RAPPEL ! LA FORET N'EST UNE POUBELLE !

RAPPEL ! LA FORET N'EST UNE POUBELLE !
Un commandement qui s'ajoute aux autres et que vous retrouverez sur la page des chartes en cliquant sur l'image !

Connaissez-vous la couleuvre d'esculape

Après nos articles sur les lézards puis les serpents, partons à la rencontre de la couleuvre d’Esculape qui atteint à Fontainebleau sa limite nord en France.

La Couleuvre d’Esculape, Zamenis longissimus, est donc un serpent de la famille des Colubridae qui peut atteindre assez facilement les 1 m 60 ! Mais pas de panique, elle mord rarement et n’est pas venimeuse !

Pour se défendre, elle peut émettre une odeur nauséabonde en vidant ses glandes cloacales. En revanche, si vous la taquinez, elle peut se montrer agressive… C'est sans doute l’animal qui fait frémir la plupart des promeneurs. Rampant lentement au sol et susceptible de se cacher dans les fougères et autres rochers, il n’est pas rare d’en croiser un ou plusieurs lors des chaudes journées. Petite séance photographique avec Greg Clouzeau.

Sa tête est fine et longue et son museau arrondi. Les écailles sont lisses et plates sauf les ventrales qui montrent une arête de chaque côté Son cou est plus ou moins marqué. La pupille est ronde et moyenne et non saillante. Les adultes sont en général assez uniformément beige-gris ou marron olivâtre, avec l’avant du corps souvent plus clair. Des parties dorsales peuvent être brunes, grisâtres, jaunâtres, ocre, brun, verdâtres.

Les yeux « bleutés » sont annonciateurs d’une mue proche (genre 5 ou 6 jours). C’est provoqué par le décollement de l’ancienne « peau » et la présence de liquide lymphatique entre l’ancienne et la nouvelle. Cela donne une coloration plus terne, voire blanchâtre selon l’espèce, et des yeux blancs. Dans quelques jours, les yeux retrouveront une coloration normale, car le liquide sera remplacé par de l’air, favorisant ainsi le décollement de l’ancienne peau (exuvie).

Couleuvre d’Esculape, Zamenis longissimus, avant mue
Rocher Canon, Fontainebleau, (C) 2015 Greg Clouzeau
La couleuvre d’Esculape fréquente les milieux clairs et ensoleillés mais fuit l’extrême chaleur. Elle se rencontre dans les forêts ensoleillées, les lieux arides ensoleillés, les broussailles, les bords des champs et les vieux murs. Elle se nourrit principalement de petits mammifères ou de lézards qu’elle étouffe par constriction. Elle grimpe dans les arbres et arbustes pour chasser les oisillons et manger les œufs.

Elle n’est pas farouche et approche les habitations, grimpe jusque dans certaines charpentes notamment par les gouttières.

Asclépios, le Dieu-médecin des Grecs anciens, (Esculape chez les Romain), portait dans sa main droite un bâton entouré d’un serpent (emblème des médecins et de la coupe d’Hygie pour les pharmaciens). On pense de nos jours qu’il s’agissait de cette grande couleuvre à la brillante livrée. C’est aussi, selon la tradition, certaines de ces couleuvres élevées par les Romains dans leurs temples qui, en s’échappant, auraient colonisées les territoires qu’ils avaient conquis.

C’est une espèce protégée en France. Il est totalement interdit de la capturer, de la blesser et a fortiori de la tuer.

Couleuvre d’Esculape, Zamenis longissimus, avant mue Rocher Canon, Fontainebleau, (C) 2015 Greg Clouzeau
Partagez sur Google Plus

A propos TL De Bleau

La Tribune Libre de Bleau et Cie est le premier e-magazine gratuit d'information sur les sites naturels de loisirs et sports non motorisés et ses usagers. On y parle du Pays de Fontainebleau mais aussi du monde de l'outdoor. Vous souhaitez y publier, contactez-nous !
    Blogger Comment
    Facebook Comment

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

Merci d'avance pour vos encouragements, commentaires, informations, témoignages ou critiques. En cas de difficultés, jetez un oeil à la page FAQ ou adressez-nous un mail.