LA TRIBUNE LIBRE DE BLEAU et Cie est la fusion des 4 précédentes éditions de la TL2B, TL2Bleau...

Merci de nettoyer les prises

Merci de nettoyer les prises
avec une bonne brosse !

Vers un nouveau PNR dans le sud francilien

Mis en ligne par TL De Bleau on lundi 13 avril 2015 | 19:02:00

La création d’un nouveau parc naturel régional (PNR) au sud de la Seine-et-Marne, à cheval sur les régions Centre, Bourgogne et Île-de-France, est officiellement à l’étude depuis 2011. L’objectif poursuivi par la Région Ile-de-France est de favoriser un projet concerté et cohérent à une échelle interrégionale. Une synthèse du Dossier de Faisabilité a été présentée au Conseil d'Administration de l'ARBG le 8 avril 2015 en présence des régions Ile-de-France et Centre. Voici un premier article sur ce projet...

Les associations de l’ARBRE (Association des Riverains du Betz et de la Sainte Rose pour la protection de leur Environnement) et de l’AHVOL (Association pour l’aménagement harmonieux des vallées de l’Orvanne et Lunain), puis depuis 2006 de l’ARBG (Association pour la Réflexion sur la création d’un PNR du Bocage Gâtinais), qui fédère les communes intéressées par le projet de PNR, ont ainsi sollicité et obtenu le soutien des trois Régions concernées (Bourgogne, Centre et Île-de-France) pour mener l’étude d’opportunité puis de faisabilité.

Situé entre les vallées de l'Yonne, du Loing et de la Cléry, le périmètre d'étude du futur parc naturel régional du Bocage Gâtinais s’étend sur 78 communes - dont 35 franciliennes - qui représentent 150.000 hectares et 55.000 habitants. Entouré de villes médiévales telles que Sens (Yonne), Nemours (Seine-et-Marne) ou Courtenay (Loiret), qui pourraient être associées au projet en tant que « villes portes », le Bocage Gâtinais dispose d’une forte identité territoriale caractérisée par ses hameaux au riche patrimoine rural, ses plateaux agricoles et ses paysages diversifiés et préservés : plaines, étangs, milieux humides, rivières, espaces boisés, buttes rocheuses. Il en découle un patrimoine naturel foisonnant tant au niveau botanique que zoologique.

Transformer ce territoire en PNR permettrait de mieux le valoriser touristiquement, mais aussi de mieux le protéger. Il est en effet fragilisé par  l’autoroute A6 qui le traverse, l’implantation de plusieurs zones d’activités, et une augmentation croissante de la pression foncière. Depuis 30 ans, la population du Bocage Gâtinais a augmenté de 72% .

Où en est on dans le processus de création du parc ?



En 2011, les Régions Bourgogne, Centre et Île-de-France ont engagé l’étude du projet de parc, identifiant l’ARBG comme relais de concertation locale. L’étude de faisabilité comprend un diagnostic approfondi du territoire confié à l’Institut d’Aménagement et d’Urbanisme d’Île-de-France (IAU-IdF), ainsi qu’un inventaire naturaliste, conduit par le bureau d’études Ecosphère, auquel participe NatureParif, support pour une concertation large associant les élus et la société civile.

L’étude d’opportunité, réalisée entre 2011 et 2012, a confirmé la pertinence de poursuivre la réflexion au travers de l’étude de faisabilité. Outre la création des documents de diagnostic sur le patrimoine paysager, naturel et culturel du territoire et l’analyse de la conformité avec les critères de classement en Parc naturel régional c'est à travers la concertation que les axes de la future Charte sont élaborés.

Vous trouverez toutes les informations sur l’actualité du projet de PNR Bocage Gâtinais sur : 

Share this article :

0 commentaires :

Speak up your mind

Tell us what you're thinking... !

Nombre total de pages vues

Rechercher dans ce blog

Translate

 
Support : Auteur photographe : Greg Clouzeau | Fontainebleau Histoire (NOUVEAU !) | Devis sur demande
Proudly powered by Blogger
Copyright © 2011. Tribune Libre de Bleau et Cie - All Rights Reserved
Template Design by MASKOLIS Published by Mas Template Johny Template