Chantier

Sur les chemins

Escalade

Matos

2013-02-17

Nous évoquons ici régulièrement les tags et autres coups de peinture laissés par toutes sortes de visiteurs en forêt. Cette semaine, MM nous a ramené trois photos de messages laissés sur les cailloux du Rocher de l'Elephant.

Nous signalons toujours ce type d'inscription à l'observatoire des Amis le la Forêt de Fontainebleau mais voilà, leur site internet est HS pour cause de cyber attaques !



L'AAFF est une des plus vieilles associations de défense de la forêt puisque sa fondation remonte à 1907 et qu'elle est l'héritière de quelques comités du milieu des années 1800. Nous avons déjà présenté cette association aux actions capitales pour la sauvegarde des sites, de notre patrimoine historique et des célèbres sentiers bleus tracés au XIXe.

Les AAFF avait lancé il y a deux ans un observatoire des dégradations de la forêt dont les premiers bilans avaient permis de dresser un inventaire des actes malveillants portant atteinte à la forêt de Fontainebleau. Nous avons évoqué à plusieurs reprises cet observatoire et avions même fait le lien vers le formulaire de saisi depuis notre site (il suffisait de cliquer sur l'icône des AFF dans la colonne de gauche). Ce lien est maintenant inopérant. Pire, c'est tout le site des AFF qui est à refaire ! Voici ce qu'en dit Denis Beauchard, leur Président.



Les AFF sont-ils si dérangeant que cela ? Qui avait intérêt à saboter ainsi leur site ?

Nous leur souhaitons beaucoup de courage pour reconstruire leur site qui offrait quelques remarquables informations sur notre patrimoine. Nous avons à la TL²B souvent partagé leurs documents et certains sont heureusement encore accessibles sur notre Boîte à outils ou sur d'autres sites (ceux de notre colonne de gauche). Amis de la forêt, on est avec vous !

En forêt justement, à l'Eléphant, célèbre massif du sud, en parcourant le circuit d'escalade jaune retracé en 2012, MM a pris ces photos. Ils ne s'agit pas de tags mais de messages peints pour laisser une stupide trace de son passage.





Cette série rappelle ceux que l'on peut voir ici et là comme à Avon ou au Bas Cuvier au Printemps dernier. Avec le retour des beaux jours et les prochaines vacances, parrions qu'il y en aura pleins d'autres bientôt ! L'occasion de réviser son cours d'effaçage.



Bon week end !

Bon nombre des informations qui nous parviennent circulent aussi sur la toile. Nous citons d'ailleurs nos sources en bas d'article et vous renvoyons sur les sites d'origine. Parmi eux, deux sites viennent de revoir leur interface et c'est un vrai coup de coeur. Primo, celui de notre agence de presse partenaire KAIRN, secundo, celui de l'association COSIROC dont la V3 nous semble enfin à la hauteur des ambitions que l'on peut avoir pour une telle association. Petit coup d'oeil sur ces deux sites incontournables à ajouter à vos favoris !



Nous avions dans un article de l'an dernier rendu hommage à nos amis du GRIMP77.
Samedi, les grimpeurs du 95,2 ont pu assister en directe à une lourde intervention  avec sortie de l'hélicoptère de la sécurité civile et hélitreuillage ! L'occasion de vous rappeler quelques consignes mais aussi de reparler de l'état de la route qui conduit au stationnement au 95,2 qui ne permet plus le passage de certains véhicules !

Les beaux jours sont revenus ce qui n'a pas manqué d'attirer les foules sur les sites ensoleillés des Trois Pignons. Qui dit premières sorties d'une activité de pleine nature dit aussi souvent accident ! On va donc enfoncer une porte ouverte mais visiblement c'est nécessaire !


 Primo, que vous partiez faire du ski, de la rando, du trail, du Vtt ou de l'escalade, vous devez prévoir une trousse de premier secours. Nous sommes toujours étonné de devoir sortir notre trousse pour porter assistance à des grimpeurs victimes d'une entorse ou d'un autre bobo en forêt. Certes, nous ne sommes pas médecin et ne donnons pas de médicament mais une bombe de froid peu considérablement soulager une entorse et diminuer la formation d'un hématome. Passements, désinfectant, sutures... vous devez prévoir un minimum (nous allons avons consacrer un article à ce sujet).

Bon nombre d'accidents ont aussi lieu par manque de préparation physique et d'échauffement. Se jeter à fond dans le trail des 25 bosses sans un minimum de préparation est périlleux ! Vous trouverez aussi plein de conseil sur l'excellent site Kinescalade.


Intervention des pompiers, du Grimp 77 et de la sécurité civile dans la Vallée Close (Trois Pignons) 16 fév. 2013

En cas d'accident, vous devez :
- garder votre calme,
- prendre en charge la victime,
- éviter le sur-accident
- mais aussi déclencher les secours avec le plus de précisions possibles.


Avec un téléphone portable faite le 18 ou le 112. Donner toutes les informations sur l'état de la victime mais aussi sur votre localisation exacte à l'opérateur du SDIS :
- le nom du site mais aussi votre proximité avec un chemin forestier (son nom figure sur les panneaux métalliques aux carrefours) et un numéro de parcelle ce qui facilitera le repérage pour les services de secours. En effet, la forêt est découpée en parcelle pour son exploitation. Cette numérotation figure sur de petite pancarte au différents carrefours, sur les cartes IGN top 25 (Bleau 2417 OT) et sur bon nombre topo d'escalade.

A ce sujet, en 2011, le Cosiroc et le CDFFME77 ont mené une action conjointe auprès du service départemental d'incendie et de secours de Seine et Marne
en vue de réduire les délais d'intervention dans les sites d'escalade suite à divers dysfonctionnements récents. L'objectif principal est de fournir les informations utiles au secours pour l'accès aux sites et de mettre à jour les informations données par le Cosiroc dans les années 80.
Bien entendu, pour que les secours arrivent au plus vite, il faut qu'ils trouvent un accès dégagé ! Et là, force est de constater qu'il y a de gros progrès à faire question stationnement ! Merci de respecter l'interdiction de stationner devant les barrières vertes ou blanches. C'est le seul accès pour les secours !!!



Nous ne reviendrons pas ici sur l'histoire de la fermeture du parking de Cuisinière, des travaux de celui de l'Isatis et des évolutions demandées à la DDR pour sécuriser la circulation sur la D409 (cependant le dossier avance grâçe au travail du Cosiroc et des AFF).

Mais parlons franchement et sans tabou du chemin d'accès menant au stationnement de la Croix St Jérôme qui est dans un tel état qu'il ne permet plus le passage de certains véhicules y compris de secours !

En cas d'accident du côté des Gros Sablons, soyez conscient qu'un VSAV ne peut pas franchir la succession de grandes bassines dont certaines dépassent les 60 cm de profondeur sur 2 m de longueur ! Reste seulement deux solutions, l'accès par le chemin de Jean des vignes depuis le stationnement de la Roche aux sabots (bonjour le détour) ou les moyens aéroportés !
Une évacuation par hélicoptère c'est long, coûteux et parfois dangereux...

Pourquoi ce chemin d'accès au stationnement dit de la Croix St Jérôme est -il aussi mal entretenu ? Nous faisons ici une mise à jour de notre article sur des indications fournies par un indicateur connaissant très bien le dossier.

"Le chemin d'accès au parking est un chemin communal immédiatement bordé de propriétés privées. C'est la Mairie qui a seule le droit d'intervenir sur ce bout de chemin, pour le viabiliser par exemple (l'évacuation des eaux ne peut se faire que par des conduites et non dans les terrains riverains, la méthode classique des bassins de rétention).
Les habitants de Châteauveau (au moins une bonne majorité) ne veulent pas de ce parking depuis des décennies. La Municipalité les entend et comme en plus ça fait des économies de ne rien faire...

Il est évident que ce n'est pas l'Office qui entretiendra si le sous sol n'est pas stabilisé par la municipalité. D'ailleurs, sur les nouvelles éditions de la cartes IGN Top 25, le symbôle du Parking a été supprimé probablement à la demande de l'ONF qui ne veut certainement pas avoir d'ennnuis avec ce parking !

Peut être qu'un chemin à péage... d'où pépettes ... d'où stabilisation payée par l'utilisateur ? Mais comme les riverains de la Croix St Jérôme n'en veulent pas..."


Bon, depuis juillet 2013, ce chemin a été refait !





NATURE