LA TRIBUNE LIBRE DE BLEAU et Cie est la fusion des 4 précédentes éditions de la TL2B, TL2Bleau...

Le Printemps est là

Le Printemps est là
Relisez la charte ONF

Quand les chasseurs s'en vont, les rapaces nichent !

Mis en ligne par TL De Bleau on jeudi 5 mars 2015 | 10:29:00

Non, pas de contrepèterie dans le tire mais juste une réalité. Comme chaque année, fin février, la période de chasse s'arrête et dès la mi-février, les premiers rapaces tournent autours de nos falaises où ils vont nicher, au mieux jusqu'au 15 juin, au pire, jusqu'en septembre. Nous vous proposons donc quelques rappels sur les interdictions temporaires d'accès aux falaises pour permettre à nos amis volatiles de croître. Donc, avant d'aller en falaise, du 15 février au 15 juin, vérifiez s'il n'y a pas un arrêté préfectoral de biotope !

Et pour changer, commençons par un extrait d'article de nos amis d' "Escalade en pays Beaunois"



...le 15 février, démarre l'arrêté Biotope qui interdit la grimpe sur quelques secteurs du pays Beaunois, pour cause de nidification du Faucon pélerin.

Paradoxalement, le rapace est bien plus présent sur les falaises bourguignonnes non concernées par cet arrêté (Saffres, Saussois, Surgy, Fixin, Arcenant, Pas de Saint Martin) que sur celles interdites jusqu'au 15 juin ! Il nous aime, le Faucon !!!

Cela implique deux remarques :

1) Il faut quand même ne pas grimper dans les secteurs soumis à l' arrêté biotope pour deux raisons : le respect de la loi (...) et la prise en compte de la nidification d'autres espèces (le grand duc en particulier, ...)
2) Sur les falaises citées précédemment, des panneaux sont placés pour interdire la grimpe dans les secteurs de nidification.

Pour ceux qui s’intéressent au pélerin, voici quelques extraits du bilan fait par la LPO pour l'année 2014, concernant le faucon en Bourgogne :
"2014 représente une année très supérieure à 2013, en ce qui concerne le nombre de couples présents sur les sites : 42 (contre 35), et sensiblement équivalente à 2012 (41) ; le nombre de jeunes à l’envol a plus que doublé, part rapport à 2013 : 63 (contre 30).
...
Mais il n’en reste pas moins que la population bourguignonne stagne depuis le début des années 2000 et ce n’est pas [...] à cause de la saturation des sites favorables, l’espèce présentant des qualités d’adaptation indéniables dans son image de recherche du site de nidification. Il faut, encore et toujours, en trouver la raison dans la progression du Hibou Grand duc, qui peut atteindre localement des densités très élevées(...)."

"Dès l’arrivée d’un grand duc sur un site occupé par nos faucons, ceux-ci le désertent. "




Nous relayerons donc les interdictions temporaires que nos éco-respondants nous signalerons. Gageons que cette années encore, elle seront nombreuses... mais après tout, ce ne sont pas les falaises qui manquent. Pour en savoir un peu plus sur les oiseaux concernés, relisez nos précédents articles et notamment celui-ci.

Si certaines interdictions peuvent sembler disproportionnées comme nous le soulignons dans l'affaire des Concluses, rappelons que le développement durable dans le domaine des sports de pleine nature est une notion  pour laquelle nous préférons être pro-actifs que de subir les pressions de certains lobbies.
Share this article :

0 commentaires :

Speak up your mind

Tell us what you're thinking... !

Nombre total de pages vues

Rechercher dans ce blog

Translate

Rejoignez les 1000 fans de la TL2B

Rejoignez les 1000 fans de la TL2B
Pour encore + de news + d'échanges + de rapidité
 
Support : Auteur photographe : Greg Clouzeau | Fontainebleau Histoire (NOUVEAU !) | Devis sur demande
Proudly powered by Blogger
Copyright © 2011. Tribune Libre de Bleau et Cie - All Rights Reserved
Template Design by MASKOLIS Published by Mas Template Johny Template