Chantier

Sur les chemins

Escalade

Matos

2015-01-25

Les orientations nationales pour la préservation et la remise en bon état des continuités écologiques, dites "trames verte et bleue", ont été adoptées par un décret publié au Journal officiel du 22 janvier. "Il s'agit du quatrième et dernier décret attendu pour finaliser le socle réglementaire de la trame verte et bleue", précise le ministère de l'Ecologie.

Le document-cadre de 72 pages, prévu par la loi Grenelle 2, n'est pas reproduit au JO mais accessible via le site internet du ministère de l'Ecologie.

Compatibilité des documents de planification et projets

Ce document, élaboré en association avec le comité national "trames verte et bleue" mis en place fin 2011, est d'importance. L'article L. 371-2 du code de l'environnement prévoit en effet que les documents de planification et projets relevant du niveau national, et notamment les grandes infrastructures linéaires de l'Etat et de ses établissements publics, doivent être compatibles avec ces orientations nationales.

Il contient deux parties. La première, relative aux choix stratégiques, précise les définitions, les objectifs et les grandes lignes directrices pour la mise en œuvre de la trame verte et bleue (TVB). La deuxième est un guide méthodologique. Il détaille les enjeux nationaux et transfrontaliers permettant d'assurer la cohérence écologique de la TVB, ainsi que les modalités d'élaboration des schémas régionaux de cohérence écologique.

Cette publication "vient appuyer l'élaboration et l'adoption des schémas régionaux de cohérence écologique en cours dans la totalité des régions métropolitaines", précise le ministère de l'Ecologie, qui en profite pour annoncer l'adoption en Ile-de-France du premier schéma régional le 21 octobre dernier.

Source : ACTU-ENVIRONNEMENT
Il y a quelques jours nous évoquions la fin de l'association Naturaya / Maisons du bornage. Parmi les 6 éducateurs qui se sont retrouvés sur le carreau, 2 viennent de créer Attitude Nature et vous trouverez ci après leur communiqué. Nous souhaitons donc longue vie à cette association et bon courage à nos amis photographes et éducateurs Sylvain et Boris.



Communiqué
La Genevraye, le 25 Janvier 2015.
ATTITUDE NATURE est une toute nouvelle association loi 1901 fédérant la majorité des anciens éducateurs à l’environnement de l’association «Naturaya» des Maisons du Bornage de la forêt de Fontainebleau, après la liquidation judiciaire de cette dernière.
Cette  liquidation  était  indépendante  de  l’activité  d’éducation  et  d’animation  pédagogique  nature et est survenue au terme d’orientation et de choix d’activité n’ayant pas de rapport avec le cœur de notre métier.
En dehors des salariés dirigeants, salariés administratifs, et personnels d’accueil des structures gérées par l’A.M.B.F.F, cette liquidation a touché six éducateurs à l’environnement.
De ces six animateurs, deux sont fondateurs d’Attitude Nature, deux autres sont partenaires exclusifs, et deux autres, partenaires privilégiés.
Le volet «éducation à l’environnement» de l’Association «Naturaya» des Maisons du Bornage  de la Forêt de Fontainebleau va donc perdurer sous un nouveau jour, le programme des sorties et actions va s’étoffer, le partenariat avec les collectivités et associations va s’étendre.
Dans le soucis de respecter l’engagement moral et éthique qu’exige le noble métier d’éducateur à l’environnement, nous serons nos propres et uniques gestionnaires.
C’est donc en toute indépendance que nous poursuivons notre action pédagogique autour des thématiques environnementales et de développement durable en forêt de Fontainebleau
et à ses alentours.
Les guides ATTITUDE NATURE.




Pour joindre Attitude Nature

Attitude Nature - 6 bis route de La Genevraye 77690 La Genevraye
Tél. : 07.83.283.283 –
 www.attitudenature.fr - mail : contact@attitudenature.fr
Saviez-vous que le Parc naturel régional du Gâtinais français a engagé dès 2001 une démarche d’étude de son patrimoine paysager à travers la réalisation de huit chartes paysagères ? 
Depuis mi décembre, le PNR a lancé un appel d'offre (Marché public) pour la "VALORISATION ARTISTIQUE DE L’OBSERVATOIRE PHOTOGRAPHIQUE DES PAYSAGES ". Une démarche qui peut intéresser certains de nos amis photographes mais que le cahier des charges peut aussi rebuter... tant il laisse peu de place à la créativité ! Attention, date limite de réception des offres le 2 février 2015, à 17h



Afin de connaître les paysages porteurs d’identité et d’assurer un suivi de l’évolution de ces paysages dans le temps, il a été proposé un observatoire photographique pour chaque entité paysagère concernée. La fin de l’année 2008 et le début de l’année 2009 ont vu la matérialisation de l’observatoire photographique : près de 200 points d'observation ont été marqués physiquement par un ancrage au sol d’une borne en grès, avec une rondelle verte mentionnant ‘’Parc naturel régional du Gâtinais français : observatoire photographique’’...

L’observatoire permet de suivre au mieux les évolutions du paysage sur des secteurs repérés comme identitaires ou susceptibles d’évoluer rapidement. Pour ce faire, chaque prise de vue sera reconduite avec une fréquence adaptée par les services techniques du Parc. Les élus prendront également des photos à chaque fois qu’ils constateront une évolution ou qu’ils le souhaiteront. L’objectif est donc double : veiller sur l’évolution des paysages et prendre conscience de leur fragilité. Les paysages évoluent naturellement, ils constituent un patrimoine vivant : l’observatoire n’est donc pas fait pour les « mettre sous cloche » mais bien pour veiller à leur évolution.

Les Paysages du PNR du Gâtinais français c'est aussi de nombreux paysages agricoles
(C) 2012 Grégoire CLOUZEAU

Afin de valoriser autrement l’observatoire des paysages, un projet artistique et culturel a vu le jour en partenariat avec les Départements de l’Essonne et de Seine-et-Marne et leurs associations d’animation culturelle. En se basant sur les points de l’observatoire photographique, des artistes de disciplines variées produiront des œuvres originales invitant le grand public (habitants, scolaires, visiteurs,...) à porter un autre regard sur le paysage.

L'appel d'offre en cours :
Il s’agit d’un marché à bons de commande conformément à l’article 77-1 du Code des marchés publics, avec fixation de montants minimal et maximal de prestations en valeur définis comme suit : montant minimal : 18 photographies et montant maximal : 45 photographies.  La plupart des points de vue sont ceux figurant sur les livrets précités (sauf ceux des communes ayant intégrés le Parc en 2011) que vous pouvez télécharger sur http://www.parc-gatinais-francais.fr/documents-a-telecharger/paysages/index.php 

Les dossiers sont jugés sur leur valeur technique et le prix avec une pondération... (extraits)

1) Valeur technique : 2/3 
Elle sera appréciée sur la base d’une note technique dans laquelle le candidat présentera : 
 Un descriptif détaillé de la méthodologie envisagée pour répondre à la demande 
 Un descriptif détaillé d'expériences réalisées pour des prestations de même nature 
 Des documents et supports illustrant lesdites expériences, dans la limite maximum de 5 exemples 
 Organisation des moyens, qualification des personnes Une bonne connaissance des parcs naturels sera appréciée. 

Pour le critère de la valeur technique, les candidats seront notés de la façon suivante : 10 points si la réponse fournie est très satisfaisante 7,5 points si la réponse fournie est satisfaisante 5 points si la réponse fournie est moyenne 2,5 points si la réponse fournie est peu satisfaisante, imprécise ou trop générale 0 point si les éléments fournis sont inexploitables ou sont très insatisfaisants. 
Si un candidat obtient la note zéro à la valeur technique, son offre sera déclarée irrégulière. 

2) Le prix : 1/3 L’analyse du prix des prestations sera réalisée sur la base du montant total (HT) tel que repris dans me bordereau des prix. 
Dans le cas où le candidat est exonéré de T.V.A, il devra faire parvenir chaque année une copie de la demande d’attestation qu’il a faite au titre d’activités s’inscrivant dans le cadre de la formation professionnelle continue (cerfa n° 90-0231) en application de l’article 261-4.4e du Code Général des Impôts. En cas de changement de son statut, il doit en informer la personne publique par écrit. 
La meilleure proposition financière se verra attribuer la note de 10. 
Les candidats seront notés par application de la formule de calcul indiqué ci-dessous : Note de l’offre = note maximale (10) x valeur de la meilleure offre financière divisé par la valeur de l’offre financière analysée. 
La note affectée du pourcentage de pondération (arrondie à deux chiffres après la virgule) résultant de l’application de cette formule constituera la note du critère prix. 

IMPORTANT : en cas d’égalité de classement entre plusieurs offres, le critère portant sur la valeur technique des prestations sera déterminant et privilégié pour le classement final. 

Cet appel d'offre répond donc à des règles bien précises et obligatoires sur les marchés publics mais qui soulèvent chez tous photographes quelques interrogations.

Pas d’excentricité non plus dans les photos à proposer !
Pas de drone ou autres photos prises du ciel pour cet appel d'offre
(C) 2012 Greg Clouzeau

La première concerne la dénomination même de l'appel d'offre aux regards de la législation sur les droits d'auteur ! 

Comment concilier la mention : "Réalisation de photographies d’auteur" avec l’article 4 de ce même appel d’offres où il est précisé : « Les photographies seront prises depuis les points de vue existants…en respectant les points de vue prédéfinis » ?

La réponse de l'acheteur public est sur le site de l'offre : 
"L’orientation de la photographie est certes établie mais le format reste libre. Il s’agira de jouer sur les lumières, ambiances, la mise au point… pour apporter un caractère esthétique à la photo. De plus, le photographe participe au choix des photos retenues pour ce projet : il pourra donc se positionner sur la pertinence esthétique ou artistique de certains points de vue (et rejeter ceux pour lesquels il n’en voit pas)."
Difficile donc de prétendre réaliser une vue d'artiste qui doit en plus témoigner de la réalité d'un paysage tout en se cantonnant aux bornes... Par ailleurs, le PNR a d'ors et déjà rejeté l'usage des drones et photos aériennes !
 "Il s’agit donc de re-photographie mais il est attendu de la part du photographe une approche artistique (jeu sur la lumière, les contrastes…). Une variante avec un drone ne correspond donc absolument pas à nos attentes."

Par ailleurs, comme le signale l'acheteur dans une réponse sur le site de l'appel d'offre qu'il a un budget fixe mais non communiqué.
"Les prix variant beaucoup d’un photographe à l’autre, nous commanderons autant de photographies que nous permet notre budget (en fonction donc des tarifs pratiqués par les photographes). 
Voilà qui laisse bien peu de place à la créativité et à réalisation de "photographies d’auteur" au terme de la législation sur les droits d'auteur ... mais c'est un autre débat ! pour ceux que le sujet intéresse, jetez un oeil au formidable site de l'avocate, photographe et auteur Joëlle Verbrüge



Le PNR du Gâtinais Français propose régulièrement des opérations de grande qualité mais souvent mal relayées sur son site internet ou trop restreinte en terme de public. 
Dans la mesure du possible, nous les relayons au moins sur la page facebook de la TL²B que vous êtes 389 à suivre (merci) !

Ainsi demain 27, il y a un chantier de nettoyage de la Mare de platière du Marchais à Boutigny sur Essonne et jeudi 29, le PNR propose une matinale sur la gestion forestière ! A noter dans vos agendas si ce n'est pas trop tard !


Les Jeudis pédagogiques du Parc sont proposés à toute personne amenée à concevoir et/ou animer des animations et activités pédagogiques, notamment dans le cadre de l’aménagement des rythmes éducatifs. 
Ils sont ouverts aux acteurs associatifs, personnels touristiques… souhaitant faire découvrir et utiliser le potentiel du territoire du Parc auprès de groupes, notamment de jeunes.

PROGRAMME 
du premier JEUDI PÉDAGOGIQUE DU PARC  jeudi 29 janvier 2015,  sur le thème de la gestion forestière.
RdV à 9h à la Maison du Parc naturel régional du Gâtinais français (20 bd du Maréchal Lyautey, 91490 Milly-la-Forêt)
9h15 : départ pour un site en forêt
9h30-9h45 : présentation rapide du contexte forestier local
9h45-10h30 : explications des différentes options de gestion des bois, marquage d'une coupe de bois, débouchés et usages, prise en compte de la biodiversité…
10h30-11h15 : proposition et mise en situation d’activités pratiques à mener avec des jeunes : calculer la hauteur d’un arbre, utiliser une clé de détermination…
11h15-11h30 : retour en salle et présentation de ressources et autres pistes pédagogiques
12h-12h30 : échanges, questions

INSCRIPTION avant le 26 janvier auprès de Marion Le Quéré, Chargée de mission Education au territoire du Parc naturel régional du Gâtinais français, tél. : 01 64 98 73 93 ou m.lequere@parc-gatinais-francais.fr
Préciser : nom et prénom, fonction, commune/structure, téléphone, mail, votre situation pédagogique (durée moyenne de vos séquences d’activités, nombre de participants par tranches d’âges, facilités de sorties terrain (ou non) à proximité de votre structure…)


Le projet de Loi dit Macron devrait prendre une bonne quinzaine de jours ! Outre le travail dominical et la réforme de nombreuses professions réglementées, la loi Macron s'attaque aussi à l'environnement et la défense des sites naturels par les citoyens ! Bernard Redon, notre ami de Milly-la-Forêt a publié un article à ce sujet sur son site que nous relayons bien volontiers !

Extrait de : LOI MACRON : REFUSONS L'ARTICLE 28 !


Déni de démocratie

Le 16 janvier dernier, la commission spéciale de l'Assemblée Nationale en charge d'étudier le projet de loi Macron a finalement adopté l'article 28 autorisant le gouvernement à légiférer par ordonnance (donc, sans passer par le parlement) afin d'«accélérer l'instruction et la délivrance de l'autorisation des projets de construction et d'aménagement et favoriser leur réalisation, modifier les règles applicables à l'évaluation environnementale des projets ainsi qu'à celle des plans et programmes, moderniser et clarifier les modalités de participation, de concertation, de consultation et d'information du public, accélérer le règlement des litiges relatifs aux projets susceptibles d'avoir une incidence sur l'environnement » et ce ne sont pas les quelques aménagements, comme la consultation du CNTE (Conseil National de la Transition Écologique) qui nous rassureront. [...]
Voilà qui met à mal aussi bien la démocratie représentative de notre pays que le devenir de la démocratie participative dont le chantier a pourtant été récemment lancé[...]

Et ce n'est pas tout. En effet, l'ensemble des députés seront appelés, dans le prochains jours à se prononcer sur le projet de loi en général et cet article en particulier. Or, les mesures liées à ce dernier font l'objet d'une étude dont le rapport n'a pas encore été rendu ! Cela revient à dire que les parlementaires vont devoir voter une loi dont ils ne connaissent pas le contenu.

[...]
Pour compléter votre information sur le sujet, vous pourrez également lire avec profit cet article d'Arnaud Gossement daté du 19 janvier.

Résumons-nous

L'article 28 de la loi Macron, sous prétexte de simplification, constitue une menace majeure pour l'environnement et la capacité d'expression citoyenne. Il s'agit même d'un sérieux retour en arrière, nous ramenant à une époque où le tout-économique primait. Pourquoi parler encore de Développement Durable et du nécessaire équilibrage de ses trois piliers, économique, social et environnemental, si les deux derniers sont à nouveau considérés comme négligeables et sacrifiés sur l'autel de l'efficacité et de la productivité ?

[...]

Voici un modèle de courrier à expédier au député de votre circonscription (ou à tous ceux 

de votre département). 
Bien entendu, afin d'enfoncer le clou, tout autre moyen supplémentaire de le contacter est 

le bienvenu, notamment en alertant votre maire, conseiller général ou 
régional, qui eux aussi sont concernés et peuvent peser de tout leur poids.


NATURE