LA TRIBUNE LIBRE DE BLEAU et Cie est la fusion des 4 précédentes éditions de la TL2B, TL2Bleau...

12 règles de bonnes pratiques en forêt

12 règles de bonnes pratiques en forêt
Relisez la charte ONF
Home » , , , , » [Trail] 25 bosses en presque 25 heures !

[Trail] 25 bosses en presque 25 heures !

Mis en ligne par TL De Bleau on mercredi 6 avril 2016 | 13:55:00

En ce moment, mieux vaut nous suivre sur notre page facebook que sur la toile ! C'est avec un peu de retard, que nous revenons sur le challenge relevé par Pascal et une trentaine de complices à savoir, parcourir le circuit de Trail des 25 bosses dans les Trois Pignons durant 25 heures ! Un défi personnel que s’est lancé Pascal sur Facebook et qui avait suscité quelques inquiétudes en terme de sécurité. Une vraie performance de trailler mais aussi et surtout une formidable aventure humaine qui vaut, comme le dit Ka Loo, "davantage que tous les plus beaux dossards". En quelques chiffres, Pascal aura réalisé environ 112 km et plus de 5800 m de dénivelé en 24h40 sur un terrain rendu encore plus difficile par des conditions météorologiques plus que pluvieuses ! Retour sur cet extraordinaire ultra-trail des Trois Pignons qui prouve une fois encore que l’aventure n’a pas besoin de se dérouler à l’autre bout de la planète pour être intense.


Le circuit des 25 bosses vous connaissez certainement. Sinon, on avait présenté ici ce parcours (et les autres) créé dans les années 70 par une bande de grimpeurs parisiens. Les Trois Pignons, à une soixantaine de kilomètres de Paris, ce n’est pas encore la montagne, mais la succession de montées et descentes de cet itinéraire dans les chaos rocheux et sableux reproduisent parfaitement l’effort d’une randonnée alpine. Faire un tour en moins de 2h30 est déjà pas mal, le rallonger avec le sentier bleu n°16, c’est fort, faire plusieurs tours, c’est déjà extrême !

Le défi de Pascal

Comme nous l'annoncions ici Pascal, en francilien passionné de course en montagne ne pouvait trouver son salut qu’en forêt de Fontainebleau sur le fameux circuit des 25 bosses qui fut même son unique lieu d’entrainement (2 à 3 fois par semaine) en 2015 pour l’UTMB et avec le Grand Raid La Réunion en ligne de mire. Une carrière qui a bien failli se terminer sur ce même circuit des 25 bosses lors d'une très vilaine chute en descente, nécessitant l'intervention des pompiers et dont sa jambe portera les stigmates à vie.

Pour fêter son retour à la course, Pascal s'était lancer comme défis "25 heures sur les 25 bosses" (soit 6 ou 7 tours) comme cela a déjà été fait par quelques franciliens. Mais afin de lier l'utile à l'agréable, il souhaitait mettre en place une collecte de promesses de dons autour du challenge. Il court déjà aux couleurs d'une association qui vient en aide aux familles d'enfants autistes.

L'équipe du premier tour ! Pascal c'est celui qui à les cheveux les plus long.

Une nuit d'enfer


Ils sont donc 9 à 16h35 à s’élancer pour un premier tour et à force de bavardage, il s’achève à 19h30, heure prévue pour le départ du deuxième tour ! Ce n’est pas gagné. Nouveau départ à 19h40 avec David qui a lui aussi bouclé le premier tour. Le binôme est efficace, la nuit est tombée, les bavardages peu nombreux, le tour est bouclé à 22h30 ! Bravo, le retard a été rattrapé. 
Petite pause avant de repartir à 22h45. Cette fois, ils sont 7 dont Nico qui avait fait le premier tour et Gilles qui ne connaît pas du tout le parcours ! Un baptême nocturne sur les 25 bosses, c’est costaud ! Et pour que baptême il y ait, il faut de l’eau…Ça tombe bien, et c’est le cas de le dire, la pluie fait son apparition ! 
Pascal et un de ses complices de la nuit
La nuit va être épique. Chaque creux devient une mare, les rochers lichéneux deviennent de véritables patinoires et les racines patinées de belles savonnettes ! Ajoutez que sous une pluie battante, un coupe-vent est loin d’être suffisant et vous imaginez dans quel état va arriver Ka Loo à la fin de ce troisième tour. Oui mais le sang neuf et la solidarité pousse la meute à boucler la boucle avec 5 minutes d’avance sur le timing soit une arriver à 2h55. A bah oui, on a changé d’heure cette nuit-là ! 
Ravitaillement, changement de vêtement et Pascal repart, contre vent et marée (oui à ce niveau-là de pluie, les chemins deviennent des rivières et les Trois Pignons n’ont jamais tant ressemblé aux bords de mer) avec un autre David. Les conditions empires, chaque foulée « nécessite de redoubler de vigilance et de concentration pour éviter la catastrophe dans ce dédale de rochers acérés et de racines invisibles». Le binôme avance mais le doute germe dans la tête de Pascal. Un septième tour ne sera sans doute pas possible. Ils arrivent au parking. Il est 7h et les volontaires qui les accueillent chaleureusement sont déjà prêts pour le tour suivant. Pascal temporise. Cette nuit a été rude, il a besoin d’une pause. David, le compagnon de ce tour de galère s’en va prendre sa garde de 24 h ! Chapeau le pompier ! 


Pour le cinquième tour, les choses s’améliorent. Pascal s’est reposé une petite demi-heure et les nuages semblent s’éclipser. Cette fois ils sont 10 dont Nicolas qui avait fait le premier tour la veille. La troupe va bon train et arrive à 11 h au parking. Il est temps de se ravitailler et d’envisager à nouveau de faire ce septième tour ! L’occasion aussi de faire connaissance avec les bénévoles de l’AFF qui sont arrivés, barnum sous le coude, pour transmettre la bonne parole sur le parking à qui veut l’entendre, réaffirmant leur opposition à l’organisation de manifestations sportives à des fins purement mercantiles et peu soucieuses du respect des sites naturels. C’est donc à 11h30 que Pascal repart aux côtés de Nicolas et Nathan. Nico va faire son deuxième tour après les joies du 3ème en nocturne et Nathan enchaîne son deuxième d’affilé. Retour des nuages…retour du doute mais aussi retour au parking à 15h05. Est-il encore envisageable de boucle un dernier septième tour en restant sous la barre des 26 heures ? Départ 15h20 avec Nathan qui attaque pour la première fois de sa vie une telle distance. Cette fois c’est marche rapide. La forme est là et le chrono atteignable. Un sursaut d’énergie et Ka Loo accélère. Il court et boucle en 2h55 pour c’est pas tout à fait 25h des 25 bosses. 24h40 exactement !



Bref, un grand, grand bravo à toutes et tous ! Ce n’est pas trahir Pascal que de dire qu’en racontant cette aventure il aura les yeux qui pétilleront pendant de longues années. Pendant ce temps, la petite boîte aux dons s’est remplie pour le plus grand bonheur de L’éveil en face et de la trail runner foundation qui recevront chacun 203 €. Une belle conclusion pour Ka Loo qui a quitté la région et embarqué pour les Iles, le cœur certainement serré et la tête pleine de souvenirs !

Les informations et photos sont issues du récit de Ka Loo dans le groupe facebook et que nous avions partagé sur notre page.
Share this article :

0 commentaires :

Speak up your mind

Tell us what you're thinking... !

Nombre total de pages vues

Rechercher dans ce blog

Translate

Rejoignez les 1000 fans de la TL2B

Rejoignez les 1000 fans de la TL2B
Pour encore + de news + d'échanges + de rapidité
 
Support : Auteur photographe : Greg Clouzeau | Fontainebleau Histoire (NOUVEAU !) | Devis sur demande
Proudly powered by Blogger
Copyright © 2011. Tribune Libre de Bleau et Cie - All Rights Reserved
Template Design by MASKOLIS Published by Mas Template Johny Template