LA TRIBUNE LIBRE DE BLEAU et Cie est la fusion des 4 précédentes éditions de la TL2B, TL2Bleau...

Le Printemps est là

Le Printemps est là
Relisez la charte ONF
Home » , , , , , , » Motos, Quads, prostitution, feux... la forêt de Fontainebleau à nouveau sous surveillance

Motos, Quads, prostitution, feux... la forêt de Fontainebleau à nouveau sous surveillance

Mis en ligne par TL De Bleau on vendredi 20 juin 2014 | 12:43:00

Comme chaque année, l'ONF et les pouvoirs publics multiplient les opérations de contrôle dans la forêt de Fontainebleau de juin à septembre. Des opérations coup de poing qui ne visent plus seulement à prévenir et s'accompagne désormais de verbalisation des infractions. Ainsi, outre la surveillance renforcée contre les feux de camp (traditionnels en période de fin d'examens), les engins motorisés et les prostitués sont dans le collimateurs... L'ONF vient donc de nous adresser une nouvelle note de communication sur le thème des motos, quads et autres engins. Par ailleurs, le 18 juin, dans le courant de l'après midi, l'ONF a assisté les forces de police dans leur mission de lutte contre la prostitution. On aura sans doute l'occasion d'en reparler tout l'été mais voici un premier point sur ces opérations... 


Engins motorisés : la note de Com' de l'ONF

"Depuis plusieurs années, les aficionados de motos tout terrain, de quads et autres engins motorisés s’adonnent à leur passion au cœur même de la forêt, occasionnant une gêne importante pour les promeneurs et cyclistes mais aussi une dégradation des lieux et une perturbation de la faune et de la flore. L’activité de cross, sur un terrain non aménagé, représente également un véritable danger pour les usagers et les motards eux-mêmes.

En vertu de l’article R-331-3 du Code forestier, cette pratique est interdite sur les routes non ouvertes à la circulation dans les forêts publiques, comme viennent le rappeler les nombreuses informations apposées sur les aires d’accueil. En période estivale, de nombreux contrôles vont être réalisés par l'ONF, les contrevenants s’exposent à de lourdes amendes (jusqu’à 1500 euros) et, selon les cas, à la possible mise en fourrière du véhicule."


Notez que sur cette base, les cyclistes ne sont plus considérés comme des véhicules (ce qui n'était pas le cas) et qu'ils font partie des usagers gênés ! Au passage, amis de l'office, nous tenons à vous signaler que les grimpeurs, les cavaliers et même les chasseurs le sont tout autant !



Et l'opération anti prostitution du 18 juin


On apprend par la presse locale (Le Parisien et la République de Seine et Marne notamment) que "mercredi 18 juin, dans le courant de l’après-midi, le commissariat de Fontainebleau a mené une opération contre la prostitution dans le massif forestier, avec deux agents de l’Office national des forêts.
Les sept policiers et les deux agents de l’ONF réquisitionnés ont contrôlé 17 prostituées. La majorité d’entre elles sont ressortissantes des pays de l’Est, et deux autres sont originaires d’Afrique noire.
Les patrouilles ont verbalisé deux femmes qui avaient jeté des ordures en site naturel protégé. Elles ont été sommées de quitter les lieux. 
Une autre prostituée, exerçant à bord d’un véhicule, a reçu une contravention pour un délit routier relatif à un défaut de contrôle technique.
Les forces de l’ordre ont également effectué des contrôles d’automobilistes, entravant ainsi les activités de prostitution.
Depuis le début de l’année, la police nationale effectue ce type de contrôle régulièrement, à raison de deux fois par mois. Une trentaine de verbalisations ont ainsi déjà été délivrées. 
«  Il y aura prochainement d’autres opérations, notamment pour racolage », prévient-on au commissariat."

Il faut bien dire qu’actuellement, on est bien loin d’une baisse de régime en ce qui concerne la prostitution en forêt de Fontainebleau malgré les diverses opérations menées depuis deux ans. En 2013, les chiffres communiqués par la police font état d’environ 80 prostituées recensées âgées de 16 à 60 ans, soit une petite dizaine de moins qu’au cours des précédentes années. Alerté par de nombreuses associations d'usagers de la forêt, Frédéric Valletoux, le Maire de Fontainebleau, avait alors multiplié les démarches et communication sur le sujet qui a « dépassé les limites de l’insupportable » selon le maire cité par la Rep77. 

« Il y a d’abord l’aspect humain, dramatique, avec ces filles victimes de réseaux mafieux contrôlés par des souteneurs qui jettent les prostituées au bord des chemins de forêt comme de vulgaires objets à gagner de l’argent, dénonce l’élu. Et dans tout ça, les pouvoirs publics se sentent démunis face à ce problème : dès que l’on parvient à faire partir des prostituées ou même à démembrer un réseau, une autre entité vient se greffer dans une sorte de turn-over sordide. C’est un combat de longue haleine, pour lequel j’ai demandé à plusieurs reprises à la sous-préfecture de veiller à ce que l’on ne baisse pas les bras en termes de contrôles d’identité et d’amendes concernant le racolage mais aussi la propreté des forêts souvent jonchées d’immondices qui nuisent à l’environnement. La mise en œuvre d’un accompagnement pour essayer d’arracher les prostituées aux griffes de leurs souteneurs me semble également nécessaire. » En octobre 2013, le tribunal de Melun a aussi condamné un proxénète de la forêt bellifontaine à 15 ans de réclusion criminelle, l
Mais ni la nouvelle loi sur la prostitution, ni les actions conduites jusqu'ici n'ont réglé le problème de ces filles exploitées et qui doivent envoyer plusieurs centaines d'euros par semaines dans leur pays.
Par ailleurs, le problème des déchets qui jonchent le site emblématique du Bas Cuvier qui attire des milliers de grimpeurs venus des 4 coins du monde n'est lui toujours pas pris en compte. Les effets d'annonce de l'ONF et de la Préfecture que nous évoquions ici (mars 2013)... n'ont pas aboutis sur des mesures concrètes. Il faut dire que s'attaquer au problème ici fait peur... En effet, certains élus et représentants de l'Etat pensent être taxés d'homophobie en cas de mesures ciblées sur ce site...
Quant à l'arrêté pour interdire le stationnement nocturne  sous la pression de quelques associations de loisirs, il est tombé aux oubliettes afin que ces sportifs puissent organiser tranquillement leurs quelques sorties nocturnes annuelles ! Sorties pour lesquelles, de toutes manières, elles demandent rarement l'autorisations à l'Office. Entre amis...

Share this article :

0 commentaires :

Speak up your mind

Tell us what you're thinking... !

Nombre total de pages vues

Rechercher dans ce blog

Translate

Rejoignez les 1000 fans de la TL2B

Rejoignez les 1000 fans de la TL2B
Pour encore + de news + d'échanges + de rapidité
 
Support : Auteur photographe : Greg Clouzeau | Fontainebleau Histoire (NOUVEAU !) | Devis sur demande
Proudly powered by Blogger
Copyright © 2011. Tribune Libre de Bleau et Cie - All Rights Reserved
Template Design by MASKOLIS Published by Mas Template Johny Template