes, car jusqu'à présent la grande majorité des circuits entretenus chaque année, sont effectués sur le temps « gratuit » de volontaires « indépendants », supportant aussi tout les frais pour mener à bien leurs actions « désintéressées ». (A part peut être, de recherché la reconnaissance, comme vous le dénoncé parfois avec force : pourtant du vent contre un circuit neuf, ce n’est pas chère le plaisir d’en profiter). C’est fort quand même, personne à Bleau, n’est capable de me donner le nom de ce responsable, ni comment et ou faire ses propres demandes. A croire que ça n’existe pas.

    (1). A propos qu’est ce que l’AFB exactement?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Dont Acte pour les corrections.
      Il fallait lire ARB et non AFB, le R étant la touche située immédiatement au-dessus du F sur un clavier AZERTY.

      Ensuite, "nous", la cordée de la TL²B, recevons des mails de grimpeurs souhaitant participer aux entretiens ou créations de circuits notamment du type "long circuits à enchaîner". Nous les redirigeons systématiquement vers le Cosiroc ou la personne en charge de l'entretien si connu.
      Il n'y a rien d'autre à comprendre là dedans.

      Supprimer
    2. Bonjour monsieur ou madame TL.

      Nous sommes d'accord. Il ne pas se laisser fourvoyer par ce qu'induit cette phrase. « Nous recevons régulièrement des demandes pour des circuits longs, type parcours montagne, super parcours montagne ». Ce ne sont pas exactement des demandes de circuits (je m'en doutais, à cause du pluriel et du mot " régulièrement " de la phrase), comme il n'est pas dans vos attributions d'y répondre (ce que je savais pour être présent à la commission des circuits SNE). En somme, on s'adresse à vous par erreur puisque les "nous" ne sont aucunement en charge de l'entretien des circuits, ni de quoi que ce soit d'autre les concernant (ce que vous devez faire savoir pour éviter toutes autres méprises).

      De plus, merci de m'avoir fait découvrir la position du R car effectivement je le plaçais mal sur le clavier. Ah si vous n'étiez pas là, qu'est-ce qu'on deviendrait ? Mais en même temps, il s'agit bien des Amis des Rochers de Beauvais, car on peut être ami avec des rochers, eux vous amusent et ne vous emmerdent pas).

      Pour les corrections, dommage monsieur ou madame TL que vous ne les effectuez pas par principe. Il est important dans la vie de reconnaître, et de corriger ses erreurs. Mais bon !

      Pour l'ARB, je suis un amoureux plein de Beauvais et de ses rochers, mieux j'y demeure et j'y entretien des circuits depuis des années. Aussi, comme vous pensez que je suis de cette communauté, j'aimerai devenir membre officiel de l'ARB. Aussi, pouvez vous me renseignez des contacts ou des membres responsables, car s'il les trois lettres groupées ensembles existent, c'est que cette association existe formellement. On ne nous aurait pas encore fait le coup du canon, avec le GSDI (une invention pour rire). Là, je n'arriverai pas à le croire...
      Merci pour votre soutien et votre gentillesse qui ne vont droits au cœur. Je vais donc signer avec le charmant petit nom que vous n’avez gentiment donné. Calimero.

      Supprimer
  8. Bonjour,
    merci pour la publication de l'info sur le site de la Feuillardière.
    Pourrais-tu me donner une seule bonne raison pour que mon article "réfection du site de la Feuillardière" sur le site du COSIROC est refusé à la publication depuis 10 jours, alors qu'un article aussi mauvais que "Corne-Biche, modification sauvage du jaune" est lui publié sans soucis (la création a été tout autant sauvage, ie sans préavis et sans concertation, que la modification).
    Quant à savoir qui veut quoi , de certains on a la réponse : pas de wiki, pas de communs, appropriation du travail des autres, diffamation, captation de l'affiche, mépris des règles de bienséances du travail coopératif, déni démocratique et casse du collectif.
    François représentant FSGT au COSIROC et membre de bLo

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour François, pour répondre à ta question sur le site du cosiroc: je n'en sais rien. Il faut demander au modérateur. Mais peut-être est-il tout simplement en vacances. À moins que le contenu de l'article soit polémique mais comme je l'ai pas lu... J'en sais rien. Bon courage. Greg

      Supprimer
  9. -------- Message transféré --------
    Date : Tue, 4 Oct 2016 22:05:17 +0200
    De : François Louvel
    Pour : CA COSIROC (dont Clouzeau Gregoire )

    Bonjour,

    j'ai soumis un article Feuillardière sur le site du cosiroc mais il semble qu'il ne soit pas accepté. Je n'en comprends pas la raison et l'on ne m'en a donné aucune. Le texte peut être modifié (...)
    --------

    Mon article Feuillardière toujours en attente de validation :

    ===============

    Le secteur enfants de la Feuillardière a été remanié, il présente maintenant 3 circuits. Un circuit rose pour les maternelles, un circuit blanc pour les primaires, 5 ans et +, et un circuit caramel pour les grands, 8 ans et + .

    Un dernier circuit et en préparation pour les plus grands.

    Le circuit d'origine de Michel Coquard avait pleinement démontré son intérêt et la possibilité de ce type de circuit, mais il avait fait son temps. Au fil des retraçages et "embellissements" des uns et des autres, on était passé d'un circuit pour les 4-7 ans de 29 numéros et 40 bis, à un circuit de 29 numéros et 90 bis pour les 4- 12 ans !

    La réalisation de ces circuits n'a pas été de soi, d'abord parceque cela a été un gros chantier qui a demandé plusieurs mois de travail, ensuite parceque des individus isolés avec lesquels toute entente sur le projet fût impossible s'obstinaient à repeindre à l'identique le circuit existant, dans un conservatisme déplacé. C'est grace à l'intervention d'une haute autorité de l'escalade, de l'ONF, et des bénévoles de la FSGT, que le projet a pu voir le jour. Preuve supplémentaire, s'il en fallait, de l'importance d'une association comme le COSIROC, prônant la concertation dans l'aménagement des sites et circuits d'escalade, terrain public dans lesquels les "petites oeuvres" personnels n'ont plus leurs places.

    N'hésitez pas à faire retour sur les circuits, des perfectionnements sont certainement encore possible.

    ================

    RépondreSupprimer
  10. Tu as un site, pourquoi vouloir le mettre sur le site de gens que tu m'éprises et dont tu ne cesses de nous rabâcher les oreilles de tes conflits que tu as avec eux depuis des années. Rien ne les obliges à répondre à tes provocations.

    RépondreSupprimer
  11. Et bien c'est très simple, je refuse cette guerre de territoire et comme toi cette 'découpe' de l'information, cette appropriation journalistique via site web respectif, et invective débiles via forum. Aussi, je tend la perche d'un peu plus de respect des actions des uns et des autres, et de concertation. S'ils ne la prennent pas on continue.
    Combien de personne s'implique vraiment sur bleau ? combien ont mené des grandes actions ayant mobilisé plus d'une 20aine de personnes ?
    Ces qcqs personnes (une 10aine) - ne seraient pas capables de s'entendre un minimum ? c'est pathologique.
    Les qcqs organisations existantes de grimpeurs exploités par ceux ci pour servir leurs fins personnelles - comme un certain anonyme que je ne nommerais pas, exploitant et passant de l'une à l'autre au grès de ses intérêts égoïstes. C'est scandaleux et reflet du déni démocratique et vide idéologique ou ils sont. Le site de bLo est en créatives commons, ie~ service public libre pour et par tous, cela a le sens du possible de travailler ensemble. je ne lâcherai pas.

    ps Rocher de Chatillon, des panneaux Propriété privé .... quel scoop ! ça fait 2 ans que les 1er sont apparus. Qui est a la retraite (ou employé pour ...), a le temps de s'en occuper, pour et au nom de la communauté des grimpeurs plutôt que pour la notoriété de sa petite (ou grande) organisation ? Moi pas, désolé. Éviter en période de chasse, sage conseil, je l'indique sur le site de bleaulib (comme vous auriez aussi pu le faire, comme il me semblerait normal que 'on' - l'un de nous 10 - puisse le faire sur le site de référence bleau.info qui devrait rendre ce genre de service public, et être en créative commons vu tout ce qu'on lui a apporté en commun !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour François car nous supposons que ce commentaire est de toi. Le précédent est d'un anonyme non identifié qui visiblement connaît bien le dossier et pas de nous. Nous les publions pour alimenter le débat mais nous vous demandons tous les deux de vous mettre en contact avec le COSIROC directement nous ne pouvons helas rien faire pour vous à par transmettre vos réclamations... Bleau ardemment Greg pour la Tl2b

      Supprimer
  12. C'est Pathologique en effet... Voilà qu’il nous dit que le vrai site d'information, ce n'est plus le sien, mais celui où il veut absolument mettre son article que personne n'attends. Pour exercer son métier de BE, il a fait son petit atelier grimpe pour emmener ses groupes d'enfants. Très Bien, mais qu'il ne nous fasse croire que c'est du bénévolat. Malgrès tout, nous l'avons dit, c'est vachement bien ce qu’il a fait, mais on ne va pas rabâcher nos compliments plus que mérité. Il y a d'autres gens qui ont fait beaucoup, énormèment même et ça depuis très très longtemps, et cependant, jamais cette personne n'a émis le moindre mot positif sur leur travail, ou un mot sympathique sur les personnes. Tout le contraire même, il n’y a pas à voir plus loin pour le prouver, il suffit de lire les lignes qu’il vient d'écrire. Car si dans le fond, on ne comprend rien ; en ce qui concerne la forme, on voit bien qu’il n'aime pas beaucoup les autres actifs, qui ont la sale manie de ne pas faire bien comme lui. Pourquoi ne propose-t-il pas alors à TL2B pour mettre en ligne son article n’ayant pas confiance à son propre site.

    RépondreSupprimer
  13. Chers anonyme affabulateur pour te congratuler de qcq chose il faudrait d'abord que l'on sache qui tu es et de quoi tu parles. certains (toi sans doute) ont fait beaucoup dis-tu, mais ils veulent faire seul, s'accaparant sans concertation un domaine public et l'information à son propos, nous empêchant le plaisir de contribuer, et il faudrait qu'on les en remercie !

    - c'est déjà beaucoup qu'on les laisse faire, parfois, ce qu'ils veulent (on ne va pas s'en mêler ! on connaît bien assez leur sale caractère et leur incapacité à travailler en collectif et supporter le sussurement de la moindre critique et la moindre entrave à leurs désirs)
    - c'est vraiment énorme que pour faire ce qu'ils veulent avec en plus l'illusion qu'ils sont responsables élus pour cela, certains aient hérité de 98 188 €, d'une carte bleu et d'un compte "adispo" pour les petites dépenses et pour se faire rembourser les frais de déplacements (3000 € / an),

    par exemple pour repeindre à l'identique l'ancien circuit de la Feuillardière, alors que je venais d'annoncer en com°SNE que j'irai voir si on pouvait développer le massif, avec l'assentiment de l'ONF, pour remédier à l'interdiction du circuit maternel du cul de chien et du jaune de la roche aux sabots. malgré que j'ai re-signalé sur le site web du cosiroc mon projet, j'ai dû passer 3 jours - travail totalement bénévole pour lequel je ne suis pas, moi, défrayé - à effacer la peinture de cet individu. Très probablement, puisqu'il était présent à la com°SNE (à moins d'une déraison qui pourrait aussi expliqué la somme de méfaits, manœuvres politiciennes douteuses et accusations mensongères récurrentes depuis 25 ans), son intention était uniquement de nuire au projet de réfection du massif.

    Vous semblez avoir la comprenette difficile, relisez mes propos. Je ne peux pas contribuer équitablement au développement de bleau.info, au cosiroc actuel, à la tl2b, aux topos qui sont maintenant l'apanage d'auteurs privé (pas de topo cosiroc depuis que cet individu a ruiné le travail collectif, s'accaparant tout le travail d'autrui le corrigeant et le publiant sans faire retour de ses corrections à ceux qui avaient fait le boulot. Et bien que l'effet néfaste de cette 'méthode' 'chef de projet ayant voie définitive sur les choix finaux' ait été manifeste, on remet ça sitôt le cosiroc réactivé)
    Le projet et l'objectif de l'association bLo est de permettre la contribution de tous, de repromouvoir le commun. Cet objectif, on peut y croire ou non, y adhérer ou non, y participez ou non. Chercher à lui nuire relève d'une malveillance particulière.
    Ce n'est pas l'objectif du cosiroc, soit. Le cosiroc s'arrange d'une situation que je dénonce, soit. Mais le cosiroc n'est pas une association d'individuels privés mandatés. La réfection du site de la Feuillardière est un événement comme un autre, soutenu par l'ONF et une fédération membre du cosiroc, la FSGT. Aussi j'ai demandé les raisons pour lesquels le cosiroc n'a pas publié cette information, précisant même que le texte pouvait être remanié. Pas de retour. Et en plus un membre du CA ici présent, qui ne tarit pas d'éloge à leur propos et ne rate pas une occasion de faire leur promotion me dit je sais pas faut leur demander, puis m'invite à me mettre en contact avec eux ! (le modérateur n'est pas en vacances, 3 articles publiés, le cosiroc n'a peut être pas de mail ?) m'épris ... (oui oui j'en fais aussi des fautes, rien que pour ça un wiki c'est pas mal)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour François,

      Je te réponds personnellement puisque tu profites de la Tribune pour m'impliquer personnellement dans ton conflit avec certains membres du bureau et du CA du Cosiroc (voir ton dernier paragraphe). Il n'y a aucun mépris dans mon propos. Simplement tu critiques via la TL²B le fonctionnement d'une association dont tu es membre. Ni moi, ni les autres rédacteurs de la TL²B, ne peuvent répondre à tes questionnements sur le Cosiroc. C'est bien pour cela que l'on te renvoie vers eux.
      Pourquoi ton article sur la Feuillardière n'a pas été publié ? J'en sais foutre rien !!!

      Je profite de l'occasion pour te dire à toi, comme aux autres détracteurs de la ligne éditoriale de la TL²B que l'on en a un peu gros sur la patate nous aussi de vos commentaires accusateurs jugeant notre travail.
      Oui on n'est pas forcément objectif.
      Oui nos écrits sont souvent engagés.
      Et oui, on pense que le Cosiroc en plus de soixante ans d'existence est très certainement une des associations qui a fait le plus pour Bleau.
      Attention, on ne dit pas qu'elle a toujours bien fait...Et qu'elle reconnaît ses erreurs.

      Je crois aussi que l'on a toujours plutôt été du côté de BLO, de la FSGT et d'autres...mais ça, on oublie de le dire.

      Enfin dernier point sur ton commentaire, les finances du Cosiroc sont saines et bien contrôlées. Mieux, le CA dont tu fais parti a validé ces comptes et leur fonctionnement. Pour tes remboursements, il faut peut être en faire la demande...

      Par ailleurs, contrairement à ce que tu laisses supposer, les frais de déplacement ne couvrent pas que les opérations de balisage mais aussi les multiples réunions et opérations forestières effectuées par les bénévoles.

      Bref, il est regrettable que ton article sur la feuillardière n'est pas été publié par le Cosiroc et regrettable qu'il ne t'en ait pas donner la raison ! C'est une faute du Bureau du Cosiroc.

      Amis du Cosiroc, si vous lisez ces lignes, réagissez !

      Supprimer
  14. Greg,

    je n'ai pas grand chose à corriger à tes propos. Je vois bien le boulot que tu abas, et tu connais le mien, Don Quichotte que nous sommes Si je pouvais corriger tes articles, comme tu pouvais le faire sur le site cosiroc.org, comme tu peux le faire sur bleaulib.org, et de même permettre à Pépito et d'autres (les volontaires ne seraient pas nombreux) de participer à nos textes (à condition qu'ils respectent les règles établies en ce domaine), nous pourrions réintroduire du communs, du travail communs, et des échanges plus constructifs et respectueux.
    Cette possibilité nous ne l'utiliserions parfois que pour corriger discrètement la faute d'ortho du copain ! (ça m'arrive d'en voir, mais pris qui croyais prendre;;; j'amais attaqué sur le sujet, suis plutôt mauvais en ce domaine)
    Ou pour plus, par exemple des topos en cc, organiser des actions, (publier une carte des déchets et autres pb, possibilité en place sur bleaulib depuis longtemps !), etc.

    J'insiste et te rappelle donc tout de même que c'était en place sur le site du cosiroc.org en 2011, sur décision d'AG !
    que cela a ensuite fait polémique au sein du bureau du cosiroc (7 personnes), que parmi ces 7 personnes 3 ont décidé que ça ne pouvait pas marcher ainsi (alors que ça marchait), que pour régler ce désaccord, nous devions en parler en AG, que la date de cette AG a été décidé non à la date qui ressortait du doodle mais à une date où je ne pouvais être présent, qu'à cette AG j'ai été "démissionné" sans pouvoir répondre des diverses accusations fausses émises à mon encontre par ces 3 mêmes, que ces 3 mêmes ont fait dépenser 500€ au cosiroc, sans l'accord du CA du cosiroc, dans le seul but de montrer que c'était eux les chefs, que ces 3 mêmes ont déclaré contraire aux statuts le fait qu'il y ait plusieurs Vice-Pdts - commode aussi pour justifier mon éviction, alors qu'il y avait depuis bien longtemps des VP au cosiroc (par exemple en 2009, 2 Vice-Pdts, Oleg S. CAF et Jean-Jacques Naël FSGT, pourtant ce dernier comme tu l'as appris lors de la denière AG du cosiroc n'est plus adhérent à la FSGT depuis des lustres ! info dont tu as bien vite fait usage sur le site de l'asl91. Et bien moi aussi tient.
    (j'ai repu participer à l'AG du cosiroc, après tant d'années. Je m'y suis mis en colère - y avait pourtant vraiment pas de quoi ! - ça c'est pas bien, je m'en excuse)


    Pour les dépenses, c'est trop compliqué avec le cosiroc, 2015 pour l'action 3 élèphant Oleg S. m'a répondu : "Le COSIROC rembourse sur facture les frais de petit matériel d'entretien des circuits dans la mesure ou ces entretiens ont reçu son accord. Ceci comme beaucoup d’autres associations « raisonnables « -.En ce qui concerne les opérations plus importantes, le COSIROC finance celles qu'il supervise et dont il a le contrôle (...) il n’est absolument pas envisageable de :
    - subventionner la location d’une camionnette sauf contrat adéquat pour pénétrer en Forêt Domaniale (assurance);
    - fournir et permettre l’utilisation d’un tire-fort à des personnes n’ayant pas l’habilitation ( ie au moins la formation) à se servir de ce type d’appareil;"
    dommage car il reste un dernier point problématique à régler à l'éléphant

    Les finances du Cosiroc sont saines et bien contrôlées dis-tu . 98 000 € qui ne seront certainement pas dépensé en "frais de petit matériel d'entretien des circuits" , ni en frais de déplacement pour les multiples réunions (j'en sais qcq choses, je vais aux mêmes), et opérations forestières effectuées par les bénévoles. Ah oui , lesquels ? ils oublieraient d'en parler sur leur site du cosiroc !!!

    François

    RépondreSupprimer
  15. Que voulez vous répondre. François passe son temps à régler des comptes avec beaucoup de monde, et il a toujours de très bonnes raisons pour ça, des dizaines et des dizaines jusqu’à faire un scandale d’une coulure de peinture, avec photo à l’appuie pour montrer sur son site qu’il tient la preuve du tas de défauts de celui qui l’a faite : ce n’est pas sérieux et nous préférons regarder ailleurs, fatigués de ses dénonciations et de ses plaintes d’enfant martyr... En réalité, aux dernières réunions SNE, personne n'a opposé la moindre réserve, discuté de son projet à la Feuillardière ; de même émettre une seule suggestion, sachant d’avance qu’on n’en sortirait plus. Mais précaution inutile comme on peut le voir. Pourtant, il a pu faire tout comme il a voulu, sans le moindre obstacle, sans personne pour le contrarier... Par contre, ce qu’il lui a été reproché, il y a plus d’un an, c’est la tenue de ses propos qui ont été particulièrement orduriers envers un homme qui de par son calme et son intelligence a réussi à convaincre de l'utilité des circuits enfants, à une époque où il y avait de nombreux adversaires qui ne concevaient pas que des enfants puissent faire un sport " d'homme ". Aujourd’hui, la porte est ouverte, et personne ne s’étonne de voir des enfants de 8 ans faire un 6a en tête en falaise. François n’a rien inventé, il a simplement fait un boulot honorable à la suite des autres, comme beaucoup d’autres avant lui au cosiroc qui regroupe effectivement, quelques individualités aussi individualistes que lui. (En dépits des discours démagogiques sur le travailler ensemble). Mais "qu’il en soit remercié" ni plus ni moins que tous ces volontaires dont il ne supporte pas l’existence…

    Signé par un ex ami, et un ex du Cosiroc, dont je reconnais l’immense utilité et le travaille accomplit par ses fidèles depuis la première heure, et cela même, si nous nous ne sommes pas toujours d'accordé sur certaines questions. Pépito

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Les "propos orduriers" sont les tiens même que j'ai transmis à Michel Coquard pour lui expliquer la situation - tu te rappelles de ces propos, qu'on ne peut pas tout à fait qualifier d'orduriers, ceux ou tu disais ''les vieux du cosiroc , le temps s'en chargera'' , dans un message largement diffusé, aux membres de la commission SNE, du cosiroc et de l'ONF ? Michel n'a pas compris, pensant que je lui adressais ces propos, je pense que c'est rattrapé maintenant, même s'il continue de me faire la tête.
      À ce(s) propos, je pense que tu te rappelles aussi comment j'ai essayé de rattraper le coup, avec l'ONF, en expliquant le long passif douloureux que tu avais eu avec le cosiroc (si j'ai pas 50 mails de complaintes et propos style "untel est un connard" de ta part envers le cosiroc ! j'ai aussi entendu des paroles très directes, contre untel que tu as traité de connard, parcequ'il était pas très content que tu aies modifié son circuit sans lui demander, et des menaces de poing dans la gueule à mon encontre)
      À propos de tes louanges envers Michel : toi même a affirmé qu'il y avait déjà 2 circuits enfants sur la Feuillardière. Effectivement, presque deux (les points jaunes, cf mon article sur bleaulib), car j'ai appris que Michel s'était opposé à la réalisation d'un 2ème circuit enfants dont l'ébauche était pourtant très prometteuse. Si je loue et respecte le processus collectif par lequel a œuvré Michel, son attitude "après moi je retire l'échelle", tout ce que j'accepte c'est qu'on retrace mon œuvre à l'identique sans modification, m'a profondément déçu. Sans surprise le renfort des dirigeants-kidnapeurs du cosiroc pour cela. 2 fois j'ai dû effacer le circuit repeint à l'identique. Inadmissible. (je ne me suis pas investit seul sur ce massif, et j'ai contacté plusieurs écoles et clubs pour tester les circuits). Bleau n'appartient à personne en particulier. Je me suis engagé dans la préservation de bleau dans un soucis de concertation du plus grand nombre, et de tous les usages. je l'ai dit à maintes reprises, les circuits n'étaient absolument pas mon objectif principal. Mon soucis, c'est la dégradation du fait d'une trop forte fréquentation trop localisée. Travailler avec toi, tout le monde sais que c'est quasiment impossible. Mais je l'ai dit et c'est toujours écrit, ton boulot est bon en général (si tu veux refaire le bleu du Télégraphe- Feuillardière, dans le sens souhaitable, très bien).
      Je pense que tu te rappelles que tu étais avec nous lorsque nous avons relancé la commission circuit du cosiroc en 2010 (tu es parti comme un diable au bout de 10 mn, à la surprise général, parceque qcq'un avait fait une remarque t'ayant déplu - réaction en fait assez courante de ta part).
      Pourtant alors toujours déclaré Vice-Président du cosiroc comme représentant FSGT (ce qui en dit long sur "l'absence" du cosiroc) alors que des années avant déjà tu me déclarais être "un individualiste qui ne daignait pas payer sa dîme à un club, pire qui méprise ce type d'organisation".

      Alors, tu préfères continuer dans ton rôle d'individualiste parasite associatif, poursuivant ta soif insatiable de reconnaissance, affermi maintenant par le profit personnel induit par la vente de tes topos perso d'un domaine public qui ne t'appartient pas ?
      Ou tu reprend ton adhésion (voire, propose toi comme représentant de la FSGT au cosiroc !) ?
      et continu tes circuits (on va pas te le voler ton joujou !) avec un minimum de respect des autres acteurs et usagers et pour le bénéfice d'un domaine public ?

      Supprimer
  16. On peut lire : " tu critiques via la TL²B le fonctionnement d'une association dont tu es membre : "Greg"). Mais qu'est-ce que cela veut dire ? De quelle association parlez vous.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonsoir. Ce commentaire s'adressait directement à François et concerne le COSIROC. C'est assez clair dans le texte. Sinon j'ai du mal à comprendre pourquoi vous réglez vos comptes François et Jean Jacques via cet article. Le dialogue est-il impossible entre vous en privé ? En attendant, grâce à vous on en sait un peu plus sur les dessous de l'affaire de Mondeville. Merci. Greg

      Supprimer
  17. Vraiment, vous arrivez à y comprendre quelque chose vous ! François utilise votre site comme d'autres la forêt pour déposer leur "tas d'ordures". Je vous rappelle que cela n'est possible qu'après votre approbation, car tel est le terme utilisé. Autrement dit, ayant la maitrise des publications, y compris celles à caractère diffamatoire, vous en êtes responsable, moralement et juridiquement… Pour le reste, vous vous trompez, je n’ai aucun compte à régler avec cet homme, nous n’en sommes pas là. Ses mots n’éveillent en moi rien d’autre que de l’empathie, de la mansuétude pour un ancien ami. A présent, j’arrête de tourner autour du pot, j’aimerais tellement qu’il prenne conscience « en regardant la réalité en face » que nul en forêt n’est son ennemi, que son ennemi, c’est lui-même et qu’il y a des gens qui peuvent l’écouter et l’aider. C’est mon dernier mot, et ma dernière tentative pour que François saisisse qu’il se fait du tord, autant qu’à « ses supposés ennemis ».

    RépondreSupprimer
  18. j'ai enfin eu la réponse d'Antoine qd à la non publication de mon article sur la Feuillardière.

    La justification d'Antoine est (mail du 10 Dec 2016) :
    > le COSIROC ne peut publier des informations sur des créations qui, à sa connaissance, n'ont pas encore reçu l'aval de la commission SNE 77 et de l’ONF.

    Pourtant Antoine était au courant de l'aval de l'ONF quand à la création de ce circuit (cf mon mail ci-dessous),

    François bLo http://bleaulib.org/

    -------- Message --------
    Sujet : Re: SNE et Feuillardière , Date : 7 Apr 2016 , De : François Louvel , Pour : Pierre Vekeman (Pdt com° SNE), Martin Thierry et NADAL Yann (ONF), Melchior Antoine, Oleg Sokolsky, Derouk Jean-Yves et Commiot Bernard (Cosiroc), (...)
    Bonjour, j'ai proposé de voir s'il était possible de compléter le secteur enfant de la Feuillardière suite à la commission SNE, à la déception de Philippe de ne pouvoir créer son circuit maternel au cul de Chien, à son constat qui corroborait celui recueilli de la bouche d'autres enseignants et de collègues moniteur d'escalade comme moi : la Feuillardière, bien que le circuit soit intéressant (à qcq menus défauts près bien connus) on y va peu parce que l'offre n'y est pas assez importante, surtout avec des groupes hétérogènes.
    Étendre le massif, m'est apparu possible (un peu), retrouvant notamment sous la mousse, d'anciennes voies d'Alain Vinouze. L'ONF étant favorable aux développement du massif et après avoir effectué avec Thierry Martin une visite terrain, qui a approuvé et proposé des coupes pour aérer le massif, j'ai continué l'exploitation de la partie gauche, tout en entretenant le secteur classique (brossage, enlever les ronces, muret en pierre sur le chemin pour stopper l'érosion : racines dangereuses du n°9, etc.) (...)
    Malgré un message sur le site du cosiroc, Oleg a repeint le circuit d'origine à l'identique et effectué un entretien sommaire ! (...)
    J'accepte évidemment bien volontiers votre aide pour continuer le travail (ma présence n'est pas indispensable, vous savez tout autant que moi manier la brosse, la serpe, la hache, la scie (un détail qd même les arbustes soit on les arrache, soit on les coupe au raz de terre, le mieux 2 coups de hache au sol de biais de chaque côté. On ne laisse pas des pieux de 10 cm dans une cour de récréation de maternel !)
    -------- -------- -------- --------

    -------- Message transféré -------- Sujet : Feuillardière , Date : 10 Dec 2016 , De : Antoine MELCHIOR , Pour : FrançoisLouvel
    François, Dans l’article « peinturlurage des circuits » de la TL2B, une première fois le 20octobre, tu relèves le fait que le Cosiroc n’a pas affiché sur son site un article au sujet de la Feuillardière dont tu avais demandé la publication.
    La raison en est simple : le COSIROC ne peut publier des informations sur des créations qui, à sa connaissance, n'ont pas encore reçu l'aval de la commission SNE 77 et de l’ONF. (...)
    -------- -------- -------- --------

    RépondreSupprimer

Merci d'avance pour vos encouragements, commentaires, informations, témoignages ou critiques. En cas de difficultés, jetez un oeil à la page FAQ ou adressez-nous un mail.

Nombre total de pages vues

Rechercher dans ce blog

Translate

Rejoignez les 1000 fans de la TL2B

Rejoignez les 1000 fans de la TL2B
Pour encore + de news + d'échanges + de rapidité
 
Support : Auteur photographe : Greg Clouzeau | Fontainebleau Histoire (NOUVEAU !) | Devis sur demande
Proudly powered by Blogger
Copyright © 2011. Tribune Libre de Bleau et Cie - All Rights Reserved
Template Design by MASKOLIS Published by Mas Template Johny Template