LA TRIBUNE LIBRE DE BLEAU et Cie est la fusion des 4 précédentes éditions de la TL2B, TL2Bleau...

12 règles de bonnes pratiques en forêt

12 règles de bonnes pratiques en forêt
Relisez la charte ONF

Les bois de Nemours : un musée à ciel ouvert pour compléter la visite

Mis en ligne par TL De Bleau on vendredi 19 juin 2015 | 13:37:00


Notre ami et écorrespondant Thierry Guéguen est, comme nous, passionné d'histoire de la forêt de Fontainebleau. La recherche et l'ouverture de nouveaux blocs d'escalade sont souvent prétexte à étudier un peu plus le passé des secteurs visités. Dans un article qu'il a publié sur le site Prisesurprise, il nous propose de compléter la visite du Musée Régional de la Préhistoire à Nemours par une balade aux travers des secteurs de blocs du bois des Beauregards qui abritent, eux aussi, des témoignages remarquables de ces premiers hommes et une flore et une faune très diversifiées.

Lors de sa création en 1981, le musée de Préhistoire a accueilli d’importantes collections préhistoriques constituées au 19ème et au début du 20ème siècle. Parmi elles, se trouvent des pièces trouvées à quelques centaines de mètres du musée lors des fouilles du massif des Beauregards à Nemours.



En effet, le massif de Fontainebleau abrite de nombreux sites du Paléolithique récent (de ­ 40 000 à ­ 9 000 ans avant JC), et en particulier le massif des Beauregards, devennu un lieu de prédilection pour les chercheurs dès le 19ème siècle. Edmond Doigneau y effectue ses premières recherches à partir de 1867. Durant l’entre­ deux ­guerres, l’abbé André Nouel, Raoul Daniel et Édouard Soudan y entreprennent de nouvelles fouilles, reprises après 1950 par André Cheynier, Edmond Vignard et Raymond Delarue. Une grande part du mobilier archéologique découvert lors de ces fouilles a été remis au musée lors de sa création. Les autres sites préhistoriques de la forêt de Nemours (Les Gros Monts, Le Cirque de la Patrie, La Grotte du Troglodyte) ont fait l'objet de fouilles archéologiques depuis la fin du 19e siècle jusqu'aux années 1970.



Y randonner ou y grimper est donc l'occasion d'associer l'archéologie à la découverte d'un paysage de sable et de grès typique du massif de Fontainebleau. L'occasion aussi pour nous de rappeler que cet espace naturel est très fragile ! Ce n'est pas parce que l'homme l'a aménagé siècle après siècle qu'il faut le massacrer. La proximité avec la ville de Nemours et le Lycée entraîne inévitablement quelques dégradations (tags, déchets...) et a provoqué de nombreux feux (30 hectares en 2003) ! 

Le topo du Bois des Beauregards et la position des secteurs d'escalade repérés par Thierry


Ces petites forêts (Poligny 104 ha, ici 866 ha auxquels on peut ajouter les bois du Rocher Greau et de Nemours Saint Pierre) offre un relief prononcé avec des platières, des chaos gréseux, de vastes zones de sables nus, des landes sèches, des pelouses calcicoles des pré-bois à chêne pubescent et des pinèdes. L'intérêt de cette zone est donc la richesse en écotones liée à la diversité du sous-sol et de la géomorphologie offrant de nombreuses possibilités à la faune et la flore. Le site est donc classé en ZNIEFF de type 1 sous l'appellation Sablières et Platières de Nemours (Identifiant national : 110001253, Identifiant régional : 20100001). Des sentiers agréables et pittoresques amènent au rocher de Beauregard et à une table d'orientation, qui domine le site à 128 m d'altitude.

Le passage d'une platière acide au pré-bois à chêne pubescent, via une pelouse à Veronica spicata L. dans le secteur de la Mer de Sable et des Brûlis est remarquable. Les platières constituent des sites favorisant une fonge lichénique dans laquelle quelques taxons rares pour la région Ile-de-France ont été identifiées  comme l'Arctoparmelia incurva ou la Cladonia strepsilis. L'engoulevent d'Europe est aussi présent sur ces platières. Dans les anciennes carrières de sables ont peut observer les chiroptères. En tout, sur le site, les premiers inventaires de l'ANVL  ont distingué 168 taxons (lichens, ptéridophytes, phanérogames, ±mammifères, ±oiseaux). Des inventaires complémentaires devront être réalisés pour les chauves-souris.



Pour en savoir plus :

Musée départemental de Préhistoire d'Île-de-France
48 avenue Étienne Dailly
77140 Nemours
Ouvert de 10h à 12h30 et de 14h à 17h30
Site Officiel

A lire en ligne à propos de la préhistoire sur le site de Nemours :


Share this article :

0 commentaires :

Speak up your mind

Tell us what you're thinking... !

Nombre total de pages vues

Rechercher dans ce blog

Translate

Rejoignez les 1000 fans de la TL2B

Rejoignez les 1000 fans de la TL2B
Pour encore + de news + d'échanges + de rapidité
 
Support : Auteur photographe : Greg Clouzeau | Fontainebleau Histoire (NOUVEAU !) | Devis sur demande
Proudly powered by Blogger
Copyright © 2011. Tribune Libre de Bleau et Cie - All Rights Reserved
Template Design by MASKOLIS Published by Mas Template Johny Template