LA TRIBUNE LIBRE DE BLEAU et Cie est la fusion des 4 précédentes éditions de la TL2B, TL2Bleau...

Le Printemps est là

Le Printemps est là
Relisez la charte ONF
Home » , , , , , , , » Le circuit d'escalade bleu du Cul de chien enfin remis à neuf !

Le circuit d'escalade bleu du Cul de chien enfin remis à neuf !

Mis en ligne par TL De Bleau on lundi 22 juin 2015 | 18:16:00

Après deux années de travail coordonnées par le Cosiroc sur le site du Cul de Chien (Trois Pignons), la reprise de ce long et très beau circuit Bleu D+ est enfin terminée ! Les grimpeurs ont toujours été sensibles à la beauté du massif, à son ambiance si particulière et un parcours est créé dés 1957 avec la complicité de Pierre Nédélec et Pierre Granier. Cette nouvelle mouture devait faire oublier les passages abîmés par des années de fréquentation, un sable mouvant et polissant et parfois des prises, honteusement taillées !C’est un long parcours difficile (D) dont le départ se situe sur le même bloc que le circuit AD-. La première partie (du départ au numéro 13) la plus au sud, s’étend depuis les Sables du Cul de Chien jusqu’aux Sables de la Poulette. Les marches intermédiaires étant nombreuses et dans le sable, le paillasson pour nettoyer les semelles est obligatoire. C’est assez logiquement l’accès le plus proche depuis le grand parking de Noisy-sur-Ecole. La deuxième partie est plus au Nord, c’est la plus importante (du numéro 13 à l’arrivée le numéro 45).

La spécificité du site oblige à quelques marches bien balisées pour rejoindre les chaos rocheux et le petit détour de La Poulette pratiquement à la moitié du circuit, offrira un peu de calme et de tranquillité après avoir goûté les affluences du Bilboquet, du Toit du Cul de Chien ou de l’Autre Toit




Les photos des blocs avec les tracés de toutes les voies sont accessibles sur le site du Cosiroc.

La fiche du circuit, composée d’un recto et d’un verso, est accessible ici 
Share this article :

8 commentaires :

  1. Bravo, beaucoup de numéros, de belles lignes un des plus beaux circuit bleu de la fôret.

    RépondreSupprimer
  2. Merci également à Pépito pour le relevé de bloc. Est-il correct de mettre le logo du cosiroc et d'oublier de citer la source du document original (Topobleau). Certains noms de blocs ne sont pas corrects, peut-on réhabiliter les anciens noms pour les voies qui en avaient. Merci d'avance...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La fiche de ce circuit est effectivement entièrement réalisée par les grimpeurs bénévoles du CoSiRoc. Pour ton information, dés novembre 1984 la fiche circuit du bleu est parue à l'initiative du CoSiRoc et déjà celle du Jaune au topo Arthaud de 1982. Le CoSiRoc ne monnaie pas ses fiches des circuits d'escalade qui sont toutes accessibles sur : www.cosiroc.fr.

      Supprimer
  3. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer
  4. Cher B. D'une certaine manière, vous avez raison puisque j'étais au cosiroc à cette époque. Mais il a fallu attendre 1998/1990 pour que je produise, au profit du cosiroc, les premiers schémas informatisés pour le tome 2 (la forêt domaniale). Alors qu’il n’en avait aucun pour le tome 1. Je ne vais pas rappeler tout l'historique mais vous savez très bien qu'il n'y a eu aucun relevé sur le topo d'Arthaud concernant le Cul du Chien, et pour ce qui est des premiers documents informatisés sur les Trois Pignons, ils ont été élaborés pour Bleau, jardin public, puis pour De grès Six, avec à chaque fois des évolutions. Bref, même si vous l'avez tourné le dessin, pour placer le nord en haut de page pour suivre une règle qui n'existe pas pour ce qui est du dessin schématique, cela ne cache pas que le relevé original provient de mon travail (hors cosiroc) En fait, ce que je demande, c'est qui vous citiez la source du document qui vous a servi de modèle comme moi j'ai la correction de placer : Source cosiroc lorsque mes documents sont des reprises des vôtres. Je ne vous demande aucun merci, ni que vous ayez un peu d’estime pour les autres que vous, juste Source : TopoBleau puisque vous savez très bien comment capter des liens pour étoffer votre site. Comme quoi, je ne monnaye pas forcement mon travail.
    Vous semblez avoir oublié que je vous est gracieusement donnée tout les schémas informatisés, ainsi que le manuscrit intégral, du tome 2. Ainsi qu'un certain nombre de fichiers dessins sur les Trois Pignons : qu'en avez vous fait, perdu encore... Vous semblez me reprocher mes topos : auriez vous oubliez, que deux membres éminents du cosiroc ont également publié à leurs profit. Il faudrait que je vous raconte pourquoi que j'ai fait Au grès des Trois Pignons, pour une dette dû non rembourser, une broutille à deux balles...
    A propos : Qui est la commission référant pour les Trois Pignons, c’est vous ou la commission SNE dont vous êtes partenaires. Rassurez-moi, si j’ai bien compris, l’autorité que vous exercez sur les Trois Pignons, n’est pas légitime à ce point là. Bref, il va falloir bien nous informer car on n’y comprend plus rien.
    A bientôt à la prochaine réunion de septembre... Très cordialement votre.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Un rappel : Le jaune du Cul de chien a été publié dans le topo Arthaud de 1982 page 184.

      Le relevé des circuits et surtout le schéma (la projection sur un papier) a été effectué à partir du négatif d’une photo aérienne, type IGN mais prise plus bas que les classiques , à la limite de netteté de la mise au point de la chambre d’exposition (toujours type IGN et servant aux validations d’autorisation de vol des avions affectes à cette activité). Ceci en 1978 et début 1979 par un bleausard, pilote d'essai de très haut niveau, Claude Chautemps pour ne pas le citer (que j’ai tanné pendant plus d’un an à ce sujet et qui a fini par craquer, avec amitié et un grand clin d’ oei et un grand sourire plein de colophane). Si les fiches circuits que j’ai réalisées (et oui! j’en ai fait pas mal et sans moyen informatique!) ont pu être réalisées, c’est pas mal grâce à lui. Le GPS d’alors, c’était le bonhomme Oleg qui se rendait sur le terrain et identifiait les blocs, leur forme, etc. J’en déduis donc que je suis l’un des ancêtres du GPS et ça ne me fait pas plus plaisir que ça.

      Si l’on admet que les erreurs de parallaxe, dues à certaines incidences pas très verticales, sont peu importantes (erreur au maximum de l’ordre du demi-mètre) les schémas réalisés ne semblent pas trop déformés par rapport à la réalité. Sauf, et là c’était le boulot du dessinateur (encore moi, excuse Pépito!), la déformation des distances entre groupe de cailloux , en particulier pour le Cul de Chien, ceci pour rentrer dans les limites de l’épure qui m’était impartie et du « Rotring » que j'employais.
      Et je précise que la très grande majorité des schémas publiés dans Paris Cham et ailleurs, de la Domaniale, des Trois Pi et de la commanderie ont été réalisé ainsi par ton serviteur.
      Beaucoup de bleausards ont pu consulter les négatifs en question.

      Je ne vais pas m’enm… à sortir immédiatement la photo du Cul de chien sur laquelle j’ai travaillée, c’est de l’histoire ancienne et aller secouer les archives ….et pour quoi? Des excuses à ras de terre? très franchement, j’ai fais le boulot pour tous (toi compris) et basta.
      Par contre je joins un petit exemple le pdf d’une ancienne photo dont je me suis servi récemment (attention les boutons!) : la zone de Corne-Biche. Tu verras que même sans GPS on peut faire un boulot d’une certaine qualité (je n’ai pas écrit d’une qualité certaine! je suis modeste mais je connais aussi ce que j’ai réalisé : c’était pas vraiment du pipi de chat).

      Tiens une idée ; avec ton GPS va vérifier ce qu’il y a comme relevé de blocs sur la photo (mais sans peinture ce coup ci!).

      Bisous bleausards (comme dans mes anciennes chroniques. Je rajeuni)

      Oleg

      Supprimer
  5. Désolé, mais dans mon Arthaux (j'en ai qu'un) je n'ai pas de relevé du Cul du Chien. Je connais parfaitement l'excellence de ton travail et je n'ai jamais cessé de la dire à multiple occasions (cela va te surprendre mais c'est vrai) Je ne prendrais pas le risque de dire que je reconnais aussi mon travail sur vos documents en ligne, si cela n'était pas vrai. Pour le Cul du Chien, les schémas actuels sont la synthèse de mon travail et de ton travail, cela ne me gène pas. Ce qui me gène, ce sont vos oublis.

    RépondreSupprimer
  6. On s'en tape de qui à fait quoi. Les topos et autres fiches c'est pas un tableau de salvador dali ou je ne sais quel autre peintre . C'est fait pour avoir un descriptif global des voies dans un secteur.

    Querelle stérile qui n'amène à rien.

    RépondreSupprimer

Merci d'avance pour vos encouragements, commentaires, informations, témoignages ou critiques. En cas de difficultés, jetez un oeil à la page FAQ ou adressez-nous un mail.

Nombre total de pages vues

Rechercher dans ce blog

Translate

 
Support : Auteur photographe : Greg Clouzeau | Fontainebleau Histoire (NOUVEAU !) | Devis sur demande
Proudly powered by Blogger
Copyright © 2011. Tribune Libre de Bleau et Cie - All Rights Reserved
Template Design by MASKOLIS Published by Mas Template Johny Template