LA TRIBUNE LIBRE DE BLEAU et Cie est la fusion des 4 précédentes éditions de la TL2B, TL2Bleau...

Le Printemps est là

Le Printemps est là
Relisez la charte ONF
Home » , , , , , , » L'Assemblée nationale adopte la loi d'avenir pour l'agriculture et la forêt ! Faut-il s'en réjouir ?

L'Assemblée nationale adopte la loi d'avenir pour l'agriculture et la forêt ! Faut-il s'en réjouir ?

Mis en ligne par TL De Bleau on lundi 13 janvier 2014 | 12:07:00

Depuis le début de la semaine, le ministère multiplie les communiqués sur l'adoption de la Loi d’avenir pour l’Agriculture, l’Alimentation et la Forêt. Mais faut-il s'en réjouir ? Cette loi n'est-elle pas plutôt le signe d'une augmentation des cadences de coupes ? 


La page consacrée à la forêt du site du ministère   nous présente la forêt française comme " la première forêt feuillue d’Europe. Elle est essentiellement privée (74 %), avec 3,8 millions de propriétaires, dont 200 000 possédant plus de 10 ha (représentant 68 % des surfaces). Les forêts publiques, de l’Etat (10 %) ou des collectivités territoriales (16 %), sont gérées par l’Office national des forêts, établissement public à caractère industriel et commercial, conformément au régime forestier. Toutes les forêts publiques et les forêts privées au-dessus de 10 à 25 ha selon les régions doivent présenter un document de gestion approuvé par l’Etat. 
La plus grande partie de la forêt française a pour vocation de produire du bois d’oeuvre de qualité, dans le cadre d’une gestion durable, c’est-à-dire soucieuse de la conservation de la diversité biologique et du maintien des potentialités des sols, en évitant toute évolution irréversible. La filière forêt-bois regroupe plus de 450 000 personnes, aux métiers très différents, mais complémentaires.

Elle rappelle également Les grands axes de la politique forestière :


La politique forestière repose sur quatre axes prioritaires :
- valoriser la forêt, source de croissance et d’emplois,
- conforter la gestion durable des forêts,
- développer la valorisation de la biomasse forestière,
- enfin se mobiliser dans les démarches internationales et communautaires concernant la forêt.

Bref, vous l'aurez compris, en dehors des mots "gestion durable", pas grand chose à dire au Ministère de l'Agriculture et de la forêt sur la protection des vieilles futaies françaises. Partout en Ile-de France, le constat des associations de défense de la forêt est le même. "Gestion durable" rime avec exploitation sylvicole intensive, coupes rases... Il suffit de voir ce qui se passe à Bleau en lisant notre édition TL²Bleau pour s'en rendre compte !

Le Communiqué :

L’Assemblée nationale vient d’adopter en première lecture le titre V de la loi d’Avenir pour l’Agriculture, l’Alimentation et la forêt.
Cette loi permettra d’accompagner une gestion plus durable de la forêt en même temps qu’une meilleure valorisation de la ressource en bois. Ainsi, la loi consacre-t-elle le fonds stratégique de la forêt et du bois qui prendra toute son importance pour financer les projets d’investissement, de recherche, de développement et d’innovation. Ce fonds stratégique accompagnera les orientations du futur programme national de la forêt et du bois et ses déclinaisons régionales.
Par ailleurs, la création du Groupement d’Intérêt Economique et Environnemental Forestier facilitera les démarches collectives des propriétaires forestiers volontaires.
Enfin, ce projet de loi traduit en droit français le « Règlement bois de l’Union Européenne » dont l’objectif est de lutter contre l’importation de bois et produits dérivés illégalement exploités.
Ce projet de loi, en complément des récentes dispositions fiscales en faveur de la forêt privée, du plan national d’actions pour l’avenir des industries du bois et de la création d’un comité stratégique de filière « bois » au sein du Conseil National de l’Industrie, traduit le volontarisme du gouvernement et son engagement à faire de la forêt et de la filière bois un levier important du redressement économique de notre pays.

Contacts presse
Service de presse de Stéphane LE FOLL - Tel : 01 49 55 59 74 ; Fax : 01 49 55 43 81 ; cab-presse.agriculture@agriculture.gouv.fr
Service de presse du ministère - Tel : 01 49 55 60 11 ; ministere.presse@agriculture.gouv.fr

Crédits photos : site du Ministère

Share this article :

0 commentaires :

Speak up your mind

Tell us what you're thinking... !

Nombre total de pages vues

Rechercher dans ce blog

Translate

 
Support : Auteur photographe : Greg Clouzeau | Fontainebleau Histoire (NOUVEAU !) | Devis sur demande
Proudly powered by Blogger
Copyright © 2011. Tribune Libre de Bleau et Cie - All Rights Reserved
Template Design by MASKOLIS Published by Mas Template Johny Template