LA TRIBUNE LIBRE DE BLEAU et Cie est la fusion des 4 précédentes éditions de la TL2B, TL2Bleau...

Le Printemps est là

Le Printemps est là
Relisez la charte ONF
Home » , , , , , , » Six associations confirment leur opposition aux rassemblements de masse à Fontainebleau, notamment des Vététistes

Six associations confirment leur opposition aux rassemblements de masse à Fontainebleau, notamment des Vététistes

Mis en ligne par TL De Bleau on lundi 1 février 2016 | 11:39:00

VTT sur sentier bleu de Fontainebleau
La publication du bulletin de l'Association des Amis de la Forêt de Fontainebleau (la feuille verte) est souvent l'occasion de faire le point sur les dossiers en cours. Dans le numéro de janvier, l'AFF revient notamment sur deux dossiers brûlants et qui ont généré pas mal de polémique l'an dernier : son opposition aux manifestations de masse en forêt de Fontainebleau et ses relation avec les vététistes. 

On y apprend donc que 6 associations préoccupées par le développement de ces manifestations  – c’est-à-dire celles qui, selon le critère ONF, dépassent 300 participants –  ont adressé, le 11 décembre dernier, une lettre à ce propos au préfet de Seine-et-Marne, au maire de Fontainebleau, président du comité de pilotage de « Fontainebleau, forêt d’Exception » et au directeur interdépartemental de l’ONF. 

Ces six associations signataires sont : l’Association des naturalistes de la vallée du Loing et du massif de Fontainebleau, le Coderando 77, Les Sylvains randonneurs, France Nature Environnement 77, le Cosiroc et les AFF. Ces associations souhaitent que les manifestations initiées par des associations locales soient prévues  "dans le respect strict de certaines conditions : un numerus clausus variable selon le type de la manifestation et son impact, un numerus clausus sur l’année, une répartition temporelle et spatiale raisonnée." 

"S’agissant des manifestations prévues au Grand Parquet par des organisations ou associations sans but lucratif, elles ne soulèvent pas de problème particulier tant qu’elles restent à l’intérieur du périmètre concédé. En revanche, les compétitions sportives de grande ampleur organisées par des sociétés à caractère commercial qui pourraient se prolonger en forêt, comme celles envisagées par Amaury Sport Organisation, nous paraissent inacceptables." (voir le texte intégrale)

Il est à noter qu’ASO a renoncé à organiser un « Salon du VTT » en avril 2016 comme il l’avait envisagé. 

Lors de la réunion du Comité consultatif scientifique et des usagers de la forêt de Fontainebleau, présidé par le préfet de Seine-et-Marne, le 18 décembre 2015, l'AAFF a également demandé que les problèmes posés par l’organisation de manifestations de masse en forêt de Fontainebleau soient examinés à la prochaine réunion du comité.

Les relations AAFF et monde du VTT :


À la demande du rédacteur en chef de Bike Magazine, le président de l'AFF a été interviewé sur la position de son association. Un résumé en a été donné dans la rubrique « Opinion » du numéro 150 (décembre 2015-janvier 2016), intitulée « La pratique du VTT est-elle danger ? ». Ce questionnement était de nature générale, mais s’appliquait plus spécialement à la forêt de Fontainebleau. 

Il faut dire que depuis la Motion des AFF et la réponse un peu musclée de l’association Moutain Bikers Fondation (MBF) (voir ici), les relations sont un peu tendues. Forcément puisque l'on peut lire sur le site de MBF que :

« Les AFF n’hésitent pas à utiliser le mensonge pour créer des lois pourtant non existantes et les asséner dans la tête des usagers de la forêt : interdiction de circuler sur les sentiers Bleus, Jaunes et GR réservés aux piétons » (début de la page 2). On rappellera simplement que cette interdiction, affichée à de nombreux emplacements dans la forêt, relève d’une très vieille décision de l’ONF (plus de trente ans) largement dénoncée en son temps, y compris par des membres de l'AFF.

Le président de l'AFF a fait valoir que « La forêt de Fontainebleau est une forêt fragile, emblématique. Elle est couverte par de nombreux systèmes de protection, les « vététistes » sont des usagers parmi d’autres. Ils sont les bienvenus à condition qu’ils respectent les règles. Les sentiers pédestres sont interdits à la circulation des vélos comme à celle des cavaliers. Les cavaliers respectent ces interdictions, les « vététistes » un peu moins. Quand une manifestation prévoyant plusieurs milliers de VTT sur quelques jours se profile, nous estimons que celle-ci est incompatible avec le massif forestier de Fontainebleau». Il concluait en proposant la création de sentiers dédiés pour les vététistes.

Dans la même rubrique, le président de MBF évoquant l’évènement « MB Race », estime que « celui-ci a montré que le passage des VTT était positif pour la faune et la flore. Le cas de Fontainebleau est différent. Les Amis de la forêt est très puissante. Parce qu’elle entretient (très bien d’ailleurs) les chemins elle pense que ceux-ci sont sa propriété, et elle donne la priorité aux marcheurs. Nous avons été obligés de rédiger cette motion pour essayer de travailler de manière intelligente ». 

Pour sa part le magazine concluait sagement que « à Fontainebleau comme ailleurs, la clef du succès, c’est l’entente. Retenons le caractère exceptionnel de cette forêt francilienne et œuvrons pour que tous les pratiquants puissent profiter pleinement de leur environnement ».
Share this article :

0 commentaires :

Speak up your mind

Tell us what you're thinking... !

Nombre total de pages vues

Rechercher dans ce blog

Translate

 
Support : Auteur photographe : Greg Clouzeau | Fontainebleau Histoire (NOUVEAU !) | Devis sur demande
Proudly powered by Blogger
Copyright © 2011. Tribune Libre de Bleau et Cie - All Rights Reserved
Template Design by MASKOLIS Published by Mas Template Johny Template