LA TRIBUNE LIBRE DE BLEAU et Cie est la fusion des 4 précédentes éditions de la TL2B, TL2Bleau...

Le Printemps est là

Le Printemps est là
Relisez la charte ONF

Carte des zones clôturées en forêt de Fontainebleau

Mis en ligne par TL De Bleau on lundi 26 octobre 2015 | 15:17:00

Clôture de régénération Apremont
Rappelez-vous, cet été 2015, nous poussions un cri : "Stop à la multiplication des clôtures" ! En effet, les clôtures sont de plus en plus nombreuses dans nos forêts. Qu'il s'agisse d'un bois privée que son propriétaire veut légitimement soustraire aux hordes d'envahisseurs dominicaux, d'une réserve de chasse, d'une réserve biologique ou d'une parcelle en régénération, ou de lutte contre l'érosion, les prétextes ne manquent pas pour exclure tous types de visiteurs en posant une "belle" clôture grillagée. 

Nous avions conclu notre article sur ces mots : "Souhaitons que que cela change (on peut rêver) mais surtout que vieilles clôtures, devenues inutiles du fait de la croissance des arbrisseaux, soient systématiquement démontées. Nous n'avons pas trouvé pour le moment de statistique sur les surfaces encloses en forêt de Fontainebleau. Nous allons demander à l'ONF mais il serait peut être bons qu'une association réalise un inventaire des parcelles clôturées avec date, type de clôture, raison, surface, état..."

En attendant, c'est à nouveau l'ami Jean Paul qui lance une carte interactive sur le sujet. Bravo, Jipé ! On vous invite, grimpeurs, randonneurs, vététistes,... à l'aider à compléter cet inventaire le plus précisément possible.


La carte et le mot de Jipé


"Si comme nous, vous êtes sensibles à cette problématique, vous n'hésiterez pas à mettre à jour en notre compagnie cette carte interactive de la forêt de Fontainebleau, pour avoir enfin une vision d'ensemble de ce phénomène.

Envoyez-nous un courriel précisant, si possible, les limites de l'engrillagement.

Il suffit de transmettre (même anonymement) à photonaturefontainebleau les numéros de parcelles (clôturées) rencontrées au cours de vos sorties en forêt. Rien de plus simple !"

Nous ajoutons qu'il nous semble utile de compléter par le type de clôture (grillage, hauteur...), sa vocation (érosion, régénération, déchets...), sa date de mise en place si vous la connaissez, la date de votre visite et l'état général de la clôture...


Rappel : Jipé tient aussi une carte des zones de déchets en forêt de Fontainebleau !
Share this article :

1 commentaire :

  1. Bonjour,

    Une fois n'étant pas coutume, je ne peux qu'être d'accord avec vous sur les méfaits de l'engrillagement en forêt, notamment pour la protection des zones en régénération. Je vais me permettre d'apporter mon expérience de forestier, afin de vous apporter quelques modestes informations supplémentaires.

    Les dégats de gibier sur les forêts dépendent de plusieurs facteurs : la capacité d'accueil du massif, la disponibilité alimentaire, les facilités de circulation, l'appétence des essences, le nombre d'animaux, ... Autant de choses sur lequel le forestier, de part ses actions et ses connaissances écologiques peut avoir des impacts positifs ou négatifs !
    Lorsque l'on engrillage une zone, l'impact ne va pas être positif, puisque l'on réduit la capacité d'accueil du massif, la disponibilité alimentaire et la facilité de circulation : on va au contraire amplifier la pression sur le reste de la forêt !

    Il est au contraire primordiale de laisser la libre circulation aux grands ongulés, les zones de régénération étant aussi des zones d'accueil pour ces animaux, dont le nombre sera dilué sur une surface plus grande ! N'en déplaise au fan de la forêt propre, et accessible au piéton, il faut par contre se montrer mesurer sur les entretiens de débroussaillage, afin d'augmenter la disponibilité alimentaire, grâce au espèces végétales secondaire.

    La dernière voie, qui risque de déplaire, mais on a rien sans rien, et on ne peut demander le maintient des espaces boisés, sans leur renouvellement, c'est l'augmentation de la pression de chasse ! Mais pas de n'importe quelle façon, puisqu'il faudra préserver au maximum les individu dominant, c'est à dire les plus âgés. On arrête la course au trophé, car aussi surprenant que cela puisse paraître, la meilleure protection contre les cervidés sont les cervidés eux mêmes. Un chevreuil "dominant" tient à l'écart environ 5 mâles de la même espèces, ceux-là même qu'il convient de réguler ! Le qualitatif à la place du quantitatif ...

    Je crois avoir fait le tour de la question, et j'espère vous avoir apporté des précisions sur le sujet.

    Bien cordialement, Gaëtan Chetaille.

    RépondreSupprimer

Merci d'avance pour vos encouragements, commentaires, informations, témoignages ou critiques. En cas de difficultés, jetez un oeil à la page FAQ ou adressez-nous un mail.

Nombre total de pages vues

Rechercher dans ce blog

Translate

Rejoignez les 1000 fans de la TL2B

Rejoignez les 1000 fans de la TL2B
Pour encore + de news + d'échanges + de rapidité
 
Support : Auteur photographe : Greg Clouzeau | Fontainebleau Histoire (NOUVEAU !) | Devis sur demande
Proudly powered by Blogger
Copyright © 2011. Tribune Libre de Bleau et Cie - All Rights Reserved
Template Design by MASKOLIS Published by Mas Template Johny Template