LA TRIBUNE LIBRE DE BLEAU et Cie est la fusion des 4 précédentes éditions de la TL2B, TL2Bleau...

12 règles de bonnes pratiques en forêt

12 règles de bonnes pratiques en forêt
Relisez la charte ONF
Home » , , , , , , , , » Hêtre ou ne pas hêtre, 30 ans après, les prévision de François Tarrasson se confirment !

Hêtre ou ne pas hêtre, 30 ans après, les prévision de François Tarrasson se confirment !

Mis en ligne par TL De Bleau on jeudi 4 février 2016 | 13:57:00

A la TL²B nous sommes de très grands amateurs des hêtraies et celles de la forêt de Fontainebleau ne cessent de reculer. Si les propos de l'aménagiste nous ont un peu rassuré sur l'avenir des hêtres à Fontainebleau que l'ONF ne souhaitent plus éradiquer (normal, ce n'est pas rentable) et ce malgré le dédain que leur porte certains naturaliste de l'ANVL, il n'en est pas de même dans le futur par national Champagne Bourgogne ! Profitons donc de l'anniversaire de la mort de François Terrasson, pour souligner, grâce à un texte de Jean Claude Guénot, la lente dérive de la sylviculture vers les pratiques si décrié d'une agriculture de masse !

« En 1996, François Terrasson publiait dans la revue La Recherche un article intitulé « De la forêt au champ d’arbres. L’Office national des forêts se fourvoie dans l’imitation des pratiques agricoles ». A partir de ses observations dans la forêt de Tronçais (labours, sous-bois ratissés, fossés sur creusés, cloisonnements qui mettent fin à la sensation de continuité forestière, broyage inesthétiques de la végétation), il réalise que le chêne est cultivé par une « hyper technique » qui n’a rien à envier aux pratiques agricoles (1). Notre stratège en influence naturaliste a eu raison avant tout le monde en soulignant que : « Ce qu’on a fait à l’agriculture, on va le faire à la sylviculture ».

Aujourd’hui les faits s’accumulent et confortent la prévision terrassonienne. Produire de l’électricité en brûlant du bois comme à Gardanne (ou dans le projet du Morvan) nécessite d’énormes quantités de ce « matériau ». Avec un tel procédé industriel, l’arbre, formidable organisme vivant, devient une biomasse et la forêt un champ d’arbre car après la coupe rase, les forêts céderont le pas aux plantations de conifères à croissance rapide. [...].

Pour récupérer plus de biomasse en forêt car les arbres ne suffisent pas, l’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie (ADEME) envisage sérieusement la récolte du bois au sol et même de toute la litière, alors même que les feuilles constituent la première source de matière organique des sols. Risque d’appauvrissement des sols ? L’ADEME pense à tout puisqu’il suffirait de restituer au sol des minéraux sous la forme de cendres issues de la combustion du bois, riches en magnésium, calcium, phosphore, potassium et silice. [...]

Dans le futur parc national « feuillu de plaine » situé entre la Côte d’Or et la Haute Marne, l’ONF transforme les taillis sous futaie en futaie régulière plus facilement mécanisable, introduit du douglas dans cette forêt de feuillus et procède à des coupes dans la future réserve intégrale déclenchant de vives réactions de certaines associations de protection de la nature. Quant aux propriétaires privés, ils sont sommés de mobiliser plus de bois pour produire plus. Un tel parc national est vidé de son sens. L’Etat n’a pas voulu voir qu’en demandant à l’ONF de produire plus tout en lui confiant la gestion de ce futur parc, il demandait au chat de garder les souris. Quand François Terrasson s’opposait aux parcs et réserves, c’était pour éviter d’en faire des alibis pour mieux détruire à l’extérieur. Il n’imaginait pas qu’on en arriverait à détruire autant ou plus la nature dans un pseudo parc national qu’en dehors !

Quand on veut éliminer son chien, on l’accuse de la rage ! C’est pourquoi l’ONF répète inlassablement que le hêtre ne va pas résister au réchauffement climatique et qu’il faudra le remplacer, comme par hasard, par des essences plus résistantes comme certains résineux à croissance rapide tels que le douglas. [...].

Un de leurs experts, Jean-François Dhote, utilise des arguments totalement contradictoires pour éliminer le hêtre : « Le hêtre, dont l’aire de répartition devrait reculer d’ici quelques décennies sous le coup du réchauffement, prendrait à court terme et spontanément une place croissante, réduisant la capacité future des forêts à s’adapter aux changements climatiques ».

Vous avez bien lu, le hêtre va reculer, mais en attendant, il se régénère parfaitement bien et est un frein à l’adaptation aux changements climatiques. Il fallait y penser, le vrai danger vient d’une espèce autochtone, sans doute parce qu’elle va gêner les efforts de plantation pour lui substituer une espèce allochtone à croissance rapide réclamée par la filière bois. [...]


Tout ce qui se profile sous couvert d’adaptation au changement climatique et de réduction des gaz à effet de serre vise à en finir avec la forêt telle que François Terrasson la définissait [...] Adieu forêt magique, désordonnée, sombre et composée d’arbres vénérables, place au champ d’arbre clair quadrillé de couloirs pour les machines, composée d’arbres standardisés, rajeunis et espacés, qui répond aux attentes de l’industrie et à la volonté de maîtrise de certains ingénieurs forestiers qui ne pouvaient pas supporter que la forêt, dernier refuge du sauvage, ne soit pas domptée.»



(1) Génot J-C. 2013. François Terrasson, penseur radical de la nature. Editions Hesse. 237 p.
Share this article :

1 commentaire :

  1. Bravo pour votre blog et merci de rendre hommage à F.TERRASSON en nous faisant partager ce point de vue.

    David C

    RépondreSupprimer

Merci d'avance pour vos encouragements, commentaires, informations, témoignages ou critiques. En cas de difficultés, jetez un oeil à la page FAQ ou adressez-nous un mail.

Nombre total de pages vues

Rechercher dans ce blog

Translate

Rejoignez les 1000 fans de la TL2B

Rejoignez les 1000 fans de la TL2B
Pour encore + de news + d'échanges + de rapidité
 
Support : Auteur photographe : Greg Clouzeau | Fontainebleau Histoire (NOUVEAU !) | Devis sur demande
Proudly powered by Blogger
Copyright © 2011. Tribune Libre de Bleau et Cie - All Rights Reserved
Template Design by MASKOLIS Published by Mas Template Johny Template