LA TRIBUNE LIBRE DE BLEAU et Cie est le premier e-magazine outdoor libre et indépendant...

12 règles de bonnes pratiques en forêt

12 règles de bonnes pratiques en forêt
Relisez la charte ONF

[Com ONF] Sortie nature : gare aux tiques !

Mis en ligne par TL De Bleau on mercredi 15 juin 2016 | 13:13:00

Les beaux jours devraient revenir et ce sera le moment idéal pour profiter pleinement de la forêt, du jardin, des parcs boisés...bref des sites naturels ! Lors de vos promenades, pique-niques... prenez des précautions pour limiter les morsures de tiques. Généralement inoffensives, elles transmettent parfois la maladie de Lyme et autres infections. L’ONF informe sur les gestes de prévention à connaître. 

De mai à octobre, forêts, prairies, pelouses et jardins constituent le terrain de jeu favori pour les tiques. Ce parasite de petite taille, visible à l’œil nu, vit au ras du sol et sur la végétation basse dans l’attente d’un hôte de passage : hommes ou animaux (chevreuils, daims, écureuils, oiseaux, chiens, chevaux, etc.). Cou, aisselles, plis des genoux, cuir chevelu... sont autant de zones du corps où les tiques aiment s’accrocher. Leur morsure peut donner des maladies dont la plus connue est la borréliose de Lyme. Une maladie qui, si elle n’est pas détectée et soignée à temps, peut se révéler grave. Même si toutes les tiques ne sont pas porteuses, il convient d’être très prudent en forêt. Aujourd’hui, la prévention reste le remède le plus efficace. 


L’ONF sensibilise les usagers pour limiter les risques de morsure. 

Les bons gestes à connaître :
 - Portez des vêtements couvrants clairs, des chaussures fermées et, pour les balades en forêt, un chapeau. L’astuce consiste aussi à enfiler le bas du pantalon dans les chaussettes évitant de laisser la peau à découvert. En forêt, mieux vaut rester sur les chemins et éviter les espaces broussailleux. 
- À la maison, un examen minutieux du corps s’impose pour repérer et retirer le plus tôt possible la tique. Les risques d’infection sont réduits si elle se trouve retirée rapidement. 
- En cas de présence d’une tique accrochée à la peau. L’extraire au plus vite à l’aide d’un tiretique, vendu en pharmacie ou, à défaut, d’une pince à épiler puis désinfecter la zone piquée. Ne la retirez à la main, n’appliquez par d’alcool ni d’éther dessus. 
- Surveillez plusieurs jours après la morsure. Si une forte rougeur s’étend sur le corps et/ou des symptômes grippaux se manifestent (fièvre, maux de tête, douleurs musculaires, courbatures) consultez un médecin. 

Retrouvez notre article de 2011 et les conseils médicaux sur ce sujet ici

Share this article :

0 commentaires :

Speak up your mind

Tell us what you're thinking... !

Nombre total de pages vues

Rechercher dans ce blog

Translate

 
Support : Auteur photographe : Greg Clouzeau | Fontainebleau Histoire (NOUVEAU !) | Articles et photographie en vente sur demande
Hébergé par Blogger
Copyright © 2009. Tribune Libre de Bleau et Cie - All Rights Reserved
Template Design by MASKOLIS Published by Mas Template Johny Template