Chantier

Sur les chemins

Escalade

Matos

2015-06-28

Avec ces températures caniculaires qui se sont abattues sur la France ces derniers jours, la végétation a séché d'un coup. Conséquence, le risque d'incendie est à son maximum et les feux se multiplient avec pour origine, dans la grande majorité des cas : l'imprudence et le non respect de la réglementation !

A Fontainebleau, les incendies se sont multipliés dans le massif. En tout 16 feux depuis début mai, ont ravagé 13 hectares (voir ici) ! La plupart de ces incendies proviennent de feux de camp mal éteints -alors que les feux sont interdits dans le massif forestier- et même de cigarette balancée par la fenêtre d’une voiture. Ainsi, il y a quelques jours, on a pu assister au départ d'un incendie dans un champ de céréales en bord de route aux portes d'un village de la forêt !!! Rappelons aussi que camping et bivouac sont interdits en forêt de Fontainebleau !

Hier l'ONF 77 a donc demandé au préfet de prendre un arrêté exceptionnel jusqu'au 30 septembre pour interdire toute source de feu en forêt en en périphérie de celle-ci. Un arrêté qui interdirait donc comme ce fut le cas par le passé (en 2012), de fumer en forêt. Une mesure d'ailleurs en vigueur dans bien des sites du sud de la France ! Nul doute que les contrôles et verbalisations vont s'intensifier dans les jours qui viennent.

Bref, amis des forêts et sites naturels de loisirs sportifs, automobilistes, riverains et jeunes fêtards nocturnes, merci de faire preuve de la plus grande prudence. Pas de feu, et un cendrier fermant hermétiquement sont un minimum ! Ce qui est valable à Bleau et aussi valable dans tous les sites naturels de France.

Petit Rappel :
Incendie que prévoie le Code Pénal français ? 
Photo JC Valluet
Article 322-5  Modifié par la Loi n°2011-525 du 17 mai 2011 - art. 185

La destruction, la dégradation ou la détérioration involontaire d'un bien appartenant à autrui par l'effet d'une explosion ou d'un incendie provoqués par manquement à une obligation de prudence ou de sécurité imposée par la loi ou le règlement est punie d'un an d'emprisonnement et de 15000 euros d'amende.

En cas de violation manifestement délibérée d'une obligation particulière de prudence ou de sécurité prévue par la loi ou le règlement, les peines encourues sont portées à deux ans d'emprisonnement et à 30000 euros d'amende.

Lorsqu'il s'agit de l'incendie de bois, forêts, landes, maquis, plantations ou reboisements d'autrui, les peines sont portées à deux ans d'emprisonnement et à 30 000 Euros d'amende dans le cas prévu par le premier alinéa, et à trois ans d'emprisonnement et à 45 000 Euros d'amende dans le cas prévu par le deuxième alinéa.

Si cet incendie est intervenu dans des conditions de nature à exposer les personnes à un dommage corporel ou à créer un dommage irréversible à l'environnement, les peines sont portées à trois ans d'emprisonnement et à 45 000 Euros d'amende dans le cas prévu par le premier alinéa, et à cinq ans d'emprisonnement et à 100 000 Euros d'amende dans le cas prévu par le deuxième alinéa.

Si l'incendie a provoqué pour autrui une incapacité totale de travail pendant au moins huit jours, les peines sont portées à cinq ans d'emprisonnement et à 75 000 Euros d'amende dans le cas prévu par le premier alinéa, et à sept ans d'emprisonnement et à 100 000 Euros d'amende dans le cas prévu par le deuxième alinéa.

S'il a provoqué la mort d'une ou plusieurs personnes, les peines sont portées à sept ans d'emprisonnement et à 100 000 Euros d'amende dans le cas prévu par le premier alinéa, et à dix ans d'emprisonnement et à 150 000 Euros d'amende dans le cas prévu par le deuxième alinéa.
Depuis 7 h 30 ce matin, promeneurs et automobilistes croisent l'exceptionnelle transhumance d’une centaine de brebis, entre la route de Nemours (l’ex-N7) et le village de Barbizon ! En effet, depuis le mois d’avril, l'ONF a lancée l'expérimentation d’éco pâturage dans le massif forestier de Fontainebleau, en partenariat avec Seine-et-Marne Environnement, la Réserve de Biosphère de Fontainebleau et l’association « Les Champs du Possible » dont nous vous parlions ici et .

Après trois mois passés dans une pâture située sur la route de Nemours, les brebis vont rejoindre leur quartier d’été, non loin de Barbizon. Ce convoi exceptionnel est encadré par des bénévoles de l’association « Les Champs du Possible » et les cavaliers du Rallye de chasse à courre de Fontainebleau. Automobilistes, attention si vous circulez ce vendredi matin sur les D 607, D 152 et D 409. Une vitesse maîtrisée est recommandée, même si la traversée du troupeau est aussi sécurisée par la police.

Ceci étant dit, des voix commencent à s'élever contre la prolifération des barrières mise en place par l'ONF tant dans le cadre de la régénération sylvicole que la protection des brebis. Ainsi, dans la plaine de Macherin, un parc à moutons semble en cours de création et va entraver un peu plus la circulation des randonneurs et vététistes. 

Source et Photo : Pascal V./Le parisien 77
C'est désormais une tradition, les abeilles investissent elles aussi le viaduc des fauvettes (Essonne) et rendent, jusqu'à leur évacuation, inaccessible certaines voies.  Après les frelons, ce sont bien des abeilles qui ont investi la meulière en plus de celles présentent à l'année ! Nous sommes tous concernés par la nécessité de préserver ces insectes suffisamment malmenés. Attacher une attention particulière à ces colocataires est d'autant plus vital que notre avenir dépend de ces pollinisatrices !

En effet, les abeilles contribuent à la pollinisation de 80 % des espèces de plantes à fleurs et de fait, plus du tiers de notre nourriture en dépend. Sans elles, et leurs comparses, la plupart des végétaux disparaîtraient et avec eux, bon nombre d'espèces animales dont l'homme ! En une quinzaine d’années, la mortalité des colonies d’abeilles a atteint 30 %. Maladies, parasites, prédateurs et bien évidement pesticides !

En 2011, c’était un essaim de frelons qui avait trouvé ses quartiers au relais intermédiaire de "Guêpes apens" pour le coup mal nommé.  En 2012, un énorme essaim d’abeilles était au sommet de « Nettoyage par le vide » et l'an dernier, c’était à la sortie d’ "Apprenti sorcier". 

Donc pour 2015, c'est au sommet du "Chemin des dieux" qu'elles sont installées Il est vraisemblable que celles-ci ne seront pas délogées (comme ce fût fait en 2012) et la pose d'un maillon sur l'avant dernier scellement pour permettre une réchappe évitera sans doute des déconvenues

Sur le pilier n°9, depuis au moins 10 ans maintenant, un essaim plutôt petit semble bien installé, en haut du "Passage au roi". Une petite affiche sur le premier scellement pour avertir les grimpeurs rappelle leur présence. Sur l’autre versant de ce pilier, à la même hauteur, c’est un essaim bien plus important qui se développe chaque année. Il n’y a pas de voie d’escalade à cet endroit, ni d’itinéraire d’entrainement des spéléologues.

Soyez prudents...

Pour en savoir un peu plus : http://www.cosiroc.fr/

La réduction de la vitesses sur les routes de la forêt de Fontainebleau, c'est le cheval de bataille de nombreuses associations soutenues par les élus et le Préfet ! Il y a peu nous évoquions les travaux autour du Rond point de l’obélisque, de la table du Roi ou de l'A6 mais c'est bel et bien ceux qui concernent la réduction de la vitesse sur les axes accidentogènes qui intéressent les associations. Outre l'AAFF qui réclame une réduction à 70 km/h dans le cadre d'un plan de circulation apaisée, il y a ceux qui s'opposent à la transformation en piste de vitesse par les motards de certaines routes.

Ces derniers vont sans doute se réjouir des travaux de sécurisation de la D 148, entre Fontainebleau et Sorques, où des bandes rugueuses sont actuellement en cours de pose par les techniciens de la direction des routes du conseil départemental. Les premières ont été posées en amont du carrefour de la Croix du Grand-Maître à un croisement très accidentogène à l’intersection de la D 301. A priori, d'autres bandes rugueuses seront posées avant la fin de la semaine en amont et en aval des lacets de l’Escargot ! Coût de ces travaux : 30 000 €. Reste à savoir s'ils vont dissuader les motards de l'école de gendarmerie qui circulent eux aussi sur ces routes à vives allures ! Sur la D 148, entre Fontainebleau et Sorques, on déploreplus de 10 accidents mortels depuis 2007. La solution ne passera sans doute pas par l'installation de nouveaux radars fixes (qui sont à l’étude) car beaucoup de motards savent s'en affranchir !




voir aussi Le parisien 
Même si à la TL²B on est carrément hostiles aux manifestations sportives de masse en site naturel on ne peut que reconnaître le succès de cette 8 ème édition des Natural Games de Millau ! Cette année tous les paramètres étaient réunis : une météo au top, un niveau de compétition exceptionnel, la présence de quelques uns des meilleurs athlètes internationaux, des concerts survoltés ont permis la venue de près de 80 000 personnes sur les  4 jours de festival ! L'occasion aussi de voir la réalisation d'un autre record : celui de la plus longue Highline  battu par Nathan Paulin et Danny Mensik avec 469 mètre de long ! Bravo donc aux organisateurs et leurs quelques 400 bénévoles qui travaillent avec enthousiasme sur ce type d'événements.

Les NG se sont aussi engagés dans une démarche d'amélioration continue de
leur organisation afin d'être plus performants en matière d'éco-responsabilité. En 2015 des
actions de sensibilisation supplémentaires ont été mises en place dont la création d'une brigade verte. En s’inscrivant dans cette démarche, et grâce à l’expertise du Centre Permanent d’Initiatives pour l’Environnement du Rouergue et de l’association Mountain Riders, les NG sont sur le chemin de l'éco-responsabilité. La gestion des déchets était prioritaire cette année. 

La vraie nouveauté en 2015, c'était la création d'une brigade verte chargée de sensibiliser les festivaliers et d'améliorer les conditions de travail des bénévoles en matière de tri sélectif et de protection des sites de pratique.

Sinon, pour la Highligne c'est dans les gorges de la Jonte au cœoeur du cirque des Vases, Que les spécialistes avaient installé une vingtaine de lignes dont une de 469 m. Cette ligne ultime, repérée par Julien Millot depuis quelques temps déjà, était l''objectif avoué des athlètes.
Nathan PAULIN, qui venait juste de signer le précédent record du monde à la Réunion, avec 405 mètres franchi d'une seule traite, renouvelle donc l'exploit avec le tchèque Danny MENSIK, autre pionnier de la discipline. Une Highline qui a déjà été parcourue 6 fois à cette heure-ci !
On vous laisse voir les photos :
Edition 2014 : ici
Avant goût de 2015 :



Le marché du matos outdoor évolue toujours plus vite que notre faculté à comprendre les innovations techniques et produits. Kairn.com, le plus grand portail d'information sur les loisirs de nature a créé un comparateur de produits et de prix pour faciliter vos recherches. Kairn.com ne vend pas de produits. Il ne fait que les présenter certains après un test poussé sur le terrain. De ce fait il reste plutôt impartial sur l'utilisation des produits, même si, Kairn est tout  de même revendeur d'espaces publicitaires.

Désormais vous pourrez découvrir une gamme de produits, comparer les produits pour affiner votre recherche et trouver le produit qui vous correspond puisque de nombreuses fiches ont été indexées dans une base de données. En revanche, pour le moment, le cette base est très pauvre et ne comprend que les produits des marques partenaires du site (Petzl pour l'escalade).

La grosse différence avec beaucoup d'autres acteurs du marché, c'est qu'un spécialiste matériel pourra répondre à vos questions pour vous aider à pour finaliser votre choix ! Vous pouvez ainsi contacter Fred par mail à fred@kairn.com.


cliquez ici pour découvrir le comparateur.



On vous parle depuis longtemps de nos amis de Mountain-riders, l'association qui organise les opérations estivales de nettoyage des stations de ski, on vous parle aussi régulièrement de nos potes de Mountain-bikers-France et de leurs brigades vertes. Parlons donc aussi de la jeune  Trail Runner Foundation est née lors d’une simple sortie d’entraînement au trail en pleine nature et de leur campagne de financement participatif débutée le 19 juin 2015 et qui prendra fin le 28 juillet. Sans doute une piste pour les repreneurs de Climbing-attitude, mis en stand-by il y a bien longtemps.


Les fondateurs de la TRF, Laurent et Nicolas, racontent sur leur site : "Sur notre chemin, un déchet, un gel puis d’autres détritus abandonnés ça et là… Bien sûr, notre premier réflexe fut de pester contre ces « amateurs de grands espaces » trop pressés, trop égoïstes, ou simplement trop distraits ? Très vite, nous avons décidé de passer à l’action, et de ramasser sur notre passage quelques déchets oubliés, avant de nous poser cette question : et si nous étions des milliers à partager cette idée simple que nous ne devons pas renoncer, que nous pouvons tous être acteurs au quotidien de la protection de notre terrain de jeu ? L’association Trail Runner Foundation était née, et nous sommes aujourd’hui plus de 200 adhérents, avec une devise : « courir utile » !

Là encore, les membres de Trail Runner Foundation sont bénévoles, et s’investissent selon leur moyen pour montrer l’exemple, et agir au quotidien en respectant la simple charte des bonnes pratiques. Il y a quelques jours, l'association a lancé une grande campagne de crowdfunding, c'est à dire, une demande de financement participatif. Cette campagne va fournir plus de moyens et de visibilité à l'association, afin de développer sur l’ensemble du territoire ses activités de sensibilisation mais aussi des actions via leurs « rendez-vous utile ». Emblème de cette campagne, le maillot Trail Runner Foundation incitera de plus en plus de sportifs à rejoindre notre cause et à agir afin d’avoir une nature la plus propre possible.

TRF c'est déjà plus de 200 adhérents et plus 2000 sympathisants qui les suivent sur les réseaux sociaux, dans un seul objectif : protéger leur terrain de jeu tout en pratiquant leur sport de nature (trail, randonnée, marche nordique, etc.). Ramasser les déchets sur les sentiers est déjà un grand pas pour préserver la nature.



On comptait plus de 1000 compétitions de Trail en 2010, rien qu’en France ! Cette discipline apporte une nouvelle motivation aux coureurs : l’aspect découverte d’un territoire, de son environnement naturel. Du coup, il y a de plus en plus de monde sur les sentiers, mais aussi des déchets...
Montrer l’exemple, passer à l’action, c’est le credo de Trail Runner Foundation, autour de reconnaissances de parcours, conviviales et utiles ! Ainsi, les sympathisants de cette cause se réunissent lors de « Rendez-vous utiles » et ramassent, ensemble, les déchets oubliés sur les sentiers.

La campagne de financement a débutée le 19 Juin 2015. D’après le programme Vacances Propres “plus de 57 000 tonnes de déchets sauvages ont été abandonnés en 2013 en France, soit l’équivalent de plus de 6330 camions semi-remorques qui, les uns derrières les autres, représenteraient un parcours de 105 km”.

Pour agir face à cette multitude d’abandons de déchets, Trail Runner Foundation agit quotidiennement à travers la pratique de sport de nature.Ainsi, notre association d’intérêt général souhaite inciter un maximum de pratiquants de trail, de randonnée pédestre, de marche nordique… à pratiquer leur sport tout en préservant la nature. Pour cela, un geste simple et très utile, suffit : ramasser les déchets abandonnés sur les sentiers.

Pour qu’un maximum de personnes passe à l’action, la TRF a besoin de plus de visibilité et de moyens. Vous pouvez donc les aider en allant sur www.kisskissbankbank.fr, et choisissez ce qui vous plaît, pour rejoindre la grande famille Trail Runner Foundation, et courir utile sous les couleurs de l’association !
Le maillot Trail Runner Foundation (homme ou femme), avec ses deux poches latérales permettant d’y recevoir ses propres déchets et ceux que l’on ramasse.

Le maillot TRF possède toutes les fonctionnalités d’un maillot de Trail-running haut de gamme : col zippé, matière technique respirante et confortable, empiècements en mesh pour une aération optimale et deux poches avec rabat pour stocker gels, barres énergétiques ou petits détritus ramassés sur les sentiers.

Grâce aux conditions exceptionnelles accordées par son fabricant, Il est proposé au prix de 49€ tout en leur permettant de pouvoir générer plus de ressources qui permettront l’essor de l'association.

Une fois la campagne de crowfunding terminée, le 28 juillet 2015, l’association Trail Runner Foundation prendra des décisions en fonction de la somme collectée. Si l’objectif de la campagne est dépassé, l’équipe tiendra au courant les contributeurs et la communauté Trail Runner Foundation, de chaque euro dépensé : par exemple, dans quels « Rendez-vous utile » vont être utilisées ces recettes, quels équipements pour l’association ? Ainsi Trail Runner Foundation déploiera un maximum de moyens pour inciter les internautes, adhérents ou non à l’association, à contribuer à ce projet. Parce que l’union fait la force !

Avec ces maillots de trail running, Trail Runner Foundation sera représentée aux quatre coins de la France. En effet, suite à la campagne de crowfunding surKissKissBankBank, des maillots vont être distribués pour ceux qui auront choisi cette contribution. Le maillot sur le dos lors d’une manifestation, d’un entraînement, accompagné du geste utile de ramasser les déchets, permettra d’interpeller les voisins. Le but est qu’un maximum de personnes adoptes ces gestes, au minimum qu’ils fassent attention à bien garder leurs déchets jusqu’à la prochaine poubelle. Les couleurs de Trail Runner Foundation sur ces équipements feront rayonner la communauté et ses valeurs, avec un effet immédiat sur l’environnement !

NATURE